L’Hôtel-Dieu livré aux marchands du Temple !

On commence par un tiers, mais on sait qu’à terme ce sera tout l’hôpital. Tout doit disparaître. Tout ce qui a fait l’histoire chrétienne, sacrée de ce pays doit être effacé, nié, rasé ou incendié. Quand ce n’est pas la destruction physique, c’est la destruction de l’âme même des lieux qui est visée. Sous le prétexte de projets “innovants”, adaptés aux « enjeux de notre époque », c’est-à-dire à la recherche de juteuses retombées financières… OD

Après l’incendie de Notre-Dame, un tiers de l’Hôtel-Dieu cédé à un promoteur pour 80 ans et 144 millions


« Plus rien n’est sacré, dans la capitale. Il y a un mois, le 15 avril 2019, flambait Notre-Dame comme si elle était en paille. Aujourd’hui, l’AP-HP annonce que le promoteur immobilier Novaxia a remporté l’appel d’offre avec un projet « innovant » pour une partie de l’hôpital et du Parvis de Notre-Dame. Un tiers de la surface de ce bâtiment historique sera dévolu à la santé de demain, c’est-à-dire à « une cinquantaine d’entreprises innovantes ».

Écoutons la communication de l’AP-HP, citée par Le Figaro :

« La complémentarité entre le projet médical et hospitalier réalisé par l’AP-HP et le projet retenu pour l’espace Parvis Notre-Dame fera de l’Hôtel-Dieu un lieu particulièrement innovant, au service de la santé et de l’innovation. Avec une forte dynamique de recherche il va devenir au cœur de l’île de la cité un hôpital plus ouvert sur la ville et sur les grands sujets de société. »

C’est le « plus ouvert sur la ville et sur les grands sujets de société » qui fait débat. Comme on le craignait, un tiers de la surface sera consacré à une « offre variée de restauration et de commerce »… On sent déjà l’armée des marchands du Temple arriver, avec leurs gros sabots et leur sourire carnassier.

Depuis 8 ans déjà, le projet immobilier pointait le bout de son nez au détriment de la politique de santé :

 

Un site unique, au cœur de la Cité…

Voici ce qui a fait saliver les promoteurs (et la mairie de Paris complice) :

« L’Hôtel-Dieu a été fondé en 651 par Saint Landry, Évêque de Paris. C’est le plus ancien et le seul hôpital de Paris jusqu’à la Renaissance, mais aussi l’un des premiers qui aient existé en France et même en Europe Occidentale. Il était à l’origine un modeste “Domus Deï”, simple asile pour les indigents. Construit sur la rive gauche de l’Ile de la Cité, il devient rapidement le lieu où l’on soigne la misère humaine.

Il fut le refuge et le symbole de la solidarité humaine face à la souffrance physique et morale. Détruit par de nombreux incendies, il dut souvent renaître de ses cendres. Les bâtiments originels, trop exigus et insalubres, furent remplacés sous le Second Empire, à la fin du 19e siècle, par un nouvel édifice situé à l’emplacement actuel, 1 Place du Parvis Notre-Dame, au pied de la cathédrale.

C’est le premier hôpital universitaire de Paris où les plus grands maîtres en médecine et chirurgie ont soigné et enseigné. Autrefois sous autorité religieuse exclusive, il est géré dès 1505 par l’autorité municipale. » (Source : paris-autrement.paris)

L’article de Paris Match sur « la plus gosse recette de l’histoire de l’AP-HP dans une opération foncière patrimoniale » est édifiant. Martin Hirsch est le directeur général de l’AP-HP…

« Chiffré à 144 millions d’euros, le bail à construction représentera « la plus grosse recette de l’histoire de l’AP-HP dans une opération foncière patrimoniale », fait valoir Martin Hirsch, soulignant l’intérêt d’une telle manne pour la « modernisation des autres hôpitaux ». « Dans l’immédiat », elle permettra la création d’un fonds de transformation de 30 millions d’euros « consacré à l’amélioration des conditions de travail et aux prises en charges innovantes des patients ».
[…]
« Ce projet contribuera à améliorer le quotidien d’une communauté de patients, de soignants, d’aidants et participera à la dynamisation positive du cœur de Paris » a réagi le président de Novaxia, Joachim Azan.

À ceux qui s’offenseraient de l’implantation de commerces à l’hôpital, Martin Hirsch répond qu’il n’y a pas de « recettes sans ressources » et qu’il serait « absurde » de priver de shopping les millions de touristes attirés par Notre-Dame.

