Qu’est-il arrivé à l’Ouest et à ses hommes ? La danse hypnotique de la mort (A. Maistrovoy)

« Le totalitarisme culturel de l’ère post-moderne a fait l’impossible – il a changé la nature même de l’homme ».

danse hypnotique mort occident

« Dans ma correspondance concernant les événements à Cologne, un éditeur d’un journal russe m’a posé une question naturelle, mais décourageante : «Où étaient les hommes allemands ?», me demanda-t-il, perplexe.

En effet, pour nous qui avons grandi en Russie soviétique, il serait inconcevable que certains jeunes gens ivres puissent publiquement se moquer des filles et les harceler le soir de la Saint-Sylvestre dans le centre de Moscou ou de Saint-Pétersbourg. S’ils avaient osé le faire, ils n’auraient pu survivre jusqu’au matin, ils seraient devenus martyrs et auraient obtenu leurs 72 vierges dans un univers complètement différent.

Les agressions de masse à Cologne n’ont pas été initialement rapportées par les médias.

Les codes d’éthique, incorporés en nous au niveau génétique, exigeraient que nous intervenions au nom des femmes. En particulier, dans une situation où les hommes adultes normaux sont plus nombreux que les violeurs et les violeurs eux-mêmes ne sont pas des terroristes, des cyborgs ou des extra-terrestres, mais de simples punks des rues.

Comme on l’a vu, en Allemagne, en Suède, en Autriche, ces codes ont été irrémédiablement violés. Un grand nombre d’hommes forts et sains, après avoir entendu les filles crier et pleurer, et après avoir vu les crimes commis, n’ont rien fait pour sauver les victimes. Dans de rares cas, les filles ont été défendues par des migrants de pays d’Europe de l’Est ou du tiers monde.

Mais ceci n’est que la première d’une longue série de questions simples. Nous aurions pu nous attendre à ce que les femmes, ayant appris le lendemain les sévices infligés aux jeunes filles, soient furieuses. Parce qu’il existe un instinct inhérent à toute femme normale de sauver un enfant ou de protéger une jeune fille d’un abus, de viol ou de harcèlement.

Encore une fois, les codes génétiques n’ont pas fonctionné.

Nous avons entendu les femmes blâmer les victimes et défendre des violeurs. Nous avons entendu Henriette Reker, la maire de Cologne, affirmer qu’«il y a toujours la possibilité de garder une certaine distance de plus de la longueur d’un bras»; Claudia Roth du Parti Vert, a accusé une «mob organisée» sur Internet «d’appeler à une chasse aux populations non blanches». Nous avons découvert des dizaines de femmes journalistes qui ont caché la vérité parce que les violeurs étaient des réfugiés. Les féministes? Nous n’avons pas entendu leur voix. Comme nous n’avons pas entendu leur voix en Suède, en Norvège et en Angleterre, où des milliers de jeunes filles ont depuis longtemps été transformées en viande blanche.

Au lieu de quoi, tout ce que nous entendons est un marmonnement subtil, comme celui de l’experte Irmgard Kopetzky, qui affirme que «la violence sexuelle est un problème pour les gens de toutes les origines ethniques» : «Les chiffres montrent que la majorité des personnes effectuant des agressions sexuelles en Allemagne n’est pas issue de l’immigration», selon elle.

Andrea den Boer, de l’Université de Kent, voit les racines du problème en ce que «la modification du rapport des sexes de la population des jeunes adultes semble aussi anormale, avec environ 114 garçons de cet âge pour 100 filles» (sic). Vraiment ?

En Chine, en Arménie, en Azerbaïdjan, il y a aussi beaucoup plus de garçons que de filles. Quelqu’un a-t-il entendu parler de quelque chose de semblable se passant à Pékin, Erevan ou Bakou ? Pourquoi, pendant les révolutions en Roumanie, en Ukraine, en Géorgie et en Moldavie, n’y a-t-il pas eu de cas de viols de filles au cours de manifestations, comme c’est arrivé sur la place Tahrir ?

