Peter Sutherland, le « père de la globalisation », est mort

Un personnage toxique au plus haut point, “champion toutes catégories” du mondialisme le plus sectaire, le plus destructeur, vient de disparaître. Paix à son âme quand même, mais il serait hypocrite de dire qu’on le regrettera. OD

« Un des hommes les plus puissants au monde est mort, discrètement, le 7 janvier dernier. Pour lui, pas de funérailles nationales, pas de rétrospectives 24 heures sur 24 dans les médias, pas de « une » des journaux sinon peut-être dans son pays de naissance. Pourtant, l’Irlandais Peter Sutherland a certainement fait davantage pour modifier le cours de l’histoire qu’un Johnny, une Simone Veil ou un Helmut Kohl. Sa carrière nationale a été éclipsée par ce qu’il faut bien appeler son œuvre globale et même globaliste : on peine à trouver un haut lieu du mondialisme où il n’a pas joué un rôle de premier rang. La globalisation, c’est lui, de manière éminente.

Peter Sutherland, 71 ans, est peut-être un exemple type de ce que peuvent devenir des « vertus chrétiennes devenues folles ». Ses nécrologies dans la presse irlandaise le présentent comme « catholique dévot », avec un « instinct pour la charité et le bénévolat ». Sa santé s’était détériorée après qu’il eut subi un arrêt cardiaque à Londres en septembre 2016 alors qu’il se rendait à la messe au Brompton Oratory – haut-lieu des messes traditionnelles de la capitale britannique, dans la forme extraordinaire et dans une version solennelle et en latin selon les horaires. Sans vouloir sonder les reins et les cœurs il est difficile de ne pas opposer cette foi pratiquante à l’action qu’il a systématiquement menée pour le libre-échangisme mondial au sein des instances officielles et de groupes comme les Bilderberg, et de la commission Trilatérale dont il était toujours le président d’honneur.

La mort de Peter Sutherland, catholique et mondialiste

Que Dieu l’ait donc dans en sa miséricorde – mais cela n’empêche pas de rappeler en quelques mots la nocivité de son action pour les souverainetés nationales.
 
Peter Sutherland a commencé sa vie comme juriste et avocat avant de tenter l’aventure de la politique au sein du Fine Gael dans son pays d’origine. N’ayant pas réussi à se faire élire aux élections législatives de 1973, il a occupé pendant quelques années le poste de ministre de la justice, période pendant laquelle il s’est inquiété de la rédaction du huitième amendement de la constitution irlandaise qu’il jugeait trop imprécise et capable d’ouvrir une porte un jour à la légalisation de l’avortement – c’est cet amendement qui va faire prochainement l’objet d’un référendum pour en finir avec l’affirmation constitutionnelle du respect de la vie en Irlande.
 
En 1984, c’est le tournant : Sutherland est nommé commissaire de l’Irlande pour la CEE. A partir de là, son action s’est portée sur la très grande industrie, la libéralisation mondiale du commerce et l’agitation immigrationniste.

GATT, OMC, UE, ONU, Davos… la globalisation tous azimuts

Au cours des années 1990 Peter Sutherland a d’abord été le pivot du GATT (General Agreement on Tariffs and Trade), devenu depuis lors l’Organisation mondiale du commerce, dont il fut le directeur général. Et où, à la grande satisfaction des néo-libéraux et des libres-échangistes les plus extrêmes il a fait beaucoup pour faire avancer les discussions dites de l’Uruguay Round, et baisser les droits sur l’agriculture, les textiles, les services et tant d’autres biens soumis à la concurrence mondiale disparate. C’est de cette époque que date la lente imposition de la Chine comme atelier du monde avec les conséquences que l’on sait pour les marchés de l’emploi de bien des pays développés. Chose dont nous continuons de payer le prix, tandis que la Chine communiste prétend désormais mener le monde en tant que première puissance économique.
 
Il rédigea également le Rapport Sutherland pour le gouvernement portugais en vue de la remise de Macao à la Chine en janvier 2000.
 
On le retrouve encore à la tête, en tant que préside honoraire, du Transatlantic Policy Network, l’une des principales organisations de promotion le Traité transatlantique (TTIP), mort-né par la grâce de Donald Trump…
 
D’aucuns l’ont qualifié, non sans raison, de « père de la globalisation ». A titre personnel, il a joué un rôle dans des entreprises majeures sur le plan multinational : membre du conseil de British Petroleum, il a même été président de Goldman Sachs International.
 
Peter Sutherland a dès le début fréquenté le Forum économique mondial dont le fondateur, Klaus Schwab, a voulu le saluer comme l’un de ses « mentors » après son décès. Dans son hommage, Schwab se dit, avec le Forum, son obligé quant au poids qu’a pu acquérir le rendez-vous de Davos « dans les affaires globales ».