Martin Hirsch sait que le sujet est sensible, lui qui est arrivé à la tête de l’AP-HP en 2013 en pleine crise sur le sort des urgences de l’Hôtel-Dieu, à l’origine du limogeage de sa prédécesseure. « L’Hôtel-Dieu est un objet de passion. On continuera d’avoir des gens qui ont d’autres idées d’usage, c’est un objet d’amour l’Hôtel-Dieu », insiste-t-il. Pas plus tard que cette semaine, la CGT de l’Hôtel-Dieu a appelé à utiliser les superficies disponibles de l’établissement pour désengorger les services d’urgences parisiens, en grève illimitée. Un programme selon elle « plus cohérent » que « d’y laisser un tiers privé y faire des travaux et s’occuper de l’exploitation par le biais de commerce (…) dédié au tourisme de masse ». »

Voici deux interviews de Joachim Azan, le président de Novaxia :

Egalité & Réconciliation, le 18 mai 2019

Rappels :

Symbolisme antichrétien : Les 12 apôtres et les 4 évangélistes ont été décapités au chalumeau

Notre-Dame de Paris : Jusqu’où manipule-t-on l’opinion publique ?

Abrège, Marie !

 

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour L’Hôtel-Dieu livré aux marchands du Temple !

  1. Ping : L’Hôtel-Dieu livré aux marchands du Temple ! - Ma Banque a Moi

  2. CHRISTINE BUIRETTE dit :

    Bonjour, Martin Hirsch a accepté, sans concertation aucune avec l’Hôtel-Dieu, le projet Novaxia. Ceci porte la marque Macron qui passe outre les règles élémentaires pour la reconstruction de ND et dans les deux cas : implantations de zones commerciales. Avec l’Hôtel-Dieu, c’est flagrant : l’argent avant l’humain !!!
    Tout ce que je souhaite et espère est que la cathédrale Notre Dame ne soit pas vendue au Qatar (comme paraît-il le fût le Palais de Justice, 1er château des rois de France) et ne devienne une mosquée comme l’ont été des cathédrales par le passé au temps des croisades notamment.
    Cdlt

  3. laurence dit :

    Vidéo à regarder pour mieux comprendre … Ce sont des fumiers , à vomir !

  4. rastalo dit :

    C’est a vomir.
    Un espace economique au lieu d’un espace de soin, d’accueil et d’aide ?

    Quel détraqué peut ainsi PROFANER des lieux, pour ainsi dire sacrés, construits 10 siècles avant nous ?
    Vous iriez, vous, visiter les ruines du Colisée, entièrement refait avec de la fibre de verre, du béton et un toit transparent ?

    Vous iriez, vous, visiter Venise une fois que les canaux seront remplis de béton, et les batiments entièrement ré-isolé par des plaques extérieures ?

    Ces gens on perdu le sens de la beauté, de l’histoire, et de beaucoup d’autres choses….

  5. MASTER T dit :

    NOVAXIA, textuellement « nouvel axe », celui qu’inspire le mondialisme avec l’idée d’un nouvel ordre mondial. S’entend alors un nouvel ordre structurel s’appuyant sur un nouvel ordre ontologique et anthropologique. Le symptôme bien connu des marchands du Temple que chassait Jésus sans ménagement doit nous souffler intuitivement la lutte qui sourde entre le Sacré et le Profane, entre ce qui conditionne le genre humain pour son fondement spirituel et ce qui l’en détourne. L’Hotel-Dieu qui comme le rappelle l’article est « le plus ancien et le seul hôpital de Paris jusqu’à la Renaissance, mais aussi l’un des premiers qui aient existé en France et même en Europe Occidentale. » Ce qui importe ici c’est la DENATURATION SYMBOLIQUE et HISTORIQUE comme on opère un sacrifice offert à une divinité qui est certes l’argent mais aussi et surtout ce qui incarne par l’objectif affiché l’avilissement de ce que représente la Fraternité et le don de soi.
    « Domus Dei » , « Hotel » de Dieu? L’idée initiale est le secours aux Etres dans la peine de leur condition mondaine affligées des peines quotidiennes (maladies, famine…) par le recours à la fraternité de quelques uns et cette fraternité se composent de 2 axes souverains celui de la spiritualité que motive l’engagement et le renoncement personnel aux richesses hédonistes de ce monde converties à l’abandon des us fraternels.
    Le 2nd axe est l’expression originelle du Serment d’Hippocrate qui affectionne la discipline morale autant qu’elle sert l’intérêt psychologique et physiologique du patient. On retrouve dans le caractère dévotif le Sacre du cœur dans l’engagement fraternel et la méthodologie réfléchie qu’elle instruit pour autrui.

