Damas confirme pour la première fois la capture de militaires britanniques à la Ghouta orientale

« On le savait depuis assez longtemps mais les militaires britanniques ou français ou hollandais qui encadrent les groupes terroristes en Syrie faisaient systématiquement l’objet d’un marchandage secret et étaient toujours rapatriés suite à de promptes négociations comme ce fut le cas des 23 militaires français capturés à Alep en 2013.

Ce n’est plus le cas désormais.

Des militaires britanniques dont des éléments du 22e bataillon des SAS (Special Air Service) ont été tués et d’autres capturés vivants aux côtés des terroristes lors de l’opération de libération de la Ghouta Orientale par l’Armée syrienne et les Spetsnaz russes.

On comprend mieux pourquoi Londres hurle à la guerre en inventant l’affaire Skripal ou en ordonnant à ses supplétifs terroristes des casques blancs l’ordre de mettre en scène une attaque chimique à Douma en y exploitant de très jeunes enfants ».

Strategika 51, le 11 avril 2018

Rappels :

La guerre au Levant est officiellement une guerre mondiale

Jusqu’au bout…

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Damas confirme pour la première fois la capture de militaires britanniques à la Ghouta orientale

  1. Nanker dit :

    Ces mercenaires, pardon ces combattants de l’Empire du bien, seraient-ils **déjà** repartis sur les sites militaires syriens susceptibles d’être bombardés pour servir de boucliers humains involontaires? Cela pourrait dissuader l’Empire de commettre l’irréparable… au moins autant que le bouclier des batteries de S-400.

    J’ai l’impression que nous vivons une répétition de la crise des fusées de Cuba d’octobre 1962. C’est tout à la fois excitant et glaçant…

  2. Jean-Loup Izambert dit :

    L’armée syrienne a saisi début août 2017 des armes chimiques lors de la neutralisation d’un bunker où un groupe de l' »opposition modérée » avait entreposé des grenades à main et des pièces de lance-grenades munies de substances toxiques CS et CN. Ces munitions chimiques ont été produites par la société Federal Laboratories (Etats-Unis), NonLethal Technologies (Etats-Unis) et Chemring Defence UK (Angleterre). Ces trois sociétés sont spécialisées dans la fabrication d’armes chimiques et notamment dans la production de gaz pour les forces de l’ordre. Donald Trump et Thérésa May doivent expliquer comment de telles armes produites par ces sociétés ont pu se retrouver en Syrie entre les mains de groupes terroristes, d’autant que l’exportation de ces armes est notamment réglémentée par le Traité sur le Commerce des Armes (TCA) régulièrement précisé par l’Assemblée générale de l’ONU. Cette information fait suite aux faits que je rapporte dans le tome 2 de 56 (IS Edition). Elle n’a pas été rendue publique par les médias français bien que Fayçal Mekdad, vice-ministre syrien des Affaires étrangères, en ait relaté plusieurs détails précis dans la conférence de presse qu’il a donnée à Damas le 16 août 2017. Bien évidemment tout lien entre la présence de soldats anglais en territoire syrien et ces armes produites en Angleterre ne peut être que pure coïncidence…

  3. Nanker dit :

    « répartis » bien sûr, pas « repartis ». Pardon pour cette absence d’accent lourde de sens…

    Sinon un diplomation britannique honnête dit tout haut ce que bcp de gens pensent tout bas :
    https://www.zerohedge.com/news/2018-04-11/former-uk-ambassador-syria-syrian-chemical-weapons-attack-was-staged-islamic-jihadi

  4. Ping : Damas confirme pour la première fois la capture de militaires britanniques à la Ghouta orientale — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie – INSURRECTION PACIFIQUE

  5. zorba44 dit :

    Les anglais préfèreront que leurs agents soient tués par des frappes, plutôt que d’admettre face à l’opinion publique mondiale (qui le sait) qu’ils foutent le bordel partout …au nom des richesses sur lesquelles il faut mettre la main dessus absolument.

    Une fois posé ce constat, les populations des pays de l’Ouest désapprouvent à plus de 80% leurs dirigeants pour des frappes.

    On a tous seulement oublié que la démocratie n’existe plus et que, seuls, des psychopathes lourds dirigent le monde.

    Jean LENOIR

  6. Léon dit :

    Il faut que les Syriens exhibent ces soldats « furtifs » à la face de l’opinion internationale… Qu’ils foutent la honte à ces perfides Anglais qui ne valent vraiment pas mieux que leurs cousins d’Amérique !

  7. Ping : Лондон отомстил Москве за попавший в Сирии в плен спецназ | ПолитВести

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s