Peter Sutherland immigrationniste jusqu’à sa mort

Champion de l’intégration européenne, Peter Sutherland a également œuvré pour le multiculturalisme et l’ouverture des frontières de l’UE à toute la misère du monde. En tant représentant spécial des Nations unies pour les migrations, le haut poste qu’il a occupé jusqu’en mars 2017, et membre de nombreux autres groupements internationaux pour les migrations, il n’a jamais caché son désir de voir les nations perdre leur sens de l’identité nationale. En 2012, il le dit très ouvertement : selon lui, l’Union européenne devait faire « tout ce qui était en son pouvoir pour saper » le sens de « l’homogénéité » nationale au Royaume-Uni et en Europe afin de permettre à l’avènement d’« Etats multiculturels », prêt à accueillir davantage d’étrangers comme le font les Etats-Unis, l’Australie ou la Nouvelle-Zélande qui sont des « sociétés de migration ».
 
Il tirait argument de la dénatalité pour promouvoir l’Etat multiculturel, affirmant que l’UE devait favoriser la migration de masse « pour difficile que ce soit de l’expliquer aux citoyens ».
Et c’est en octobre 2015, alors que l’Europe était soumise un véritable tsunami migratoire, qu’il est revenu à la charge pour déclarer que les pays occidentaux ont un « devoir légal » accueillir les migrants, parce que la souveraineté des nations est une « illusion ».

Contre la souveraineté, Peter Sutherland était partout

Dans un entretien au centre de presse de l’ONU, Sutherland livrait alors son message aux gouvernants : « Je demanderai aux gouvernements de coopérer, de reconnaître que la souveraineté est une illusion – que la souveraineté est une illusion absolue qui doit être abandonnée. Le temps où les pays se cachaient derrière des frontières et des clôtures est révolu. Nous devons travailler ensemble et coopérer ensemble pour faire advenir un monde meilleur. Et cela implique que nous mettions en cause certains vieux préjugés, que nous mettions en cause des souvenirs historiques et des images de notre propre pays, et que nous reconnaissions que nous faisons partie de l’humanité. »
 
On lui attribue d’avoir dit un jour que l’opposition à la poursuite de la globalisation était « moralement indéfendable ». A l’heure où l’on peut violer tous les dix commandements ensemble et même espérer trouver quelque justification en haut lieu au nom des difficultés et des circonstances de la vie, c’est donc là que se niche le sens moral, l’idée qu’il existe un mal absolu et peut-être même impardonnable. Le mondialisme est bien une nouvelle religion ! »

Anne Dolhein, REINFORMATION.TV, le 10 janvier 2017 (via Le Blog à Lupus)

Rappels :

[Stratégie du choc] Peter Sutherland, représentant de l’ONU pour les migrations, veut que les nations abandonnent toute souveraineté

Torrent migratoire : Le président tchèque Milos Zeman dénonce une invasion organisée et appelle au déploiement de l’armée

La Maison Blanche et l’OTAN préparent le sabotage du Brexit

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Peter Sutherland, le « père de la globalisation », est mort

  1. zorba44 dit :

    « Beau pedigree » dans la malfaisance…

    Vite à qui le tour ?

    Jean LENOIR

  2. Robert dit :

    L’ enfer est pavé de bonnes intentions…

  3. Iniesta dit :

    Un vrai catholique peut-il être mondialiste ? Il me semble qu’il y a une grave contradiction avec la doctrine de l’Eglise !

  4. Para Bellum dit :

    Global liste…

    Votre fin d’accroche était excellente Olivier…
    Merci de m’avoir fait rire..

    Dans un commentaire précédent je parle du lien entre Rothchild (branche française) et la famille Aldobrandini…par mariage de David de Rothchild et Olimpe Aldobrandini…

    La famille Aldobrandini fait partie de la noblesse noire…

    Voici l’épilogue sur la noblesse noire dans la fiche Wikipedia…
    Il est intéressant de trouver là le nom de Mgr Lefèvre…

    « Le 14 septembre 1970, le pape Paul VI écrivit au cardinal Jean-Marie Villot, secrétaire d’État, une lettre officielle par laquelle il abolissait l’ensemble des corps d’armée du Vatican, à l’exception de la Garde suisse. Dès lors, la disparition de l’ultime bastion de la noblesse noire entraîna la fin de ses derniers privilèges – plaques d’immatriculation, statut juridique particulier ou titres honorifiques.
    En mai 1977, une partie de la noblesse noire, conduite par la princesse Elvina Pallavicini, se rallia à l’évêque traditionaliste Mgr Marcel Lefebvre. »

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Noblesse_noire

    Un autre lien intéressant sur la noblesse noire…
    En vous demandant de faire abstraction des dernières lignes…
    Les extraterrestres négatifs ou les reptiliens…
    Piège à neuneus…
    http://www.elishean.fr/la-noblesse-noire-4eme-partie-les-origines/

    Un autre lien abordant « le comité des 300 » chère à LIESI…
    https://aphadolie.com/2017/04/29/le-but-de-la-noblesse-noire-et-du-nouvel-ordre-mondial-dr-john-coleman/

    La liste complète…
    http://www.24hgold.com/francais/contributor.aspx?article=4052099862G10020&contributor=Charleston+Voice.

