Après le décret Trump, l’Iran annonce l’abandon possible du dollar dans ses échanges commerciaux

Ce n’est pas la première fois que l’Iran fait ce genre d’annonce mais jamais encore il n’avait parlé de dédollariser l’ensemble de ses échanges. Une date précise est même évoquée, le 21 mars. Pour JC Collins, cité par Algarath, cette annonce est la confirmation que la “doctrine Trump” sera utilisée comme outil pour transformer le système monétaire international. D’autres nations devraient suivre l’Iran, par exemple l’Allemagne, dont l’administration américaine a déclaré qu’elle manipulait à son avantage la valeur de l’euro, ou encore la Chine et le Japon, accusés de dévaluer pour « planifier les marchés monétaires ». Ainsi, de plus en plus de pays abandonneraient le dollar comme monnaie de réserve mondiale, laissant le champ libre aux DTS. OD

iran-abandon-dollar-echanges-commerciaux

« Téhéran chercherait à substituer à la monnaie américaine une nouvelle monnaie commune ou un panier de monnaies dans ses échanges. Cette information émerge dans un contexte tendu entre les Etats-Unis et l’Iran suite au décret Trump. 

Selon l’agence iranienne PressTV, la Banque centrale de l’Iran (BCI) souhaiterait remplacer le dollar dans toutes ses transactions financières, y compris dans ses ventes à destination de l’étranger, comme le pétrole. 

«Les difficultés rencontrées par l’Iran avec le dollar ont commencé au moment des premières sanctions et cette tendance continue, mais nous n’avons pas de raison de ne pas nous tourner vers d’autres monnaies», a déclaré Valiollah Seif, gouverneur de la BCI dans un entretien télévisé relayé sur le site officiel de l’institution.

«En d’autres mots, nous devons mettre en place une monnaie dont la base financière a une meilleure stabilité et est plus applicable à notre commerce extérieur», a-t-il ajouté, précisant que ces mesures prendraient effet le 21 mars 2017. 

Après plusieurs années de sanctions imposées par les Etats-Unis, la République islamique n’a que très peu d’échanges commerciaux avec ce pays. Ses principaux partenaires commerciaux principal sont les Emirats Arabes Unis (24% des importations et exportations), suivis de la Chine (22%), puis la Turquie, l’Inde et l’Union Européenne (6%).

L’annonce de cette décision a lieu quelques jours après la décision controversée de l’administration Trump d’interdire l’accès du territoire américain aux citoyens de sept pays, dont l’Iran. Après ce décret, le gouvernement iranien a fait savoir que des «mesures réciproques» seraient prises, à commencer par l’arrêt de la délivrance de visas pour les citoyens américains ». 

RT en français, le 31 janvier 2017

Rappels :

Guerre des monnaies : L’Iran compte se faire payer son pétrole en euros

Dédollarisation : Erdogan propose à la Russie, à la Chine et à l’Iran d’utiliser les monnaies nationales dans leurs échanges

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Monnaies, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Après le décret Trump, l’Iran annonce l’abandon possible du dollar dans ses échanges commerciaux

  1. zorba44 dit :

    Pour les détenteurs de dette en dollar ça va danser.
    D’ailleurs c’est bien le Duck qui a dit que la valeur du dollar était trop haute, n’est-ce-pas ?

    Jean LENOIR

  2. A en juger par les performances du yuan dans les transactions financières internationales, cette mesure ne devrait pas faire grand mal au dollar.

    The Chinese currency’s use in international transactions via Swift’s global bank payment messaging network dipped to 1.82 per cent, down 0.06 percentage points from the previous month and down from 2.45 per cent at the start of the year.

    https://www.ft.com/__origami/service/image/v2/images/raw/http%3A%2F%2Fwww.ft.com%2Ffastft%2Ffiles%2F2016%2F05%2FRenminbi_share_of_Swift_transactions-line_chart-ft-web-themelarge-600×396.png?source=next&fit=scale-down&width=600

    The lower share of global payments is a setback for efforts to internationalise the renminbi, which appear to have taken a back seat to preventing greater capital outflows that could push the currency’s value below Beijing’s comfort zone.

    The People’s Bank of China yesterday set the fix for the renminbi’s trading band against the dollar at its lowest level since 2011, prompting renewed scrutiny of how China manages the exchange rate for its currency.

    https://www.ft.com/content/5c8817d7-7ade-3f5e-af0d-346f13106d45

  3. Eric dit :

    Le décret Trump aura le mêrme effet sur l’Iran que les sanctions anti-russes des USA et de l’UE sur la Russie: l’affranchir du système dollar … qui pour un pays est comme une laisse autour du cou ….

  4. Beaucoup actuellement affirme que Trump tient ses promesses. Et c’est bien là le problème non ? http://www.marianne.net/trump-nomme-juge-gorsuch-cour-supreme-conservateur-pro-peine-mort-anti-ivg-100249584.html
    Bon avec le Mike Pence c’était la promesses que l’Amérique allait se remettre à genoux, pour prier…
    Suite à la signature du décret sur la reprise des travaux du DAPL, les vétérans US viennent de décréter qu’ils retournaient à Standing Rock occuper les lieux et réorganiser la résistance, tenez, tout est là ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/01/les-amerindiens-sortent-de-leur-reserve/ Y’a un peu plus, car je relaie également le dernier article de Mohawk Nation News qui est à la pointe sur le sujet. Et je rappelle juste que 4 grandes banques françaises financent l’oléoduc, avec vos sous donc (pas les miens j’en ai pas, hi hi hi !) BNP Paribas, Crédit Agricole, Natixis et la Société Générale. JBL

  5. Ping : Après le décret Trump, l’Iran annonce l’abandon possible du dollar dans ses échanges commerciaux |

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s