    Ce que l’Holocauste intentionnel et cérémoniel (sacrifice rituel par le feu) de Notre Dame (1) a permis c’est « l’ignitiation » (de « ignée », le feu) de l’antique « Fille de l’Eglise », c.à.d. l’initiation d’une nouvelle ère placée sous le courroux du post modernisme qui doit acter et achever les grands changements émergents, ordonnateurs du monde. Cela s’inscrit comme le produit symbolique et acté d’une conversion culturelle qui franchit là une étape supplémentaire et nécessaire à l’établissement de la « smart city » comme expression environnementale d’une prison technologique (le « grand Paris » comme archétype et prototype du modèle structurel de la Cité).
    La domotique, I.A, réseaux 5G, et robolution (avec à la clé le futur Revenu Universel du Chartalisme) se démontre comme une idéologie Socialiste plus extrême que par le passé (par les moyens et finalités) et que chapeautera l’internationalisme apatride d’une élite ploutocratique vouée aux oripeaux théologiques d’un sans-frontiérisme libre-échangiste qui homogénéise les cultures par l’inoculation mentale et pratique du technologisme.
    Ce technologisme professe le progrès comme une nécessité vertueuse, automatique et libératrice de l’Humain alors même qu’elle opère ontologiquement -par le jeu des addictions qu’occasionne le plaisir qu’elle procure, le temps libre et le confort qu’elle suscite chez ces bénéficiaires- un puissant viatique et asservissement mental qui conduira l’Humanité par le procédé de la « boiling frog » à s’immerger « progressivement » dans le virtualisme des mondes oniriques pro-créé par des gens innovateurs et riches, créant (comme simulacre et parodie) des I.A évolutives fonctionnant sur les analogies constatables dans les stratégies de la Nature (physiorythmie) mais aussi en s’appuyant sur notre compréhension mécanique des réseaux neuronaux humains en vue (sous l’angle du matérialisme scientifique) de voir émerger une Singularité cognitive qui, artificiellement, afficherait des modalités communicationnelles telles que l’Humain en est pourvue pour elle-même: une conscience réflexive appuyant un process d’auto-identification (individuation) qui se développe sur un inconscient collectif qui soit par pure analogie inductive « l’Humanité connectée ». Un « moi-je » qui se prendra pour Dieu dès lors qu’il goûtera à ce sentiment de puissance face à des créatures immergées dans son monde et moulées comme il se doit.

    Ce que nous devons bien comprendre ici c’est qu’il existe bien une dimension surdéterminante et explicative qui domine le sens que l’on prête habituellement à l’Histoire et qui ne devrait se concevoir que métaphysiquement. Une lecture méta historique (comme s’efforce par exemple de le faire le site « dedéfensa ») permet de dénouer le nœud gordien de l’écheveau constitutif du Fait post-moderne. La « fin du monde » que certains lisent dans leur interprétation eschatologique et induite par le prophétisme religieux se comprend métaphysiquement (au sens d’un « ésotérique de l’ésotérique ») comme un basculement complet de la condition du genre humain. Non seulement, il construit le domaine matriciel de son enfermement, mais l’acte d’aboutissement est-il de s’enfermer à terme dans une prison mosaïque (par une I.A qui régit par le panopticon réticulé d’un système de surveillance) qui implique une intrication Homme-Machine telle qu’un processus d’indistinction achève l’idée même d’Humain au sens ou on peut encore aujourd’hui s’en faire une idée juste mais que 3 générations plus tard celle-ci aura depuis « progressé » vers quelque chose de tout à fait incompatible avec notre pensée actuelle.

