Vous êtes méchant avec votre banquier ? Attention, il peut fermer votre compte…

Jadis, la France était un Etat de droit où les troubles à l’ordre public étaient réprimés par la police et les tribunaux. Mais tout change. Aujourd’hui, un banquier peut se faire justice lui-même. Vous n’êtes pas gentil avec lui ? Il a le droit de fermer votre compte, sans préavis ni autre forme de procès. Ainsi en a décidé la Cour de cassation. OD

votre-banque-peut-fermer-votre-compte-si-vous-etes-mechant-avec-le-banquier

« Les relations entre les clients et les employés de banque ne sont pas toujours paisibles, plombées par un contexte socio-économique difficile. Toutefois, en tant que client de banque, sachez que vous devez vous maîtriser sous peine de voir votre compte clôturé et votre prêt arrêté, le tout sans préavis.

Pour conserver votre compte bancaire, il vous faudra garder vos nerfs. En effet, comme l’a confirmé un arrêt de la Cour de cassation du 13 décembre 2016, tenir des propos agressifs ou menaçants à l’encontre de son banquier peut lui donner le droit de clore votre compte bancaire et même de mettre fin à votre crédit. Ces faits constituent en effet un « comportement gravement répréhensible » qui permet à la banque de cesser toute relation sans préavis.

Dans le cas précis étudié par la Cour de cassation, la banque avait ouvert un compte et accordé un crédit à un professionnel qui avait remis en cause l’honnêteté de la banque en question. Après plusieurs injures et menaces effectués par le client à l’encontre des employés de la banque, celle-ci a décidé de mettre un terme à leurs relations. Outre la fermeture du compte, cela signifiait également la fin du crédit et donc son remboursement immédiat. La Cour a considéré que le « comportement gravement répréhensible » ne concernait pas uniquement des opérations bancaires anormales mais aussi le comportement social de ce client.

Une relation clients-employés souvent tendue

Si à la base le code monétaire et financier n’envisage cette hypothèse que dans ce genre de contexte, ceux des prêts accordés aux professionnels, certains établissements ne font pas cette distinction et affirment que la banque a le droit de rompre sans préavis avec n’importe quel client, professionnel ou non, qui aurait ce « comportement gravement répréhensible ». Sans un tel comportement, la banque est obligée, avant de fermer un compte, de respecter un préavis fixé à l’origine par le contrat.

La décision de la Cour de cassation intervient quelques jours après la publication d’une enquête intitulée « les Français et les services » réalisée par le cabinet de conseil l’Académie du service. Relayée par le Figaro, cette enquête mettait en exergue le grand nombre d’incivilités vécues par les employés du secteur de l’assurance et de la banque. Ainsi, 71% des employés du secteur bancaire estiment que les équipes au contact des clients sont régulièrement victimes d’agressions verbales ».

La Tribune.fr, le 17 janvier 2017

Rappel :

Kleptocratie française : « On est tous soumis aux banques » (Eloïse Benhammou)

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Vous êtes méchant avec votre banquier ? Attention, il peut fermer votre compte…

  1. Seb Duval dit :

    Ca pourrait être une idée pour récupérer son argent quand la banque fait des difficultés pour vous remettre une certaine somme en espèces- ce qui arrive de ++ en + souvent….
    Vous vous engueulez avec le guichetier qui vous pose plein de questions sur ce que vous allez faire de vos billets (« c’est la loi »)… et/ou vous demande de revenir 48h à 72h plus tard… le guichetier appelle le directeur…. que vous engueulez à son tour…il vous clôt votre compte pour « agressivité » et hop! vous avez votre argent -)))

  2. Jacky dit :

    Et de la grosseur de son compte en banque….

    Parce que vous croyez qu’ils vont fermer un compte en banque largement excédentaire ?
    Un compte qui permet à la banque de faire du fric….

    Je note que cette personne avait un emprunt et qu’elle a dû le rembourser illico.
    Un bel apport d’argent frais….

    • zigo_matrix dit :

      Non jacky c’est le crédit qui rapporte à la banque puisqu’elle touche des intérêts dessus alors que quand il est remboursé l’argent du crédit est détruit!

      • Alcide dit :

        …alors que quand il est remboursé l’argent du crédit est détruit!…

        Ha bon et comment puisque l’argent prêté n’existait pas?

        La véritable création monétaire ex nihilo s’opère au profit de la banque lorsque le client rembourse le prêt.

        Tout prêt dans le système actuel de « réserves fractionnaires  » est une fraude.

        De même quel est le préjudice causé, puisque tout prêt se résume à une inscription sur un compte, qui fonde la réparation en cas de défaillance du prêteur ?

      • leducmichael dit :

        Sauf erreur de ma part, on commence d’abord par payer les intérêts de tout le crédit .Donc la banque encaisse tous les intérêts de la durée totale du crédit puis se fait rembourser immédiatement le capital . Un coup de maitre !!!!!

      • Jacky dit :

        Si le crédit rapporte tant que ça, pourquoi les banques ne prêtent plus ?
        Aujourd’hui, c’est la spéculation qui rapporte, et pour spéculer il faut une grosse quantité de liquidité, du cash !!!

