Trump président : « La fête ne fait que commencer… » (Brandon Smith)

Brandon Smith ne dévie pas de sa route et il a bien raison. Les prochains mois vont être passionnants. Un premier reproche qu’on pourrait lui faire, comme le note le Saker, c’est qu’il n’indique pas ce qu’il met précisément derrière le mot élites. Il serait intéressant en effet pour l’analyse de définir les différents clans (au moins deux) qui s’affrontent au niveau mondial au sein de l’oligarchie mondialiste. Le second reproche, lié au premier, c’est qu’il ne dit rien du parcours et des réseaux extrêmement troubles de Donald Trump, sans lesquels défaire Hillary Clinton eût pourtant été mission impossible.  OD

trump-president-la-fete-ne-fait-que-commencer-brandon-smith

« Prendre une position assumée sur l’issue d’un événement changeant le monde n’est pas une chose facile, surtout quand votre position est contraire à celle d’environ 99% de vos pairs. Un chœur des voix vous disant que vous avez tort (ou que vous êtes fou) suffit à conduire la plupart des gens à simplement répéter le point de vue de la majorité, pour éviter les intimidations incessantes. Les médias alternatifs et le mouvement de la liberté souffrent de ce problème presque autant que les médias mainstream.

Cela dit, vous faites ce que vous devez faire quand vous voyez un procédé subversif se dérouler dans le jeu géopolitique des élites.

Au cours de la première moitié de 2016, j’ai fait la prédiction «sauvage» que le vote référendaire du Brexit serait effectivement une réussite, une paire seulement d’autres analystes dans le monde ont fait la même, mais ils l’ont faite des mois avant et ne l’ont jamais réitérée. J’ai fondé ma prédiction, que j’ai maintenue jusqu’au jour même du vote, sur le comportement et la rhétorique que j’avais observés parmi les élites bancaires mondiales avant le Brexit. Les élites avaient adopté un récit constant : la prétention que les «populistes» (conservateurs) étaient sur le point d’augmenter leur pouvoir politique, et que ceci mènerait à l’effondrement du monde financier.

Ma théorie : les élites et les globalistes étaient sur le point d’ouvrir la porte aux conservateurs pour prendre le contrôle d’un navire déjà en train de couler. Et, une fois que notre navire financier se serait enfoncé, ils accuseraient les mouvements conservateurs d’un effondrement que les ÉLITES avaient initialement créé. En d’autres termes, les conservateurs sont juste mis là comme boucs émissaires pour une crise fiscale mondiale qui couve depuis des décennies.

Dans mon article d’analyse post-Brexit intitulé Conséquences du Brexit – Voici ce qui va se passer ensuite et publié en juin, je déclarais :

A la lumière du Brexit, je vais en tirer les leçons immédiatement et prédire que le scénario le plus probable pour les élections sera une présidence Trump. Trump a toujours averti d’une récession pendant sa campagne et, avec le Brexit faisant baisser les marchés au cours des prochains mois, cette annonce sera probablement vue comme «prophétique».

… Même si Trump est un conservateur anti-establishment légitime, son entrée dans le Bureau ovale scellera l’accord sur l’effondrement économique et servira bien les mondialistes. Les banques internationales ont seulement besoin de débrancher les derniers mécanismes encore en vie du système de marché existant pour lui permettre d’imploser complètement, tout en blâmant Trump et ses partisans conservateurs.

Les médias traditionnels ont constamment comparé les partisans de Trump à des partisans du Brexit, et Trump lui-même a attelé son wagon politique au Brexit. Cela cadre parfaitement avec le récit globaliste selon lequel les populistes et les conservateurs tuent l’économie mondiale et mettent tout le monde en danger.

Dans mon article 2016 se terminera avec l’instabilité économique et une présidence Trump, j’ai déclaré:

Je dois constamment me rappeler la surprise du Brexit, quand je regarde aujourd’hui les chiffres des sondages aux élections américaines. Le scrutin erratique et incohérent montre que Trump grimpe, puis soudainement coule quelques jours plus tard, puis remonte sans catalyseurs clairs. Beaucoup de sondages se contredisent tout comme ceux précédant le Brexit, et le même genre d’atmosphère de cirque est présent, sinon plus répandu.

