R. Steuckers : « Nous sommes arrivés à l’ère du « Surveiller et punir » planétaire dont l’Europe sera la principale victime »

Les hypothèses qui disent que les cercles dominants orchestrent une panique pour installer un système dictatorial, panoptique, vecteur d’une surveillance universelle et ubiquitaire, sont à prendre au sérieux. Le comportement moutonnier des citoyens est ahurissant dans un tel contexte, alors qu’il est patent que les sphères dirigeantes ont intérêt à promouvoir un tel système : l’Italie de Salvini ou même l’Italie post-Salvini est un pays imprévisible qu’il faut mater ; la France des gilets jaunes qui refuse l’hyperlibéralisme qu’on veut lui imposer mérite, à leurs yeux, une punition sévère et l’Allemagne qui hue Merkel à chacune de ses apparitions publiques doit également être châtiée, d’autant plus qu’elle se chauffe au gaz russe et fait tourner son industrie, automobile et autre, avec ces mêmes hydrocarbures poutiniens.

Nous sommes arrivés à l’ère du « Surveiller et punir » planétaire dont l’Europe sera la principale victime…

[…]

Le nouveau gourou mondial s’appelle Yuval Noah Harari, célèbre pour deux bestsellers que l’on retrouve en toutes langues dans toutes les librairies du monde, surtout dans les grandes gares et dans les aéroports, là où passent ceux qui nomadisent à grande ou à petite échelle. Le 20 mars 2020, cet Harari publie un long article dans le Financial Times, où le programme mondialisateur en cours est présenté sur un mode plaisant et attrayant, comme d’habitude : on ne peut reprocher ni à Attali ni à Harari d’avoir un style ennuyeux, incapable de capter l’attention de leurs lecteurs. Harari constate qu’avec le coronavirus, il y a urgence (emergency) et que toute urgence est « un processus historique accélérant ». Ensuite, je cite : « Les décisions en temps normaux, qui peuvent prendre des années de délibération, sont prises en quelques heures (…). Des technologies non encore entièrement développées voire dangereuses sont mises en œuvre, parce que les risques sont plus élevés si on ne fait rien (…). Des pays entiers servent de cobayes à grande échelle pour des expérimentations sociales ».

Un avenir de réclusion complète

Harari évoque alors un monde où il n’y aura plus que du télétravail et surtout du télé-enseignement : le confinement, que nous subissons, semble alors une étape préparatoire à cet avenir de réclusion complète, concocté dans les hautes sphères dominantes. Harari évoque aussi le monitoring général de l’humanité, assorti de punitions pour les récalcitrants. Il est quelque peu lyrique en disant qu’aujourd’hui, les gouvernements sont plus forts que le KGB soviétique car ils disposent maintenant de « senseurs ubiquitaires et d’algorithmes puissants ». Le coronavirus, ajoute-t-il comme s’il voulait apporter de l’eau à notre moulin, a d’ores et déjà permis de déployer un tel arsenal inédit dans l’histoire de l’humanité, notamment en Chine où l’Etat se manifeste en permanence à travers les smartphones de ses citoyens, utilise la reconnaissance faciale à très grande échelle et peut déterminer quel est l’état sanitaire de chaque Chinois par des appareils destinés à vérifier leur fièvre, que n’importe quel policier peut trimbaler et utiliser sur les voies publiques. L’étape suivante nous est également révélée par l’article d’Harari : les sentiments, comme la colère ou la joie, sont des phénomènes biologiques au même titre que la fièvre ou la toux: on peut donc les détecter et les manipuler au départ des mêmes instruments qui servent à repérer dans les rues de Chine les fiévreux potentiellement « coronavirusés ». Enfin, Harari dévoile l’objectif final, quasi messianique, bref la parousie enfin en advenance : la « coopération globale », seule planche de salut contre le virus qui doit nous induire tous à opter pour « un esprit globaliste », rendant inutile les réflexes locaux ou nationaux. En d’autres termes, Harari opte pour une humanité radicalement différente de celle qu’avait préconisée en son temps Claude Lévi-Strauss : celui-ci voulait autant de modèles humains qu’il en existait encore sur la planète quand il s’adonnait à ses recherches en ethnologie, voulait promouvoir un « esprit ethnopluraliste » pour que l’homme ait à sa disposition de nombreux modèles possibles à imiter ou à assimiler en cas de blocage ou d’effondrement du modèle auquel il avait auparavant appartenu, dans lequel plusieurs générations de ses ancêtres avaient vécu. L’humanité devait être plurielle pour cet ethnopluralisme lévi-straussien. Pour Attali et Harari, cela ne semble pas être le cas. J’ai, je ne vous le cache pas, la nostalgie du projet de Lévi-Strauss.