    N’oublions pas que l’égalité dans le mondialisme, c’est « l’Homme Nouveau » affranchis des différences culturelles et passées au bulldozer hédoniste et scintillant de la post-modernité qui radicalise (enracine) les Etres dans un nouvel état du monde qui sera d’autant plus éloigné de l’Etat de Nature que l’univers technologique en aura reproduis les artifices envoûtant. Tout en y ajoutant la touche captivante du sentiment de puissance, telle qu’à l’image des pouvoirs des dieux sur la Nature et par le recours combiné de l’hubris comme moteur fictionnel de notre aveuglement, nous serons alors les purs produits zombifiés d’un univers ou l’ I.A conscientisée pourra se sentir comme le Dieu de son univers.
    Nous créerons par notre propre volonté de puissance la rupture signifiante de tout lien spirituel et force aujourd’hui de constater que nous vivons déjà les débuts visibles et sensibles de notre soumission et de notre compromission volontaire… Qui aujourd’hui se passe de son smartphone et qui pourra se passer de son alter-égo digital qui jouera (comme on simule le rôle de l’Ange Gardien des Traditions) le rôle de guide personnel? Celui qui saura mieux que nous ce que nous désirons sera aussi celui qui mieux que quiconque sera nous manipuler.
    L’Humain ne le sera déjà plus et il ne le saura même pas… car né et conditionné par générations successives à devenir aveugle, cette condition sera sa condition logique pour que s’exécute son esclavage volontaire et que perdure la rupture du fil d’Ariane spirituel.. N’est ce pas l’aspect le plus diabolique qui soit?

    (1) J’ai choisis ce terme de « Holocauste » à dessein car qui peut croire que la Providence seule serait à l’oeuvre? 777 ans auparavant (1242), fut commis l’autodafé de 24 charretées de Talmud. Ce n’était point hasard car le Talmud pour les juifs zélotes qui l’affectionnent est le « Mein Kampf » d’Hitler. Les Goys, les Gentils, y sont dépeints comme une sous race dont on ne doit avoir aucune miséricorde, entendue que celle-ci n’exista que pour les juifs « élus de Dieu ». Hitler et son Mein Kampf ne sont que le Janus pour une identicité de genre avec un Talmud qui déteste dans sa hiérarchie diabolique plus encore le christianisme que l’ismaélisme mais qui procède par étape la destruction coordonnée du premier par le second… cela afin que les forces en compétition dans leur étreinte fratricide laisse la place à un pouvoir zélateur qui saura réduire le reste du monde à ses projets eschatologiques. Que nous pensions Antéchrist ou Dajjal, l’ennemi commun est autant un système de pensée que de pratique qu’une possible incarnation dès-lors que celle-ci remplit sa mission destructrice de l’Ordre Naturel… Ordre qui confère aux Lois naturelles la préséance des principes divins et miséricordieux. (NB: le chiffre 7 représente pour les juifs le cycle) Il me faut ajouter que cette conspiration s’est développé au préalable par la décapitation des statues des apôtres puis quand le feu a détruis la Flèche, le coq gaulois qui renfermait des reliques sacrées dont l’épine de la couronne du Christ. La signification symbolique de cet acte sacrilège est d’acter, par un acte vengeur « œil pour œil, dent pour dent » la rupture de la direction spirituelle de la France… de la rendre complètement aveugle et sourde à sa connexion spirituelle protectrice aux fins de la conduire aux attentes ontologiques promues par l’idéal messianique du mondialisme.

    • Alcide dit :

      L’histoire réelle plutôt que les vainqueurs nous apprennent que des atrocités sont commises indépendamment de la nationalité de l’occupant, de son idéal ou de son appartenance ethnique.

      Cependant, il est prouvé qu’il n’existe qu’une idéologie ethnico-religieuse qui fait des dépravations gratuites et hideuses, ce qui fait que les crimes de tous les autres s’inspirent d’une relative insignifiance.

      «Nulle part dans le Talmud, l’Étoile de David n’est une approbation des Juifs. Cependant, la Bible mentionne qu’il s’agit de l’étoile de Remphan appartenant à Moloch (Satan). La plupart des Juifs n’aiment pas l’admettre, mais notre dieu est Lucifer et nous sommes son peuple élu. ~ Harold Wallace Rosenthal (1947 – 1976). Un assistant principal du sénateur Jacob K. Javits.

      CITATION RABBINIQUE: «Les efforts de Satan ont été fructueux et ils se sont étendus autour de la Terre Sainte.» (Toldos Shmuel, v. 3 p. 142).

      La suite:
      The Ritual Talmudic Execution and Torture Methods of the Bolsheviks Were Satanic

      https://russia-insider.com/en/history/ritual-talmudic-execution-and-torture-methods-bolsheviks-were-satanic/ri25529

      Les Bolchéviques Français de papier sont à l’œuvre.