Il peut être possible, sinon certain, que tout cela soit un jeu. Le résultat du Brexit a été prédéterminé, il n’y a qu’à voir comment les élites comme George Soros ont réussi des paris d’investissement sur le référendum, soit dit en passant, et la raison pour laquelle la Banque pour les règlements internationaux a rassemblé des banquiers centraux du monde entier pendant le vote.

Je crois que l’élection présidentielle des États-Unis a également été prédéterminée; avec une victoire de Trump.

Dans mon dernier article Pourquoi l’élection présidentielle des États-Unis a créé la confusion dans le monde entier, j’ai déclaré:

Les élections américaines sont effectivement contrôlées et le sont depuis des décennies, principalement à travers le faux paradigme gauche / droite. Cependant, comme je l’ai souligné depuis que j’ai correctement prédit le succès du référendum Brexit, je ne pense pas que Clinton soit le choix des élites.

Pour être clair, ma position est que Trump devrait prendre la Maison Blanche et que c’est un choix préfabriqué. C’était ma position bien avant que Trump n’ait remporté les primaires républicaines, c’était ma position quand le cycle électoral a commencé, et elle n’a jamais changé, ni mes points de vue sur les raisons de ce résultat…

Je dois dire que j’ai reçu plus d’attaques pour ma prévision sur Trump que pour celle sur le Brexit. Le vaste consensus était que la victoire de Hillary Clinton était inévitable. Il semblerait que ma position ait à nouveau été confirmée (et oui, je m’en félicite).

L’essentiel est que Trump soit sur le chemin de la Maison Blanche parce que les élites veulent qu’il y soit. Maintenant, de nombreux défenseurs de la liberté, actuellement dans un état d’exaltation, vont soit ignorer, soit rejeter la principale raison pour laquelle j’ai été capable de prédire le Brexit et une victoire Trump. Ce seront probablement quelques-unes de ces mêmes personnes qui ont argumenté avec moi il y a quelques semaines, pour m’expliquer que les élites ne permettraient JAMAIS Trump au bureau ovale.

Donc, pour clarifier

Trump peut ou non être conscient que lui et ses partisans conservateurs ont été placés dans un piège. Nous devrons attendre et voir comment il se comporte dans le bureau (et il y sera dans le bureau, en dépit des revendications de certains, que les élites vont essayer de «l’arrêter» avant janvier). Mon argument principal est que cela n’a pas d’importance, du moins pas à ce stade. Les élites entameront un effondrement définitif de l’économie mondiale sous la surveillance de Trump (cela va probablement s’accélérer au cours des six prochains mois), et ils vont l’en accuser, lui et les conservateurs en général. Cela VA se passer. Les élites jouent un jeu sur le temps long, et nous devons en faire de même.

Alors que des millions d’Américains célèbrent la victoire de Trump aujourd’hui, je resterai encore plus vigilant. La fête vient juste de commencer, les gars. Ne soyez pas trop à l’aise.

Restez attentifs à mon prochain article, dans lequel je vais prédire les tendances probables et les changements qui auront lieu jusqu’à décembre 2017. Dans l’intervalle, s’il vous plaît, continuez à soutenir Alt-Market afin que je puisse toujours apporter une analyse précise et des prédictions au Mouvement de la liberté ».

Brandon Smith, Alt-Market.com, le 9 novembre 2016

Traduit par Hervé, vérifié par Wayan, relu par nadine pour le Saker Francophone

Note du Saker Francophone

Brandon a beau jeu de clamer un réel nez creux pour pronostiquer coup sur coup le Brexit et l’élection de Trump et nos traductions peuvent en témoigner depuis des mois.

Il reste ferme aussi sur son analyse d’effondrement provoqué pour en accuser les conservateurs ou les populistes. Nous serons rapidement fixés par la possibilité d’augmentation des taux par la Fed en décembre. Nous reviendrons sur les liens «cachés» de Donald Trump dans les semaines à venir. Il faudra aussi surveiller la composition de son équipe et ses premières mesures.

Là ou Brandon gagnerait en clarté, ça serait de préciser ce qu’il entend par élites. Il semble que les ententes passées entre les élites strictement américaines et celles transnationales, qui poussent actuellement pour le passage du système dollar à un panier de monnaies autour des DTS, soient largement remises en cause. DSK est là pour en témoigner.

