Guerre de pillage au Mali… Quand le braquage tourne mal

« Les peuples, les gouvernements et les économies de toutes les nations doivent servir les besoins des banques et des entreprises multinationales.. »
~ Zbigniew Brzezinski ~

« Une fois de plus, ce qui vient de se passer au Mali impliquant la mort de 13 militaires français dans une « opération de combat », valide ce que disait il y a 80 ans le général du corps des Marines des Etats-Unis Smedley Butler (photo ci-dessus) dans son livre témoignage fondamental : « La guerre est un racket » :

« Je me doutais bien que j’étais partie prenante d’un racket à l’époque. Maintenant, j’en suis sûr. Comme tous les membres de la profession militaire, je n’ai jamais eu une pensée originale tant que je n’ai pas quitté le service. Mes facultés mentales demeuraient en suspension tandis que j’obéissais à ma hiérarchie. Ceci est typique de quelqu’un qui œuvre au sein de l’armée. […] J’ai passé 33 ans dans les Marines ; la plupart de mon temps comme garde du corps du gros business de Wall Street et des banquiers. En bref, j’étais un racketteur pour le capitalisme… »

Et bien nos troufions « Mort pour la France »… au Mali, c’te bonne blague, n’étaient que des racketteurs, certes inconscients de leur rôle, mais se posèrent-ils jamais la question ?… pour de grandes multinationales et essentiellement, dans ce coin du monde si riche et particulier, pour AREVA et les mines d’uranium.

De la même manière la bidasserie de l’OTAN, vous savez cette Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord, ne fait que garder les champs de pavots (matière première de l’héroïne) en Afghanistan, devenu producteur #1 mondial depuis l’invasion de l’OTAN post-11 septembre 2001 sous direction yankee.

Nos troufions dans ces coins de la planète ne sont que des braqueurs qui participent au vol en bande organisée des ressources naturelles de pays réduits à un esclavage moderne, au Mali ou ailleurs.

Que foutaient ces soldats français dans une zone de combat au Mali ? Ils chassaient le djihadiste, nous explique la version officielle encensant ces « héros ». Questions si banales de nos jours : d’où proviennent ces djihadistes ? Qui les finance ? AQ / AQMI / DAESH and co sortent de où ? Et les « djihadistes » n’ont-ils pas bon dos ? Quid des populations locales harcelées et emmerdées jusqu’à la gauche pour que les multinationales aient le champ libre pour leur exploitation / pillage en règle ? Quid des peuples en rébellion contre ce qui est une nouvelle forme de colonialisme ?

Familles des soldats tués au cours de cette minable expédition néo-coloniale, demandez des comptes à l’État, à cette « grande muette », grande pute du capital qu’il soit privé ou d’Etat ! Assignez en justice cette pourriture qui envoie au casse-pipe une jeunesse totalement détournée de tout idéal fusse t’il « républicain » !

Jeunesse de France ! Arrête de servir de chair à canon pour la dictature marchande planétaire et ses gardes-chiourme étatiques.

Écoute ces sages paroles de Gustav Landauer :
« La guerre est un acte de pouvoir, de meurtre, de vol. Elle est l’expression la plus claire et précise de l’Etat. »

Mais que diable allaient-ils faire dans cette galère ?… »

Résistance 71, le 27 novembre 2019

Lire aussi :

Retour sur la mort de 13 militaires et la perte de deux hélicoptères français dans un combat nocturne près d’Indelimane, Ménaka (Nord-Est)

« La présence militaire française au Sahel n’a rien à voir avec une quelconque lutte contre le terrorisme mais s’insère dans le cadre classique de la préservation d’une exploitation post-coloniale de ressources minières et énergétiques. Le reste n’est que de la mise en scène. La France y défend son dernier pré-carré colonial en Afrique et entend bien pouvoir continuer l’usage du Franc CFA en Afrique occidentale.

Aucun groupe armé au Sahel ne peut remonter des milliers de kilomètres de Sahara, faire face aux redoutables et pléthoriques appareils de sécurité maghrébins, traverser la Méditerranée et venir menacer la forteresse Europe.

