Gilets jaunes, RIC et compteurs Linky

« Raillé à ses débuts, taxé d’être réactionnaire voire fasciste, le mouvement des Gilets Jaunes a rapidement et durablement montré qu’il relevait avant tout d’une légitime révolte sociale et solidaire : après des années de colère rentrée, les gens dits de la « France d’en bas » se sont donnés la main et n’ont subitement plus accepté d’être continuellement soumis à des augmentations du prix de l’énergie, ou plutôt des énergies : prix du carburant automobile bien sûr, mais aussi de l’électricité et du gaz.

Ces augmentations causent un appauvrissement des classes moyennes et défavorisées, ce qui aggrave la précarité énergétique, hélas déjà très importante : selon différentes études, environ un tiers des ménages ne se chauffe plus ou pas assez, avec des conséquences en particulier sur la santé des enfants.

Il est déjà absolument injuste que les nombreuses taxes prélevées sur l’énergie soient les mêmes pour les pauvres que pour les privilégiés. Ces taxes représentent environ 66% du prix du carburant automobile, 54% du prix de l’électricité et 39% du prix du gaz. Qui plus est, elles ne servent pas à développer les services publics de proximité dont la population a besoin puisque, depuis des années, ces services publics sont réduits au profit des intérêts privés.

Il est d’autre part nécessaire de savoir que le gel des prix de l’électricité et du gaz, annoncé par le gouvernement, a toutes les « chances » d’être au final annulé par le Conseil d’Etat comme cela a déjà été le cas ces dernières années, les usagers étant alors obligés de payer de lourds rappels.

Sans scrupules, tentant de profiter du mouvement des Gilets jaunes pour leurs intérêts, les dirigeants économiques et politiques ont essayé de faire passer la voiture électrique pour une « solution » permettant de rouler à moindre coût tout en préservant l’environnement.

Mais il est avéré que la voiture électrique est une calamité environnementale (**) tout autant que la voiture thermique (essence ou diesel). De plus, malgré les bonus prétendus « écologiques » attribués sur argent public principalement à des ménages privilégiés, le fait est que les ventes de voitures électriques stagnent invariablement entre 1 et 2% du total national.

Pourtant, sans se préoccuper des besoins de la population, le distributeur d’électricité Enedis (filiale d’EDF) continue à installer un peu partout en France des compteurs électriques Linky, prétendus intelligents et censés permettre l’alimentation d’un parc de plusieurs millions de voitures électriques… qui va très probablement rester virtuel.

Or, la Cour des comptes a montré dans son rapport 2018 que le programme Linky va rapporter beaucoup d’argent au groupe EDF/Enedis au détriment de tous les habitants du pays, ce qui est d’autant plus choquant qu’il s’agit d’un des pires programmes d’obsolescence programmée : la destruction de 35 millions de compteurs électriques actuels en parfait état de marche.

Qui plus est, loin de rendre service à la population, les compteurs Linky lui causent au contraire d’innombrables problèmes : surfacturations, dysfonctionnements ou même destructions d’appareils ménagers, risques d’incendies (avec suspicion de conséquences dramatiques), risques sanitaires avec les ondes électromagnétiques, captation de données sur la vie privée qui tôt ou tard, malgré les belles promesses actuelles, seront inévitablement utilisées sans l’aval des citoyens, détournées, revendues, utilisées à des fins commerciales ou policières.

De plus, le compteur Linky va permettre de couper à distance l’électricité aux ménages qui ne peuvent plus payer leurs factures. Bien sûr, on nous promet aujourd’hui que cette option ne sera pas utilisée, mais qui peut y croire ?

Par ailleurs, une des conséquences de l’installation des compteurs communicants (Linky pour l’électricité, mais aussi Gazpar pour le gaz et divers compteurs communicants d’eau) est la destruction définitive de dizaines de milliers d’emplois, aggravant de fait la précarité dans le pays.

