Pass sanitaire, biopolitique et apartheid social (P.-H. Perrier)

Strategika  – Le professeur Neil Ferguson a récemment expliqué que l’épidémie de Coronavirus pourrait être jugulée d’ici octobre. D’autres sources semblent indiquer la possible arrivée de nouveaux protocoles de traitements anti-covid en Octobre. Rappelons que Neil Ferguson – que les Anglais appellent « Professor Lockdown » – est à l’origine du célèbre modèle de l’Imperial College de Londres. C’est lui qui avait averti Boris Johnson que, sans un confinement immédiat, le coronavirus causerait 500 000 décès et submergerait le National Health Service. Ses projections amèneront la plupart des gouvernements occidentaux à suivre la même politique. Il préconisait aussi dès le départ un confinement de 18 mois en six étapes. Confinement qu’il avait d’ailleurs lui-même enfreint dès mars 2020. Les récentes déclarations de Neil Ferguson ont amené Boris Johnson à mettre en garde la population contre des conclusions « prématurées ». Dans la foulée de ces déclarations en Grande-Bretagne, on commence aussi à parler de la chute des contaminations pour d’autres pays comme les Pays-Bas ou la Tunisie, deux pays qui connaissent de grands soulèvements populaires.

Selon vous, pourquoi Ferguson fait-il ces déclarations en ce moment ? Est-ce pour tenter de juguler la colère populaire qui monte dans le monde entier ? Allons-nous vers un changement dans la narration covidienne ?

PHP – La « narration covidienne », pour reprendre votre expression, est une sorte de coup de semonce, c’est-à-dire qu’elle inaugure la mise en vigueur de ce que j’appelle les « Tables de Davos ». En effet, Klaus Schwab et ses associés caressent un plan eugéniste qui consiste à réduire la taille de l’humanité au moyen d’une cure d’amaigrissement drastique. La grande réinitialisation consistant en un scénario qui table sur une succession de crises – sanitaire, informatique, économique, sociale – afin de déstructurer les infrastructures nationales et de transférer une part importante des actifs régaliens vers l’escarcelle des grandes transnationales.

Lucien Cerise et Youssef Hindi ont très bien expliqué tout le processus cabalistique qui consiste à fragmenter la cohésion d’une société afin d’être en mesure d’en modifier les structures anthropologiques. Car, ne l’oublions pas, il s’agit d’une entreprise de re-façonnage de la société occidentale qui table sur l’effet de PEUR comme principal levier d’action en termes de polémologie. La crise du coronavirus constituant la première salve, c’est désormais toute la question du crédit social et de ses déclinaisons, en matière d’identification et de contrôle numérique, qui s’est installée à demeure.

Neil Ferguson, qui est un condottiere de première, a été mandaté pour représenter des autorités de santé publique qui font partie d’un théâtre d’ombres chinoises et … c’est le cas de le dire. C’est à lui qu’incombe la responsabilité d’avoir lancé la première salve mensongère qui permettra à la classe politique stipendiée de confiner l’ensemble de la population occidentale le temps d’amorcer une première opération de démolition contrôlée des économies en lice.

Maintenant que la première opération de démolition a été menée avec succès, il faut bien admettre que le variant DELTA et les autres chimères concoctées par les cabalistes aux manettes ne sont pas si dangereux que ça et que le taux de mortalité RÉELLE de cette prétendue quatrième vague avoisine le néant. D’autant plus que les tests PCR de Drosten sont du pipeau de A à Z – ce que les plus hautes autorités américaines ont bien été obligées d’admettre – et qu’il est patent pour ceux qui ont un minimum de jugeotte que la majorité des cas de mortalité causés par le COVID 19 sont en fait des faux en écriture.

En effet, un nombre considérable de décès étiquetés « COVID 19 » concernait des cas de comorbidité où les patients souffraient de graves maladies terminales et avaient été faussement testés positifs au coronavirus. C’est ce qui explique que les autorités médicales impliquées ont vertement refusé de procéder à des autopsies en bonne et due forme. Rajoutons à tout cela le fait que les géants biopharmaceutiques impliqués ont bien été obligés d’admettre que leur thérapie génique en est toujours au stade de l’expérimentation et que l’administration de plusieurs injections de leur potion magique risque de réduire considérablement le système immunitaire des patients ayant consenti sous le poids de la contrainte. Ferguson, sentant que la soupe est chaude, est bien obligé de tenter de calmer le jeu, histoire de sauver la face ; mais aussi de nous préparer à l’étape suivante de cette « démolition contrôlée » : la crise informatique. D’où les récents exercices de simulation baptisés Cyber-Polygone 2021.

Strategika – Pourquoi le gouvernement accélère-t-il la marche en France et tente-t-il de faire passer en force le pass-sanitaire au risque de déclencher un soulèvement populaire plus massif encore que celui des gilets jaunes ? Est-ce justement parce-qu’il sait que la fenêtre de tir covidienne va bientôt se refermer ?

