« Elle a cramé la cathédrale » : christianophobie sur France Inter, la radio subventionnée

« Sur France Inter, radio du service public, une « chanson » abjecte sur l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été diffusée le 19 avril dernier. Et n’a suscité aucune réaction majeure depuis.

Christianophobie sur France Inter, radio du service public

Les catholiques ont-ils beaucoup d’humour ou sont-ils tout simplement inaudibles ? Toujours est-il qu’une prestation de (très) mauvais goût sur la radio France Inter le 19 avril dernier a totalement échappé aux radars de la polémique. Qu’en aurait-il été avec une pareille satire sur d’autres religions présentes dans l’Hexagone ?

Lors de l’émission Par Jupiter !, présentée par Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek, « La chanson de Frédéric Fromet » portait sur l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Depuis, l’Observatoire de la Christianophobie, notamment, a révélé cette attaque au milieu d’un silence médiatique total. Rappelons que France Inter, appartenant au groupe Radio France, est une radio du service public détenue à 100 % par l’État français et financée en grande partie par la redevance audiovisuelle.

France Inter : « Je n’en peux plus de la cathédrale »

Quant aux paroles de la chanson en question, nous les avons retranscrites ci-dessous. À noter que dans cette séquence, la carte de « l’humour » cathophobe est jouée au maximum puisque Frédéric Fromet présente son « œuvre » du jour en ces termes : « L’incendie de Notre-Dame de Paris, c’est quand même du pain béni. »

De quoi susciter les ricanements de l’assistance, une voix féminine ironisant ensuite : « Oh, un Vendredi saint, mon Dieu ! »

Lire la suite sur Breizh-info

Rappel :

Symbolisme antichrétien : les 12 apôtres et les 4 évangélistes de Notre-Dame ont été décapités au chalumeau

Addendum :

Père Henri Boulad : « Le groupe le plus persécuté dans le monde, ce sont les chrétiens. En Europe on ne les aime plus, on ne les veut plus… Persécutés par des groupes fanatiques, et en même temps par tout un courant mondial qu’on appelle la franc-maçonnerie, qu’on appelle la laïcité, qui veut détruire l’Europe chrétienne. La détruire. Ils sont partout ! Et les islamistes, de leur côté, collaborent avec. Islamistes, franc-maçonnerie, finance mondiale, scandales internes, il y a là tout ce qu’il faut pour désespérer… Hé bien non ! »

(Homélie du P. Henri Boulad, Eglise des Jésuites – Alexandrie)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour « Elle a cramé la cathédrale » : christianophobie sur France Inter, la radio subventionnée

  1. Bernie dit :

    Un piaf à la voix de crécelle, lâche et sans talent ; qui ne s’attaque pas à une mosquée ni à une synagogue mais aux catholiques, mon Dieu quelle témérité…

    • Louis dit :

      Les catholiques sont à terre depuis longtemps et se défendent très, très mollement… La hiérarchie catholique est de fait complice de ce qui se passe !

  2. Mark dit :

    Horrible, je préfère ce billet bien plus réaliste https://pierre-blanc.sblanc.com/notre-dame/

  3. Robert dit :

    Je compare le catholicisme à un astre mort, du moins dans nos pays européens : il s’est éteint après avoir brillé au firmament…

  4. gand dit :

    une bouche d’égout ce type

  5. LaBibleATARI dit :

    Olivier,
    Merci d’avoir relayé cette merde. Je me suis fendu d’un commentaire sur la page youtube de cette radio minable. J’ai mis un pouce en bas, et j’ai signalé la page à youtube pour appel à la haine.
    Tout le monde devrais faire comme moi. Il y en a marre de la presse, la radio et la télé de merde dans notre pays.
    Comme toujours, merci Olivier pour tout votre travail et votre plume éclairée et lucide!

  6. petitbob dit :

    plus facile de s’attaquer à l’Eglise qu’à l’islam. une vieille habitude laîcarde ! mais par les temps qui court pas étonnant. l’Eglise s’autodétruit elle-même, gangrénée par le cancer du droit l’hommiste à la soros.
    un papier très interessant sur zerohedge sur le pape et soros : https://www.zerohedge.com/news/2019-04-29/pope-joins-soros-funding-immigrant-caravan-invasion-us-southern-border

  7. marc dit :

    Dès qu’il s’agit des cathos, les journaleux et pseudo humoristes s’en donnent à coeur-joie. En effet ils savent qu’ils ne risquent aucune représailles, la hiérarchie de l’Église étant depuis quelques années prête à accepter toutes les insultes. HONTE au Pape actuel, aux cardinaux et aux évêques !!!

