Comment la BCE est devenue plus grosse que la Fed

L’Eurosystème n’est pas viable, il fuit de toutes parts mais on continue à écoper grâce à l’obligeance sans limites des banquiers centraux… OD

Avec un bilan de 4.568 milliards de dollars, la BCE est la plus grosse banque centrale au monde. – Shutterstock

« Les achats de titres et prêts à taux négatifs ont fait exploser le bilan de la banque centrale européenne. A 4.157 milliards d’euros, il dépasse celui de la Réserve Fédérale et de la Banque du Japon.

Dans la course à la taille de bilan, la Banque centrale européenne prend la tête. En effet, selon les dernières données disponibles, le total des actifs de l’institut monétaire européen s’élève à 4.157 milliards d’euros, soit plus de 4.568 dollars, et devient ainsi le plus important bilan de toutes les banques centrales au monde (à l’exception de la banque centrale chinoise) sous l’effet de sa politique monétaire accommodante.

La banque centrale américaine (Fed) a 4.471 milliards de dollars d’actifs inscrits dans ses comptes au 5 mai. Son bilan est stable depuis début 2015, marquant la fin de son assouplissement quantitatif pour relancer l’économie américaine après la crise. Quant à la Banque du Japon, son bilan reste sous les 4.500 milliards de dollars à 4.467 milliards, mais affiche une progression quasi continue. En plus des taux négatifs – comme la BCE – l’archipel injecte 80.000 milliards de yens par an, soit 645 milliards d’euros via des achats de dette.

L’explosion du bilan de la BCE est principalement le résultat de son programme d’achats d’actifs (le fameux « QE ») lancé en mars 2015 pour relancer l’inflation. L’institution a décidé d’acheter pour 60 milliards d’euros d’actifs par mois, principalement de la dette des Etats européens. Ce volume mensuel a été porté à 80 milliards en mars 2016 . A la dette des Etats, la BCE a ajouté les obligations d’entreprises. Depuis avril dernier, la BCE a réduit à 60 milliards ses achats d’actifs.

Le mouvement n’est cependant pas près de s’arrêter : même si la BCE a mis fin à ses prêts de très longue durée à taux négatif ( les TLTRO ont aussi gonflé le bilan de l’institution ) l’eurosystème, ensemble des banques centrales de la zone euro, va continuer de grossir, le QE se poursuivant jusqu’à la fin de l’année au rythme mensuel de 60 milliards d’euros d’actifs. Se pose la question de la fin progressive des achats, « tapering » dans le jargon des marchés , alors que l’inflation se rapproche de la cible des 2%. Selon les observateurs il ne devrait pas commencer avant 2018 et des signaux avant-coureurs pourraient être envoyés aux investisseurs dès la réunion de juin.

Le délicat exercice du « tapering »

Pour le président de la BCE Mario Draghi, la tâche consistera à lancer progressivement la fin des achats sans brusquer les marchés , mais assez tôt pour donner en partie gain de cause aux faucons – partisans d’un tour de vis monétaire- au sein de l’institut, notamment l’Allemand Jens Weidmann. Outre-Rhin, le QE, ainsi que le taux de dépôt négatif sont vus d’un très mauvais oeil car ils font baisser les taux d’intérêt, donc le rendement des économies des Allemands, ainsi que l’euro.

Lors de la dernière conférence de presse, Draghi avait fait savoir son intention de finir le travail proprement, sous-entendant ainsi qu’il préférait arrêter le QE un peu trop tard que de prendre le risque de le stopper trop tôt. Mercredi encore, le patron de la BCE rappelait au parlement néerlandais, dans une atmosphère tendue, qu’il ne fallait pas crier victoire top tôt contre l’inflation.

L’institut d’émission a encore en mémoire une hausse prématurée des taux d’intérêt en 2011. Par ailleurs, la fin du QE ne signifie pas une diminution du bilan mais sa stabilisation. L’amaigrissement des banques centrales est une question qui agite les marchés. Que va-t-il se passer sur le marché obligataire ? C’est la grande inconnue qui promet des débats houleux, tout comme il y en a eu sur l’efficacité du QE ».