D’autre part, dans un total déni de démocratie, Enedis et les Préfets menacent les citoyens et attaquent en justice administrative les communes qui refusent les Linky et préfèrent garder les compteurs ordinaires, pourtant construits par le service public (avant qu’il ne soit dévoyé) pour le public et qui rendent de fiers services depuis des décennies.

La répression vécue aujourd’hui par les Gilets Jaunes est dans la continuité de celle infligée depuis 3 ans aux courageux citoyens qui refusent les compteurs Linky.  Il est donc évident que la question des compteurs Linky est à la croisée des thématiques imposées par le mouvement des Gilets Jaunes : démocratie et pouvoir d’achat.

Il apparaît donc indispensable qu’un Référendum d’initiative citoyenne (RIC) porte au plus vite sur la question des compteurs Linky qui, faut-il le rappeler, concerne absolument tous les habitants du pays puisque, hormis les malheureux qui sont sans abris, tout le monde a un compteur d’électricité.

La question à poser serait d’ailleurs très facile à rédiger : « La société Enedis doit-elle respecter le refus des citoyens et des communes qui ne veulent pas les compteurs communicants Linky, Gazpar, etc ». En attendant que ce légitime Référendum d’initiative citoyenne soit organisé, il est bien sûr nécessaire qu’un moratoire soit immédiatement instauré concernant le déploiement de ces compteurs.

Dès maintenant, qu’ils souhaitent ou non participer au « grand débat » organisé par le gouvernement, les citoyens ont tout intérêt à continuer à se mobiliser collectivement pour réhabiliter leur droit à vivre dignement.

Au vu des décisions prises lors de la première moitié du quinquennat, il est logique de douter de la bonne foi du Président de la République et de son gouvernement concernant la prise en compte des revendications des Gilets Jaunes et de la population en général. La mise en œuvre du RIC sur le compteur Linky permettrait cependant d’entrevoir le retour dans le pays d’une véritable démocratie au service de la population ».

Patricia Véniel et Stéphane Lhomme, refus.linky.gazpar.free.fr, janvier 2019

Patricia Véniel est la porte-parole du Collectif Refus Linky Gazpar des Deux-Sèvres (79)

Stéphane Lhomme est le directeur de l’Observatoire du nucléaire, conseiller municipal de Saint-Macaire (33) et animateur du site http://refus.linky.gazpar.free.fr

Rappels :

Linky, Gazpar et Cie : les compteurs de l’ “élite”

Refus des compteurs d’électricité Linky : attention aux mensonges d’Enedis !

Compteur (capteur) Linky : la vidéo pour tous !

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Gilets jaunes, RIC et compteurs Linky

  1. Zoé dit :

    Pas question qu’Enedis rentre chez moi, du reste, je ferme mes portes et même celle du cellier qui est derrière la maison de peur qu’ils fassent le tour et me l’installe en douce. Une de mes amies qui habite à 3 km de là m’a dit qu’on avait installé le compteur Linky en douce. Ils n’ont même pas sonné. D’un seul coup l’électricité a été coupée. Voulant aller voir si son compteur n’avait pas sauté, quelle ne fût pas sa surprise de voir un employé d’Enedis installer le compteur – c’était trop tard. Elle luit a dit « vous n’auriez pas pu sonner ? » Ce sont des méthodes de voyous. Il y a énormément de dysfonctionnements, d’incendies provoqués par ce compteur. J’ignore si les assurances prendront en charge les dégâts dûs à ce compteur. Je vais me renseigner.

