Les banques centrales détiennent désormais un tiers du marché obligataire !

Pourquoi la volatilité est-elle si basse alors que l’incertitude politique n’a cessé de croître durant ces dernières années, et surtout depuis l’élection présidentielle américaine ? Zero Hedge l’explique dans cet article, qui pourrait être résumé en une phrase : les banques centrales accaparent un tiers du marché obligataire !

« C’est ce que Goldman Sachs a découvert en examinant les déclarations 13F du premier trimestre. La banque a ainsi découvert que le portefeuille global des hedge funds ne pèse plus que 28 % du marché obligataire, un plus bas historique. (…)

Durant le week-end, JP Morgan n’a fait que confirmer ses collègues en observant, entre autres, que le retrait des gestionnaires actifs, qui font face à la concurrence des QE des banques centrales sur la sphère obligataire et par le basculement vers les ETF dans la sphère des actions, agit en tant que suppresseur à long terme de la volatilité.

Comme la banque le note, depuis la crise de 2008 les tendances visant à changer ses positions ont décliné tandis que les gestionnaires actifs faisaient face à la concurrence grandissante des QE des banques centrales, sans parler de celle des gestionnaires des marchés des changes et des banques commerciales qui se sont également mis à acheter des obligations. Cette réalité est illustrée par le graphique 10 montrant qui possède les 54 trillions d’obligations échangeables à travers le monde. Alors qu’environ un tiers du marché détenu par les banques centrales, celles-ci et les banques commerciales, qui sont des porteurs « passifs » (c’est-à-dire qui gardent ces actifs longtemps en portefeuille, dans le cas des banques centrales jusqu’à maturité), accaparent 50 % du marché obligataire.

Comment ces 18 trillions d’obligations pourraient-elles être vendues un jour sans faire exploser le marché obligataire ? Nous l’ignorons. »

Or-argent.eu, le 7 juin 2017 (via Le blog à Lupus)

Rappels :

Comment la BCE est devenue plus grosse que la Fed

Les banques centrales possèdent aujourd’hui 25.000 milliards de dollars d’actifs financiers !

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Economie, Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Les banques centrales détiennent désormais un tiers du marché obligataire !

  1. zorba44 dit :

    La dette des banques centrales est directement la dette des citoyens… Pas moins de 25 000 € par tête d’habitant vivant sur la planète …beaucoup plus en fait car toutes les banques centrales ne sont pas concernées.

    Ne pas oublier que les banques centrales, c’est l’état …et l’Etat c’est vous et moi.

    Jean LENOIR

  2. Lionel59 dit :

    D’où vient ce chiffre de 18 trillions??? L’abcisse du graphique 10 représente le temps (« last obs is for April 2017 »)….

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s