      • Danse dit :

        Alcide, je viens de revenir sur votre lien et de le lire, merci!
        Ces informations confirment la véritable histoire des massacres, famines et « guerres mondiales » (et la situation de nos « dirigeants » actuels), en lien avec les commanditaires des Bolchéviks, que j’ai lue sur le forum Avalon :

        FOR AN IDEA ON THE “BIG” PICTURE…
        http://projectavalon.net/forum4/showthread.php?25102-For-an-idea-on-the-big-picture&p=261690#post261690
        Below are EXCERPTS FROM THE WORK OF WHISTLE BLOWER SUE ANN ARRIGO. http://pauljackson.us/sue_arrigo/

        These give the blue print for what’s happening currently to this planet on the 3D level
        Here is how the implemented strategy has worked in the past:

        ROTHSCHILDS/JOHN D. ROCKEFELLER, SR. FUNDED THE BOLSHEVIK REVOLUTION

        Per his writings in the Archives, John D. Rockefeller helped fund the Bolshevik Revolution to get the wealth of the Czars, the labor of the Russian people, and much the Southern Oil fields in Russia. That wealth changed its name from Czarist, to Russian Government owned. Ignore the names, what happened to it? Did the people of Russia get it? No. The Rockefeller Archives show that he built a private army in Russia, much like the Brown Shirt army later. His accountant said that for each 2 cents that he spent to build that Army he got a dollar back. That Army was not staying up late to knit socks to sell. They were beating people up and committing assassinations, massacres, and mayhem to terrorize the populace into submission. And he was bribing officials to get what he wanted. He was apparently famous for that in the US as well.
        See http://www.reformation.org/rockefeller-bribery.html .

        […] the Rockefellers charged about 18% interest on the money that they loaned Lenin for the Revolution. The way that agreement was set up made all of the loot that Lenin could seize in Russia, the Rockefellers/Rothschilds.
        […]That meant that Lenin and Stalin could never get out of debt unless they could WORK PEOPLE NEARLY TO DEATH to produce the goods Rockefeller/Rothschilds wanted. People thought that the ridiculous factory quotas the Russians tried to accomplish were the result of communism. That was not what I thought after reading the Archives. The Rockefellers were setting the quotas and delighting in the profits. They also delighted in giving the Russians quotas they could not meet as a way of humiliating them.

        […] I sent him [Gorbachev] copies from the Archives of documents that showed those policies had been forced upon Stalin by Rockefeller. While the people of Russia STARVED, Rockefeller was also insisting that Stalin sell him the grain at the price and amounts previously agreed to. But Rockefeller did not need that grain.

        And Rockefeller was, to a large extent, responsible for the bad policies that caused the poor crop yields and meant that selling that same amount of grain overseas ENSURED FAMINE. It appeared to be a deliberate attempt, not just to get grain cheaply, but TO STARVE PEOPLE. The private journals of John D. Rockefeller, Jr. confirmed that. The Rockefeller Family seemed OBSESSED BY THE DESIRE TO KILL people off, including by starvation. The Rockefellers have long backed population control measures fairly publicly. That was not a secret, nor their funding of ‘EUGENICS’ research’.
        See http://www.theforbiddenknowledge.com/hardtruth/omegafile29.htm , http://www.eugenics-watch.com/eugbook/,euod_ch1.html , http://illuminati-news.com/nazi-california.htm

        But, the behind the scenes maneuvers on how they were committing those Crimes Against Humanity were secret. To them COMMUNISM WAS A LOVELY EXCUSE TO STEAL THE WEALTH OF THE RICH RUSSIANS AND THEN KILL OFF THE POOR who were not working in their factories. The factories and the oil fields had the name of the Soviet Union on them, as if they belong to the Russian Govt.. But an examination of the chain of command structure and the flow of money made it look like the Rockefellers et al were already well on their way to being Kings of the World.

        Let me give you an example of that so you can understand how this system worked in practice.
        John D. Rockefeller, Jr., wanted to crash prices in South America of a type of goods to force his competitors into closing. If I remember correctly, the country was Argentina and the goods were stainless steel cookware–pots and pans, bowls, and cutlery. They were items peasants had to buy to live. They were also heavy and it made absolutely no sense to ship them from Russia since they were already made in adequate quantities by factories in that country. But they were not Rockefeller’s factories so a part of the markets’ share of money was not going to them. That was an anathema to John. D., Jr. He wanted to own everything and everyone, OR KILL THEM.

