Linky pour qui ? Le rapport de la Cour des Comptes étrille le compteur “intelligent”

Heureusement qu’il reste encore quelques « sages » rue Cambon… Même si ça n’arrêtera évidemment pas ce projet scandaleux. OD

« Mal aimé à cause des ondes qu’il émettrait et parce qu’il recueille des données personnelles des utilisateurs, Linky, le compteur «intelligent» d’Enedis, filiale d’EDF, est aussi étrillé dans le rapport annuel de la Cour des comptes.

Les sages de la rue Cambon n’ont pas ménagé le compteur Linky d’Enedis, filiale d’EDF, dans leur rapport annuel. Alors que huit millions d’appareils ont été installés depuis 2010, le verdict est sans appel : «Les gains que les compteurs intelligents peuvent apporter aux consommateurs sont insuffisants.»

Les auteurs du rapport dénoncent un «dispositif coûteux pour le consommateur mais avantageux pour Enedis». Ils n’ont pas manqué de noter que les 5,7 milliards d’euros nécessaires à l’installation des 39 millions de compteurs jusqu’en 2021 seront répercutés sur les consommateurs. La dépense de 130 euros par appareil sera «assuré[e] par les usagers» dès lors que le compteur leur aura permis de commencer à faire des économies. Ce report sur les factures occasionnera «un différé tarifaire au coût excessif», selon les sages.

« Un dispositif coûteux pour le consommateur mais avantageux pour Enedis »

Des factures alourdies par le prix de l’appareil pour le consommateur… mais paradoxalement des revenus substantiels supplémentaires pour EDF. Ayant consenti un prêt rémunéré, l’entreprise récupérera en effet 500 millions d’euros à la fin de l’opération, même si elle ne peut pas vraiment se vanter des performances de son nouvel appareil. La Cour fustige donc une rémunération trop «généreuse», qui doit selon elle «être revue».

Où sont les économies promises par Linky ?

Outre le coût du dispositif, le rapport fustige la quasi impossibilité pour les ménages de réaliser par l’utilisation du compteur les économies pourtant promises. Les installateurs prennent rarement le temps d’expliquer aux consommateur comment exploiter au mieux l’appareil. Le manque de clarté des informations rend également l’usage du compteur communicant très difficile. L’affichage en kilowattheures ne permet pas de réaliser à quel moment il serait bon de faire des économies en diminuant sa consommation. Bilan : seuls 1,5 % des utilisateurs se sont ouverts un compte pour comprendre comment mieux maîtriser leur consommation.

Ce défaut de pédagogie n’a pas échappé aux sages de la rue Cambon qui ont demandé à Enedis de développer «les moyens mis en place pour permettre à l’usager de connaître sa consommation détaillée, préalable à toute action de maîtrise de la demande d’énergie».

La cour demande en outre que «l’État pilote effectivement les actions permettant de valoriser les contributions de Linky à la maîtrise de la demande d’énergie, en commençant par une meilleure information des usagers sur leur consommation».

Par ailleurs le compteur Linky permet au client de couper l’électricité en heure de pointe pour décongestionner le réseau, cet arrêt de consommation volontaire, «l’effacement» se voyant rémunéré. Or le dispositif balbutiant est encore largement insuffisant. Il faut en effet «six heures entre la décision de procéder à l’effacement et la mise hors tension de certains équipements en aval des compteurs».

Chez les consommateurs, la fronde contre ce nouveau compteur s’organise. En cause, outre le coût considérable de la pose : la création selon eux d’une nouvelle pollution électromagnétique et les données de consommation, susceptibles d’être utilisées par ENEDIS. Des collectifs régionaux ou des associations s’engagent dans le combat anti-Linky. En tout 360 communes anti-Linky se sont opposées à sa mise en place ».

RT France, le 8 février 2018 (via Planetes360)

Rappels :

Compteur (capteur) Linky : la vidéo pour tous !

Linky, Gazpar et Cie : les compteurs de l’ “élite”

Refus des compteurs d’électricité Linky : attention aux mensonges d’Enedis !

