Charles Gave sur les taux d’intérêt négatifs et la société sans cash

(BFM Business, Les Experts, 15 février 2016)

« Si les taux d’intérêt deviennent négatifs, philosophiquement ça veut dire que le futur est plus certain que le présent. Ce qui est une imbécillité logique foudroyante… »

 – « S’ils continuent à baisser les taux d’intérêt, les gens vont se mettre en billets, la vélocité de la monnaie va s’écrouler et on va aller à -10% d’inflation, c’est tout. »

« Ils vont créditer notre compte à la banque, ils vont faire des helicopter money… C’est le rêve de tous les politiciens, pouvoir distribuer de l’argent directement… »

« Si ça se passe, alors il faut acheter de l’or ! »

Lire aussi :

Les hélicoptères monétaires font chauffer leur rotor (Jim Rickards)

 

helicopter money

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Charles Gave sur les taux d’intérêt négatifs et la société sans cash

  1. brunoarf dit :

    Dimanche 21 février 2016 :

    Le maire de Londres annonce qu’il fera campagne pour une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

    Le maire de Londres, le conservateur Boris Johnson, a annoncé aujourd’hui qu’il fera campagne en faveur d’une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/02/21/97001-20160221FILWWW00132-le-maire-de-londres-annonce-qu-il-fera-campagne-pour-une-sortie-du-royaume-uni-de-l-union-europeenne.php

    Vendredi 19 février 2016 :

    Grande-Bretagne. Les partisans du Brexit en tête des sondages.

    Si le référendum pour le maintien de la Grande-Bretagne dans l’Union européenne se tenait aujourd’hui, les partisans du « non » l’emporterait avec 36 % des suffrages.

    Les Britanniques favorables à une sortie de l’Union européenne ont deux points d’avance sur les partisans du maintien, selon un sondage de l’institut TNS publié vendredi. Dans le cadre du référendum promis par le Premier ministre David Cameron, 36 % voteraient « No » et 34 %, « Yes ». Les indécis représentent 23 % et 7 % n’ont pas l’intention d’aller voter.

    Sans tenir compte des abstentions, le rapport de force, encore plus favorable au Brexit, passe à 39 % pour la sortie, contre 36 % pour le maintien.

    http://www.ouest-france.fr/europe/ue/grande-bretagne-les-partisans-du-brexit-en-tete-des-sondages-4045183

  2. matbee dit :

    Tiens tiens, je vois que Charles Gave se rallie à l’or… intéressant ! Il a toujours traité l’or de haut, comme Warren Buffett et les financiers.
    Il semblerait que la peur soit une bonne conseillère.

    • Trend dit :

      Sauf erreur de ma part, Warren Buffet n’a jamais encouragé l’or ( merci de me citer les sources) , mais par contre il dit que l’or n’a aucune valeur économique contrairement à l’argent utilisé dans l’électronique, matériel médical,etc…
      Et qu’au d’investir dans l’or , il privilégie des secteurs économiques tels que l’alimentaire, énergétique, services,bancaire,etc…

    • Trend dit :

      J’ai mal interpreté votre réponse !!

  3. Pierre dit :

    Si les taux d’intérêt deviennent négatifs…???? Mieux vaudrait que l’imposition des gouvernements aux banques et aux corporations mondiales deviennent négatifs, c’est-à-dire, que toute argent qui ne circule pas et qui dort, qui n’est pas investit, ou dépensée, se verrait imposer, ou défalquée, par exemple, de 2 % ou plus, ou plus ou moins.

    Si une corporation multinationale, par exemple, possède 100 milliard de dollars US, épargne et capital action inclus, inscrite à un endroit X de par le monde, et avec l’obligation d’être inscrite à quelque part bien sûr en fonction de son achalandage dans ce pays, et qu’un taux négatif de 2% s’applique partout autour du monde également pour toutes les banques ou corporations sans exception où qu’elles soient situées, alors le gouvernement de cet endroit X récoltera 2 milliards de cette corporation, et il en serait de même pour tous!

    Les taux d’intérêts négatif sur l’épargne irait aux banques…??? ou aux gouvernements???

    Probablement aux banques bien sûr!

    Alors, il faudrait absolument en faire de même avec l’imposition des banques et des corporations!

    Il y aurait équilibre entre les sorties et les entrées! Sans ça! Le système serait injuste, déséquilibré, et finirait par s’effondrer!

