La Deutsche Bank a un déficit de capital plus large que sa capitalisation actuelle

deutsche-bank-faillite

Dans un communiqué publié mardi, ZEW annonçait les résultats de son stress test des banques européennes. Les trois banques qui ont eu la plus faible performance dans cette épreuve sont la Deutsche Bank, la Société Générale, et BNP Paribas. (Reuters)

« Dans un communiqué publié mardi, ZEW, l’institut de recherche économique allemand connu pour son indicateur de sentiment, annonçait les résultats de son propre stress test des banques européennes. Les trois banques qui ont eu la plus faible performance dans cette épreuve sont la Deutsche Bank, la Société Générale, et BNP Paribas.

Le stress test de la ZEW a été organisé en réponse au stress test de juillet de l’autorité bancaire européenne (EBA). Le test de l’EBA, élaboré sur la base d’une nouvelle méthode, n’indiquait pas de mesure claire de succès et d’échec, et seule la banque Monte dei Paschi di Siena italienne semblait avoir clairement échoué dans les résultats publiés. La réaction des marchés a été négative, l’indice européen des banques EuroStoxx Banks a chuté de 7.5% en deux jours, suggérant que les marchés n’ont pas été séduits par les assurances de l’EBA que le système bancaire européen est en assez bonne santé pour survivre à une récession.

Dans le cadre d’une collaboration entre l’institut ZEW, la Business School Stern de NYU, et l’Université de Lausanne, les chercheurs ont organisé leurs propres épreuves basées sur la méthode des stress tests américains et des tests de 2014 de l’EBA. Ces deux méthodes imposent des ratios de capital plus sévères, font des projections de pertes sont plus fortes et évaluent les actifs détenus par les banques de façon plus pessimiste. Le but des approches est aussi différent : les tests de juillet de l’EBA cherchaient à tester de façon transparente la suffisance du capital des banques dans le cas d’un évènement négatif, alors que les tests du ZEW se concentrent sur les besoins de capital qui doivent être rectifiés immédiatement.

Les résultats de la méthode des stress tests américains appliqués aux banques européennes ne sont pas rassurants. L’étude trouve que suivant la méthode américaine, il y a un manque de capital de 92 milliards d’euros en Europe dont la majorité est en Allemagne, en France, au Royaume-Uni, et en Italie. D’après l’économiste de ZEW en charge du projet, Sascha Steffen, «Les USA one tiré leurs propres conclusions et mis en place des mesures cohérentes pour la recapitalisation du secteur bancaire américain dès 2008. Un manque de volonté politique explique pourquoi cela n’a pas encore été fait en Europe.»

Les trois grands perdants sont la BNP Paribas, qui nécessite 10 milliards d’euros de plus, la Société Générale, dont le besoin est de 13 milliards, et la Deutsche Bank, qui requiert 19 milliards de plus. Pour les banques françaises, les augmentations nécessaires sont moins alarmantes: la BNP a déjà 26 milliards, et la Société Générale en a 55. La situation de la banque allemande est plus alarmante. Son capital n’est que de 17 milliards, et le trou à boucher est donc plus grand que sa capitalisation actuelle. La Deutsche Bank a répondu aux communiqué de ZEW en annonçant «Il y a eu un test officiel de l’EBA qui a vérifié la couverture en capital des banques dans des scenarios très difficiles, et ce test a montré qu’il n’y avait pas de besoins de capital aigu à la Deutsche Bank.»

Cette réponse est prévisible. Les titres de la banque allemande flirtent déjà avec leurs niveaux les plus bas historiques, et elle n’a nullement besoin de nouvelles sources d’alarmes pour ses actionnaires qui font déjà face au fait que le fond monétaire international ait nommé leur banque le plus gros risque systémique financier du monde. Mais il convient de noter aussi que la Deutsche Bank a échoué aux stress tests américains en fin juin, et s’est retrouvée interdite de distribuer des dividendes avec son capital américain. La banque européenne n’a pas depuis suggéré au gouvernement américain que les résultats des tests de l’EBA méritaient une révision de son jugement. Il n’est donc pas clair pourquoi la Deutsche Bank pense que la méthode américaine est maintenant inapplicable ».

Conrad Bertez, Agefi.com, le 10 août 2016 (via B. Bertez)

Rappels :

Le risque de faillite systémique de l’Eurozone vient de ses banques (L. Held-Khawam)

Ces 30 mégabanques qui peuvent faire sauter le système

Philippe Béchade : « La Deutsche Bank dans le déni et la folie »

Lire aussi :

Crise bancaire en Italie : le domino suivant est la France

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour La Deutsche Bank a un déficit de capital plus large que sa capitalisation actuelle

  1. zorba44 dit :

    Les mauvaises langues, ou les porteurs d’intentions malicieuses diront que les besoins de BNP Paribas flirtent avec le chiffre ponctionné dans l’amende record US infligée à la banque et pour SG mettront tout sur les conséquences des errements de Jérome Kerviel !…

    Jean LENOIR

  2. Ping : Laleph : Actualite alternative

  3. Christ dit :

    Votre épargne est-elle vraiment couverte et garantie à la veille du crack bancaire et boursier ?