PHP – L’Emmanuel, qui est un autre condottiere, joue son va-tout, c’est-à-dire qu’il accélère la cadence avant la fin de son quinquennat afin d’imposer un PASS SANITAIRE qui n’est, dans les faits, que l’embryon d’un système de crédit social basé sur la traçabilité du cheptel humain et la cryptomonnaie. Macron est, de facto, le dernier représentant d’une lignée de traîtres à la nation, inaugurée par François Mitteleuropa, presque tous des American Young Leaders dûment mandatés par la Round Table et toutes les officines atlantistes de ce monde afin de démanteler la France morceau par morceau. La France ne pouvant plus adopter ses propres budgets – Règle d’Or de Bruxelles oblige – , les oligarques coalisés autour de Macron ayant cédé plusieurs secteurs stratégiques industriels aux américains et les forces armées de l’Hexagone étant sous la tutelle du Haut commandement de l’OTAN,  on peut donc dire qu’il ne reste que le PEUPLE de France à briser. C’est la phase ultime du mandat de celui qui pourrait bien être le dernier président d’une Cinquième République moribonde.

Tout ce mouvement de troupes sent la guerre civile larvée – avec une tentative avortée de dresser les vaccinés contre les réfractaires – dans une perspective de coup d’état militaire avant la tenue des prochaines élections présidentielles. Curieusement, on dirait que Macron et sa fine équipe font tout leur possible pour mettre un terme à cette Cinquième République qui a, de plus en plus, une curieuse ressemblance avec … la République de Weimar. La coupe est pleine, le petit peuple de France n’en pouvant plus, les COMMISSAIRES BOLCHÉVIQUES de Bruxelles vont bientôt sonner la fin de la récréation et exiger une reddition de comptes. On sent que cette histoire de PASS SANITAIRE fait partie d’un ultime scénario visant à instaurer, manu militari, un état d’exception où les prérogatives de la constitution seront suspendues, le temps de mettre sur pieds un véritable protectorat bruxellois. Et, de fil en aiguille, les mesures de contrôle sanitaire pourraient bien se métamorphoser en véritable état policier avec un confinement permanent à la clef. Il s’agit, toutefois, d’un ultime coup de grâce asséné à la nation qui pourrait se retourner contre ses auteurs.

Strategika Sur quoi la colère populaire et les manifestations peuvent-elles déboucher selon vous ?

PHP – La Cinquième République ne tient plus qu’à un fil, toutes ses institutions ayant été discréditées et ne valant plus rien aux yeux d’une immense majorité de citoyens qui ne se déplace même plus pour aller voter. Lucien Cerise a très bien saisi ce kairos – ou temps du moment opportun – qui fait en sorte que les FORCES DE L’ORDRE pourraient abandonner leurs maîtres stipendiés et se ranger du côté des forces vives de la nation. Cette carte aurait l’avantage de permettre au peuple et à la petite bourgeoisie de confisquer le coup d’état anticipé du Président Macron pour instaurer une période d’interrègne. Certains parlent même d’un scénario de restauration d’une monarchie constitutionnelle dans un contexte où il serait hors de question d’instaurer une Sixième République telle que rêvée par tous les Merluchon de ce monde.

Le gouvernement Macron fait la loi par décret et transgresse manifestement toutes les prérogatives de la constitution en imposant une dictature sanitaire qui fait fi des dispositions qui protégeaient les droits et libertés. De facto, l’Habeas corpus a été suspendu en France et la junte aux manettes accélère la cadence en conformité avec les desiderata de Bruxelles, puisque les Commissaires européens ont décidé de passer à la vitesse supérieure. Hormis sa sociopathie aiguë, le potentat parisien ne fait qu’appliquer la feuille de route des « Tables de Davos », à l’heure où les véritables donneurs d’ordre souhaitent passer au scénario de la crise informatique.

La cadence des manifestations pourrait bien s’intensifier cet automne, avec une montée en crescendo de la paralysie gouvernementale malgré le cahier de charges despotique adopté. La question étant tout simplement la suivante : qui prendra la décision de siffler la fin de la récréation ? Un Conseil militaire d’exception ou une sorte de Conseil national de la Résistance (CNR) ayant pour mandat de déposer l’actuel potentat et d’abroger les prochaines élections présidentielles, le temps d’instaurer un gouvernement de transition.

Strategika – Est-il imaginable qu’on en finisse réellement avec le Covid ? Si oui le scénario covidien va-t-il être remplacé par autre chose ?

