Le piège turc, bien sûr

erdogan-pere-fils« Pendant toute la durée de la Guerre froide, l’OTAN n’avait jamais abattu un avion militaire russe. Aujourd’hui, la Turquie, pays membre de l’OTAN aux mains de l’un des tireurs de ficelles de l’EIIL, l’a fait (dans l’espace aérien de la Syrie). C’est une provocation gravissime qui peut faire passer la guerre syrienne de l’état de guerre de l’OTAN par procuration, à celui de guerre directe de l’OTAN, sans intermédiaire, avec le risque très concret de voir activées les clauses [défensives] de l’Alliance qui nous entraineraient tous vers un conflit beaucoup plus vaste et difficilement contrôlable.

Il est certain que le fils d’Erdogan, Bilal Erdogan (ci-contre avec son père au 1er plan), qui gère la contrebande du pétrole de l’EIIL, ne voyait d’un bon oeil le fait que ces derniers jours, les Sukhoi Su-24 russes… lui aient détruit plusieurs centaines de camions-citernes, annihilant ainsi le business qu’il avait mis sur pied depuis un an et demi[1][2]. Abattre un chasseur russe au risque de déclencher une guerre mondiale, voilà la réponse de son petit papa, dans le but d’élever les enchères. Un beau piège, pour la Russie comme pour tous les alliés de l’OTAN, à mettre sur le compte des calculs stratégiques d’Erdogan, l’un des grands fauteurs de troubles au Proche-Orient.

Et nous, [dans cette guerre] nous serions supposés être prêts à mourir pour les camions-citernes qui financent l’EIIL ? Mais bien sûr… »

Pino Cabras, Megachip, le 24 novembre 2015 (via Sott.net)

Traduction : Christophe pour ilFattoQuotidiano.fr

Notes de la traduction :

  1. Pétrole de Daech, le fils d’Erdogan, Bilal Erdogan dirige le trafic, Blog d’Hervé Poly, 24 nov. 2015
  2. Le rôle de la famille Erdoğan au sein de Daesh, VoltaireNet, 26 juillet 2015

Commentaire de Sott.net :

« Les Russes conservent leur habileté et leur sang-froid, diplomates, au lendemain de l’évènement, avec une proposition faite à la Turquie en vue d’une alliance officielle dans la lutte contre Daesh. Une proposition bien sûr inacceptable pour les Erdogan, mais qui les contraindra, par un refus et au yeux du monde entier, à révéler leur véritable position ».

Lire aussi :

Les S-400 russes fermeront le ciel de la Syrie à l’OTAN

La Russie déploiera une dizaine de chasseurs supplémentaires en Syrie

Rappel :

[Troisième guerre mondiale] Ça chauffe…

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Le piège turc, bien sûr

  1. Nanker dit :

    « Il est certain que le fils d’Erdogan, Bilal Erdogan (ci-contre avec son père au 1er plan), qui gère la contrebande du pétrole de l’EIIL, ne voyait d’un bon oeil le fait que ces derniers jours, les Sukhoi Su-24 russes… lui aient détruit plusieurs centaines de camions-citernes, annihilant ainsi le business qu’il avait mis sur pied depuis un an et demi »

    Il est vrai que ça sent la vengeance de mafieux furieux de voir leurs petits trafics mis à mal par le flic de la planète (Poutine).
    Et dire qu’il y a quelques années les médias aux ordres (France 2 Arte) nous présentaient la Turquie comme la 8ème merveille du monde et Erdogan comme un islamo-modéré (oxymore qui m’a toujours fait sourire…). Aussi il était des plus logiques que la Turquie rejoigne au plus tôt la grande famille européenne. On l’a échappé belle…

    Ce qui peut nous consoler est de voir qu’Erdogan est tellement con et instable qu’il est en train de parvenir à se fâcher avec TOUS les soutiens qu’il a ou a pu avoir : d’abord le couple USA/Israël (il y a 10 ans) puis l’Allemagne et maintenant la Russie.

    Par contre penser que selon les termes du traité de l’OTAN la France devrait prêter assistance militaire à ce misérable au cas où il serait attaqué me fait frémir…

  2. JUSTY dit :

    Hollande et Merkel ont tous les deux clairement dit, hier soir, que l’avion russe a été descendu dans l’espace turque ; Ils n’ont manifestement pris aucune précaution pour affirmer cela.
    Ceci montre bien à quel point ces deux clowns sont soumis et obéissants à Washington .

    • zorba44 dit :

      Parallèle à faire entre Fafa père et les tripatouillages de Fafa fiston et entre Erdogan et ceux d’Erdogan junior. Manifestement ces derniers mettent plus largement le monde en danger.