        So, he wrote a letter to Stalin and told him how much and what kind of each item he wanted. It was a huge order, perhaps several Latin American countries worth. Rockefeller was going to dropped the prices of the goods TO DRIVE THE LATIN AMERICAN FACTORIES OUT OF BUSINESS. Then he would buy them cheaply. Having a monopoly he would then raise the price of the goods to steal even more from the peasants. His journal shows that he intended TO CAUSE THEIR CHILDREN TO STARVE, if at all possible. It was not an unintended consequence of his business practices. I saw instances in which HE WAS WILLING TO LOSE MONEY TO MAKE OTHERS STARVE. It was really quite sad to read about the life of a man who was so desperately unhappy that this was what it took to distract him from that fact.

        Stalin got the order and wrote back saying that he could not meet those deadlines in 2 months time. Rockefeller wrote back saying HE HAD TO ‘OR ELSE’.
        I wanted to know what the “or else” was.

        Later I came across invoices for THE GUARDS OF STALIN WHICH ROCKEFELLER WAS PAYING. They were not just regulars, they were a special outfit chosen by Rockefeller. They were not ethnically the same as Stalin. It appeared that they had been chosen by Rockefeller to have no qualms about KILLING STALIN, IF ORDERED TO DO SO. The head of them was writing REPORTS ON STALIN’s activities to John D. more often than Stalin was writing to John D. After looking into it even further than I have said, I concluded that JOHN D.’S THREAT TO KILL STALIN was a credible one.
        Stalin was humiliated in more ways that one by trying to fill that order in time. He did not succeed, as hard and as desperately as he tried. He was a week late.

        Furthermore, this was DURING THE HEIGHT OF THE GERMAN ATTACK ON RUSSIA, about a month before the battle of Stalingrad when the order was completed. It meant that steel and railway transport that would have gone into making of rifles did not. Russian soldiers went into the battle of Stalingrad, Stalin’s namesake, with ONLY ABOUT 35% OF THEM CARRYING A RIFLE! They had to rush forward into battle defenselessly or be shot in the back. Only after one of their buddies got killed could they pick up a fallen weapon to defend themselves. That caused a huge rift among them which they could not solve. It was designed to destroy their team spirit and TURNED THEM AGAINST EACH OTHER.

        The Battle of Stalingard was almost a defeat for the Russia people BECAUSE of what John D. did. His journal showed that he intended for the battle TO BE A RUSSIAN DEFEAT and allow him to spread the war all across Russia. He agonized on the pages of his journal about whether his timing was right and the order big enough. He wanted the FIGHTING TO CONTINUE all across Russia and not just lead to a Russian capitulation. He wanted to DESTROY all the shop keepers and small enterprises that had not yet been nationalized and brought under his control. His journal said that he CRIED at his loses when the Russians bravely managed to force the Germans to retreat.

        THE REVISED AUSCHWITZ LABOR CONCEPT OF “WORK N STARVE” IN GUATEMALA AND BEYOND
        (…)

      • Danse dit :

        « Les Bolchéviques Français de papier sont à l’œuvre. »
        Complètement… Je suis persuadée que les blessures de guerre notamment causées aux yeux de Gilets Jaunes par les hommes en armes ne sont pas le fait exclusif de policiers français de métier mais de milices privées comme les black blocks. D’où la suppression des matricules sur les uniformes.

        Autre extrait du document ci-dessus, qui montre aussi notre situation actuelle avec la destruction de la classe moyenne et des petits commerces :

        « While the above was happening in Russia, once the Tsar had been gotten out of the way, the same thing occurred in Germany once Bismarck was also gotten out of the way:

        The Rockefeller Archives showed that ROCKEFELLER WAS A MAJOR FUNDER OF THE BROWN SHIRT AND BLACK SHIRT ARMIES. Per those records, the Rockefeller Family contributed about 40% of the funding of those private armies in the year of about 1929. I only looked at the data for one year because that was the only year that I found a document which gave the total costs of those private armies.

        The Rockefeller Family wanted SLAVE LABOR to pay dividends on his funding of those PRIVATE NAZI ARMIES. Since they had a third of a million men in them, that was a lot of expense. They went to that expense in order to take over Germany from the Christian Democratic Movement and THROW THE WORLD INTO WAR.
        The Rockefeller Archives showed that the Rockefeller Family engaged in DEATH WORSHIP and felt that human sacrifices, including in warfare, pleased their pagan gods.