PHP – À mon avis, nos élites stipendiées par les cabalistes de Davos pourraient bien faire du PASS SANITAIRE une sorte de « passeport vert » qui vous donnera le droit d’exercer vos prérogatives de futurs « citoyens » d’une gouvernance transeuropéenne tyrannique. La crise du Covid débouchant sur une prochaine crise informatique – anticipée à l’horizon du début de l’année 2022 – l’urgence sanitaire va se muer en urgence tout court. D’où cette idée de « passeport vert » déjà mise dans les cartons de nos commissaires stakhanovistes. Il n’y aura pas de cinquième variant, puisque l’Epsilon devrait être, selon toute vraisemblance, une fenêtre d’opportunités débouchant sur une série de crises informatiques d’une magnitude jamais vue. D’ailleurs, plusieurs coups de semonce ont été tirés à travers le monde à ce sujet en 2021.

Strategika Tout comme Bill Gates, l’épidémiologiste Bruce Aylward, conseiller du directeur de OMS et responsable du programme international Covax expliquait « qu’il faut vacciner autour de 60 % de la population mondiale pour stopper l’épidémie de Covid-19 ». Peut-on penser qu’une fois atteint ce taux de vaccinations dans la plupart des pays, les autorités lâcheront prise ? Que feront-elles alors des non-vaccinés ? Vont-elles tenter de réduire ce bloc d’irréductibles sur le temps long afin d’atteindre une couverture vaccinale totale ou accepteront-elles qu’une partie de la population (30, 20 % ?) continue de vivre normalement sans être vaccinée ?

PHP – Il s’agit, d’abord et avant tout, de diviser pour régner. Il n’est pas nécessaire de vacciner tout le monde. A contrario, il est beaucoup plus avantageux de constituer un régime comportant deux classes de citoyens : ceux qui « jouiront » des prérogatives de la nouvelle Trans-Europe Express et les parias qui seront définitivement spoliés de tous leurs biens et droits. On voit, désormais, se dessiner un mode d’élimination accélérée des réfractaires qui sera rendu possible par une distorsion incroyable d’un état de droit totalement dévoyé. Sous prétexte de protéger la majorité des « citoyens », la junte européenne prévoit, déjà, de mettre en place des camps de concentration et des méthodes d’élimination des contrevenants manu militari.  

Un état de confinement permanent sera institué à des fins de « salut public », et pas seulement en termes de « santé publique ». Il s’agit d’un bon quantique de la santé vers le SALUT PUBLIC. Il s’agit de purger les porteurs de VIRUS de la pensée non-conforme : tous les contempteurs du globalisme et du transhumanisme devront être neutralisés, désintoxiqués, voire éliminés. Les non-vaccinés sont, DÉJÀ, identifiés comme des fauteurs de troubles, des antisociaux, voire des extrémistes en voie de radicalisation. Le peuple de France et l’ensemble des forces vives de la nation ont clairement identifié la quadrature du cercle : il faut, de toute urgence, que se poursuive la lutte contre l’instauration du PASS SANITAIRE et d’un mode de gouvernance à deux vitesses. Parce que ceux qui détiendront le « Sésame » pourraient, tout aussi bien, se faire confisquer certains droits à la carte. Il s’agit d’une dictature par soustraction d’air : l’alternance entre « citoyens » conformes et délinquants permettant d’instituer ce fameux crédit social à la chinoise qui fera en sorte de profiler le comportement des détenus de la future geôle planétaire.

Strategika – Comment devront alors vivre les humains non-vaccinés ? Seront-ils réellement des citoyens de seconde zone voire pire ? Un contrôle biopolitique global de type chinois est-il envisageable pour l’ensemble de l’humanité ou le réel est-il encore trop conservateur ? 

PHP – L’Habeas corpus a été suspendu. J’espère que vous saisissez cette nuance. Il n’y a plus d’état de droit et nous sommes, déjà, en dictature. Maintenant, c’est la tyrannie qui se met en place, ce qui constitue un temps beaucoup plus fort que celui de la dictature. La dictature, c’est le moment du COUP DE FORCE, le temps intermédiaire entre la DÉCADENCE et … la TYRANNIE.

Cessons de nous plaindre de ce monde déliquescent – à la manière de tous les Philippe Muray de ce monde – et comprenons bien que nous survivons à travers les restes fumants de ce qui constituait, naguère, une proto-société, une sorte de rogaton de société déjà complétement atomisée. Le rôle actuel des politiques n’est PAS d’arbitrer les forces du POLEMOS au sein de la société, mais bien de GÉRER des quantités en lieu et place des anciens citoyens. Nous sommes à l’orée de la société des nombres, un monde entièrement conçu et administré par de mauvais cabalistes qui utilisent le concept de RÉVOLUTION en qualité de VORTEX afin de liquéfier la société et tous ses codes culturels. Les institutions religieuses, c’est-à-dire la pratique exotérique, ont été compromises ; les élites corrompues et la culture anéantie ; le travail a été graduellement robotisé, puis éliminé, pour qu’un assistanat puisse permettre aux technocrates de lisser tout ce qui dépassait en matière de « bouches inutiles » ; la GUERRE DES SEXES est entrée dans sa phase terminale ; la FAMILLE n’existe plus et la PROPRIÉTÉ INDIVIDUELLE sera bientôt confisquée.