Plus on ouvre la boîte de Pandore, plus des questions se posent. Qu’en est-il des politiciens ? Est-ce que l’un d’entre eux, à gauche ou à droite, a dit la façon dont ils l’ont vu ? Non.

«Le harcèlement sexuel n’est pas automatiquement lié à la migration et à l’immigration», a déclaré le Premier ministre suédois Stefan Löfven à Davos. Sûr ! Selon le rapport du Conseil national suédois pour la prévention du crime (BRA) publié 20 ans auparavant, en 1996, les taux de condamnation pour viol les plus élevés ont concerné les personnes nées en Afrique du Nord et en Irak. Ces hommes ont été reconnus coupables de viol à un taux correspondant à 17,5 fois celui existant en Suède pour les natifs.

Nous parlons d’une situation banale, typique pour le monde musulman patriarcal – pour les Irakiens, les Afghans ou des Somaliens – où une femme non musulmane n’est rien de plus qu’un objet sexuel, une proie facile et naturelle, une pute.

Les femmes coptes en Égypte sont constamment victimes de harcèlement simplement parce qu’elles sont chrétiennes. La guerre civile au Liban a eu lieu principalement à cause des viols massifs de femmes chrétiennes par des Palestiniens. Et combien de plus pour les femmes européennes habituées à leur code vestimentaire libre et non protégées par des familles.

Si jamais les réfugiés avaient osé faire la même chose chez eux – en Algérie, en Irak, en Afghanistan et en Somalie – avec des filles musulmanes, ils auraient été enterrés vivants. Il existe des lois strictes et oppressives de la vengeance du clan et personne n’ose harceler une femme d’un autre clan ou tribu, au risque de subir un inévitable et cruel châtiment. Les femmes européennes ne bénéficient d’aucune protection de leur famille ou même de l’État, ce dernier prenant le parti de l’auteur du crime. Voilà pourquoi elles sont condamnées.

Pourquoi les politiciens occidentaux sont-ils paralysés par la peur ? Pourquoi seuls les dirigeants de l’Europe de l’Est osent-ils dire la vérité, comme Miloš Zeman et Bohuslav Sobotka, le Président et le Premier ministre de la République tchèque, le Premier ministre slovaque Robert Fico, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán ? La question ne porte pas sur l’idéologie de droite ou de gauche. Zeman, Sobotka et Fico sont socialistes. La question est celle d’une perception saine et normale du monde, fondée sur les valeurs européennes authentiques ».

Lire la suite sur Le Saker francophone

Source originale : WorldTribune.com

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Qu’est-il arrivé à l’Ouest et à ses hommes ? La danse hypnotique de la mort (A. Maistrovoy)

  1. Ping : Qu’est-il arrivé à l’Ouest et à ses hommes ? La danse hypnotique de la mort (A. Maistrovoy) |

  2. zorba44 dit :

    Avec le développement des théories du genre prônées ici et là, la dégénérescence des langues (et des cires qu’on flexe !) il n’y a aucun étonnement que la maladie du cerveau persillé gagne du terrain.

    Il peut sembler à quiconque que tout peut arriver, pourvu que ce ne soit pas à sa femme, sa soeur ou ses filles.

    Mais que les femmes qui comptent soient absentes du débat, alors la mesure est dépassée.

    Laisser aller, laisser pisser …tant que ce n’est pas dans notre voisinage !
    Quelle décadence des moeurs et de la pensée !

    Jean LENOIR

    • beverly dit :

      ça faisait longtemps que je n’etais pas venue ici je vois que c’est toujours les mêmes clichés qui sont abordés. Il faut vous expliquer combien de foisque la theorie du genre n’existe que dans la tête des extemistes religieux .

  3. Robert dit :

    Diable ! Voilà de vraies questions… Effectivement, on peut avoir le sentiment d’un suicide collectif de l’Europe, l’ Europe de l’ Ouest en particulier, peut-être par manque de valeurs morales. Le consumérisme n’est pas tout…

  4. Nanker dit :

    Je me permets d’ajouter à ce très intéressant article une contribution (très polémique) sur le même sujet : http://irishsavant.blogspot.fr/2016/02/a-feminists-cry-for-help.html

  5. AlexP dit :

    Ce qu’il faut savoir concernant le merveilleux occident, monde libre, démocratique et libéral est que si vous vous faites agresser et que vous vous défendez ou alors que vous défendez quelqu’un qui se fait agresser, hé bien si l’agresseur porte plainte, c’est vous qui serez condamné et punis dans la majorité des cas.