      Jean LENOIR

    • zorba44 dit :

      Pardon, mais le précédent n’était pas une réponse …La réponse, la voici: le don d’ubiquité qui permet de dire n’importe quoi par un dit chef d’état dans la nanoseconde où on l’informe d’un « évènement ».
      Ils sont tellement bien formatés qu’ils répondent comme des robots imbéciles, pour une « certitude » laquelle serait dix minutes d’avertissement au pilote du chasseur bombardier pour une « infraction » d’un kilomètre (même si c’était vrai !) en territoire turc …il était en vol stationnaire ou quoi ?

      Jean LENOIR

  3. Robert dit :

    La soumission des acteurs européens envers les USA est pitoyable !

  4. Nanker dit :

    « Concernant les Etats-Unis, je pense que c’est le contraire : cette agression les a réjouis au point qu’ils lui ont donné leur bénédiction »

    Vous avez raison Olivier : la Turquie est un allié stratégique des USA puisqu’elle « ferme » la Mer Noire et pourrait si nécessaire le fermer à la Russie. Obama s’accommode d’Erdogan comme il s’accommode des Saoudiens et des Qataris. Décidément le Prix Nobel nous étonnera jusqu’à la fin de son mandat…

    On s’est longtemps demandé pourquoi l’Europe avait aussi rapidement intégré les pays d’Europe de l’Est à l’UE. C’était à la demande de Washington qui ensuite voulait les intégrer à l’OTAN, en particulier ceux, stratégiques, jouxtant la Mer Noire (Roumanie et Bulgarie).

    Dans sa phase finale il se serait agi pour les USA d’y ajouter la Géorgie et l’Ukraine et la nasse otanesque se serait totalement refermée sur le seul débouché vers les mers chaudes dont disposent les Russes.
    La prochaine fois que sur Arte ou dans les colonnes du « Monde » on essaiera de vous vendre l’appartenance naturelle de l’Ukraine ou de la Géorgie à la grande « famille » européenne regardez une carte de ce qu’on nommait naguère Pont Euxin 😉

  5. Ping : Le piège turc, bien sûr Actualités

  6. Prafrenac Peifes dit :

    Voila une info, que cela veut-il dire exactement? On devrait craindre le pire et chacun œuvrer pour éviter les tentions, même dans une famille :

    Oui, Nous sommes dans l’instant qui précède l’irréversible. Le piège se referme. Tout a été fait pour pousser la Russie à l’escalade. Le programme de guerre des marchands de la guerre est en place depuis bien avant la guerre froide. Le plan machiavélique ne pouvait échapper à l’issue : aller au bout de tout ce qui fait sa force par tous les moyens. Nous y sommes.
    Nous sommes dans le dernier combat, le combat des titans. Il ne durera pas des années.

    http://www.clefsdufutur-france-afrique.fr/news/la-juste-loi-vaincra/

  7. rodez21 dit :

    @ Prafrenac Peifes
    « Oui, Nous sommes dans l’instant qui précède l’irréversible »

    Il faut remettre les événements dans leur contexte.
    Les Russes (ceux qui sont aux commandes) ne sont pas fous et l’ont amplement démontré.
    Sauf à couler 1 ou 2 destroyers russes et à voir l’OTAN bombarder le port de Kaliningrad (https://www.google.fr/maps/place/Kaliningrad,+Oblast+de+Kaliningrad,+Russie/@54.7117271,20.3244474,11z/data=!3m1!4b1!4m2!3m1!1s0x46e33d8d4b7c21a9:0x5050960016126ed3?hl=fr) et (ou) à voir la marine Turc bloquer l’accès au détroit du Bosphore.
    Il n’y aura pas « d’irréversible », trop d’intérêts commerciaux sont en jeu.

    Pour prendre le cas du tandem « Erdogan – Davutoğlu » le dicton « Les chiens aboient et la caravane passe » va pouvoir être mis à profit par le Kremlin.

  8. francois dit :

    Vraiment n’importe koi ces commentaires la Russie vient juste d’annexer la crimee mais ça na l’air de gener personne putin est un joueur d echec hors paire le su 400 a soit ete envoyé au charbon en toute conscience soit il ne s attendez pas a ce que les turcs le descende mais jopterais plutôt pour la première version car plusieurs avertissements avait déjà ete faite aux russes pour violation de espace aerien turc et par conséquent la réponse devez arrivez et poutine le savais parfaitement c’est une lutte machiavélique purement géopolitique le pétrole et la contrebande vers la Turquie existait avant même la guerre civile et la bande erdogan na aucuns intérêt de se salir dans cette histoire de contrebande de voyoux ils sont déjà multimillionaire apparement concernant le trafic de petrole c’est le nom d’un revendeur russe et lybien qui ressortent maintenant il faut attendre que poutine avance ces pions …

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s