Nous sommes dans l’actualisation du phantasme du Grand Phalanstère de l’utopiste Charles Fourier, un monde où les humains seront reprogrammés afin d’adopter le comportement des fourmis. La grande fourmilière maoïste est désormais, et nul ne peut le nier, presqu’une réalité. Les non-vaccinés sont appelés à être confinés in extremis, le temps d’éliminer une portion indésirable de NOMBRES trop lourds à gérer pour le Politburo ; alors que les vaccinés devront se conformer aux nouveaux « protocoles » de mise en circulation des « nombres » au sein d’une matrice régie par l’Intelligence artificielle et les algorithmes de prédictibilité. Pour paraphraser Schwab le cabaliste « les objets seront interconnectés et nous serons tous interconnectés via un réseau où la prédictibilité permettra d’éliminer la marge d’erreur qui fait en sorte de rendre notre écosystème ingérable. Vous ne posséderez rien, mais vous serez heureux … », et nous serions tentés d’ajouter que « vous ne vous posséderez plus, puisque votre corps, votre esprit et votre âme seront entre les mains de NOTRE science ».

« Le PASS SANITAIRE, c’est le SÉSAME de la future METROPOLIS des algorithmes lucifériens »

Exit le scénario covidien, maintenant, place au scénario informatique. Avec une pléiade de pannes anticipées, les centrales nucléaires, les trains, une part importante des usines, les centres de distributions, la réseautique des services gouvernementaux, la production et la distribution alimentaire, les services de santé et les forces de l’ordre risquent d’être paralysés partiellement de manière … permanente. Il faudra, conséquemment, RATIONNER. Après le confinement des réfractaires, suivra le rationnement des dociles et le système de crédit social pourra se mettre en place. Avec la paralysie du système de production et de distribution, l’anomie des services gouvernementaux, l’état de rationnement pourra se mettre en place et suivront les CRISES ÉCONOMIQUE ET SOCIALE. Cette partita est magnifique, luciférienne à souhait et elle est proprement délicieuse en cela qu’elle nous permet, enfin, de mettre à plat toute la mécanique projectuelle des adeptes de l’initiation contrefaite, suivant les enseignements de l’inestimable René Guénon.

Le PASS SANITAIRE, c’est le SÉSAME de la future METROPOLIS des algorithmes lucifériens. Voilà la formule magique ! Le futur « citoyen » devra être interconnecté – par injection de particules de graphème et, in fine, par insertion d’une micropuce ou d’un tatouage permanent – avec les objets « intelligents » de la nouvelle SMART CITY luciférienne où la sacro-sainte prédictibilité remplacera le « libre arbitre » si cher aux idiots utiles de la maçonnerie BASIQUE.

Ainsi, si l’on suit le cahier de charges de nos maîtres réels, votre liberté de mouvement sera conditionnée par votre acquiescement à votre propre TRAÇABILITÉ. Il s’agit, in fine, de suivre à la trace vos mouvements et déplacements, vos achats et transactions, mais, tout autant, vos désirs et vos pensées les plus profondes. Il s’agit de faire de VOUS des nombres corvéables à merci. Ceci étant dit, les anciens non-vaccinées, seront promis au confinement permanent et devront, conséquemment, tisser des liens informels avec les « CONFORMES » afin de pouvoir obtenir des accréditations, des biens ou des services de première nécessité. À l’inverse, les « CONFORMES » pourraient avoir avantage à tisser des liens avec les nouveaux pestiférés de cette cité numérisée afin de se soustraire à leurs obligations fiduciaires envers les cabalistes aux manettes. C’est en jouant de l’alternance entre les zones de « non-droit » et les NODES INTERCONNECTÉS que les citoyens de cette cité dévoyée pourront tisser les liens de la future dissidence. Ce sera aux dissidents d’apprendre à DISSOUDRE les nouveaux liens de conformité mis en place par les adeptes de cette marche forcée vers le grand chaos universel. Jouer sur les alternances et les rythmes de cette nouvelle gouvernance mondiale afin de pouvoir REBÂTIR la cité des hommes et des femmes LIBRES.

Strategika, le 11 août 2021

Rappels :

Lucien Cerise : « L’idiocratie mondialiste est suicidaire. Aidons-la à aller jusqu’au bout ! »

Y. Hindi : Le coronavirus est un « accélérateur historique » et un révélateur de l’agenda mondialiste

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Pass sanitaire, biopolitique et apartheid social (P.-H. Perrier)

  1. matbee dit :

    Je ne pense pas que la phase covidienne soit terminée… je pense qu’elle va se cumuler avec des cyberattaques pour produire un chaos indescriptible qui servira de prétexte à l’établissement de la loi martiale.

