Mgr Vigano : « La doctrine mondialiste est essentiellement satanique »

Essentiellement : par essence. OD

(Civitas, 30 août 2022)

Chers amis,

Je suis très heureux de cette opportunité qui m’a été accordée de participer à cette édition de votre Université d’Été. C’est pour moi un grand honneur de pouvoir offrir mes plus chaleureuses salutations aux militants de Civitas, en commençant par votre Président, M. Alain Escada, le Secrétaire Général, M. Léon-Pierre Durin, votre cher Aumônier, le Père Joseph, ainsi que les Capucins de la Tradition.

Quand l’être humain agit, il agit en vue d’une fin. Son action, ce qu’il fait, représente un moyen ordonné à une fin, qui peut être moralement bonne ou mauvaise. L’action procède de la volonté, et elle naît de la pensée, qui est un acte de l’intelligence. Ce que nous faisons est déterminé par qui nous sommes (l’ensemble de nos facultés : mémoire, intelligence et volonté). La scolastique résume parfaitement ce concept en trois mots : agere sequitur esse.

Personne n’agit sans but. Et même ce qui se passe sous nos yeux depuis plus de deux ans maintenant est la conséquence d’un ensemble de causes concomitantes qui présupposent une pensée initiale, un principe informateur, pour ainsi dire. Et quand nous réalisons que les raisons qui nous sont données pour justifier les actions entreprises n’ont aucun caractère rationnel, cela signifie que ces raisons sont des prétextes, de fausses raisons, qui servent à cacher une vérité inavouable.

Telle est la façon de procéder du Malin. Quand il nous tente, il ment pour nous faire croire qu’il est notre ami, qu’il se soucie de notre bien. Tout comme un bonimenteur de foire, le diable nous propose ses trouvailles miraculeuses, ses élixirs de bonheur et de richesse, pour la somme modique de notre âme immortelle. Mais cela, comme un escroc, il omet de le dire, bien sûr, tout au plus il l’écrit en petits caractères dans les clauses du contrat.

Tout est mensonge quand il s’agit de Satan. Les prémisses sont fausses : Votre Dieu vous opprime avec de lourds préceptes. Les promesses sont fausses : Vous pouvez décider et obtenir ce que vous voulez. Et tout est mensonge également quand les serviteurs de Satan s’organisent pour établir la dystopie du Nouvel Ordre Mondial.

Eh bien, puisque nous ne pouvons pas nous attendre à ce que les conspirateurs du Great Reset nous disent clairement quel est leur objectif final – puisqu’il s’agit de quelque chose d’inavouable et de criminel – nous pouvons néanmoins reconstruire la mens, la pensée qui guide leurs actions en connaissant les principes qui inspirent leur agir et en les étayant avec leurs propres mots. Et nous sommes également capables de comprendre que les raisons données ne sont que des prétextes. Or, justement les prétextes, tels qu’ils sont présentés, démontrent la malice et la préméditation, car si leur projet était honnête et bon, ils n’auraient pas besoin de le déguiser avec des excuses illogiques et incohérentes.

Mais qu’est-ce que c’est, ce Great Reset ? C’est l’imposition forcée d’une quatrième révolution industrielle qui conduira le système économique et social actuel à l’implosion, et permettra, par un appauvrissement général et une réduction drastique de la population, la centralisation du pouvoir entre les mains d’une élite d’aspirants à l’immortalité et à la domination du monde. Ils voudraient nous réduire à une masse amorphe de clients/esclaves confinés dans des boxes et perpétuellement connectés au réseau.

