Turquie, les 17 secondes de vérité (S. Despot)

« J’ai personnellement donné l’ordre », dit le Premier ministre turc

Turquie, les 17 secondes de vérité_ despotica

 

 

 

 

 

 

 

 

« Le Malin ricane.

Le premier ministre turc vient d’assumer la responsabilité de la destruction du SU-24 par l’aviation turque. Lors d’une assemblée de son parti, il a déclaré qu’il avait personnellement donné l’ordre de l’abattre.

Or son gouvernement lui-même a affirmé que le bombardier russe n’avait traversé son espace aérien que durant 17 secondes. (Ce alors que le pilote survivant conteste avoir même effleuré la Turquie.)

Dans ces 17 secondes, l’information aurait donc remonté la chaîne de commandement, suivie de l’ordre de tir en sens inverse.

Dans ces 17 secondes — enfin, beaucoup moins — le chef d’un gouvernement membre de l’OTAN aurait donc eu le temps de soupeser une décision susceptible de conduire à une guerre mondiale.

Cette revendication venant du plus haut lieu ne peut logiquement signifier que deux choses : soit les dirigeants turcs sont fous, soit ils sont menteurs.

L’hypothèse la plus crédible, au vu des justifications de leur geste, demeure celle du mensonge hypocrite. Auquel cas le ministre russe des Affaires étrangères aurait eu pleinement raison d’affirmer que cette attaque était un «acte prémédité».

Et s’il s’agissait d’un acte prémédité, en vue de quoi était-il prémédité, sinon en vue d’une escalade incontrôlable du conflit ? (Escalade que la Russie a vu venir et soigneusement éludée.)

Il est fascinant de penser que ce régime prédateur, corrompu, fanatique et hypocrite, qui vante publiquement la légitimité de l’Etat islamique, est en alliance de guerre, et donc de sang, avec les couperosés buveurs de bière allemands, les joyeux bâfreurs belges, les drogués bataves, les bobos français et diverses lavettes scandinaves. Et que par conséquent — et par contrat — toute cette belle Atlantide-Europe boboïsée devrait se confronter demain à la machine de guerre russe parce que MM. Erdogan et Davutoglu se seraient cachés sous ses jupes après avoir délibérément excité l’ours.

Chers amis, chers voisins, chers héritiers d’Aristote, de Villon, de Cromwell et des Lumières, êtes-vous complètement cinglés, ou seulement endormis pour mille ans par un mauvais sortilège ? »

Slobodan Despot, le 25 novembre 2015

Rappels :

Le piège turc, bien sûr

[Troisième guerre mondiale] Ça chauffe…

De Slobodan Despot :

Le conte du Califat

Le syndrome Tolstoïevsky

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Turquie, les 17 secondes de vérité (S. Despot)

    • zorba44 dit :

      Eh bien, si cette information est vraie (et pourquoi ne la serait-elle pas ?) on vérifie que nous vivons dans un monde de barbouzes sans foi ni loi…

      Jean LENOIR

  1. zorba44 dit :

    Erdogan et fils sont coupables de prévarication, d’organisation de recel et de vente (de pétrole volé) et, enfin, de meurtre avec préméditation.
    Comme dans les mouches de Sartre, ils enclenchent le premier poussoir de guerre mondiale;

    Un archi-duc par-ci un sukkoi par-là ! On sait fort bien où ça mène…

    Jean LENOIR

  2. Alcide dit :

    Les informations officiellement fournies par la Turquie sont totalement incohérentes.
    En effet , 17 s pour un jet pour franchir une distance de 2 miles et d’après la trajectoire indiquée par les forces turques feraient que sa vitesse est inférieure à sa vitesse de décrochage…
    C’est impossible, en outre et sans être spécialiste , le F16 n’était pas en patrouille le long de la frontière mais suivait une trajectoire d’interception d’un avion dont le plan de vol avait été communiqué par la Russie aux US suivant les accords de sécurité des vols au dessus de la Syrie.
    C’est pour cela que Poutine parle dorénavant de « traitrise  » des forces censées combattre l’EIL/ISIS/Daech.
    http://www.zerohedge.com/news/2015-11-25/who-said-it-short-term-border-violation-can-never-be-pretext-attack
    Journalistes, politiciens et commentateurs officiels, pour éviter de passer pour des buses , apprenez un minimum de calcul mathématique:

    The Turkish government’s official explanation for shooting down a Russian Su-24 bomber was that it had violated Turkish airspace. But Ankara’s timeline of the events is already raising questions.
    http://sputniknews.com/military/20151125/1030699146/questioning-turkey-airspace-story.html

    Je pense que ces incohérences et les impossibilités matérielles de la déclaration officielle , de durée de franchissement supposé de frontières , de temps matériel pour communiquer et obtenir l’ordre de tir par par le premier ministre Turc font qu’il s’agit en réalité d’une embuscade murement organisée suivie par l’exécution d’un pilote lors de sa descente en parachute (crime de guerre d’après les convention de Genève) et donc que nous entrons rapidement dans une période très périlleuse .
    Le département d’état US justifie le crime de guerre :
    Le Département d’Etat américain estime que tirer sur des pilotes sans armes est un acte d’autodéfense.

    http://fr.sputniknews.com/international/20151125/1019797969/turquie-russie-usa-zakharova-toner.html

  3. xavib dit :

    Poutine accuse Obama pour l’avion abattu, Erdogan n’a été que l’exécutant, son fils et lui motivés uniquement par la protection des routes du pétrole de l’EI

    While the deployment of the Russian SAM missiles was already known, the real message from today’s presser, the one that will be the topic of a private and « serious talk with Russia’s US partners », is that Putin indirectly blames Obama for what happened on Tuesday realizing that Erdogan was merely the « executor », one who is simply motivated to protect his (and his son’s) Islamic State oil routes.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-11-26/russia-releases-video-s-400-sam-battery-deployment-syria-putin-issues-warning-obama

  4. Ping : Or noir de l’EI à la Turquie : la presse allemande donne raison à Poutine ! | Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s