  2. e dit :

    Les pires des geôles ne sont pas nécessairement faites de pierre, de béton ou de métal. Leurs murs peuvent au contraire être construits d’émotions, de pensées ou de croyances. Les geôliers le savent. Les maîtres, encore plus. Il existe de nombreux moyens pour enfermer émotionnellement, mentalement ou psychiquement un être humain et actuellement nos dirigeants esclavagistes les utilisent pratiquement tous.
    Sur le plan émotionnel, l’outil le plus puissant est l’instillation de la peur, particulièrement la peur ultime, celle de la mort.
    L’autre émotion fondamentale sur laquelle jouent les élites pour parvenir à leurs fins est paradoxalement une émotion positive : l’espoir !
    ls oscillent entre le confinement et l’espoir que le vaccin leur permettra de sortir) finissent par se retrouver en état hypnotique, brisés, soumis, prostrés au fond de leur cage. Les rats ne savent jamais lorsqu’ils vont recevoir leur prochaine décharge électrique ni leur prochaine portion de nourriture. Les êtres humains masqués ne savent jamais lorsqu’ils auront une aggravation de peine (plus de confinement, moins d’entreprises et de magasins ouverts, obligation du port d’un second masque sur le premier…) ni lorsqu’on va supposément les soulager (par le vaccin, par la livraison de nourriture à domicile, par une subvention, par une baisse d’impôts…).
    Sur le plan mental, les principales armes sont connues des propagandistes depuis un siècle. Il est d’autant plus facile de les utiliser que l’individu ou le groupe ciblé aura auparavant été adéquatement « préparé », comme par la Gestapo nazie avant un interrogatoire, avec un bon conditionnement émotionnel conduisant à son hypnose ou à sa destruction psychologique et psychique. L’individu devient alors une éponge prête à absorber toutes les idées voulues, toutes les croyances utiles au Système, toutes les illusions que seul un bon discernement mental serait capable de percer à jour. En d’autres termes, il a subi un lavage de cerveau et celui-ci est alors rempli de poison idéologique et de pensées creuses. Il est désormais incapable de penser par lui-même et croit devoir se reposer sur ses maîtres (paternalistes ou despotiques) pour vivre.
    La plupart des individus qui n’ont pas déjà été brisés par la propagande médiatique autour de la Covid-19 ou ceux qui se sont sortis de leur état hypnotique léthargique grâce à un choc salutaire qui a pu leur arriver n’ont cependant pas encore découvert la clef qui pourrait ouvrir la porte de leur prison ni le moyen d’en briser les murs. S’ils l’avaient fait, ils n’auraient pas besoin de placer de l’espoir dans les démarches judiciaires ou législatives, car celles-ci restent intimement liées au Système qui a permis, grâce à leur participation, leur emprisonnement. Est-ce que beaucoup d’esclaves ont été libérés juste en le demandant à leur maître ? Les avocats et les députés, aussi bien intentionnés soient-ils, ne peuvent agir que dans le cadre des lois établies par les maîtres. Du moins, les croyances largement diffusées par le Système sont tellement ancrées que presque personne ne songe à se passer des premières ni de celui-ci.

    Si la libération de l’Humanité est collective, elle devra néanmoins passer par une prise de conscience individuelle. Car la clef réside à ce niveau. Chacun de ceux qui veulent se libérer doit trouver la clef pour que tous puissent sortir. L’individu détient la clef et il l’utilise au bénéfice de tous. Celui qui compte seulement sur les autres restera en cage.

    Si nous ne sommes, individuellement, pas prêts à sortir sans masque, sans certificat de vaccination, sans autorisation écrite, sans test PCR…, à refuser de payer des amendes, à nous retrouver dans une cellule (capitonnée ou non) pour refus de payer, à voir notre salaire saisi, à voir notre maison saisie, à voir nos enfants saisis… par peur de la mort de faim ou de maladie ou du ridicule ou de ne pas faire comme les autres… alors nous resterons enfermés dans ces murs.

    L’ironie du sort de ceux qui ne dépasseront pas leurs peurs, pour ne pas risquer de perdre leurs biens matériels, leurs enfants, leur illusoire sécurité ou encore leur santé est que pourtant ils perdront tout si le plan des élites va jusqu’au bout. Et, pour l’instant, rien n’arrête ce dernier. Il ne s’arrêtera que lorsque suffisamment d’êtres humains auront trouvé la clef. Celle-ci est une vibration, un Son, le Verbe, la parole, des pensées, idées ou prières, les trompettes de l’Apocalypse, à l’image des trompettes qui ont détruit les murailles de Jéricho, la note spécifique de notre âme, de notre conscience… Nous seuls pouvons détruire les murs de notre prison émotionnelle et psychique individuelle, par l’éveil de notre conscience, par la réalisation de notre nature qui n’est pas seulement de chair et de sang. Le Nouvel Ordre Mondial ne s’effondrera pas avant qu’un nombre suffisant d’entre nous, êtres humains sur la planète Terre, ayons trouvé la clef vibratoire de notre prison pour en faire tomber les murs ou pour en ouvrir la porte.
    https://guyboulianne.com/2021/08/27/la-clef-de-la-liberation-la-premiere-condition-pour-sortir-dune-prison-est-de-prendre-conscience-de-lexistence-de-cette-derniere/

  3. e dit :

    j’ai découvert un truc important à partager
    c’est que la 5G est activé avec l’allumage des lampadaires
    la 5G doit être répété tous les 100 mètres, alors quoi de mieux que de les incruster dans tous les lampadaires?