À travers le Great Reset, ils veulent effacer la société chrétienne occidentale afin d’instaurer une synarchie libérale-communiste sur le modèle de la dictature chinoise, dans laquelle toute la population est contrôlée et manœuvrable à volonté. Dans une société inspirée même en partie seulement par les valeurs du catholicisme, les groupes de pouvoir financier et l’élite du Nouvel Ordre Mondial n’auraient pas leur place. Mais cela ne doit pas nous laisser croire que leur opposition à la société chrétienne a une motivation simplement économique et politique. En réalité, ce qui déclenche cette haine, c’est qu’il puisse exister, même dans le coin le plus reculé de la planète, une alternative possible à la dystopie mondialiste, un monde dans lequel l’employeur peut honnêtement payer ses employés, dans lequel l’État impose des impôts raisonnables aux citoyens, dans lequel les œuvres de charité rendent gratuitement et sans spéculation les services, dans lequel l’innocence des enfants est respectée et la propagande LGBTQ+ n’est pas autorisée. Un monde dans lequel le Règne social de Jésus Christ se montre non seulement comme possible, mais comme la meilleure forme de société, administrée pour le bien commun et pour la gloire de Dieu.

La simple existence d’un terme de comparaison est un désaveu brûlant de la tromperie mondialiste, montrant son horreur et son échec. Les mensonges sur la nécessité des confinements sont désavoués par l’évidence que là où ils n’ont pas été adoptés, les cas de maladie grave ont été moins nombreux que lorsque des fermetures et des couvre-feux ont été imposés. Les mensonges sur l’efficacité du sérum génique sont démystifiés par les cas de réinfection de multi-vaccinés, des effets indésirables graves, des morts subites. Les mensonges sur le « peuple souverain » et les droits inviolables de la personne ont été démentis par des règles absurdes, des normes inconstitutionnelles, des lois discriminatoires dans le silence du pouvoir judiciaire.

Même le terme de comparaison constitué par la Messe de toujours rend impossible de préférer sa contrefaçon montinienne : c’est pourquoi l’église bergoglienne veut empêcher sa célébration et en éloigner les fidèles. Aussi pour nous imposer cette horreur, on a eu recours à la tromperie, disant aux fidèles que la Messe Apostolique était incompréhensible, et qu’il fallait la traduire et la simplifier afin que les fidèles en apprécient mieux la signification. Mais c’était un mensonge. Et s’ils nous avaient expliqué que leur but était exactement le même que celui que les hérésiarques protestants s’étaient fixés – c’est-à-dire détruire le cœur de l’Église Catholique – nous serions allés les chercher les fourches à la main.

Le monde globaliste ne tolère donc pas les comparaisons. Il exige cette « exclusivité » qu’il dénonce avec horreur dès lors que ce n’est pas lui qui la revendique. Il déchire ses vêtements sur le pouvoir temporel de l’Église – avec la complicité de clercs fornicateurs et hérétiques – puis exige une obéissance absolue et irrationnelle aux dogmes qu’il proclame depuis Davos ou Bruxelles. Il célèbre la liberté d’expression et de la presse, qu’il finance généreusement, mais ne tolère ni la dissidence ni la vérité, qu’il cherche à rendre tout simplement inaccessibles, invisibles.

Et encore : le monde globaliste n’a pas de passé à nous montrer pour confirmer la grandeur de ses idées, de sa philosophie, de sa foi. Inversement, il vit de la falsification de l’Histoire, de l’effacement du passé, de son élimination chez les nouvelles générations. Afin qu’il n’y ait personne qui, devant la cathédrale de Chartres, soit capable de reconnaître les images du Christ et des Saints. Afin que personne ne sache que dans la Sainte Chapelle était conservée l’ampoule du Saint Chrême portée par un Ange pour consacrer les Rois de France. Afin que personne ne puisse connaître leurs gestes, ne trouve leur tombe, ne comprenne les trésors de l’art et de la littérature qui ont fait la grandeur des Nations Catholiques. L’effacement de la culture révèle la radicale inconsistance ontologique du mondialisme face à la splendeur de la civilisation Chrétienne.

