La Mayenne plutôt que l’Ukraine, ou comment un milliardaire ukrainien plume l’aviculture française

(Union populaire républicaine, 13 octobre 2022)

« On n’a jamais vu dans l’histoire mondiale un pays comme la France qui se fait plumer – c’est le cas de le dire – dans tous les domaines, qui se fait pomper son fric dans tous les domaines pour le donner à des gens qui sont là pour nous détruire. Franchement, l’Union européenne mérite un coup de chapeau, parce que comme escroquerie historique, on n’a jamais fait mieux ».

(Merci à Jérôme)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour La Mayenne plutôt que l’Ukraine, ou comment un milliardaire ukrainien plume l’aviculture française

  1. sherlok dit :

    Bravo Mr Asselineau de mettre ça en évidence devant nous.
    Au-dessus de moi passent un certain nombre de petits jets privés , régulièrement. je les observe, en me demandant qui peut être là-dedans? Eh bien voici un exemplaire.
    Escroquerie à grande échelle sous le haut patronage très silencieux de nos zélites.
    çQuestion : a va avec les1500 balles par mois, chauffage à 600 balles par mois, loyer à 800 balles par mois?
    600+ 800 = 1400…. comment je fais pour bou…? manger.?
    Les sans dents, vous vous rappelez? ça doit aussi mangeer,. Et la France d’en-bas….aussi
    L’Europe entière dans la dégringole… ça va mal se passer, garanti.
    Tout ça pour l’Ukraine…. eh oui. merdi à tous. et c’est pas une faute de frappe!

  2. Danse dit :

    La France livre l’Allemagne en gaz pour la 1ère fois de l’histoire !
    https://echelledejacob.blogspot.com/2022/10/la-france-livre-lallemagne-en-gaz-pour.html#more

    Cette dépêche Reuters attire notre attention sur une grande première.

    « La France a commencé jeudi à livrer directement du gaz à l’Allemagne à travers leur interconnexion frontalière, pour la première fois dans l’histoire des échanges entre les deux pays, dans le cadre d’un accord conclu pour faire face à la baisse des importations de gaz russe.

    Les premières capacités de livraisons par gazoduc commercialisées s’élèvent à 31 gigawattheures par jour (GWh/j) alors que l’interconnexion d’Obergailbach (Moselle) peut permettre un flux maximum de 100 GWh/j, a annoncé dans un communiqué GRTgaz, qui gère la majeure partie du réseau de transport de gaz en France.

    Voilà que nous livrons du précieux gaz à l’Allemagne qui en manque cruellement, et s’il est normal de le faire pour protéger nos amis allemands, il serait souhaitable que ces mêmes amis se montrent amicaux, et en échange nous permettent de fixer le prix de notre électricité comme cela nous arrange nous et pas eux. Car c’est l’Allemagne qui bloque et refuse que la France puisse fixer les prix de l’électricité par rapport à nos vrais coûts de production.

    Pourquoi ?

    Parce que nous serions 10 fois moins cher qu’en Allemagne et la grosse industrie de la Ruhr pourrait bien avoir envie de venir s’installer… en France !

    Tout ceci n’est qu’une histoire de gros sous et Macron comme le Maire vont devoir choisir, et très vite maintenant, entre leur idéologie européiste et la mort de l’économie française qui entraînera la mort de l’Europe et du rêve de nos europathes. (…)

  3. Laurent dit :

    La mafia de Bruxelles liée par ses réseaux obscurs a supprimé les droits de douane et les restrictions sur l’importation des poulets ukrainiens et notre marché français est inondé de ce poison à pattes à tel point que la moitié des poulets sont d’importation étrangère et la filière avicole française est en train de couler. Ils n’ont pas l’obligation d’étiquetage et donc les français mangent du poulet ukrainien nourri au maïs OGM ukrainien de Monsanto non soumis à la règlementation européenne, sans le savoir. Bon appétit!

    Cela ne profite pas aux éleveurs ukrainiens sur place, mais à un Groupe financier monopolistique intégré, coté à la Bourse de Londres et dont le siège social est situé non pas à Kiev mais à Chypre (!!) Myronivskyi Khliboprodukt (MHP), puissant groupe agroalimentaire et volailler ukrainien (marque : Nacha Ryaba-Notre Poulet) dirigé par le roi du poulet Yuriy Kosiuk, 52 ans, un des plus gros milliardaire d’Ukraine proche de Zelenski. Il est propriétaire d’un yacht de 87 m avec 28 membres d’équipage, SPA et hélico, enregistré aux îles Caïman.

  4. zorba44 dit :

    Le luxe, la luxure sont empreints du mauvais goût des nouveaux riches d0nt le ruffianisme n’a d’égal que l’inculture et la brûtalité…

    …au moyen de salaire de sous-misère et de poisons comestibles !

    J’ai honte pour l’humanité = je sais c’est naïf de ma part mais je le dis.

    Jean LENOIR

  5. Danse dit :

    Florian Philippot
    @f_philippot
    ·2h
    Confirmation ce soir qu’une enquête judiciaire a été ouverte sur « l’acquisition des vaccins covid par l’UE » !

    ➡️ Espérons qu’elle entraîne avec elle la chute des corrompus, d’Ursula et de l’UE toute entière !

  6. lez dit :

    D’autres nouvelles de l’EPPO https://www.eppo.europa.eu/en/news

  7. Veracruz dit :

    L’Ukraine est une autre startup Nation, les Ukrainiens ont donc bien fait d’élire Z comme président (ils le reconduiront comme nous), ça leur rapporte de l’argent.
    Les Français ont élu à l’identique M pour que ça leur rapporte de l’argent, et ça fonctionne aussi puisque les milliardaires Français ont vu leur fortune augmenter considérablement ces dernières années !
    Les volailles même déplumées ont toujours rêvé de la poule aux œufs d’or (même si le Coq chante faux il est irremplaçable)…

    • mark knopfler dit :

      Ah le coq, on y revient, n’est ce pas Veracruz ?
      Ce n’est pas lui qui dirige la légion des 365 anges ?
      Le grand archonte mégalomaniaque qui se prend pour dieu le père !!!!
      Cocorico ! ou plutôt, Abracadabra ! ^^

  8. Laurent dit :

    Après les poulets, les vaches. La Nouvelle-Zélande veut taxer les pets de vaches! Jacinda a dévoilé son projet de taxer les émissions de gaz à effet de serre des animaux d’élevage, dans le cadre d’une proposition visant à lutter contre le changement climatique afin de contraindre les agriculteurs à choisir les bons aliments pour leur bétail. Le gars derrière elle (ou lui) dans la vidéo se retient d’éclater de rire. Encore une idée folle de Davos?
    https://video.lefigaro.fr/figaro/video/la-nouvelle-zelande-veut-taxer-les-pets-de-vaches/

  9. zorba44 dit :

    Mais c’est qu’on en a besoin des « belles » volailles ukrainiennes puisque, comme par hasard, la grippe aviaire revient en force nous dit-on…

    https://www.challenges.fr/economie/agriculture/grippe-aviaire-les-eleveurs-appeles-a-confiner-leurs-volailles-dans-l-ouest-de-la-france_832076

    …de profundis les bons poulets de Bresse !

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s