Etienne Goetz, Les Echos, le 11 mai 2017

Rappels :

L’argent “créé” par la BCE va se planquer en Allemagne

Tragédie de l’euro : le graphique qui tue

La montagne d’artifices qui fait tenir la pyramide sur la pointe (B. Bertez)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour Comment la BCE est devenue plus grosse que la Fed

  1. zorba44 dit :

    On ne sait plus quoi dire Olivier …sinon que tout se passant à côté de l’économie réelle, pour les profits exclusifs des banquiers dans une dette sans fond, ce n’est pas demain que l’hyperinflation pointera le nez.

    Il y a longtemps que les cours d’économie et leurs règles n’ont plus aucun sens et prévoir l’avenir dans ce foutoir est plus qu’aléatoire,

    Seule certitude : cela finira mal, mal très très mal…

    Jean LENOIR

    • rodez21 dit :

      Oui Jean, certes cela finira mal.
      Mais pour qui ? Et quand ?

      • james dit :

        Pour qui ? les petits épargnants, les retraités, les salariés, les chômeurs, enfin pour le peuple. Il faut regarder le solde TARGET2 pour comprendre que les grosses fortunes placent leur argent en Allemagne en prévision de l’effondrement de l’euro (+749 milliards en Allemagne) et sachant que notre argent en banque n’est plus notre propriété, vous comprendrez qui va se faire berner!
        Pour quand ? Quand les vrais décideurs le voudront, au grand Dam des citoyens aveugles dont on leur a enlevé leur souveraineté.

      • zorba44 dit :

        L’erreur des très grosses fortunes, car il y en a une qu’ils ne voient même plus, dans leur aveuglement psychotique, que lorsqu’on s’est battu et qu’on a mis le Monopoly en pièces les paquets de billet ont autant de valeur que des feuilles de chiotte – sans même avoir pour la fonction « sanitaire » le même agrément à la peau…

        Jean LENOIR

  2. Ping : Comment la BCE est devenue plus grosse que la Fed |

  3. Para Bellum dit :

    Ça va…il y’a de la marge…
    https://leblogalupus.com/2015/06/10/lexposition-de-la-deutsche-bank-aux-produits-derives-est-totalement-inconsciente-et-irresponsable/

    L’Allemagne est surpuissante par la dette…
    La meilleure des bombes thermonucléaire…

  4. Nanker dit :

    Je continue de penser que ce sont nos « amis » anglais, qui étranglés par Bruxelles dans les négociations concernant le Brexit pourraient avoir envie de renvoyer l’UE à plus de modestie en envoyant un petit coup de pied à l’UE et à l’Euro.
    Et vu que la monnaie unique ressemble à un empilement de boites de conserve dans une fête foraine…

  5. xavib dit :

    Bientôt les valises… et même les brouettes de billets comme dans la république de Weimar ou au Zimbabwe ?

  6. Azby dit :

    C’est quand même un comble de critiquer les rachats de titres et de dettes par les Banques Centrales !!!
    Qui suppliait les banquiers centraux d’effectuer ces rachats en 2008 ?

    Vous voulez un reset ?
    Très bien, mais alors acceptez de passer par une dépression et la perte de votre épargne…

    Tout le monde sait que les QE ont aggravé la situation mais sans ces QE l’économie s’effondre !!!
    Tout le monde attend donc les mesures que proposent les pourfendeurs des QE.

    • rodez21 dit :

      @ Azby « Tout le monde sait que les QE ont aggravé la situation mais sans ces QE l’économie s’effondre !!! »
      Mais l’économie (sauf en Allemagne) s’effondre, voir la Grèce, l’Italie, l’Espagne et maintenant la France.
      Quand comprendra t’on que l’euro n’a servit qu’à améliorer la compétitivité de l’Allemagne, non seulement vis à vis de l’étranger mais aussi et surtout au détriment de ses « partenaires » européens. L’Europe issue de la Communauté européenne du charbon et de l’acier, reste et restera une zone de libre échange conçue à seule fin d’enrichir toujours un peu plus, une toute petite frange de la population aidée en cela par une nomenklatura.

    • james dit :

      Malheureusement le peuple n’a pas choisi, il a été trompé depuis le début par le verrouillage de l’information et les mensonges de nos politiques corrompus qui ont laissé cette dictature ,qu’est l’UE, s’établir au profit de multinationales et de leurs propriétaires. . A votre avis pourquoi le crime de haute trahison a été enlevé de notre constitution à la suite du référendum de Maastricht, que le résultat du référendum de 2005 n’a pas été suivi, que notre élection présidentielle a été une supercherie et que le vrai débat sur l’appartenance à l’UE a été occulté ? Il y a là une volonté de nous détruire et de nous asservir. Sortir de l’UE par la voie légale de l’art50 est la seule solution afin de limiter la casse et ce choix nous a été délibérément confisqué.
      Joseph Stiglitz a dit avant de se rétracter pendant la présidentielle (bien sur!!) « Les pays qui sortiront de l’euro en premier, seront ceux qui s’en sortiront le mieux »
      Alors oui on est dans la merde et oui l’épargne des gens est en danger mais pas par le faite de sortir l’UE mais d’y rester!!