  6. brunoarf dit :

    Alerte !

    Bulle obligataire !

    Alerte !

    La bulle obligataire gonfle de plus en plus !

    Lundi 29 février 2016 :

    Les analystes sont perplexes. Les rendements obligataires s’enfoncent sous le seuil de 0 % à une vitesse effroyable.

    Ce lundi, les taux des obligations européennes poursuivent cette décrue que rien ne semble pouvoir arrêter. Les taux de l’Allemagne sont négatifs jusqu’à 9 ans (-0,013 %), ceux de la France jusqu’à 7 ans (-0,023 %), ceux de la Suisse jusqu’à 20 ans (-0,018 %). Et, en dehors de l’Europe, les taux japonais sont aussi passés sous la barre de zéro sur la maturité à 10 ans.

    http://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/021731449795-les-taux-demprunt-des-etats-senfoncent-plus-loin-en-territoire-negatif-1203646.php

    • zorba44 dit :

      C’est pourtant lumineux …accepter un taux négatif à long terme c’est parier sur une déflation sans précédent de l’économie avant de subir un épongeage de la dette dan s la tourmente de l’hyperinflation qui suivra.

      Très mauvais pronostic …docteur est-ce que la dette sera morte …guérie ?!

      Jean LENOIR

      • beverly dit :

        Je vois que tu es toujours fidele ici pourtant comme tu l’as vu Amstrong et son ecroulement economique n’a pas eu lieu en octobre

      • zorba44 dit :

        Voyons Beverly, il est vrai que les tricheurs n’arrêtent pas, …et Armstrong n’a jamais prévu l’écroulement économique pour octobre !

        …Seulement le désastre ne sera que plus dantesque le moment venu car qui sait lire les vraies informations relatives au grand délitage économique et financier ne peut pas conserver une once d’illusion quant au sort du malade sous perfusion et soins palliatifs !

        Jean LENOIR

  7. Alcide dit :

    « Le totalitarisme culturel de l’ère post-moderne a fait l’impossible – il a changé la nature même de l’homme ».

    Certains résistent…

  8. brunoarf dit :

    Il n’y a pas que la bulle boursière dans la vie.

    Il n’y a pas que la bulle bancaire.

    Il n’y a pas que la bulle chinoise.

    Il n’y a pas que la bulle immobilière.

    Il n’y a pas que la bulle de l’extraction pétrolière.

    Il n’y a pas que la bulle de l’art contemporain.

    Il n’y a pas que la bulle du secteur de l’acier.

    Il y a aussi la bulle obligataire.

    Mercredi 2 mars 2016 :

    La bulle obligataire gonfle de plus en plus.

    Le Japon gagne de l’argent quand il emprunte !
    Taux à 10 ans : – 0,024 %

    Le Japon emprunte à 10 ans à un taux négatif.

    http://www.lesechos.fr/journal20160302/lec2_finance_et_marches/021735307143-le-japon-emprunte-a-10-ans-a-un-taux-negatif-1204033.php

    La Suisse gagne de l’argent quand elle emprunte !
    Taux à 10 ans : – 0,428 %

    L’Allemagne gagne de l’argent quand elle emprunte !
    Taux à 8 ans : – 0,121 %

    La France gagne de l’argent quand elle emprunte !
    Taux à 6 ans : – 0,119 %
    Taux à 5 ans : – 0,215 %
    Taux à 3 ans : – 0,375 %
    Taux à 2 ans : – 0,434 %

  9. Alcide dit :

    Les hommes occidentaux abreuvés de féminisme, de politiquement correct , de théorie du genre, de chemtrails, de traitements des eaux de consommation « créatifs « , de fraude bancaire légalisée, de paupérisation accélérée,de satanisme dans les clips musicaux et les films, laissent habiller leur fille et leur femme comme des putes puisque c’est à la mode et pensent comme des Charlie puisqu’on le dit à la tévé.