    La question est…
    Qui contrôle qui ?

    Est-ce que comme certains prétendent…
    C’est la noblesse noire qui contrôle l’institution financière Rothchildienne…?
    Ou est-ce comme je le crois l’inverse…?

    L’argent est dans la lessiveuse et ne cesse de tourner…certes…
    Mais reste que la machine à laver est Rothchildienne…

    • Para Bellum dit :

      « Ne nous soumets pas à la tante à Sion… »


      House of cards…de crédits…

      La gazette vaticanesque…
      Info qui a échappée au radar…

      Deux rabbins au Vatican…
      Ils seront les premiers non-catholiques à siéger au sein d’une académie pontificale. L’Académie Pontificale pour la Vie. C’est le Pape François qui, dans le cadre de sa campagne en faveur du dialogue interreligieux, est à l’initiative de cette nomination.

      http://www.actuj.com/2017-07/monde-juif/5425-deux-rabbins-au-vatican#

      Les rabbins au Vatican…

      Il est aussi important car cet enseignement d’Elie Benamozegh est celui que l’on a imposé à Vatican II et que depuis l’on impose d’une façon systématique dans l’église conciliaire. L’élection de Benoît XVI a accéléré le processus et celle de François devrait empêcher tout retour en arrière et si possible neutraliser toute opposition.

      Il nous a donc semblé, malgré les réserves ci-dessus, de le faire connaître.

      Soulignons que le but d’Elie Benamozegh est bien clair : monothéisme juif, et donc, refus de reconnaître Notre Sei- gneur Jésus-Christ comme Messie et Dieu ; élimination du Saint-Esprit1 ; suppression du sacerdoce2 ; soumission aux frères aînés ; nouveau Sinaï (Israël et l’Humanité, p. 25), c’est-à-dire, remplacement du décalogue par les sept lois noa- chides (quelle parodie !), abolition de la loi mosaïque pour les Israélites eux-mêmes ; respect de l’ancienne Alliance, reje- tant la nouvelle qui est mise aux oubliettes ; suppression du saint Sacrifice ; etc., etc. ; en un mot DESTRUCTION du Christianisme3, pour la mise en place d’une nouvelle religion, LA RELIGION UNIVERSELLE, et plus particulièrement pour les catholiques, de la religion noachide.

      http://www.a-c-r-f.com/documents/PALLIERE-Sanctuaire_inconnu.pdf

      L’effet qu’a eu Vatican 2 et celui véritablement recherché était en fait de faire perdre les privilèges de la noblesse noire…

      « …Le 14 septembre 1970, le pape Paul VI écrivit au cardinal Jean-Marie Villot, secrétaire d’État, une lettre officielle par laquelle il abolissait l’ensemble des corps d’armée du Vatican, à l’exception de la Garde suisse. Dès lors, la disparition de l’ultime bastion de la noblesse noire entraîna la fin de ses derniers privilèges – plaques d’immatriculation, statut juridique particulier ou titres honorifiques… »

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Noblesse_noire

      La perte des statuts juridiques particuliers…

      C’est par ce biais là qu’ils ont incités la noblesse noire à devoir se protéger autrement…

      Et le seul moyen au final est de tout posséder…

      Les seuls à pouvoir leur permettre cette réalisation insensée était les Rothchild…

      Et leurs corolegionnaires…

      Par le biais de leur système et la réalisation du projet sioniste…

      http://www.controversyofzion.info/Controversy_Book_French/Controversybook_fr/index.htm

      Les Rothchild sont arrivés là où ils en sont grâce à l’argent de la noblesse…

      Qui aujourd’hui est totalement vassalisé par eux…

      Tous nos œufs sont dans leur panier…même les plus riches…

      Nos possessions nous possèdent…

      C’est par Vatican 2 que les Rothchild ont été couronnés roi de ce monde…

      Les fameuses fumées de Satan de Mgr Lefèvre…

      Lui même bien enfumé apparemment…

  5. weingarten dit :

    Champagne!!!!! ,bon allez au tour de De Castries,il est des belles journées par moment!!!

  6. Ping : Peter Sutherland, le « père de la globalisation », est mort — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie | INSURRECTION PACIFIQUE

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s