Le monde globaliste n’a pas d’avenir. Ou plutôt : l’avenir qu’il entend nous réserver est le plus sombre et le plus terrifiant que l’esprit humain puisse concevoir. L’avenir qu’il nous présente est faux et irréalisable. « Je n’ai pas de maison, je ne possède rien et je suis heureux », tentent de nous convaincre Schwab et les promoteurs de l’Agenda 2030. Mais leur but n’est pas de nous rendre heureux – ce qui ponctuellement n’arrivera pas, bien sûr – mais de nous confisquer notre maison et nos biens. Quand ils nous parlent de pacifisme et de désarmement, ce n’est pas parce qu’ils veulent la paix, mais parce qu’étant désarmés et sans idéaux, nous nous laisserons envahir et dominer sans réagir. En nous imposant l’accueil et « l’inclusivité » – en adoptant un lexique d’initiés – ils ne veulent pas que nous accueillions et intégrions réellement des personnes d’autres cultures et religions, mais ils veulent créer les prémisses du désordre social et la conséquente disparition de nos traditions et de notre Foi. Quand ils nous parlent de « résilience », ils ne nous disent pas qu’ils nous protégeront des sinistres qui nous menacent, mais que nous devons nous résigner à les absorber sans protester. Quand ils nous accusent d’extrémisme ou de fondamentalisme, c’est seulement parce qu’ils savent que les fidèles et les citoyens aux idéaux nobles et saints peuvent résister, organiser une opposition, répandre la dissidence. Et lorsqu’ils nous imposent une inoculation de masse avec un sérum génique dépourvu d’efficacité mais aux nombreux effets indésirables graves et mortels, ils ne le font pas pour notre santé, mais pour modifier notre ADN et nous rendre malades chroniques, avec un système immunitaire définitivement compromis et une espérance de vie inférieure à la moyenne des personnes en bonne santé. Et pour introduire dans notre organisme – comme nous l’avons appris de la plainte récemment déposée par Maître Carlo Alberto Brusa – des nanostructures auto-assemblantes au graphène, capables de nous rendre géolocalisables, militaires compris.

Ne vous attendez jamais à la vérité de la part des partisans du Great Reset. Car là où il n’y a pas le Christ, il ne peut y avoir la Vérité, et nous savons combien ils ressentent de la haine pour Notre-Seigneur. Une haine qu’ils ne peuvent cacher, qu’ils exhibent dans les spectacles d’inauguration des événements européens (pensons à l’inauguration du tunnel du St Gothard ou aux Jeux Olympiques de Londres, et tout récemment à l’inauguration des Jeux du Commonwealth à Birmingham), dans les « recommandations » de ne pas célébrer Noël et de ne pas utiliser de noms chrétiens pour nos enfants. Leur haine devient meurtrière lorsqu’ils théorisent l’avortement comme un « droit de l’homme », cachant son atrocité derrière l’expression hypocrite de « santé reproductive » : parce que c’est la vie qu’ils détestent, dans laquelle ils voient l’image et la ressemblance de ce Dieu qu’ils ont perdu à jamais.

Cette image et cette ressemblance sont beaucoup plus profondes qu’on ne le croie. Elles consistent en la dimension trinitaire de l’homme, avec ses facultés qui se réfèrent aux Trois Personnes Divines : la mémoire (le Père), l’intelligence (le Fils), la volonté (l’Esprit Saint). Et tout comme dans la Très Sainte Trinité, l’Esprit est l’Amour qui procède du Père et du Fils, de même chez l’homme la volonté est la faculté qui provient de la mémoire des choses passées et de la compréhension des choses présentes. Ce n’est pas un hasard si, dans le renversement infernal du monde contemporain, l’homme se retrouve privé de ses souvenirs, de son histoire et de ses traditions (pensez à la Cancel Culture et aux demandes de « pardon » pour des actions de notre passé, falsifiées ou déformées), incapable d’exprimer un jugement critique (pensez à la dissonance cognitive générée par la psychopandémie) et incapable d’ordonner sa volonté en la subordonnant à l’intelligence (pensez à l’incapacité de réagir face au mal imposé ou au bien dont nous sommes privés).

La société moderne, avec sa fable concernant la démocratie, nous a appris à penser que nous pouvons éventuellement être catholiques, peut-être même traditionalistes, tant que nous ne remettons pas en question le fait que l’égalité des droits doit être reconnue à quiconque. Il faut respecter les idées des autres, nous disent-ils. Mais dans la sphère métaphysique, dans l’éternité de Dieu, cette bataille entre le Bien et le Mal n’a rien de profane ou d’œcuménique : elle est réelle, comme réelles sont les armées déployées, celle de la Civitas Dei et celle de la civitas diaboli. Les anges du Paradis et les esprits apostats de l’enfer n’ont rien à faire de l’irénisme conciliaires : ils mènent une bataille dans laquelle il faut arracher autant d’âmes que possible à l’adversaire. Les Saints qui intercèdent pour nous n’ont pas lu Fratelli tutti, et la balance de saint Michel n’est pas calibrée sur la « morale du cas par cas » ou « éthique de la situation » d’un jésuite hérétique ou sur les contorsions pastorales du chemin synodal.