        Aujourd’hui, accorder un prêt est devenu trop risqué.
        Le taux de non remboursement est devenu trop important.
        Pourquoi les gouvernements supplient les banques de prêter ?

        Une banque préfèrera toujours un client créditeur qu’un client débiteur, surtout en temps de crise financière.
        Elle peut faire mumuse avec son argent…

      • zigo_matrix dit :

        @alcide: en effet l’argent du crédit n’existe pas au départ, il est créé ex-nihilo … mais quand le crédit est accordé il y a bien création par une ligne de crédit de la banque au bénéfice du client; cette ligne de crédit figure à l’actif du bilan; quand l’emprunteur a remboursé cette ligne apparaît au passif … l’argent alors est bien détruit. CQFD

      • Alcide dit :

        …quand l’emprunteur a remboursé cette ligne apparaît au passif … l’argent alors est bien détruit. CQFD…
        L’argent est détruit comptablement mais bien réellement encaissé après avoir été crée hors de l’air .
        C’est bien ce que je dis , il s’agit d’une fraude monstrueuse.

        Je ne comprends pas pourquoi personne ne voit ce cancer géré par des parasites appelés banquiers qui possèdent cet indécent privilège que les universitaires et autres cloportes économistes-système taisent

        La monnaie devrait être un privilège d’état uniquement crée par une banque publique.
        Si vous voulez que ce soit libéral ; alors que chaque adulte possède une part de la SA La Banque Publique et qu’ils se partage les dividendes ( énormes ).

    • zorba44 dit :

      Alcide, les banquiers se foutent du monde puisqu’ils préfèrent investir en bourse et en obligations plutôt que de faire leur travail.
      C’est bien pourquoi ici et là on tente des circuits de financements parallèles : crédits coopératifs, business angels, financement amicaux ou familiaux.

      Jean LENOIR

  3. BOURGEAUD dit :

    si on devait virer des services médicaux tous les gens insultants ou agressifs , la justice dirait exactement le contraire et protégerait les patients ce qui quelque part se justifierait car on ne peut refuser des soins à des personnes; ce raccourci pour dire que suivant le type de services que vous rendez la justice peut tout à fait émettre des jugements totalement contradictoires.En ce qui concerne les banques le client récalcitrant sera condamné avec des conséquences peut être catastrophiques pour lui tandis que dans le cas des banques en faillite qui ont été renflouées par les états la justice n’a pas été saisie ou n’est pas intervenue pour condamner des banquiers responsables de la banqueroute !donc tout va dans la protection des banques et non des clients.C’est bien dans le système actuel prédateur.ceci dit, il vaut mieux en cas d’indélicatesse de la banque avoir une protection juridique extérieure à la banque.

  4. Alcide dit :

    Pôvre banquier qui c’est pris un râteau de 143 millions :

    TARENTUM, Pennsylvanie (AP) – Un centre commercial de la Pennsylvanie qui a été saisi après que ses propriétaires n’aient pas remboursé 143 millions de dollars a été vendu aux enchères pour 100 $.

    http://finance.yahoo.com/news/pittsburgh-mills-mall-scheduled-foreclosure-143108414.html;_ylt=A9mSs2ikUoJYJo4A46ljAQx.;_ylu=X3oDMTEyaXVrMmRoBGNvbG8DaXIyBHBvcwMzBHZ0aWQDQjI2NTJfMQRzZWMDc3I-

    Heureusement que c’est la rilance et la reprise partout partout dans le monde lumineux mondialiste et libre-échangiste .

    • zorba44 dit :

      100$ c’est peut-être une erreur que de l’avoir acheté, même à ce prix là car s’il faut démolir, désamianter, dépolluer (la station service par exemple) l’ardoise peut s’avérer monstrueuse …même si cet achat peut sembler présenter un sens dans un contexte normal.
      Pennsylvanie, vous avez dit …pas un état de résidence pour milliardaires !

      Jean LENOIR

  5. Ping : Vous êtes méchant avec votre banquier ? Attention, il peut fermer votre compte… |

  6. lamourfou777 dit :

    Bonjour, en complément des informations d’Olivier, nous vous proposons avec son autorisation notre Revue de presse quotidienne :

    Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce samedi 21 janvier 2017

    Est disponible dans la section Revue de presse de Crashdebug.fr
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse

    Et toujours toute l’actualité internationale
    https://www.crashdebug.fr/international

    Ainsi que l’actualité en temps réel 7j/7 et 24h/24
    https://www.crashdebug.fr/defcon-room

    Merci Olivier,

    Amicalement,

    f.

  7. Ping : Vous voulez changer de politique, changez vos liesses collectives des transports…. Tout devient dès lors, simple, simple comme un Mac(aa)ron….(by keg – 13/02/2017) « Une de keg

  8. k.e guillon dit :

    C’est fermer le clapet ou fermer le compte. Reconnaissez que comme en politique, on est face aux non choix…. !
    Comment voulez vous que l’on s’en sorte. Tout n’est que chantage (aux sentiments, aux intérêts, au devenir,…)
    On est donc cernés, de partout, par des chantages (sentinelle ou terrorisme).

    http://wp.me/p4Im0Q-1xz

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s