    En équilibre, l’investissement repartirait! Les gouvernements élimineraient leurs dettes rapidement! Et la circulation de l’argent serait maximisée! L’économie repartirait!

    Voici un texte intéressant…

    « Le principe même d’économie a été faussé sur cette planète, faussé par deux évènements majeurs. On a attribué une valeur à l’argent, une valeur au temps par rapport à l’argent.

    Tout système d’échange, tout système de progression de l’être humain, ou tout système vivant par
    ailleurs, qui fait intervenir la notion de temps, par rapport à l’argent, est une hérésie, est une erreur.

    Bien évidemment, ce système a été bâti par des forces qui cherchaient, et qui cherchent encore, à
    assujettir toute la vie à leur volonté et à leur vision. Nombre de personnes aujourd’hui se rendent
    compte que cette économie là est faussée. Bien évidemment, il ne sert à rien de vouloir trouver des
    nouveaux modes de fonctionnements et des modèles économiques, quels qu’ils soient, tant que ces deux paramètres de valeur de l’argent et de temps de l’argent ne sont pas supprimés totalement. Les flux générés à l’heure actuelle sont des flux sans supports, ces flux se dirigent dans un seul sens, qui est l’appropriation de toute la planète. Et personne, aucun être
    humain, n’est de taille pour lutter contre cette aspiration des forces adverses.

    Nous aurions beau, et vous auriez beau présenter la finalité d’un tel système qui est le néant, l’anéantissement, vous auriez beau montrer, démontrer la réalité de cette fin que cela n’y changerait rien pour ceux qui ne veulent pas voir plus loin que leurs objectifs égoïstes. Par rapport à ce qu’il a été demandé de proposer au milieu économique, et je rajouterai aussi pour un temps futur, social, c’est de faire prendre conscience de la futilité du temps et de la valeur attribuée à l’argent.

    Le temps de l’argent est une façon de parler qui attribue au temps une valeur, mais je veux dire par là, de la notion d’usure, de la notion d’intérêt, de la notion de temps qui court, de temps qui accumule, la notion de temps qui fait échouer et écrouler des pays entiers. L’argent n’a pas de temps, l’argent n’a pas de valeur.

    En aucun cas, le temps ne peut avoir de valeur par rapport à l’argent, bien au contraire. Le temps ne devrait pas renchérir l’argent mais amenuiser l’argent.

    Dans ces circonstances là, tout argent qui serait immobile, ne verrait pas sa valeur augmenter mais sa valeur diminuer. Il n’y aurait donc plus d’intérêts apportés, il y aurait donc des intérêts défalqués. Il suffit, en quelques sorte, de remplacer un plus par un moins et un moins par un plus. Ce que je dis ne m’apparaît pas ni compliqué ni difficile à mettre en œuvre.

    Attribuer une valeur et du temps à l’argent est contraire au temps qui passe et à la valeur du
    temps. On ne peut pas s’enrichir avec le temps qui passe, on ne peut s’enrichir qu’avec le temps qui est passé. »

    Auteur inconnu!

  4. zorba44 dit :

    Exact forcer à consommer qui ne le veut pas ne peut qu’inciter à placer son argent dans les métaux et dans la terre.

    De la sorte il est fait pièce aux intérêts négatifs dont il est un peu lapidaire de dire que cela démontre que le futur est meilleur en perspectives que le présent. Le taux d’intérêt négatif est une prédation (obligatoirement subie) aussi forte que celle qui fait que votre dépôt en banque (forcé) est un prêt (forcé) à ladite banque.

    Or, tout ce qui est forcé est criminel …la vente forcée faisant l’objet des foudres de la loi !

    Mais il est aussi vrai que la loi des anonymes ne s’applique pas aux puissants…

    Donc il faut faire comme écrit plus haut, sortie choisie en fonction de la désappétance du menu banque – consommation, proposée…

    Jean LENOIR

  5. Ping : Charles Gave sur les taux d’intérêt négatifs et la société sans cash |

  6. Nanker dit :

    « Vous avez aimé la loi sur les faillites bancaires ? Vous allez adorer celle sur la faillite des États !! » L’édito de Charles SANNAT :
    http://insolentiae.com/2016/02/24/vous-avez-aime-la-loi-sur-les-faillites-bancaires-vous-allez-adorer-celle-sur-la-faillite-des-etats-ledito-de-charles-sannat/

    A lire absolument…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s