Tragédie de l’euro : le graphique qui tue

Pour ceux qui auraient encore quelques restes de croyance dans la “monnaie unique”… parce qu’ils ignorent que la finalité de l’euro est politique et qu’il n’a jamais eu pour véritable objectif l’efficacité économique.  OD

Rappels :

Pourquoi et comment l’euro détruit l’Europe (Charles Gave – Romain Metivet)

Bonne nouvelle : Les Pays-Bas commandent un rapport sur la sortie de l’euro

Lire aussi :

Création d’une Fake news : Quand les “Décodeurs” manipulent le fact-checking d’un graphique de Marine Le Pen

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Tragédie de l’euro : le graphique qui tue

  1. Ping : Ce graphique qui démontre la nocivité de l’€ et… | INSURRECTION PACIFIQUE

  2. zorba44 dit :

    L’euro : quelle secousse sismique !

    Jean LENOIR

  3. José dit :

    Tiens c’est curieux: on avait deviné avant de lire la légende à quels pays correspondaient les courbes violette et vert clair.

  4. Robert dit :

    L’ Euro avait pour but de favoriser une « communauté de destin » en Europe : on voit le résultat, ce sera un destin tragique…

    • Danse dit :

      Oui, l’euro était le moyen de créer une « communauté de destin » en Europe, oui, le plan dès le départ était de créer à l’Europe un destin tragique par l’arme de l’euro et de l’UE, qui a efficacement remplacé les armes conventionnelles utilisées pour détruire l’Europe lors des guerres précédentes.
      Et oui, les architectes de ce projet sont exactement les mêmes que les architectes des guerres précédentes de destruction de l’Europe continentale.

      Sauf que les architectes de cette guerre, qui avaient tout à fait sciemment programmé l’effondrement de l’euro et le pillage de nos comptes en banque, n’avaient pas du tout prévu que les Français allaient élire en 2017 un président « diabolique » : un président qui n’allait pas accepter de laisser ces psychopathes dérouler leur scénario de « solution » pour après l’effondrement.

  5. lamourfou777 dit :

    Bonjour, en complément des informations d’Olivier, nous vous proposons avec son autorisation notre Revue de presse quotidienne :

    Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce vendredi 24 mars 2017

    Est disponible dans la section Revue de presse de Crashdebug.fr
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse

    Et toujours des moments détentes mémorables :
    Moment détente. L’imposture « Emmanuel Macron » démasquée sur Canal Plus
    https://www.crashdebug.fr/diversifion/13205-moment-detente-l-imposture-emmanuel-macron-demasquee-sur-canal-plus

    Merci Olivier,

    Amicalement,

  6. Ping : 1692 – Tragédie de l’euro : le graphique qui tue – Sans a priori

  7. 1.2.3.soleil dit :

    Et on nous a dit que la France n’avait pas connu de récession.. à peine un chouïa !?

  8. Enricz dit :

    Les guignols europathes nous font un cirque pas possible sur le 60è anniversaire de l’UE….sauf qu’il y a 60 ans ce n’était que la signature d’un marché commun et que l’UE, elle, n’a que 23 ans et des poussières (1993, traité de Maastricht)

    Continuez à nous prendre pour des crétins….

    AFP, publié le samedi 25 mars 2017 à 13h50

    UE: 60 ans après la signature du traité fondateur de l’Union, les 27 dirigeants renouvellent leur volonté de se remobiliser malgré le Brexit

    Les dirigeants européens ont affirmé samedi à Rome leur volonté de se remobiliser, 60 ans jour pour jour après la signature du traité fondateur de leur Union, aujourd’hui menacée, y compris par le divorce décidé par le Royaume uni.

    « Prouvez aujourd’hui que vous êtes les dirigeants de l’Europe », a lancé le président du Conseil européen, Donald Tusk aux 27 chefs d’Etat et de gouvernement réunis au Capitole, dans la même salle des Horaces et des Curiaces où fut signé le traité fondateur de l’Union européenne le 25 mars 1957.

    Mais, sans la Première ministre britannique Theresa May, qui a décidé de lancer la complexe procédure de séparation d’avec le bloc européen mercredi prochain.

    « Il y aura un 100e anniversaire de l’UE », a prédit à cette occasion le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à son arrivée.

    • le dodo dom dit :

      L’AFP ne dit pas si il était encore cuit… ou déjà plein: au moins, il n’a pas besion de se droguer;-)))
      Jean, quel neurone? en a t’il seulement un? mais c’est vrai que pour le foie, il en a peut être plusieurs pour y loger les neurones qu’il a distillé. ?.

  9. zorba44 dit :

    Donc un 100ème anniversaire dans 77 ans … Quel taré ce Junckie du flacon à toute heure, il croit sans doute qu’il sera encore parmi nous pour fêter …Qu’est-ce qu’en disent son foie et ses neurones ?

    Jean LENOIR

  10. Ping : Tragédie de l’euro : le graphique qui tue |

  11. math dit :

    Un peu de base mathématique quand on place une base 100 en 2000, les courbes se croiseront OBLIGATOIREMENT en 2000…
    Construisez le avec une base 100 en 2015, les courbes se croiseront automatiquement en 2015. Bref on peu faire dire n’importe quoi

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s