La Bundesbank rapatrie son or de New York et Paris « plus tôt que prévu »

gold-reserves-germany

« En janvier 2016, trois ans après avoir débuté le transfert d’une partie de son or détenu à l’étranger dans les coffres de la Banque de France, à Paris, et de la Fed à New York, la Bundesbank a annoncé qu’elle avait rapatrié un total de 366,3 tonnes, portant le total des réserves d’or détenues à Francfort à 1 402 tonnes, soit 41,5% du total de l’or allemand (3 381 tonnes). Une quantité pour la première fois supérieure à celle entreposée à la Fed de New York qui, en date du 27 janvier 2016, hébergeait 39,9% de l’or officiel de l’Allemagne (1 347 tonnes).

« Avec près de 1.403 tonnes, Francfort est, depuis la fin de l’année passée, devant New York le principal lieu de stockage de nos réserves d’or, » a déclaré Carl-Ludwig Thiele, membre du Conseil d’administration de la Bundesbank. « Le rapatriement se déroule sans problèmes. Par rapport à l’année 2014, nous avons réussi à augmenter encore une fois sensiblement le volume de transport. Tout se déroule selon le calendrier prévu, » a ajouté Thiele, en janvier dernier.

En janvier 2013, la Bundesbank avait annoncé son intention d’entreposer la moitié des réserves d’or allemandes dans ses propres coffres à Francfort d’ici 2020, ce qui nécessitait le rapatriement de 300 tonnes d’or de New York et de tout l’or qui se trouvait à Paris, soit 374 tonnes. En janvier 2016, il restait à rapatrier 111 tonnes de New York et 196,4 tonnes de Paris.

Les raisons « politiquement correctes » du transfert, ainsi que la logistique et la mécanique, furent expliquées dans une vidéo de mars 2015 réalisée par la Bundesbank…

Les vraies raisons sont différentes… Suite à la publication de plusieurs rapports semant le doute sur l’état réel du stock d’or, l’équivalent allemand de la Cour des comptes a demandé en octobre 2012 l’établissement d’un audit. Plus précisément, la Cour voulait s’assurer que les quelque 3 400 tonnes d’or, dont plus de 2 000 tonnes étaient détenues à l’étranger, existaient réellement, « parce que l’authenticité et le poids des stocks n’avaient jamais été vérifiés. » Le mouvement de rapatriement s’intensifia suite à des rumeurs selon lesquelles une grande partie de l’or détenu à l’étranger aurait été « ré-hypothéqué », que cet or n’y serait plus, qu’il aurait été refondu, prêté ou vendu.

À cette époque, Carl-Ludwig Thiele déclarait au Handesblatt que ces transferts serviraient à « bâtir la confiance », et il essaya vigoureusement de faire taire les rumeurs. Cela dit, rapatrier l’or conservé dans les banques centrales étrangères est précisément l’opposé d’un « acte de confiance ».

À la fin 2013, la Bundesbank annonça qu’elle n’avait réussi à rapatrier que 37 tonnes sur les 700 prévues au calendrier, ce qui exacerba un peu plus la méfiance de la population locale, qui commençait à croire les rumeurs d’or manquant.

Face à la réaction des médias et du public, la Bundesbank accéléra son programme et rapatria 120 tonnes en 2014 et 210 tonnes en 2015, ce qui laissait entendre que la confiance de la Bundesbank envers les autres banques centrales avait diminué.

Vendredi dernier, après presque un an, le journal allemand Bild a rapporté qu’en 2016, la Bundesbank avait rapatrié plus d’or que prévu, dans le but de détenir la moitié des deuxièmes réserves les plus importantes au monde (après les États-Unis) sur son sol.

« Nous avons ramené beaucoup plus d’or en Allemagne en 2016 que prévu initialement. A l’heure actuelle, près de la moitié des réserves d’or [du pays] sont en Allemagne, » a déclaré le président de la Bundesbank, Jens Weidmann, au journal allemand ».

Lire la suite sur Goldbroker.fr

Rappels :

L’or continue de hanter notre système monétaire (J. Rickards)

L’or détenu par les Etats-Unis pourrait avoir disparu (E. von Greyerz)

L’Ukraine admet que son or a disparu : « Il n’y a presque plus d’or dans les coffres de la Banque centrale »

Mario Draghi : « L’or est une réserve de sécurité pour les banques centrales »

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour La Bundesbank rapatrie son or de New York et Paris « plus tôt que prévu »

  1. Ping : Olivier Demeulenaere:La Bundesbank rapatrie son or de New York et Paris « plus tôt que prévu » | actualitserlande

  2. Ping : La Bundesbank rapatrie son or de New York et Paris « plus tôt que prévu » |

  3. zorba44 dit :

    Supputation : les autorités américaines ont pesé sur les cours de l’or pour en racheter à bon compte et « rendre » le magot à la servile Angèle.

    Supputation toute personnelle du signataire…

    Jean LENOIR

  4. lamourfou777 dit :

    Bonjour, en complément des informations d’Olivier, nous vous proposons avec son autorisation notre Revue de presse quotidienne :

    Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce samedi 31 décembre 2016

    Est disponible dans la section Revue de presse de Crashdebug.fr
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse

    Et toujours toute l’actualité internationale
    https://www.crashdebug.fr/international

    Merci Olivier,

    Amicalement,

    f.

  5. Rivaldo dit :

    C’est le signe que quelque chose de grave se prépare ? Un reset financier?

  6. Nanker dit :

    « C’est le signe que quelque chose de grave se prépare ? Un reset financier? »
    Effectivement on dirait que la DB cherche à faire « rentrer » du solide, du concret du fiable pour compenser le tsunami de dettes pourries et de dérivés (tout aussi pourris) qui constituent l’essentiel de son bilan…
    Question : qui péteront les premières en 2017? Les banques allemandes ou les italiennes?

  7. Ping : La Bundesbank rapatrie son or de New York et Paris « plus tôt que prévu  | «Olivier Demeulenaer e – Regards sur l’économie | Boycott

  8. Ping : La Bundesbank rapatrie son or de New York et Paris “plus tôt que prévu” — « FNACAB

  9. JPéconomiste dit :

    Décision alarmiste qui ne peut que nous mettre en alerte.
    Combien de banques sauteront et quelles en seront les conséquences?
    Faites vos jeux, rien ne va plus !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s