        They, like Skull and Bones, were dedicated to having as large a war as possible EVERY GENERATION. They felt that increased their power and wealth. Certainly, the Archives touted the philosophy that BY DESTROYING THE MIDDLE CLASS’S FAMILY RUN SHOPS They could force them out of business. In that way they would stop being competitors and would be forced into WAGE SLAVERY in Robber Baron factories for cheap wages. Indeed, the Mom and Pop stores have largely been replaced through most of the world by multinationals.

        By using Hitler as a political front, the Rockefellers and other pro-fascist Robber Barons, could hide that THEY WERE THE HIDDEN HAND behind Hitler’s Eugenics and Holocaust policies. »
        … …
        « Allen Dulles and his brother John Dulles had been lawyers for the Schroder Bank and present in the room when Hitler in about 1932 promised German bankers that he would break the back of the German Trade Unions if they backed him financially. Destroying the Unions would allow the factories to pay the workers next to nothing. Still not content, ROCKEFELLER MADE A PACT WITH IG FARBEN TO BUILD THE AUSCHWITZ LABOR CAMP and get the labor for free. Not only that but they UNDERFED the workers and killed those that they considered or made unfit.

        There is evidence that the Rockefeller-Harriman-Bush enterprise built the Auschwitz labor camp in order to have the slave labor for their factories and mines nearby; »
        ,,, ,,,
        « Then Germany and Russia were pitted against each other…
        However:
        Rockefeller Factories Were Rarely Bombed in WWII

        “When the American doughboys sloughed into Germany, and reached the industrial city of Frankfort, they were amazed to find intact all of the buildings and the huge plant of the German IG Farben Chemical Trust. American aviators, pinpointing their targets, had demolished every other structure in town.

        What the doughboys didn’t know was that the Secretary of War, one Robert P. Patterson, was a Rockefeller lawyer, appointed by President Roosevelt upon Rockefeller orders, fresh out of Dillon, Read and Company. The Dillon-Read concern not only is a Rockefeller subsidiary, but was the banking house that financed German IG Farben and attended to the financial details of forming the American « cover up » firm for the German chemical cartel.

        « Now, for a few of the contemporary dots:

        *Austerity plans.
        *Sweat shops…
        *Black Water / Z and the likes.
        *Un-provocative “Police gentleness” worldwide.
        *Fishing and tracking of “dissenters”.
        *Most of the world’s “Intelligence Agencies” interconnected under the “Omega” umbrella.
        *Halliburton and the likes.
        *Petro/chemo/pharmo/medico/psycho/foodo/drug industry
        *Vaccines.
        *Genetic engineering to temper with reproductive abilities.
        *GMOs and the likes.
        *Climate/weather manipulations for the destruction of lands, farmers and the engineering of famines.
        *Monopolization of fresh water and aquifer resources.
        *“Poisoning of the wells” with fluoride and fracking.
        *Slow paralysis of industrial countries through oil and gas costs and “Carbon Taxes.”
        *Constant refueling of conflicts in the Middle East.
        *What’s happening with China and its Laogai camps supplying Wal-Mart, $ Stores, etc? Driving any other country out of business… like the US? Was Mao on a short leash too, like Stalin?
        *The whole course spiced with floating radioactive particles and biological WMD experiments…
        …….
        La suite des informations données par Hervé dans ce fil du forum Avalon est un raccourci pour tous ceux qui voudraient voir rapidement « the big picture » de la gigantesque tromperie dans laquelle nous vivons comme dans la Caverne de Platon.

  6. Marc dit :

    Hirsch et Azan qu’ont-ils en commun ?….Et même Macron ?…Posez vous les bonnes questions !

  7. Eric83 dit :

    Cet article est extrêmement sévère et injuste. Il est essentiel de créer des commerces pour touristes à l’Hôtel-Dieu car l’offre de shopping pour touristes à Paris y est, comme chacun le sait, quasiment inexistante. Aucun grand magasin, aucune galerie marchande avec les enseignes des multinationales qui vendent les mêmes produits partout dans le monde, quelle tristesse !

    De plus, ces pauvres touristes qui débarquent en masse – et repartent – directement des avions sur le parvis de Notre-Dame, sans passer par les grands boulevards, les Champs-Elysées…etc… n’ont donc aucune possibilité de faire du shopping ailleurs dans le reste de la capitale !

    Les touristes pourront donc chaudement remercier Mr Hirsch et Mme Hidalgo d’avoir privilégier leurs intérêts si fondamentaux.