  8. Eugenio Sarto dit :

    Il ne faut jamais oublier, si l’on connaît un minimum de vraie philosophie (vérités relatives à l’ordre naturel connaissables à l’aide de la seule raison), que Dieu est tout-puissant et que par conséquent, au minimum, Il permet tout ce qui arrive. Oui, tout. Y-compris l’incendie de N.-D., les blasphèmes, les profanations et le reste. Mais beaucoup de gens ayant perdu la Foi (= fidélité aux Commandements de Dieu et de son Église), ce qui ne se produit jamais sans son consentement, tacite ou non, voudraient bien n’en conserver que les conséquences, comme un certain ordre ordre social (qui ne fut d’ailleurs jamais parfait du fait des suites du péché originel qui frappe même les meilleurs) et les merveilles architecturales, pictutales ou musicales que Dieu Lui-même suscita. L’art divin oui, mais – horresco referens ! – sans Dieu. Dieu, le dieu méchant des Francs-Maçons et maintenant de presque tout le monde, qui nous empêche de jouir en rond entre nous les Hommes, alors que leur dieu bon, Lucifer, dit dit à l’ivrogne qui en est à son dixième verre,  » C’est bon, hein ! Fais comme tu sens, reprends-en un autre « .
    Effectivement, il n’y a quasiment plus de Catholiques, autres que quelques Catholiques nominaux qui ne le sont pas en fait. Et encore, ils ont honte du mot, ils disent « Chrétiens », englobant avec eux les hérétiques et les schismatiques. Un jour, à titre d’expérience, j’ai dit à une femme d’une cinquantaine d’années, très impliquée dans la subversion conciliaire et très fière d’être proche de son « évêque », que la messe était un sacrifice. Non seulement elle l’ignorait, mais elle m’a pratiquement injurié, m’enjoignant de cesser de dire des choses aussi effroyablement fausses. A côté des gens de ce type, on trouve des « conservateurs », parfois amateurs de « la messe en latin » comme ils apprécient la patine des meubles 18ème, mais qui vivent en libéraux.
    Pourquoi Dieu laisserait-Il subsister les merveilles qu’Il suscita autrefois pour la seule jouissance sensible de ces gens-là ?
    On peut seulement espérer, sur terre, en sa pédagogie paternelle et sa justice.
    E. S.

  9. Gilbert dit :

    JM Le Pen : l’incendie de Notre-Dame est un acte « criminel » et « probablement le fait d’un service »

    Lors de son traditionnel hommage à Jeanne d’Arc pour le 1er mai, Jean-Marie Le Pen a réagi à l’incendie de Notre-Dame de Paris. Pour l’ancien président du Front National, l’incendie qui s’est déroulé le 15 avril dernier est un acte « criminel » et « probablement le fait d’un service ». De son côté, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « destruction involontaire par incendie ».

    Jean-Marie Le Pen, ancien président du Front national (devenu Rassemblement national), a affirmé que l’incendie de Notre-Dame de Paris était « criminel », et « probablement le fait d’un service » qu’il n’a pas nommé, mercredi à Paris, lors de son hommage traditionnel du 1er mai à Jeanne d’Arc.

    « Cette année, deux des grandes églises de Paris ont été l’objet d’incendies dont je pense très sérieusement qu’ils étaient criminels », a affirmé Jean-Marie Le Pen, faisant allusion à l’incendie de Notre-Dame et celui de l’église Saint-Sulpice (dans le VIe arrondissement de Paris), le 17 mars.

    Selon lui, « de l’avis des spécialistes les plus avertis, l’incendie de Notre-Dame est un incendie criminel car il n’a pu venir inopinément comme cela, sur des poutres qui font un mètre carré de section et qui ont 700 ans ». « Essayez donc de brûler une bûche de chêne et vous verrez ce qu’il faut ! », a-t-il lancé aux quelques dizaines de personnes qui s’étaient rassemblées au pied de la statue équestre de Jeanne d’Arc pour l’écouter.

    https://www.ouest-france.fr/faits-divers/incendie/incendie-de-notre-dame-de-paris/incendie-de-notre-dame-de-paris-l-incendie-est-un-acte-criminel-pour-jean-marie-le-pen-6330780

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s