    • matbee dit :

      « Qui suppliait les banquiers centraux d’effectuer ces rachats en 2008 ? »

      Certainement pas nous, lecteurs de ce blog.
      Car plus dure sera la chute après toutes ces années de fausse monnaie !!

    • zorba44 dit :

      Vous êtes un marrant Azby. C’est bien la première fois qu’on vous trouve ici…
      Sans doute préférez-vous une énorme dette dont la valeur se trouve proche de zéro au fur à mesure qu’elle grossit !
      L’économie ne se serait pas effondrée en 2008 si les dirigeants, ceux d’en haut, avaient décidé d’avoir le courage de passer par quelques années de potions amères.
      On pouvait s’en tirer, au prix donc de sacrifices. Cependant aujourd’hui c’est la terre entière qui s’approche du supplice total de l’effondrement cataclysmique.

      Non ce n’est pas un comble de dénoncer ce qui a été fait criminellement par ceux qui croient établir un nouvel ordre mondial sur les décombres de la guerre nucléaire.

      En 2008 le signataire, et loin d’être le seul sur ce blog, était atterré de la spirale délétère que constituait l’instauration des QE parce qu’il n’ignorait pas où cela menait.

      Les conditions de la mort économique finale et de l’horreur de la guerre, voilà où nous ont mené cette politique démente et démoniaque et ses décideurs pleinement coupables.

      Jean LENOIR

      • Azby dit :

        Très cher Jean,

        Encore une fois, vous venez de démontrer votre ignorance de l’économie.
        De plus vous ne comprenez rien aux commentaires des autres ou alors vous les lisez de travers…

        En lisant mieux, vous auriez compris qu’il n’y a rien de pire que la monnaie-dette, source de toutes les crises financières et monétaires. Son seul « atout » est de masquer la faillite, mais un temps seulement.

        « Plusieurs années de potions amères… »
        N’ai-je pas dit qu’il fallait passer par une dépression ?
        Je dois avoir la mémoire courte mais il y avait UNANIMITE en 2008/2009 pour saluer l’intervention des banques centrales qui avait permis d’écarter le spectre de la dépression.
        Ce n’est que quelque temps plus tard que les critiques (critiques justifiées, je préfère le dire car vous allez interpréter de travers) sont apparues, quand certains se sont mis à l’abri…

        Et enfin, Magnifique Jean, nous attendons tous vos solutions pour nous sortir de cette crise qui s’éternise.
        Critiquer sans arrêt, faire les mêmes commentaires semaine après semaine, annoncer l’apocalypse (qui viendra je vous rassure, quoique je me demande si elle n’a pas eu lieu en 2013/2014 pour certains, demandez donc à Olivier s’il a des connaissances aux USA) n’a jamais rien fait avancer…

        Je vous souhaite tout de même une très belle retraite en N-Zélande.

      • zorba44 dit :

        Ça va …vous êtes content !

        Jean LENOIR

      • zorba44 dit :

        Une petite partie de mes activités…. en regardant cette vidéo vous trouverez des videos associées en anglais…

        Bon WE

        Jean LENOIR

      • james dit :

        vous parlez de pouvoir et de fric, regardez cette vidéo qui en fera réfléchir plus d’un !

        Faites circuler si vous trouvez que cette vidéo est pertinente. bien à vous.

    • james dit :

      vous parlez de pouvoir et de fric, regardez cette vidéo qui en fera réfléchir plus d’un !

      Faites circuler si vous trouvez que cette vidéo est pertinente. bien à vous.

  7. zorba44 dit :

    @ Asby
    Nous savons maintenant quelle haute compétence est celle de Bruno Le Maire, ministre de l’économie …en économie !

    Tous les cancres de la classe sont maintenant réunis au gouvernement !

    Il nous faut d’urgence provoquer une procédure générale d’impeachment pour sauver ce qui reste de l’honneur de notre pays.

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s