    Le Groupe BPCE, 2e groupe bancaire en France
    http://www.groupebpce.fr/Investisseur/Profil-financier/En-bref

    Profil
    35 millions de clients
    8,9 millions de sociétaires
    108 000 collaborateurs
    8 000 agences bancaires

    Éléments financiers au 31 décembre 2015

    DES PERFORMANCES SOLIDES
    Produit Net Bancaire [1] : 23,8 Md€ (+ 4,5 % vs 2014)
    Résultat net part du groupe [1] : 3,2 Md€ (+ 11,6 % vs 2014)
    Coefficient d’exploitation [1] : 67,7 %
    Baisse du coût du risque : 29 pb
    Encours de crédits – réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne : 397 Md€ (+ 4,7 % vs 2014 )
    Encours d’épargne – réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne 628 Md€ (+ 3,9 % vs 2014)
    Ratio de common equity tier 1 [2] : 13.7 % + 120 pb vs 2014
    Ratio de solvabilité global [2] : 17 % +140 pb vs 2014
    [1] Hors réévaluation de la dette propre et hors impact du Funding Valuation Adjustment.
    [2] CRR / CRD4 sans mesures transitoires après retraitement des impôts différés actifs.

    Petit calcul :
    FGDR = 2958 millions € = 2958 / 0,1 = 29580 clients potentiellement couvert à hauteur de
    100 000€
    BPCE = 35 millions de clients et 628 000 millions € d’épargne
    628 000 000 000 € / 35 000 000 clients => 17942 €/ client
    – En valeur absolue chaque client détient 17942 €
    – Combien de clients, sur les 35 millions, seront-ils couverts en cas de crack ??????
    – 164 864 clients seront potentiellement indemnisés sur 35 000 000 clients chez BPCE soit 0,4% des clients ou de l’épargne…..

    Le reste 625 Milliards € c’est pschitt !!!!!!!!, dans la bulle…….
    et pour les autres les autres banques Crédit Agricole Société Générale, BNP……. ?????????
    il restera 0€ et pour vous ??????

    https://www.garantiedesdepots.fr/fr/fonds-de-garantie-des-depots-et-de-resolution/financement-du-fgdr
    FGDR « votre argent est protégé » …… Non c’est vrai?????

  4. Ping : La Deutsche Bank a un déficit de capital plus large que sa capitalisation actuelle |

  5. Ping : POUR INFO : Pangermanisme / La Deutsche Bank a un déficit de capital plus large que sa capitalisation actuelle ! Un économiste allemand recommande de nationaliser la Deutsche Bank ! – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finance

  6. Ping : POUR INFO : Pangermanisme / La Deutsche Bank a un déficit de capital plus large que sa capitalisation actuelle ! Un économiste allemand recommande de nationaliser la Deutsche Bank ! (Avec commentaire de Bruno Bertez) – Le blog A Lupus un regard ha

  7. lamourfou777 dit :

    Bonjour, en complément des informations d’Olivier, nous vous proposons avec son autorisation notre Revue de presse quotidienne :

    Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce vendredi 12 août 2016

    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse/12205-revue-de-presse-du-jour-comprenant-l-actualite-nationale-et-internationale-de-ce-vendredi-12-aout-2016

    Merci Olivier,

    Amicalement,

    f.

  8. Nanker dit :

    L’immense Jean-Pierre Chevallier dans ses oeuvres :

    « Ainsi, pour que le total des dettes de Deutsche Bank ne dépasse pas 10 fois le montant de ses capitaux propres réels, il faudrait recapitaliser cette banque à hauteur de… 111 milliard d’euros !

    Pour les Gos banques françaises, les besoins de recapitalisation sont de :
    127 milliards d’euros pour BNP-Paribas qui détient le record mondial, bravo les artistes !
    93,3 milliards (seulement !) pour les mécanos de la Générale,
    93,5 milliards pour le groupe BPCE-Natixis,
    87,5 milliards pour le groupe Crédit Agricole !

    http://chevallier.biz/2016/08/banques-et-besoins-de-recapitalisation/

    Mon petit commentaire : rien de neuf sous le soleil. On attend l’été pour annoncer les mauvaises nouvelles car on sait qu’elles passeront totalement inaperçues…Hollande Junker et toute la clique devraient se dépêcher de lâcher d’autres bombes, il leur reste 3 semaines après c’est la rentrée.

  9. Ping : La Deutsche Bank a un déficit de capital plus large que sa capitalisation actuelle — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie | FNACAB

  10. Ping : Vers une faillite systémique de la Deutsche Bank? - Décider et Entreprendre

  11. Ping : Pangermanisme / Islamisme – Europe : Vers une faillite systémique de la Deutsche Bank? Par Eric Verhaeghe – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

  12. Ping : Vers une faillite de la Deutsche Bank ? | Contrepoints

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s