    « Le chef des forces de l’Otan en Europe Philip Breedlove a accusé Moscou et Damas d’avoir engendré la crise migratoire dans le but de déstabiliser l’Europe. »…
    et:
    …Toujours d’après M.Breedlove, la Russie « crée le flux migratoire et fait en sorte que cela devienne le problème de quelqu’un d’autre. Je dirais que cela revient à se servir des migrants comme d’une arme ».
    Extrait de :
    Général US: Moscou se sert des réfugiés comme d’une arme contre l’Europe
    http://fr.sputniknews.com/international/20160302/1023049880/otan-russie-europe-crise-migratoire.html

    Nous savons tous que l’OTAN/US/Mossad/Gros-èmirs créent, arment , entrainent la nébuleuse Daech coupable de crime de guerre à grande échelle dans de nombreux pays du MO ( Mais jamais en Israël…), d’attentats à Paris ; Soros , Erdogan et Zuikerberg organisent l’invasion migratoire de djihadiste de l’EU en vue de la prochaine guerre civile , mais c’est la Russie qui est accusée.

    Le Charlie opine, courbe l’échine et accepte.
    Le Charlie n’est pas un homme.

  10. theuric dit :

    Les causes de ces événements sont multiples mais les trois principales sont l’infantile consumérisme narcissique, le vieillissement de la population et les traumatismes majeurs dus aux deux guerres mondiales.
    Ensuite, l’ensemble des propagandes angéliques, dont, entre autre, les absurdes et inégalitaires hypothèses du genre (plus vagues idées qu’hypothèses, les choses étant bien plus complexes que cela) rendant débilitant les rapports homme/femme (combien de femmes, et d’hommes, seuls, se languissent de ne pouvoir rencontrer celui ou celle avec qui fonder une famille), le doudouisme béat, en un pseudo-antiracisme, fleurant bon le racisme sous-jacent, la présupposée vilénie naturelle de la masculinité et de la virilité, surtout quand elle est du fait d’être pauvre et blanc (c’est un républicain-démocrate de gauche non-raciste qui le dit), ne firent, qu’amplifier le processus.
    L’incompréhension majeur de ce que peut être la réalité de l’humanisme, en un actuel gras obscurantisme, qui est d’abord et avant tout le développement des savoirs et connaissances ainsi que de leur expression, de la raison par celui de l’esprit de logique et de cohérence, la remise en question des notions admises de son époque et un allant vers le progressisme, participe également de cet affaiblissement de la lucidité occidentale, mais surtout européenne.
    Et il existe l’une des pires barbaries qu’il soit, celle, comme le montra le texte ci-dessus, d’une perte d’empathie due à cette inflation du narcissisme.
    Nous sommes dirigés par des ânes, à nous de ne pas l’être, de ne plus l’être, de ne pas le devenir, mais cela nécessite autant de comprendre qui nous sommes, qui est l’autre en humanité au-devant de nous ainsi que le monde tel qu’il est et non pas tel que nous voudrions qu’il soit.
    Au-delà, le choc que produira sur les populations européenne le prochain effondrement d’une économie-mode désormais défaillante sera tel que cela pourrait bien générer leur réveil définitif.
    N’oublions pas, toutefois, combien les européens, nous-mêmes sommes fous, comme l’histoire nous le révéla de nombreuses fois, tous ces satires ne firent, comme bien d’autres, tels nos grands argentiers, que de nous éveiller à nous-mêmes par leurs exactions et leur déficiences.
    Et maintenant que nous redevenons ce que nous fûmes, tant pis pour eux, qu’ils ne viennent pas se plaindre dans le futur ils l’ont bien cherché, mais peut-être aussi, tant pis pour nous de ne pas avoir su conserver notre être dans sa vertu profonde.

  11. brunoarf dit :

    Un très bon éditorial du mensuel RUPTURES :

    « Triste tropisme »

    http://ruptures-presse.fr/varoufakis-reves-federalistes-gauche-radicale/

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s