    Un système intelligent 5G est connecté à tous les lampadaires connectés. Quand la lumière du jour est absente, ce système intelligent s’active et transmet une info à tous les lampadaires connectés de la vie ce qui fait activer la lumière LED en meme temps que la 5G.

    Voilà pourquoi il y aura une hécatombe de vaccinés cet hiver, pas à cause de virus ou de variant, car les virus ne sont pas sources de maladies même si elles existent https://reseauinternational.net/la-theorie-des-germes-une-erreur-fatale/ et aucun n’a été isolé https://www.cielvoile.fr/2021/06/le-cdc-admet-maintenant-qu-il-n-y-a-pas-de-norme-d-excellence-pour-l-isolement-de-n-importe-quel-virus.html,
    mais à cause de vaccins au graphène connecté à la 5G, de chemtrails, de pesticides volatiles sur plusieurs kilomètres, vaccins d’aluminium et de pesticides des années précédentes et actuels, les OGM, pesticides dans la nourriture, la lumière bleue de la lumière LED des ampoules ou écrans qui bloquent la mélatonine, donc bloque le gluthation, donc la carence cause des symptômes semblables à la grippe etc…

    si vous avez des proches vaccinés qui sont magnétiques, c’est à dire dont le niveau de gluthation n’a pas été suffisant pour détoxiquer le graphène, ne les laisser pas se promener près des lampadaires allumés, car ils propagent la 5G. lampadaire allumé= 5G activé

    Pendant l’hiver, les journées sont courtes, et le soleil disparait dès 16h. A ce moment là, les lampadaires s’allumeront, et la 5G s’activera en même temps.
    Les vaccinés magnétisés tomberont alors comme des mouches quand ils passeront sous la luminosité des lampadaires émettrices de 5G quand ils allument leur lumière, vu que c’est la 5G qui fait allumer leurs lumières LED cancérigènes.

    quand les vaccinés tomberont à cause des lampadaires activant lumière LED et 5G en même temps, ils accuseront les non vaccinés en les accusant de propagateurs de variants, et les rafleront de force dans les camps forcés de la piqouze.

    ils ne peuvent rien faire tant qu’on est trop nombreux vaccinés et non vaccinés compris.

    voilà pourquoi il est urgent dès à présent de désintoxiquer les vaccinés et leur faire chelater leur graphène. (voici comment faire dans cette vidéo https://odysee.com/@Reveil:5f/lOXYDE-DE-GRAPH%C3%88NE-VERSION-FRAN%C3%87AISE:0? )

    si vous prenez des compléments de gluthation attention car il faut éviter un excès de gluthation, car cela peut surstimuler le système immunitaire, hors pour un vacciné, toute surstimulation du système immunitaire peut être fatale à cause de l’ADE (L’amélioration des anticorps ) provoqué par le vaccin
    L’amélioration des anticorps trompe l’organisme, en lui faisant croire que la cellule immunitaire phagocyte l’agent pathogène, alors que ce n’est pas le cas. L’agent pathogène infecte les cellules immunitaires elles mêmes.
    Cela finit par conduire, à ce qu’on appelle une tempête de cytokines qui provoque une défaillance d’organes.https://www.profession-gendarme.com/le-dr-shawn-brooks-forme-a-oxford-alerte-le-monde-entier/

    donc pas plus de 2 gellules de NAC par jour
    « Utilisé en complément alimentaire, l’acide aminé N-acétyl cystéine (NAC) se transforme en glutathion dans l’organisme. »
    http://www.psychomedia.qc.ca/sante-mentale/2018-03-11/psychiatrie-nutritionnelle-nutriments-essentiels

    prenez juste une alimentation riche en ail pour lutter contre la coagulation du sang

    aussi l’ail fait augmenter votre production de gluthation naturellement

    en résumé, l’activation de la 5G est fatale pour les vaccinés
    mais on leur fera croire que ce sont les non vaccinés les responsables

    la 5G est énormément consommatrice en énergie électrique, donc ils ne l’activent que par période, et on l’a vu ils l’activent en même temps que l’allumage des lampadaires de rue, c’est à dire ils ont fait les lampadaires connectés, de sorte que quand les lampadaires s’allument, la lumière LED et la 5G sont activés en même temps.

