Obligation vaccinale : le prix Nobel Montagnier entre à son tour en résistance

Admirez comme l’AFP (l’Agence France Propagande), tout en rendant compte de la conférence, s’ingénie à la discréditer par de petites remarques ou ajouts perfides presque à chaque détour de phrase. La technique du “coup de patte” chère aux médias du système… OD

« Le prix Nobel de médecine Luc Montagnier a joint sa voix mardi à celle du controversé professeur Henri Joyeux pour dénoncer la « dictature vaccinale » que représente selon eux l’extension du nombre de vaccins obligatoires pour les enfants, lors d’une conférence à Paris.

« Nous ne sommes pas ici pour créer des polémiques mais pour lancer une alerte : nous risquons, avec une bonne volonté au départ, d’empoisonner petit à petit toute la population », a dit M. Montagnier, prix Nobel 2008 pour la découverte du virus du sida.

Le professeur Montagnier a estimé que certains vaccins pourraient être liés à des « risques de mort subite du nourrisson » en raison de la présence d’un adjuvant, l’aluminium, ce qui n’est corroboré par aucune étude.

Cette conférence était organisée dans un théâtre, devant des journalistes et un public acquis au discours anti-vaccin.

« Nous ne sommes pas contre les vaccins mais pour qu’ils soient utilisés à bon escient et qu’il n’y ait pas d’abus », a affirmé le professeur Joyeux.

Ce cancérologue a été radié de l’Ordre des médecins en première instance en 2016 après une pétition sur les dangers de certaines vaccinations mais fait valoir que cette radiation est suspendue par des procédures d’appel.

L’Assemblée nationale a voté le 27 octobre l’extension de 3 à 11 du nombre de vaccins obligatoires pour les enfants qui naîtront à partir du 1er janvier 2018.

L’argument premier de la ministre de la Santé Agnès Buzyn est la baisse du taux de couverture vaccinale et la réapparition de certaines maladies, dans un contexte de défiance grandissante envers la vaccination.

« Le meilleur de tous les vaccins, c’est le lait maternel », a lancé le professeur Joyeux.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande l’allaitement au sein de façon exclusive jusqu’à l’âge de six mois, puis complété par une autre alimentation jusqu’à au moins deux ans.

Faute d’allaitement maternel, le professeur Joyeux préconise que chaque médecin juge quel vaccin administrer aux enfants en fonction des cas, sans caractère obligatoire.

« Vous devez dire au médecin : +mon enfant a telle allergie+, et le médecin doit prendre ses responsabilités », a-t-il poursuivi.

« Des allergies, chez les enfants, il y en a beaucoup. Je ne dis pas (aux parents) qu’il faut dire que les enfants ont des allergies s’ils n’en ont pas, mais face aux allergies, les médecins ont la trouille » de vacciner, a-t-il dit.

« Rentrons en résistance, pas une résistance violente mais intelligente et scientifique », a-t-il ajouté, en dénonçant pêle-mêle « une dictature vaccinale », « une manipulation de la population » et « des experts dans les ministères qui sont extrêmement proches des labos ».

AFP, le 7 novembre 2017

Rappel :

Obligation vaccinale : la guerre est déclarée

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Obligation vaccinale : le prix Nobel Montagnier entre à son tour en résistance

  1. Dom le dodo dit :

    Je me marre: je lis en parallèle l’excellent livre de Laurent Obertone « La France big brother », et là, j’y retrouve « Monsieur Moyen », ce crétin qui se fait gaver par l’Agence France Propagande, qui sort de ses « archives » une photo « d’un pediatre qui vaccine un bébé à Quimper le 17 septembre 2017 » : Fred Tann(é)au doit etre un photographe/grand reporter de renom (et bien payé) pour saisir l’instant présent, et pour servir, avec servilité le noM de l’afp (un peu comme lethellier, dimanche avec Marine) non?
    Olivier, on se prendrait presque au jeu de surligner en rouge dans le texte, les remarques et ajouts « perfides », ça serait à cela que l’on reconnaîtrait un commentaire de l’Agence France P….
    Aller, ce serait leur « trademark de fabrick »!
    signé Charly Moyen

    • Olivier, on se prendrait presque au jeu de surligner en rouge dans le texte, les remarques et ajouts « perfides », ça serait à cela que l’on reconnaîtrait un commentaire de l’Agence France P….