Rappels :

Est-ce qu’une présidence Trump peut vraiment changer la donne en mieux ? (B. Smith)

Les élites ne veulent pas la guerre nucléaire mais une nouvelle monnaie mondiale

Trump président : la victoire du peuple sur l’establishment US, pas sur les vraies élites mondialistes

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Trump président : « La fête ne fait que commencer… » (Brandon Smith)

  1. Ping : Laleph : Actualite alternative

  2. Ping : Trump président : « La fête ne fait que commencer… » (Brandon Smith) |

  3. Sebshihan dit :

    C’est la deuxième fois que j’entends cette théorie qui me semble un peu pertinente,
    J’ai une observation, même si le système financier collapse ils auront perdu très gros eux aussi dans la bataille, et des peuples qui ont faim ne sont pas facilement contrôlables.
    Donc je ne pense pas qu’il y ai une stratégie de long terme mais plutôt un quitte ou double risqué.

  4. zorba44 dit :

    Les prévisions du signataire ont été les mêmes que celles de Brandon, mais pour des raisons psychologiques essentiellement : la propagande quand elle devient outrancière et trop répétée finit par révulser les électeurs à l’aulne de ce qu’ils ont entendu des rares « dissident » et qu’ils confrontent aux réalités quotidiennes.

    Ainsi le mouton à la sauce où il dévore l’herbe grasse qu’on lui sert, peut et doit être tenté, un jour par autre chose – à l’occasion du passage sous une clôture il va atterrir dans un jardin et croquer des choses qu’on lui interdit normalement.

    C’est exactement ce qui s’est produit – peu importe les élites emportées ou non par la vague populiste – les moutons décident un jour qu’ils ne sont plus des mougeons manipulés !

    Et voilà le résultat, et ce n’est pas fini. Les incantations de Vache qui Rit ne feront qu’inciter les moutons à fuir l’enclos !

    Jean LENOIR

  5. Alcide dit :

    L’élection de Donald Trump risque de bouleverser les liens de l’UE avec les Etats-Unis «fondamentalement et structurellement», a prévenu le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

    « Nous devrons enseigner au président élu ce qu’est l’Europe et comment cela fonctionne », a déclaré M. Juncker aux étudiants luxembourgeois.

    Le chef de la Commission a prédit que deux ans seraient gaspillés tandis que M. Trump « visite un monde qu’il ne connaît pas ».

    Ses propos contrastaient avec la réaction plus timide des dirigeants de l’UE face au résultat des élections de mardi.
    La suite;
    http://www.bbc.com/news/world-europe-37957673

    L’émotion du proconsul de la colonie Rothschild européenne traduit le schisme au sein des ploutopathes.,

  6. Ping : Olivier Demeulenaere: Trump président : « La fête ne fait que commencer… » (Brandon Smith) | documentation.erlande

  7. Alcide dit :

    Trump anti-sioniste ?
    On peut se poser la question.

    Londres compte dissuader Trump de collaborer avec la Russie

    En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201611131028668794-uk-usa-trump-russie-cooperation/

    Après les saillies anti-Trump du caniche élyséen ,des traine-sabres de l’OTAN, des nains baltes , des alcoolos polonais, de l’hystérique allemande , voici le tour de la City.

  8. Alcide dit :

    Photo de famille des petits protégés criminels de guerre professionnels mis en place par Merkel, Hollande ,EU ,US/OTAN :

    La suite:
    6 neo-Nazis arrested in Motorola assassination case, SBU plot exposed
    November 12, 2016 – Fort Russ News –
    RusVesna – translated by J. Arnoldski –

    http://www.fort-russ.com/2016/11/6-neo-nazis-arrested-in-motorola.html

  9. Ping : Laleph : Actualite alternative

  10. duyt dit :

    Très bon article merci Olivier !
    Oui je pense que Brandon Smith a raison, Trump est le gars choisi par l’élite pour provoquer l’effondrement.
    Ils vont pouvoir faire éclater la « mère de toutes les bulles » et Trump portera le chapeau.

  11. Danse dit :

    Meet the Neocons, 9/11 Criminals and Goldman Bankers On Team Trump
    https://www.corbettreport.com/meet-the-neocons-911-criminals-and-goldman-bankers-on-team-trump/

    James Corbett dresse la liste des personnages pressentis pour le « gouvernement » Trump.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s