Strategika – Comment voyez-vous l’évolution de la pandémie et ses conséquences politiques et sociales dans les semaines à venir ?

Je pense que l’on suscitera la panique au moins jusqu’à la mi-mai, jusqu’au moment où le ralentissement des industries européennes aura des conséquences irréversibles et que la crise sera là, bien palpable, avec un nombre incalculable de faillites dans les PME (petites et moyennes entreprises). La crise sociale en France s’accentuera et le mouvement des gilets jaunes reprendra vigueur et de plus belle. Les autres pays européens suivront, Allemagne comprise. Ensuite, le confinement finira par agacer les plus patients d’entre les autochtones et par provoquer des émeutes dans les quartiers à risque car le Ramadan commence fin avril et s’étendra jusqu’à la fin du mois de mai. Il y a plus grave : le mondialisme globalitaire vise l’éradication de la culture européenne, dont le symbole le plus patent et le plus spectaculaire fut l’incendie de Notre-Dame de Paris. Le confinement a entraîné un premier sabotage de la liturgie implicite de notre civilisation : les vacances de Pâques et les festivités pascales, dont la semana santa espagnole, seront effacées pour la première fois depuis des siècles, de même que le cycle printanier de mai, avec les fêtes religieuses assorties des communions, prétextes à des fêtes de famille qui soudent la société. Suite à ce sacrilège, car il faut bien l’appeler ainsi, le cycle des vacances estivales sera très probablement bouleversé, alors qu’il est une tradition séculaire, ponctué de fêtes également. L’humanité de notre sous-continent sera perturbée en profondeur, ébranlée psychologiquement, avec effets somatiques et psychologiques. C’est là le risque le plus effrayant dans l’immédiat car, une fois enclenché le sacrilège de briser notre liturgie millénaire, il y aura en permanence le risque de le rééditer. Mais même la rupture du cycle rituel liturgique, hérité de Rome, pendant une année seulement est annonciatrice de catastrophes : jamais on n’avait osé cela.

Extraits de « Géopolitique du coronavirus V – entretien avec Robert Steuckers »

Strategika.fr, le 6 avril 2020

Via Nicolas Bonnal

Rappels :

Le confinement est une pratique du Moyen-Age

Coronavirus – L’homme nouveau : domestiqué, digitalisé, au-delà même de l’humain (Pierre Le Vigan)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour R. Steuckers : « Nous sommes arrivés à l’ère du « Surveiller et punir » planétaire dont l’Europe sera la principale victime »

  1. GOYAT dit :

    Ressusciter l’armée des ombres contre les nazis en col blanc.

    • Danse dit :

      C’est à dire contre les mêmes qui déjà ont financé, équipé et livré le pétrole à Hitler pour le pousser dans une nouvelle guerre de destruction de l’Europe, Russie comprise.
      Et les mêmes qui, avant cela, avaient déjà financé les Bolchéviques pour qu’ils détruisent le Tzar, pour s’emparer de ses richesses et des gisements de pétrole Russes.
      Aucune correspondance avec ce qui nous menace aujourd’hui n’est fortuite. ——

      FOR AN IDEA ON THE “BIG” PICTURE…
      http://projectavalon.net/forum4/showthread.php?25102-For-an-idea-on-the-big-picture&p=261690&viewfull=1#post261690
      […] the Rockefellers charged about 18% interest on the money that they loaned LENIN for the Revolution. The way that agreement was set up made all of the loot that Lenin could seize in Russia, the Rockefellers/Rothschilds.