Ce qui c’est passé à Ménaka confirme encore une fois, une fois de trop, l’échec de l’approche militaire française au Sahel face à des contrebandiers connaissant parfaitement le terrain. Cette approche saigne les ressources financières de la France mais également celles de pays donateurs (Emirats Arabes Unis et dans une moindre mesure depuis quelque temps l’Arabie Saoudite) et conduit à une situation semblable à celle prévalant en Afghanistan. Un cul-de-sac sans aucune possibilité de sortie et un résultat égal à zéro. C’est le supplice de Sisyphe.

Inutile d’évoquer ce que beaucoup de militaires reprochent aux jeunes pilotes des hélicoptères Tigre. Cela ne nous intéresse guère. Ce genre de comportements existe dans toutes les Armées du monde depuis toujours. Un système d’armes n’est pas un jouet certes mais la guerre n’est-elle pas au fond un jeu ? »

Rappels :

Notre guerre ? Non, les vôtres !

Seul contre tous, Laurent Louis dénonce la guerre au Mali

Le terrorisme islamique, notre allié depuis 38 ans

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Matières premières, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

30 commentaires pour Guerre de pillage au Mali… Quand le braquage tourne mal

  1. enola gay dit :

    Et tant pis pour « l’émotion » des pleureuses merdiatiques !

    Entendre la vérité sur ces guerres hypocrites ça fait du bien boudiou…!!

  2. zorba44 dit :

    Honni soit qui Mali pense !

    Jean LENOIR

  3. Marc dit :

    Ces pauvres soldats ont été manipulés sans le savoir par un pouvoir cynique surtout soucieux de préserver les intérêts économiques des multinationales !

  4. Flash dit :

    Article imbécile et scandaleux, que je m’étonne de voir relayer sur ce site.

    • Etonnez-vous tant que vous voulez, mais apportez au moins des faits ou des contre-arguments à l’appui de votre émoi.

    • Robert dit :

      Article « imbécile » certainement pas ! « Scandaleux » par rapport à la doxa du pouvoir et des médias, oui effectivement…

    • Alcide dit :

      Le plus scandaleux est l’attitude soumise à l’étranger de notre état-major .
      Ôtez-moi d’un doute, c’est bien pour l’argent et les honneurs comme les poules de luxe qu’ils obéissent à un général américain pour participer à des crimes de guerre en Syrie ou au Mali afin de satisfaire la fortune des actionnaires des sociétés de pillage plutôt que de servir le peuple Français comme le commanderai leur parole et leur honneur ?

      • Robert dit :

        Ne mélangeons pas tout quant aux responsabilités des uns et des autres ! Les militaires Français obéissent aux ordres du président de la république, chef des armées par la constitution. Reste à savoir à qui obéit le président de la république…
        Leur vocation et leur honneur sont effectivement de servir la nation française, en vertu des ordres donnés.

      • Vous avez raison Robert, à ceci près qu’aujourd’hui, obéir au président ce n’est plus servir la nation française. Ce qui coince, c’est justement le « en vertu des ordres donnés »…

    • Josef dit :

      c,est vous qui ètes imbécile et scandaleux pauvre cloche !

  5. Charlie dit :

    « Les guerres ne commencent pas par des bombes, elles commencent par des médias-mensonges ».

    La guerre est avant tout une guerre de l’information, et les peuples en sont les premières victimes.

  6. velociraptor dit :

    La connerie des peuples occidentaux est quand même phénoménale, ils applaudissent et votent pour des criminels qui leur parlent chaque jour du plus gros bobard jamais inventé, celui de la « guerre mondiale au terrorisme »…. une guerre organisée par les terroristes eux mêmes !!

    • Alcide dit :

      La guerre Mondiale contre le terrorisme islamique, cela va de soi, est organisée par et au seul profit d’Israël, colportée par les merdias sionistes et mise en œuvre par les politiciens Juifs d’autres nationalités accessoires.
      Je pense qu’il y aurait là un fil conducteur qui nous amènerait vraisemblablement à l’anathème d’anti-kump encore appelé faussement antisionisme si nous osions contester.