Cessons d’être politiquement corrects, toujours pris par la crainte que nos convictions puissent déranger les consciences sensibles de ceux qui n’hésitent pas à déchirer une créature sans défense dans le sein de sa mère ou à étouffer les personnes âgées et les malades dans leur sommeil. Nous avons trop souvent été silencieux face à des choses qui ne devraient même pas être mentionnées – de la normalisation des vices aux transgressions les plus dégradantes. Pourtant, en tant que Catholiques, nous devrions savoir que Dieu est vivant et vrai en dépit des athées, et que le Christ exerce les titres de souveraineté sur nous en tant que notre Créateur et Rédempteur en dépit des libéraux. Si nous ne sommes pas persuadés de ces réalités, nous ne pouvons même pas comprendre l’action de l’ennemi, qui est parfaitement conscient de cette réalité. Si nous ne sommes pas persuadés de ces réalités, nous ne donnerons aucun exemple crédible à ceux qui, par nos paroles et nos actions, pourraient ouvrir les yeux et se rendre dociles à la Grâce. Il est difficile de croire ceux qui n’aiment pas ce qu’ils professent, tout comme il est difficile de donner foi aux modernistes, qui par leur comportement dépourvu de charité désavouent leurs vains discours. Il est impossible de croire ceux qui nous demandent de manger des sauterelles et des cafards pour sauver la planète, alors qu’ils se nourrissent de précieux morceaux de bœuf de Kobe, ou d’abandonner la voiture diesel, alors qu’ils se déplacent en jet privé (il y en a des centaines à Davos lors des sommets du World Economic Forum !)

Nous devons redécouvrir cette dimension de réalisme et d’objectivité, qu’ils nous ont fait perdre pas à pas, ou dont ils nous ont appris à avoir honte. Nous sommes milites Christi, soldats du Christ, appelés à combattre un ennemi qui voudrait nous frapper dans le dos ou nous faire déserter lâchement, parce qu’il sait que lorsqu’il nous combat ouvertement, derrière nous il trouve la Vierge Immaculée, terribilis ut castrorum acies ordinata. Cette Mère que l’Ennemi déteste dans toutes les mères de la terre, cette Épouse de l’Agneau qu’il vilipende en attaquant le caractère sacré du Mariage et des vertus domestiques, cette Femme qu’il humilie en défigurant la féminité ou en en faisant une parodie obscène.

La doctrine mondialiste est essentiellement satanique, parce qu’elle est l’application sociale et globale la plus directe et la plus implacable de la rébellion de Satan. Nous y trouvons cette hybris, ce défi au Ciel que la civilisation classique – encore païenne mais préordonnée à l’avènement du message du Christ dans la plénitude des temps – avait sagement stigmatisé et qui nous ramène à la rébellion de Lucifer. L’hybris, le fol orgueil de ceux qui se croient comme Dieu et usurpent les attributs divins, conduit aujourd’hui la science à nier sa vocation au service du bien pour la mettre au service du Nouvel Ordre, pour accomplir avec le progrès technologique ce qui était impensable dans le passé : effacer la séparation entre l’homme et la machine, entre son esprit et l’intelligence artificielle.

