Le généreux cadeau de Macron aux banquiers et assureurs les plus riches

« Emmanuel Macron a fait inclure dans le budget 2018 une mesure fiscale très bienveillante pour les banques et les assurances travaillant à Londres mais qui s’appliquera finalement aussi à celles installées en France. Au total, encore un beau paquet de millions d’euros de baisses d’impôts pour les plus fortunés.

« Président des riches », le retour ? Les preuves d’amour de Macron pour certaines catégories de salaire tendent en tout cas à se multiplier. Dans son édition de ce mercredi 20 septembre, le Canard enchaîné dévoile une mesure passée inaperçue, sauf pour Marianne qui l’évoquait déjà en juillet dernier… Le projet doit figurer dans le budget 2018. Il est décrit par le volatile comme une « douceur pour les banques et les assurances ». Explication : ces entreprises ne paient pas la TVA mais une taxe sur les salaires. Or, le gouvernement aurait décidé de supprimer cette taxe… sur la dernière tranche de salaire, soit celle des banquiers et assureurs aux revenus les plus généreux. Coût fiscal pour l’Etat (et les contribuables) estimé par nos confrères : 300 millions d’euros*.

Raison officielle invoquée pour ce cadeau le gouvernement souhaite à l’origine profiter du Brexit pour tenter de faire de Paris la nouvelle capitale financière de l’Europe… et donc rapatrier ces Français travaillant dans les banques ou les assurances à Londres. Qui sont apparemment tellement patriotes qu’ils ont besoin de mesures fiscales avantageuses pour revenir au pays. Or, comme le rappelle le Canard, au nom de l’égalité de tous devant l’impôt, il faudra faire bénéficier tous les hauts salaires de la banque et de l’assurance de cette exonération de taxe.

Les banquiers et assureurs les mieux payés en France bénéficieront donc aussi de ce beau cadeau, prévu à l’origine seulement pour les expat’ londoniens… Une belle marque d’attention aux plus fortunés de la part du président, qui s’ajoute à « l’ISF transformé en impôt sur la fortune immobilière et une flat tax instituant un prélèvement forfaitaire unique de 30% », rappellent encore nos confrères. A garder en mémoire lorsque l’exécutif invoquera l’impératif budgétaire pour supprimer des aides sociales ».

Lire la suite sur Marianne

Rappels :

Macron et l’argent

Le programme de Macron : des cadeaux aux plus fortunés, payés par les autres

Macron, révolutionnaire anti-système soutenu par le système

Les 3520 ménages les plus riches de France planquent… 140 milliards d’euros dans les paradis fiscaux !

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le généreux cadeau de Macron aux banquiers et assureurs les plus riches

  1. viggo1 dit :

    A reblogué ceci sur Viggo's bloget a ajouté:
    Hélas nullement étonnant. d’autres cadeaux vont encore suivre. Qui va passer à la caisse. ? 🙂

    Amicalement

  2. Ping : Le généreux cadeau de Macron aux banquiers et assureurs les plus riches — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie « FNACAB

  3. zorba44 dit :

    CREVURE !

    Jean LENOIR

  4. josephhokayem dit :

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

  5. 899hasbeen dit :

    Il faudrait insister sur l’apport précieux de M.Griveaux à la pensée sociologique avec son concept révolutionnaire et fécond d’ « homme pauvre ».Ce nouveau concept n’est pas sans faire écho au fait que M.Macron fait tant de cadeaux aux (très) riches.En effet,en France,l’ « homme pauvre » est désormais condamné à le rester.M.Griveaux,doctrinaire grivois,et là se trouve certainement sa force,sait illustrer le projet déconcertant et aberrant de M.Macron:élargir la fracture sociale,saper les fondements du pacte social élaboré par le C.N.R. à la fin de la 2ème guerre mondiale..Bravo donc à MM.Macron & Griveaux visiblement complémentaires !Ces dirigeants politiques, toujours à l’affût du bon mot et de la petite phrase qui font le buzz et qui viennent illustrer une pensée caricaturale,ne manquent jamais une occasion de dire que seule l’économie de la rente (actionnariale ou foncière),du privilège (fiscal) et de la délégation de service public (inefficace et coûteuse) a droit de cité.Il est quand même regrettable qu’ils restent ainsi accrochés à ces vielles lunes néolibérales,peut-être neuves dans les années 1970 mais carrément has been aujourd’hui.Partout ces vieilles lunes sont tenues en échec.Ces leaders ont déjà cinquante ans de retard et n’ont plus aucune chance de rattraper le peloton de tête.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s