      […]That meant that Lenin and Stalin could never get out of debt unless they could WORK PEOPLE NEARLY TO DEATH to produce the goods Rockefeller/Rothschilds wanted. People thought that the ridiculous factory quotas the Russians tried to accomplish were the result of communism. That was not what I thought after reading the Archives. The Rockefellers were setting the quotas and delighting in the profits. They also delighted in giving the Russians QUOTAS THEY COULD NOT MEET as a way of humiliating them.

      […] I sent him [Gorbachev] copies from the Archives of documents that showed those policies had been forced upon Stalin by Rockefeller.
      While the people of Russia starved, Rockefeller was also insisting that Stalin sell him the grain at the price and amounts previously agreed to. But Rockefeller did not need that grain. And Rockefeller was, to a large extent, responsible for the bad policies that caused the poor crop yields and meant that selling that same amount of grain overseas ENSURED FAMINE. It appeared to be a deliberate attempt, not just to get grain cheaply, but TO STARVE PEOPLE. The private journals of John D. Rockefeller, Jr. confirmed that.

      The Rockefeller Family seemed OBSESSED BY THE DESIRE TO KILL people off, including by starvation. The Rockefellers have long backed population control measures fairly publicly. That was not a secret, nor their funding of ‘EUGENICS’ research’.
      See http://www.theforbiddenknowledge.com/hardtruth/omegafile29.htm , http://www.eugenics-watch.com/eugbook/,euod_ch1.html , http://illuminati-news.com/nazi-california.htm

      But, the behind the scenes maneuvers on how they were committing those Crimes Against Humanity were secret. To them COMMUNISM WAS A LOVELY EXCUSE TO STEAL THE WEALTH OF THE RICH RUSSIANS AND THEN KILL OFF THE POOR who were not working in their factories. The factories and the oil fields had the name of the Soviet Union on them, as if they belong to the Russian Govt.. But an examination of the chain of command structure and the flow of money made it look like the Rockefellers et al were already well on their way to being Kings of the World.

      Let me give you an example of that so you can understand HOW THIS SYSTEM WORKED in practice.
      John D. Rockefeller, Jr., wanted to crash prices in South America of a type of goods to force his competitors into closing. If I remember correctly, the country was Argentina and the goods were stainless steel cookware–pots and pans, bowls, and cutlery. They were items peasants had to buy to live. They were also heavy and it made absolutely no sense to ship them from Russia since they were already made in adequate quantities by factories in that country. But they were not Rockefeller’s factories so a part of the markets’ share of money was not going to them. That was an anathema to John. D., Jr. He wanted to own everything and everyone, OR KILL THEM.

      So, he wrote a letter to Stalin and told him how much and what kind of each item he wanted. It was a huge order, perhaps several Latin American countries worth. Rockefeller was going to drop the prices of the goods TO DRIVE THE LATIN AMERICAN FACTORIES OUT OF BUSINESS. Then he would buy them cheaply.
      Having a monopoly he would then raise the price of the goods to steal even more from the peasants. His journal shows that he intended TO CAUSE THEIR CHILDREN TO STARVE, if at all possible. It was not an unintended consequence of his business practices. I saw instances in which HE WAS WILLING TO LOSE MONEY TO MAKE OTHERS STARVE. It was really quite sad to read about the life of a man who was so desperately unhappy that this was what it took to distract him from that fact.
      […]
      Stalin got the order and wrote back saying that he could not meet those deadlines in 2 months time. Rockefeller wrote back saying HE HAD TO ‘OR ELSE’.
      I wanted to know what the “or else” was.