Il n’est donc pas surprenant que le transhumanisme soit l’un des points essentiels de l’Agenda 2030. Derrière ce projet fou de mettre la main sur la Création et même d’oser altérer le sanctuaire de la conscience dans lequel seul Dieu descend avec sa Grâce ; derrière ce plan de violer l’être humain pour « le rendre plus performant » il y a, une fois encore, une aberration doctrinale, un mensonge opposé à la Vérité de Dieu. Créer un être immortel – comme certains le voudraient – est la réédition technologique d’un délire infernal, à la base duquel se trouve la présomption de pouvoir effacer dans l’homme les conséquences du Péché Originel. Là où le péché d’Adam a apporté la mort et la maladie, la tromperie du transhumanisme promet l’immortalité et la santé ; là où il a conduit à l’affaiblissement de l’intelligence et au mauvais penchant de la volonté, la fraude de l’homme-machine promet l’accès à la connaissance et la possibilité d’être à soi-même sa propre loi. Là où le péché a conduit à la fatigue du travail, à la guerre et aux épidémies, la dystopie mondialiste promet un revenu universel, la paix et la prévention de toutes les maladies. Mais la mort, la maladie, l’affaiblissement de l’intelligence et le mauvais penchant de la volonté, la fatigue du travail, la guerre et les épidémies, sont la juste punition de l’offense infinie que toute l’humanité, dans ses Progéniteurs, a causée à la Majesté de Dieu en Lui désobéissant. Celui qui s’illusionne croyant qu’il n’y a pas de conséquences à cette désobéissance, ne veut pas accepter sa déchéance ni reconnaître l’œuvre de la Rédemption de Jésus-Christ, venu sur terre propter nos homines et propter nostram salutem, mort sur la Croix pour nous racheter du joug de Satan.

C’est là que réside la véritable perspective théologique, à partir de laquelle considérer la crise de la société et de l’Église. Le délire du transhumanisme ne vise pas à rendre la course de l’athlète plus rapide ou la visée du soldat plus précise, mais à corrompre l’homme dans le corps, après l’avoir frappé dans l’âme. Satan ne se résigne pas à la défaite, d’autant plus terrible qu’en elle a resplendi l’obéissance de Notre Seigneur au Père Éternel, en opposition à l’orgueil du Non serviam luciférien. Et si Dieu, par les chemins de la Grâce, parvient à toucher les âmes et à les ramener à Lui, les restituant à la vie éternelle, Satan s’acharne aujourd’hui sur les corps, pour contaminer l’œuvre du Créateur et défigurer la créature. Son œuvre dévastatrice s’étend également au reste de la création, avec des résultats abominables qui prétendent rivaliser avec la magnificence de Dieu.

Tel est le combat entre le Bien et le Mal, qui, depuis la création d’Adam, inclut également les êtres humains, appelés à choisir dans quel camp se ranger. Parce que la neutralité est déjà une alliance avec ceux qui méritent la défaite. Nous savons à quel point l’ennemi du Nouvel Ordre Mondial est puissant et quelle est son organisation. Nous savons aussi ce qui le meut et ce qu’il veut accomplir. Mais c’est précisément pour cette raison que nous savons que ses victoires ne sont qu’apparentes et vouées à l’échec ; et que notre devoir, dans cette guerre déjà gagnée par le Crucifié, est de choisir dans quel camp nous voulons nous ranger et combattre, en ouvrant avant tout les yeux sur les mensonges que l’information grand public nous fait avaler.

Comprendre qu’il peut y avoir de personnes vouées au mal, qui choisissent délibérément de se ranger du côté de Lucifer contre Dieu est le premier pas à faire si nous voulons résister au gigantesque coup d’État en cours. Ces personnes constituent, d’une certaine manière, le « corps mystique » de Satan et agissent pour propager le mal dans le monde et effacer le nom du Christ : tout comme le Corps mystique du Christ, qui est l’Église, agit dans la Communion des Saints pour propager la Grâce et glorifier le Nom de Dieu. Encore une fois, civitas diaboli et Civitas Dei. Si nous pensons que l’urgence pandémique a été gérée par des incompétents et non par des exterminateurs cyniques, nous sommes complètement sur la mauvaise voie. Tout comme nous le sommes si nous croyons que nos dirigeants ne sont pas soumis à cette élite de criminels, d’usuriers et de subversifs, alors qu’ils ont fait carrière grâce à eux.