    • CHRISTINE BUIRETTE dit :

      Mais vous habitez où ? Sur quelle planète ?? Non, les avions des « pauvres touristes » n’atterrissent et ne décollent pas du parvis de Notre-Dame !!! Tous les Grands Magasins sont Bld Hausmann. Et les « pauvres touristes » y vont ! Vous ne le saviez pas ? Et vous ne savez pas non plus, j’imagine, que beaucoup de vendeuses sont chinoises et ne parlent donc QUE LE CHINOIS pour cette clientèle…(qui n’est pas pauvre !!!) Merci pour les autres « pauvres touristes »… et à Mr Hirsch et Mme Hidalgo… de faire un autre centre commercial… en attendant un troisième … aux aéroports ? Suis-je bëte, il y en a déjà !

      • Eric83 dit :

        Manifestement vous n’avez pas compris que c’était de l’humour.

      • Danse dit :

        …que c’était de l’humour déplacé, en l’occurrence Eric.
        Il s’agit avec l’Hôtel-Dieu d’une nouvelle profanation de notre identité. Et il n’est pas étonnant que quelqu’un n’ait pas compris. J’ai été surprise de ce ton qui n’était pas le vôtre habituellement et me suis même demandé si quelqu’un n’avait pas usurpé votre pseudo.
        L’essentiel est de parler à CHRISTINE BUIRETTE avec bienveillance, puisqu’elle est avec nous dans le camp de la résistance et qu’elle ressent cette nouvelle profanation comme traumatique.
        La dureté du combat actuel ne doit pas nous conduire à des conflits entre nous : l’ennemi gagnerait rapidement.

        L’Hôtel-Dieu est situé sur le chemin de Compostelle. La rue de la Cité, qui le longe, est le début de la rue Saint-Jacques. On accueillait à l’Hôtel-Dieu des pèlerins aussi.

    • CHRISTINE BUIRETTE dit :

      De l’humour …à 2 balles !!!

  8. Bernie dit :

    Pas un seul hôtel Formule 1 ou Première Classe pour les touristes du monde entier à proximité de Notre-Dame… c’est totalement anormal !

    Il est temps que ce vieux machin de l’Hôtel-Dieu (Dieu ? quel mot parfaitement incongru à notre époque !) s’adapte aux flux touristiques du cosmopolitisme triomphant !

    Nous sommes tous des nomades…

    Il faut aussi des restaurants de renommée internationale : Mac Donald’s, KFC, Kebabs Center, Tapas For Ever, Boui-Boui Frichti, Halal World, Kasher Dish…. et tout le monde sera heureux !

  9. zorba44 dit :

    Le nouvel axe de cet Azan qui doit être fort « logé » pour avoir emporté ce marché, est le fruit de la société que les franc-macs veulent pour eux.
    …Normal, ils n’ont que la morale de Belzébuth.

    Dieu voit le destin de l’homme s’écrouler, la fin de sa création sacrée. N’oublions pas que Dieu est l’initiateur et le Maître de toute vie. Ils pourront se lamenter ensuite ces marchands du temple et du temporel, ayant l’éternité pour le faire.

    Jean LENOIR

  10. brunoarf dit :

    Au Royaume-Uni, le peuple avait voté « non » à l’Union Européenne lors d’un référendum. Le peuple avait voté pour la sortie de l’Union Européenne.

    COUP DE THEATRE ! Le peuple a mal voté, donc il va y avoir un second référendum !

    C’est toujours pareil avec les européistes : les européistes ne tiennent pas compte du choix du peuple.

    Les européistes font revoter jusqu’à ce que le peuple vote « oui » à l’Union Européenne.

    La construction européenne est anti-sociale, anti-populaire, anti-démocratique. Elle doit être détruite.

    Lisez cet article :

    Pour sauver son Brexit, Theresa May abat son ultime carte : le second référendum.

    La dernière fois que les députés ont voté – à leur propre initiative – sur un projet de second référendum, la motion a été repoussée de justesse par 292 voix contre 280 et 66 abstentions.

    Depuis lors, des élus conservateurs se sont ralliés à cette idée. Certains préféreraient en effet un référendum à des élections législatives qu’ils risquent de perdre. Et parmi les europhobes, l’idée d’un tel scrutin offrant le choix entre une sortie sans accord (qu’ils souhaitent) ou un maintien dans l’UE a des partisans qui pensent pouvoir le gagner.

    https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/21/brexit-theresa-may-propose-aux-deputes-un-nouvel-accord_5465166_3210.html

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s