35 millions de « capteurs » Linky : « Big Data is watching you »

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Linky pour qui ? Le rapport de la Cour des Comptes étrille le compteur “intelligent”

  1. Chabal dit :

    Linky est une tromperie….on peut le refuser, on doit le refuser !
    Contrairement à ce que disent les menteurs d’Enedis et de l’Etat complice le compteur Linky n’est pas obligatoire !

    http://www.stop-linky.fr/stoplinky/index.php/8-blog/39-le-linky-n-est-pas-obligatoire-pour-les-particuliers

    • roc dit :

      c’est trop tard les gens sont des légumes §
      la majorités des compteurs sont accessible depuis la rue, ils les mettent quand les gens sont au travaille ou en vacance ! j’en connait qui se renseigne pour savoir quand ils pourront enfin l’avoir ?
      ils ont déjà gagnés et comme tu n’est pas prêt a sortir le flingue . . .

  2. brunoarf dit :

    Quels seront les emplois du futur ? Combien y en aura-t-il ? Qui les obtiendra ? A mesure que le rythme de la technologie s’accélère, la substitution du travail humain par les machines rend obsolètes les emplois dans presque tous les domaines.

    Dans cet ouvrage très documenté, Martin Ford révèle comment la technologie est en train de saper les fondements de notre économie, jusqu’à précariser la classe moyenne. Salariés du tertiaire et du secteur manufacturier, cadres, journalistes, enseignants et mêmes développeurs, tous risquent d’être remplacés par des machines et des logiciels intelligents. Et ce n’est que le début. La robotique, l’intelligence artificielle et toutes les formes d’automatisation du travail commencent à détruire des millions d’emplois, ce qui entraînera un chômage de masse, une augmentation sans précédent des inégalités et une implosion de l’économie de consommation. Les solutions du passé pour faire face à ces disruptions technologiques – en particulier dans l’éducation avec la pléthore de diplômes universitaires – ne fonctionnent désormais plus.

    Ni anti-technologie ni anti-progrès, Martin Ford va bien au-delà du discours de la peur et du déclin. Il propose des solutions pragmatiques pour adapter notre système économique et la société dans son ensemble aux nouvelles réalités apportées par l’avènement des machines et retrouver le chemin de la prospérité.

    https://www.placedeslibraires.fr/livre/9782364051409-l-avenement-des-machines-robots-et-intelligence-artificielle-la-menace-d-un-avenir-sans-emploi-martin-ford/

  3. brunoarf dit :

    Jeudi 8 février 2018 :

    La bourse de New-York s’effondre : – 4,16 %.

    ALERTE – Nouveau coup de tabac à Wall Street, le Dow Jones perd plus de 1.000 points (- 4,16 %).

    https://www.romandie.com/news/ALERTE-Nouveau-coup-de-tabac-a-Wall-Street-le-Dow-Jones-perd-plus-de-1-000-points-4-16/888796.rom

    • zorba44 dit :

      Merci Bruno …en ligne avec le scénario du signataire d’il y a quelques jours.
      L’heure de vérité est en marche : parions pour une déroute organisée …au début, mais bien malin qui pourrait connaître le taux d’effondrement final par rapport aux plus hauts

      Jean LENOIR

  4. sarah mêne dit :

    Le compteur linky a deux points faibles: de part sa technologie totalement électronique, il est très sensible aux surtensions notamment dans les zones orageuses de campagne. Enedis passera, en été, beaucoup de temps a les changer, en plus des coupures de ligne en cas de tempête. Pour résoudre ce pb Enerdis devrait enterrer toutes les lignes électriques.
    De plus , tous les électroniciens sont à la fête pour trouver le moyen simple pour perturber durablement les signaux de communication émis et reçus par les compteurs. Ce qui permettra de brouiller toute les communications dans un quartier et empêcher Enerdis de facturer. on se retrouve dans le même configuration que, dans les années 70 avec les décodeurs pirates canal+ . Imaginons que 20 à 30% des abonnés ne payent plus de consommation électrique, Enerdis sera en faillite.

    • zorba44 dit :

      Vous avez raison, c’est le moment d’entrer en résistance comme les cheminots pendant la deuxième guerre mondiale…

      Il paraît que Linky n’aime pas les fours à micro ondes.

      Jean LENOIR

  5. jsg dit :

    Frapper là où ça fait mal…
    En cas d’installation forcée, migrer immédiatement vers un distributeur alternatif,…
    Là, ça va affoler la (‘im)puissance publique, car enedis est une filiale d’EDF.. Déjà que Edf est abattue à constater le nombre de clients qui fuient cette institution pour son arrogance…-entre-autre-

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s