    • Antoine dit :

      Personne d’autre que vous ne prendra en charge les dégâts quels qu’ils soient, vos recherches aboutiront hélas, à ce constat.
      Pour les appareils domestiques qui vont dysfonctionner jusqu’à leur prochaine panne définitive, c’est aussi un effet pervers totalement voulu et prévu par la clique politico-industrielle en place.
      Il est nécessaire, pour un meilleur contrôle et plus plus grande précision des datas collectées par ENEDIS, que les appareils domestiques soient renouvelés en masse par des appareils dits »connectés » ou équipés de cartes électroniques (PCB: printed circuit board) dédiées à la collecte d’informations sur l’utilisation que nous en faisons et qui intéresse grandement beaucoup de monde.
      Trouver un appareil domestique sans ces gadgets électroniques va devenir ardu, comme pour les véhicules automobiles, ce sera la norme sans notre consentement.
      Le RIC C.A.R.L. sera lui combattu par tous les lobbies liés au capitalisme mondialiste.

    • JSG dit :

      Rejoignez une association anti linky, eux savent quoi faire, des actions de groupe sont lancées, malheureusement sur le fait contestable des méfaits des ondes, alors que le viol de la vie privé, lui est incontestable et puni depuis juin dernier. Vous devriez aussi porter plainte, car je suppose que vous n’avez pas donné l’AUTORISATION ÉCRITE ET OBLIGATOIRE de collecte de vos données personnelles à ces abrutis, et, c’est un cas prévu, de réclamation auprès de la CNIL qui devrait les obliger à remettre l’ancien compteur. D’autre part, si le compteur est loin de votre logement, qu’il vous est difficile de vous déplacer pour le consulter, là aussi il y a arguments et preuve de l’idiotie de cette magouille scandaleuse.
      Tout ça participe du malaise ressenti par ce mouvement des Gilets Jaunes qui en ont assez de ces nuls qui veulent imposer leurs caprices.
      Bon courage,
      JSG

    • anna Lphabette dit :

      la violation de domicile n’est elle pas effective dans ce cas?
      une prise de video permettrait de faire la preuve de l’infraction + dépot de plainte

  2. Jean-Marc SIMIAND dit :

    La question à poser serait d’ailleurs très facile à rédiger : « La société Enedis doit-elle respecter le refus des citoyens et des communes qui ne veulent pas les compteurs communicants Linky, Gazpar, etc »

    Trop compliquée cette question ! Je préférerai :  » Etes-vous pour l’installation d’un compteur Linky chez vous ? »
    Et puis avant de mettre en place un RIC, il faudrait aussi interdire les médias achetés ainsi que les lobbys sinon le résultat sera faussé d’avance !
    Je répondrai NON je ne veux pas de Linky !

  3. dominique chadli dit :

    le ric ne sera jamais réalité tant que nous resterons dans l UE!!!!!FREXIT d abord, c est la condition première pour retrouver notre démocratie.

    • Antoine dit :

      Le Frexit ne peut être déclenché qu’après le consentement du peuple par voie référendaire, imposons le RIC, proposons le Frexit dans la foulée, c’est cohérent et démocratiquement faisable.

    • anna Lphabette dit :

      RIC rigolade pour endormir les masses laborieuses sauf que quand celles-ci vont s’apercevoir de la fumisterie, la colère sera décuplée. Autant demander au loup de convoquer les 3 p’tits cochons pour un référendum sur son régime alimentaire

    • Oz dit :

      Avant le RIC il faut revoir la constitution et notamment l’art.3.
      « Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément. »
      La Révolution a décapité le Peuple avant de décapiter le Roi.

      « La magie des gilets jaunes : C’est la fin d’un système d’élection truquée, de Représentation truquée, de débat truqué : en un mot de langage truqué, de Verlangue issue de la Révolution ».

  4. cesaropapiste dit :

    Des méthodes de voyous, en effet, effarantes et accomplies avec le plus total sentiment d’impunité. Ces dégénérés et ces parasites, de l’installateur sans cervelle jusqu’aux patrons d’Enedis et les préfets coupables de Haute-trahisn seront TOUS très sévèrement punis dans la France d’après. J’en fais une affaire personnel au profit du Bien commun. L’obligation évidente de respecter la légalité est à prendre en compte, mais dans la France d’après cette fois, chacun sera jugé sur ses actes ! Et Dieu veuille que le rétablissement de la peine de mort soit acté dès les premières heures qui suivront la chute du régime de la pédale présidentielle et de tous les innombrables traîtres à la France !