      Nos militaires stupides ou corrompus obéissent comme des lâches à ces ordres contre la France, au seul profit de puissances étrangères ou de multinationales apatrides.
      La preuve de cette abominable décadence en est le commandement du porte-avions Charles de Gaulle par un amiral américain lors de sa mission d’attaque en Syrie .
      Quel scandale.
      Le commandant de bord pouvait faire descendre à coups de pieds au cul ce gus de son navire.
      Mais la soupe est bonne… Alors on obéit aux ordres…

      • Danse dit :

        Guerre de pillage en France aussi. Le braquage du Peuple continue, avec police militarisée pour l’abattre. Même obéissance aux ordres contre la France.

    • Danse dit :

      « plus gros bobard jamais inventé »
      Non, le plus gros bobard jamais inventé c’est les élections, puisque manifestement vous préférez vous en prendre à « La connerie des peuples occidentaux » plutôt que de voir que les élections sont truquées.

      Le deuxième plus gros bobard, c’est de croire que puisqu’elles sont truquées il est inutile de voter, plutôt que de voir qu’en organisant un réseau de citoyens nous pourrions faire un comptage parallèle des votes. Des Africains l’ont fait.

  7. guyem dit :

    C est un grand classique « ils ont cru mourir pour la patrie , ils sont morts pour les industriels » Anatole France ,,,, il s agissait de la guerre de 14 ,,, lisez les « lettres de poilus  » petit fascicule tres interessant ou l on peut constater que l etat de lucidité et de prise de conscience n est pas forcement proportionnel au niveau d instruction ou en rapport avec l extraction sociale ,,,,, 😉

  8. yoananda dit :

    Les militaires sont des mercenaires pour les multinationales. Je l’ai dit précédemment.
    Est-ce que c’est un racket pour autant ? non.
    Pour les maliens l’uranium c’est quoi ? de la caillasse. Ils n’ont pas le niveau technologique et universitaire pour l’exploiter dans des centrales nucléaires que « nous » (occidentaux) avons inventé.
    Un truc qui vaut de l’or pour nous, mais qui ne vaut rien pour eux.
    Ce n’est pas du vol non plus, on paye et on a des accords avec ces pays on fait des échanges de plusieurs ordre (je n’ai pas les détails).
    Ok, vous allez me dire « on met en place des dictateurs pour l’avoir à bas prix » ou je ne sais quoi de cet ordre. Ce n’est pas totalement faux, mais c’est très réducteur. La malédictions des ressources ce n’est pas un phénomène français ou post-colonial. La corruption des africains ce n’est pas non plus de notre fait (demandez aux chinois ce qu’ils pensent des africains ! lol).
    Personne n’empêche les africains de se doter d’université et d’ingénieurs.

    Bref.
    Oui nous sommes dans une république bananière. Oui le CFA est un instrument colonial. Oui il sert à financer les « partis de pouvoir » en France et la maçonnerie. Oui il faut abolir le CFA : POUR NOUS français et pas pour les africains.
    Mais non, aller chercher l’uranium n’est pas un racket et on est obligé de sécuriser les zones avec des militaires pour le faire.
    L’alternative c’est d’abandonner nos centrales nucléaires et vu l’usage intensif qu’on en fait, ça ne sera pas une promenade de santé, croyez moi.
    (je suis pour le faire, mais pour l’instant, on a besoin de cet uranium, sous peine de faire mourir pas mal de monde froid l’hiver et de condamner pas mal d’entreprises à la ruine si l’électricité fournie n’est plus d’aussi bonne qualité).

    Realpolitik.

  9. SoleVania dit :

    Excellent le discours de Laurent Louis au parlement belge … tout y est dit !

  10. banana split dit :

    L’Afrique, le Mali, Areva…c’est aussi Anne Lauvergeon et l’énorme scandale Uramin.
    Une affaire où a trempé le mari de Lauvergeon qui s’appelle, je vous le donne Emile….Olivier Fric !

    https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/uramin-areva-et-lauvergeon_1762669.html

  11. Camille dit :

    Macron aux Invalides, hommage aux soldats morts au Mali :

    « La liberté a souvent le goût du sang versé »

    Quel culot.

    Quel cynisme.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s