    Donc c’est pendant l’hiver, quand le vacciné sort du boulot avec la fin de la lumière du jour avancé car pendant l’hiver les journées sont courtes comparés à l’été et passe sous la luminosité et propagation d’ondes 5G émises par un lampadaire qu’il va crever.

    Et on accusera son collègue de boulot non vacciné d’être le responsable, et son collègue sera raflé dans les camps forcés de la piqouze.

    pendant l’été, les vaccinés peuvent crever aussi s’ils sortent près des lampadaires émettrices de la 5G quand elles sont activés à la tombée du jour c’est à dire quand elles allument leur lumière.

    et aussi quand ils font du sport intense, car leur sang coagule, et les caillots donc thromboses se forment plus rapidement dans les activités sportives quand le sang coagule.

    donc démagnétisez vos proches vaccinés avec la chelation du graphène

    les grippes des années précédentes et actuels sont causés par les vaccins d’aluminium, de pesticides , de graphène et les chemtrails et les ondes.
    https://reseauinternational.net/la-theorie-des-germes-une-erreur-fatale/

    • zorba44 dit :

      e vos hypothèses à propos de la 5G sont intéressantes et plausibles.

      Une solution m’était venue à l’esprit lors du premier confinement il y a environ 18 mois pendant que des équipes installaient de nuit et à qui mieux mieux les nouveaux portiques de la lumière et des ondes tout autant que les antennes 5G poussaient partout.

      A la nuit tombée encapuchonné et masqué c’est un jeu d’enfant de faire un carton avec une carabine puissante à air comprimé munie d’une lunette…

      Des lapins ont été abattus à environ 40 m et à 20 m j’ai même percé la structure en alliage d’aluminium d’une échelle.

      Se garer à quelques centaines de mètres dans un endroit discret et, pourquoi pas avec une pèlerine enveloppante ?

      A vos gâchette sans omettre de mettre le cran de sûreté…

      Jean LENOIR

      • Matterhorn dit :

        Vas y lance toi!
        Et Jacinda à 50 m ça donne quoi ?
        Attention à ta mobilité réduite 🙂

    • Danse dit :

      Les radiations seraient programmées selon les zones à irradier et les moments choisis pour les irradier, de manière à ne pas laisser de traces :

      https://www.orwell.city/2021/08/5G-software.html
      We already know that 5G antennas are a weapon being used for depopulation and neuromodulation purposes right now. However, certain details of these antennas are unknown, such as the mysterious software that allows controlling the times when they will emit radiation, which sectors will radiate, and with what power.

      In this regard, La Quinta Columna shared a video of microbiologist Bartomeu Payeras —the same microbiologis who, together with Dr. José Luis Sevillano, postulated the COVID-19 Environmental Theory— in which he narrates how a confidential source revealed to him details of the programming of these antennas that are causing the so-called « waves » in conjunction with graphene oxide.
      Orwell City brings, once again, a new video for its readers.

      Link: Rumble
      https://rumble.com/vls3ez-august-28-2021.html?mref=lveqv&mc=48pz1

      Bartomeu Payeras: Well, they have to regulate, and they have to know when it has to start up, at what temperature it has to start up and at what time it has to end, etc.
      So, this whole pandemic is designed with these three concepts: the booster, the trigger, and the thermostat.
      So, to talk about the thermostat, I can use the picture you saw earlier of the antennas.
      (..)
      And this is that, once operators have finished mounting the antennas on a tower, then another team comes from they don’t know where nor their background. But they know that they install software on the antennas and that this software is connected to the base antenna and to the control center.
      And this software can… No… does. It programs the transmitting power of the antennas At what time or what hours, for how many days, and in what geographic locations it’s convenient for them to operate. It’s all 5G software.
      To me, this is scary because when they put the chicken back in the oven, they know at what temperature put it. And how in this neighborhood, in that town, in this city in this state, this country… They can control the trigger with the thermostat effect.

  4. e dit :

    nous étions 3,5 millions de manifestants selon le chiffre de Antipasssanitaire. 3,8 millions selon une source fiable que j’ai publié sur ma lettre. Les médias aux ordres peuvent dirent que « le mouvement s’essouffle »(sic), ils ne nous auront pas. Notre mobilisation sociale anti pass sanitaire est plus puissante, considérable, déterminée, toute puissante que jamais.
    Qui s’est autoproclamé « chiffre des Gilets jaunes », excusez du peu !

    Car l’espoir d’avoir un vrai chiffre sur le nombre de GJ dans la rue le samedi, s’est tout de suite évanoui. Très vite, on a compris que le « chiffre jaune », toujours seulement 20% au dessus du chiffre officiel du Ministère de l’Intérieur, – par exemple, le chiffre officiel était de 100 000 GJ dans la rue, le chiffre jaune était de 120 000 -, roulait en réalité uniquement pour Macron.