  5. zorba44 dit :

    Un vent de stupre, d’amoralité publique souffle sur la fille aînée de l’Eglise.
    Que Dieu prenne pitié de la France.

    Jean LENOIR

  6. JSG dit :

    Oh là! attention, deux decisions de tribunaux administratifs ont statués en défaveur d’énédis :
    A-énédis vient de se voir débouté pour avoir voulu attaquer une ville dont le maire avait décidé de laisser le libre choix à chaque administré de refuser la pose de linky.
    B-Dans la région de Toulouse ? une tribunal administratif a tranché en faveur des abonnés qui refusent de se voir imposé un linky, alors que leur compteur est dans leur logement.
    D’autre part, la CNIL indique que chaque abonné à le choix de REFUSER à ÉNÉDIS, TOUTE INTRUSION EN VUE DE CAPTER DES DONNÉES DANS LA SPHÈRE PRIVÉE QUI EST SANCTUARISÉE DEPUIS JUIN DERNIER. Hors les linky ne comportent pas de carte spécifique qui pourraient être retirées de l’appareil, et les paroles ne sont pas des engagements verifiables ; donc refus, point final.
    Ne pas tenir compte des menaces et autres harcellements et déposer une réclamation auprès de la CNIL pour tout débordement. Certains maires ont autorisé énédis à installer ce compteur chez leurs administrés, ce qui prouve que les compteurs sont bien la propriété des communes et non d’EDF ! Les préfets commenceraient à recevoir en sous-main (certainement ?) des instructions de ne pas trop insister ?
    Organisez-vous entre voisins pour témoigner, car cette affaire est un pur scandale à 5 milliards d’euros !!!!. Il faut savoir également que le comptage en KVA de ces appareils, ne tolère aucune crête dépassant la puissance maximale et, dans bien des cas, ça oblige à demander un abonnement à une puissance supérieure. D’autre part dans les pavillons, là où le compteur est en limite de propriété, il vous faudra sortir pour lire l’écran de votre linky, ou le réenclencher. Bien comme vous voyez, les petits génies d’EDF ont encore parlé, comme quoi, la connerie n’a aucun rapport, ni avec les diplômes, ni avec le status de ces zélites malhonnêtes qui roulent leurs concitoyens dans la farine, s’imaginant leur être supérieurs.
    NOUS SOMMES TOUS DES GILETS JAUNES !
    JSG

  7. anna Lphabette dit :

    Ai je rêvé ou j’ai bien entendu une pub de EDF annoncant l’électricité gratuite le weekend ? A condition d’avoir un compteur communiquant bien évidement , ce qui fera basculer un certain nombre de gens hésitants. en tant que citoyen , je pense que diminuer les recettes d’edf c’est prendre le risque d’une dégradation des services voir des licenciements ce qui est dans la logique des entreprises puis un refinancement par l’état donc, par nous, du déficit qui va se creuser. Donc une augmentation des impôts. D’autant qu’un certain nombre de gens vont consommer sans restriction.

    • jsg dit :

      « ..Demain on rase gratis… » ils seront condamnés pour discrimination, car ce n’est pas énédis qui facture, n’écoutez pas ces nuisibles, qu’ils aillent s’occuper de l’EPR qui traine depuis dix ans !
      Alors, quand tout ces réseaux seront pourris par des virus en raison de la sourde et violente guerre qui se déroule entre les pays, que tout sera paralysé et que ces connards qui nous imposent cette fiante ne saurons plus comment s’en sortir, ils réclameront encore plus de budget, pleurnicherons sur le manque de moyens après avoir fichu la France dans la merde, une fois de plus !

  8. qsdfg dit :

    Edf est aux mains des francs mac, comme toutes ces entreprises ou lobbies qui font la misère des français. Quand tu as compris ca, tu as compris qui est l’ennemi invisible de ce peuple

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s