      Later I came across invoices for THE GUARDS OF STALIN WHICH ROCKEFELLER WAS PAYING. They were not just regulars, they were a special outfit chosen by Rockefeller. They were not ethnically the same as Stalin. It appeared that they had been chosen by Rockefeller to have no qualms about KILLING STALIN, IF ORDERED TO DO SO. The head of them was writing REPORTS ON STALIN’s activities to John D. more often than Stalin was writing to John D. After looking into it even further than I have said, I concluded that JOHN D.’S THREAT TO KILL STALIN was a credible one.
      Stalin was humiliated in more ways that one by trying to fill that order in time. He did not succeed, as hard and as desperately as he tried. He was a week late.

      Furthermore, this was DURING THE HEIGHT OF THE GERMAN ATTACK ON RUSSIA, about a month before the battle of Stalingrad when the order was completed. It meant that steel and railway transport that would have gone into making of rifles did not. Russian soldiers went into the battle of Stalingrad, Stalin’s namesake, with ONLY ABOUT 35% OF THEM CARRYING A RIFLE! They had to rush forward into battle defenselessly or be shot in the back. Only after one of their buddies got killed could they pick up a fallen weapon to defend themselves. That caused a huge rift among them which they could not solve. It was designed to destroy their team spirit and TURNED THEM AGAINST EACH OTHER.
      *
      The Battle of Stalingard was almost a defeat for the Russia people BECAUSE of what John D. did. His journal showed that he intended for the battle TO BE A RUSSIAN DEFEAT and allow him to spread the war all across Russia. He agonized on the pages of his journal about whether his timing was right and the order big enough. He wanted the FIGHTING TO CONTINUE all across Russia and not just lead to a Russian capitulation. He wanted to DESTROY all the shop keepers and small enterprises that had not yet been nationalized and brought under his control. His journal said that he CRIED at his loses when the Russians bravely managed to force the Germans to retreat. (…)

      • zorba44 dit :

        Ah les braves philanthropes qui, pour se racheter de leurs crimes, inondaient le Château de Versailles, en voie de décrépitude sinon de ruine, de subsides pour sa restauration !

        Jean LENOIR

  2. Eric83 dit :

    Grâce à des publications de ce blog ainsi qu’à d’autres, le puzzle totalitaire mondialiste apparaît de plus en plus clairement.

    J’emploie à dessein le terme de puzzle car les pièces prises indépendamment les unes des autres ne donnent que des fragments d’informations, alors que prises ensemble, le tableau se révèle…ainsi que les objectifs toujours dissimulés aux peuples.

    Ces cinq acronymes, ce qu’ils revêtent ainsi que les personnes physiques et/ou morales fondatrices de ces structures nous donnent, à mon sens, le QUI formera le nouveau pouvoir totalitaire mondial et le COMMENT cette infime partie de la population compte dominer des milliards d’être humains. L’épidémie de Covid19, qui n’aurait pu mieux tomber pour le projet totalitaire mondialiste permet une accélération considérable de sa mise en oeuvre. Il semble donc que le QUAND soit prévu pour bientôt, en 2020 ou en 2021.

    GAVI – https://fr.wikipedia.org/wiki/GAVI_Alliance
    CEPI – https://en.wikipedia.org/wiki/Coalition_for_Epidemic_Preparedness_Innovations
    ID2020 – https://id2020.org/ ( Il n’y a pas de page wikipedia !? )
    KTDI – https://ktdi.org/ ( Il n’y a pas de page wikipedia !? )
    WEF : https://fr.wikipedia.org/wiki/Forum_%C3%A9conomique_mondial

    Un excellent article : « La dystopie totalitaire du Forum économique mondial devient réalité ».
    https://norberthaering.de/en/power-control/wef-ktdi-2-en/

    • DD Larène dit :