    Aujourd’hui, le chiffre jaune reprend du service pour produire de faux chiffres militants. Avec mon camarade Gérard Luçon, nous avons souvent discuté de la traitrise établie du chiffre jaune. Nous vous recommandons de ne pas tenir compte de ses fausses affirmations.

    La mobilisation se tient aujourd’hui, comme si elle avait toujours existé. C’est frappant surtout dans les petites villes : Figeac, Saintes, Vichy, Bergerac, Tulle : où, chaque samedi, dès 10 heures du matin, on voit des cortèges imposants, fiers, majestueux, compacts, se former sur le boulevard ou la petite place de la ville noire de monde, comme une colère populaire « normale », « allant de soi », incontournable. On voit mal ce qui pourrait faire disparaitre ces rassemblements.

    Comme disait La Bruyère : « Quand Le Peuple est en mouvement, on ne comprend pas par où le calme peut rentrer ; et quand il est paisible, on ne voit pas par où le calme peut sortir » (sic Les Caractères, édition Folio Gallimard, N°693, 1975).

    Maintenant que le Peuple est dans la rue contre Macron, on voit mal ce qui pourrait le faire revenir chez lui, comme pendant le premier confinement. Les médias auront beau nous traiter de sous-m., alléguer fallacieusement « qu’on est en perte de vitesse » (sic), ils ne pourront pas empêcher notre beau mouvement de révolte de déferler impitoyablement. Mais aussi, de se déployer avec patience, comme tout ce qui est ouvrage du temps. Ils ne pourront pas empêcher cette mécanique sociale bien huilée, roue dentelée de rouler continûment et de façon invincible.

    Quant à Macron, cela fait 38 jours, qu’il ne réside plus à l’Élysée : no comment !

    Ce régime pourri, recherchant la mort de masse, le mensonge perpétuel, la haine du Peuple tombera bientôt !

    Victor Hugo – « Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent »

    « Les Châtiments », Hetzel-Quantin, 1882, O.C. tome 4

    Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent ; ce sont
    Ceux dont un dessein ferme emplit l’âme et le front,
    Ceux qui d’un haut destin gravissent l’âpre cime,
    Ceux qui marchent pensifs, épris d’un but sublime,
    Ayant devant les yeux sans cesse, nuit et jour,
    Ou quelque saint labeur ou quelque grand amour.
    C’est le prophète saint prosterné devant l’arche,
    C’est le travailleur, pâtre, ouvrier, patriarche,
    Ceux dont le cœur est bon, ceux dont les jours sont pleins.
    Ceux-là vivent, Seigneur ! les autres, je les plains.
    Car de son vague ennui le néant les enivre,
    Car le plus lourd fardeau, c’est d’exister sans vivre.
    Inutiles, épars, ils traînent ici-bas
    Le sombre accablement d’être en ne pensant pas.
    Ils s’appellent vulgus, plebs, la tourbe, la foule.
    Ils sont ce qui murmure, applaudit, siffle, coule,
    Bat des mains, foule aux pieds, bâille, dit oui, dit non,
    N’a jamais de figure et n’a jamais de nom ;
    Troupeau qui va, revient, juge, absout, délibère,
    Détruit, prêt à Marat comme prêt à Tibère,
    Foule triste, joyeuse, habits dorés, bras nus,
    Pêle-mêle, et poussée aux gouffres inconnus.
    Ils sont les passants froids, sans but, sans nœud, sans âge ;
    Le bas du genre humain qui s’écroule en nuage ;
    Ceux qu’on ne connaît pas, ceux qu’on ne compte pas,
    Ceux qui perdent les mots, les volontés, les pas.
    L’ombre obscure autour d’eux se prolonge et recule ;
    Ils n’ont du plein midi qu’un lointain crépuscule,
    Car, jetant au hasard les cris, les voix, le bruit,
    Ils errent près du bord sinistre de la nuit.

    Quoi ! ne point aimer ! suivre une morne carrière
    Sans un songe en avant, sans un deuil en arrière !
    Quoi ! marcher devant soi sans savoir où l’on va !
    Rire de Jupiter sans croire à Jéhova !
    Regarder sans respect l’astre, la fleur, la femme !
    Toujours vouloir le corps, ne jamais chercher l’âme !
    Pour de vains résultats faire de vains efforts !
    N’attendre rien d’en haut ! ciel ! oublier les morts !
    Oh non, je ne suis point de ceux-là ! grands, prospères,
    Fiers, puissants, ou cachés dans d’immondes repaires,
    Je les fuis, et je crains leurs sentiers détestés ;
    Et j’aimerais mieux être, ô fourmis des cités,
    Tourbe, foule, hommes faux, cœurs morts, races déchues,
    Un arbre dans les bois qu’une âme en vos cohues !

    Paris, 31 décembre 1848. Minuit.
    https://reseauinternational.net/panique-au-sommet-le-mouvement-social-tout-puissant-va-crescendo-avec-aujourdhui-au-moins-284-corteges-contre-252-le-21-aout/

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s