      J’ai été tenté de le faire mais je me suis dit que ce n’était pas nécessaire, tout ça est tellement visible…

  2. jules caesar dit :

    Chaque parent doit invoquer le principe de précaution pour ne pas faire vacciner son enfant.
    l’enfant est l’être vivant le plus précieux pour les parents et ceux ci ont pour mission de veiller sur lui et éviter qu’il soit mis en danger lors de la sa vie. Ils sont aussi juge de ce qui est bon ou mauvais pour lui. Dans le monde actuel, il n’est plus possible d’avoir une confiance absolue dans les autorités qui nous gouvernent et nous imposent des obligations aux motifs douteux. Une majorité de toubib, qui sont les exécuteurs du gouvernement , prennent du recul et informent leurs patients en leur donnant le choix de faire ou non .
    En contrepartie la menace faite au parents de sanctions pécuniaires, prison, ou retrait de leur enfant est un déni de liberté flagrant. D’autre part interdire aux enfants non vaccinés d’être admis à la crèche ou à l’école car il risquent de propager des maladies tient de la gageure , en effet si un enfant non vacciné se trouve entouré d’enfants vaccinés, ceux -ci ne risquent rien puisqu’ils sont vaccinés sauf si les vaccins sont inefficaces. Nous sommes donc en présence de mesures coercitives par un gouvernement qui n’a plus aucune légitimité et doit être renversé car il ne défend plus les habitants mais une nébuleuse malsaine externe à la France qui impose ses directives. Réagissons !!!

  3. brunoarf dit :

    « Depuis mai 1974, pourquoi les électeurs français votent-ils TOUJOURS pour des hommes politiques qui font une politique anti-sociale, une politique anti-pauvres, une politique qui appauvrit les classes populaires et les classes moyennes ? »

    Réponse :

    C’est parce que les Français deviennent de plus en plus crétins.

    Plus les années passent, plus nous devenons crétins.

    C’est la Grande Crétinisation.

    CITATION

    Demain, tous crétins ? La chaîne Arte diffusera, samedi 11 novembre à 22h35, en partenariat avec Le Monde, un documentaire au titre en apparence potache, mais dont le sujet est d’une singulière gravité.

    Le film expose les travaux de chercheurs français et américains montrant que l’érosion récente des capacités cognitives des populations occidentales est, en partie au moins, liée à l’exposition à certains perturbateurs endocriniens.

    FIN DE CITATION

    http://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/11/07/le-film-demain-tous-cretins-diffuse-sur-le-site-du-monde_5211264_1650684.html

    CITATION

    S’agissant de l’évolution du quotient intellectuel (QI) dans la population générale, nous ne disposons pas de beaucoup de données très solides – c’est-à-dire obtenues sur de grands échantillons de population, sur de longues périodes et en utilisant les mêmes méthodes. Mais à peu près toutes les informations qui sont à notre disposition suggèrent que le QI, après avoir augmenté pendant des décennies, est désormais en baisse. Et ce, depuis la dernière décennie du XXe ou le début du XXIe siècle.

    Les informations les plus solides viennent de la Finlande, où des générations de conscrits sont testées, chaque année au même âge, depuis 1988. Une analyse de ces données publiée en 2013 montre une baisse des capacités cognitives de 2 à 5 points entre 1996 et 2009, selon le type de test. En France, une étude conduite sur une petite cohorte d’adultes suggère une baisse de 3,8 points de QI au cours de la dernière décennie, assez cohérente avec ces chiffres… D’autres travaux, dans d’autres pays, vont dans le même sens.

    FIN DE CITATION

    http://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/11/06/barbara-demeneix-il-n-est-plus-possible-de-nier-l-effet-de-l-environnement-sur-le-cerveau_5210963_1650684.html

  4. Trend dit :

    Emission de France Culture La Conversation Scientiphique 17/12/2016

    Pas d’études sur l’effet de l’aluminium , peut-être ? Mais pourquoi retrouve-t-on de l’aluminium dans les tissus musculaires ? Sic!
    L’émission est encore écoutable. Vous allez tomber sur votre derrière ..

    https://www.franceculture.fr/emissions/la-conversation-scientifique/sommes-nous-tous-egaux-face-la-vaccination

  5. leducmichael dit :

    Je vous somme de vous taire !
    J’ai acheté des actions big pharma , vous voulez me priver de mes nouveaux petits clients , du travail pour faire fabriquer les vaccins puis les médicaments pour contrer les effets désirés secrètements , et de mes bénéfices ?
    heureusement qu’il y a J.P. Pernaut et l’AFP pour vous inoculer LA vérité
    Anarchistes !

  6. josephhokayem dit :

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

  7. Dom le dodo dit :

    Bruno, vous êtes sûr qu’il faille attendre demain? Demain commence aujourd’hui…. et je dirai même hier, tellement y sont ons!
    (et à l’époque, il n’y avait que trois vaccins (dt polio), maintenant, avec 11, y sont vraiment en marche!) Ah, les perturbateurs endocriniens, y s’ont bon dos, c’est d’la fote à l’alu…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s