      En effet, le mot puzzle est tout à fait indiqué pour désigner la mise en scène de cette dystopie panoramique version XXXXL.
      Vous posez la question du « comment? ». Il semble que les moyens engagés sont véritablement colossaux et toutes les technologies de pointe sont mises en œuvre.
      J’ai le sentiment qu’une technoosphère permettra bientôt de relier la constellation des micro-satellites SpaceX aux biopuces injectées par GAVI aux humains, réduits à la condition de bétail « trans-humain », grâce au « neuralink » ou lasso neuronal. Sachant que le point commun entre les deux c’est Musk, il y a vraiment de quoi s’interroger.
      Et si on ajoute à cette soupe infernale le déploiement toujours en cours de la 5G, les smart-cities et les merveilleux objets connectés qu’on nous vente et qu’on nous vend déjà, on nagera bientôt dans une réalité qui dépassera la somme de toutes les œuvres de fiction, Bible y compris.
      Parce qu’en plus, avec cette technoosphère, il sera possible de produire des hologrammes célestes. Donc, si le fameux messie apparaît en mondovision, gardez bien vos deux pieds sur Terre et rappelez-vous Mélanchon et sa dernière campagne présidentielle.

      https://www.numerama.com/tech/534077-neuralink-comment-elon-musk-veut-faire-de-vous-des-humains-augmentes.html

  3. Bonsoir cher Olivier et bonsoir à tous,

    Oui, nous sommes dans un engrenage totalitaire, effectivement. D’autant plus que l’IoT (Internet des Objets) et la Smart City (Ville Intelligente) sont en train d’apparaître derrière le coronavirus.

    https://lafrancechretienne.wordpress.com/2020/04/14/le-projet-totalitaire-de-la-smart-city/

    Amitiés,

  4. la Mésange dit :

    Une question que je me pose, en tant qu’habitante du monde rural (hameau de 20 habitants en Auvergne) : comment pensent-ils contrôler les ruraux ? Nous n’avons nul besoin de téléphone portable. Nous n’avons pas d’objets « connectés ». Nous n’avons pas la fibre, c’est tout juste si nous avons -pas tous- l’ADSL. Nous n’avons d’ailleurs même pas la 4G, ni dans le hameau, ni au village, et la 3G seulement en quelques endroits.
    Et le télétravail généralisé, quid pour les professions manuelles ? Ici la plupart des gens qui ne sont pas profession médicale ou notaire sont des manuels : charpentiers, plombiers, électriciens, éleveurs de vaches laitières (ultra majoritaires dans le secteur)… installer un chauffe-eau ou traire une vache par télétravail, vraiment, je ne vois pas.

    J’ai bien l’impression que leur immonde projet ne concerne que les citadins… et encore, même en ville on a besoin de plombiers ou d’électriciens !

  5. zorba44 dit :

    Tout chef d’Etat qui a promu le confinement est tenu par le sommet du « Cult »…A ce titre c’est un criminel contre l’humanité, Rodrigo Duterte y compris,

    Les 5G installées à grand renfort sont comme autant de mitrailleuses lourdes arrosant l’espace sur 360 degrés.

    Il est de la légitime défense de détruire la mitrailleuse lourde qui va vous tuer si vous passez dans son champ d’action. LEGITIME DEFENSE !

    Détruisez, sabotez tous les pylones 5G qu’on installe. Sans ces 5G vous émasculez la mondialisation et la servitude.

    C’est de votre vie et de celle de vos enfants qu’il s’agit.

    Sortez en masse dans les rues et les campagnes et sur les plages ! LE POUVOIR A PEUR DE CELA CAR CELA MET EN ECHEC TOUS SES PLANS, TOUS. BILL GATES ET ELON MUSK POURRONT ALORS ALLER S’ENTERRER DEFINITIVEMENT DANS LEURS BUNKERS !

    Jean LENOIR

    Mes amis tous ceux qui ont des enfants et des petits-enfants, considérez leur avenir si vous ne montrez que de passives approbations ! Supprimez les causes du mal et vos problèmes disparaîtront !

  6. GOYAT dit :

    Allons enfants ……..
    Armez vos bataillons…..

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s