Il fut un temps où il était normal que les sujets d’un royaume chrétien vivent conformément aux Commandements divins, dans lequel soient interdits l’avortement, le divorce, la sodomie, l’usure. Ce monde, grâce au travail lent et patient des conspirateurs, a été remplacé par celui-ci – qui n’est pas encore complètement le leur – dans lequel règnent des pouvoirs qui ne tirent leur légitimité ni de Dieu ni du peuple. Et ces pouvoirs empêchent tout ce qui était auparavant encouragé et récompensé, et encouragent ce qui était interdit et puni.

Si dans la Civitas Dei règne le Christ, qui règne dans la civitas diaboli, sinon l’Antéchrist ? Ainsi, si dans la bene ordinata respublica le vrai, le bien et le beau sont l’expression théologique des perfections de Dieu ; dans la république mondialiste le faux, le mal et le laid en sont la plus évidente manifestation. Au point de devoir devenir norme générale, loi de l’État, un précepte moral auquel il faut se conformer. Même dans ce cas, si vous y prêtez attention, une autre tromperie est proposée à nouveau : celle selon laquelle la tyrannie des souverains et du clergé, justifiée par la superstition papiste, aurait été définitivement effacée de la société révolutionnaire, pour être remplacée par le gouvernement du peuple sous les auspices de la déesse Raison. Aujourd’hui, nous voyons à quel point le Léviathan mondialiste et le Sanhédrin bergoglien sont tyranniques, unis par le fait d’avoir renié et trahi leur rôle de dirigeants de l’État et de pasteurs de l’Église.

Chers amis, votre tâche – comme celle que beaucoup de gens de bonne volonté accomplissent dans tant d’autres nations – est une tâche sacrée et très importante. C’est la tâche de reconstruire, de restaurer, d’édifier. Exactement le contraire de ce que les adeptes de la civitas diaboli savent faire, capables seulement de détruire, de démolir, d’accumuler des décombres. Et pour reconstruire, il faut repartir des fondations, qui sont les fondements de l’édifice social, en plaçant le Christ comme pierre angulaire, comme clé de voûte.

Rappelez-vous que cette génération perverse et corrompue n’a pas d’avenir : elle est victime de sa propre cécité, de sa propre stérilité, de sa propre incapacité à générer. Parce que donner la vie est une œuvre divine, et cela s’applique autant à la vie du corps qu’à celle de l’âme ; tandis que le diable n’est capable que de donner la mort, et avec elle le sourd désespoir de l’âme arrachée à sa fin ultime et suprême qui est Dieu.

Soyez en sûrs : le Nouvel Ordre Mondial ne prévaudra pas, soyez-en sûrs. Sa fureur dévastatrice qui voudrait réduire la population mondiale à un demi-milliard d’êtres humains ne prévaudra pas. Sa haine pour la vie à naître et pour la vie qui est en train de s’éteindre ne prévaudra pas. Son plan de tyrannie ne prévaudra pas. Car c’est précisément dans la privation du Bien que nous réalisons le prix de ce qui nous a été enlevé et trouvons la détermination et la force de nous battre et de résister. L’apostasie qui afflige la Hiérarchie Catholique, devenue servante du monde, ne prévaudra pas non plus : les semeurs de discorde et d’erreurs qui infestent nos églises s’éteindront inexorablement, laissant vides les cathédrales et les églises, déserts les couvents et les séminaires qu’ils ont occupés il y a soixante ans avec la fausse promesse du printemps conciliaire. Parce que derrière tout cela, il y a toujours la fraude et la malice du Menteur.

En combattant pour le rétablissement du Règne Social de Notre-Seigneur Jésus-Christ et en luttant contre l’oligarchie maçonnique et contre la secte de Davos, Civitas se trouve – tel David contre Goliath – au cœur du combat de l’Alliance anti-mondialiste que j’ai appelée de tous mes vœux.

Je ne peux que me réjouir de savoir que la Suisse, la Belgique, l’Italie, le Canada, l’Espagne aient désormais également fondé à l’exemple de la France des antennes de Civitas sur leur territoire et je crois hautement souhaitable que la même initiative puisse s’étendre partout. Il est temps que les Catholiques de toutes les latitudes s’unissent pour faire front commun contre la tyrannie mondialiste.

La maison bâtie sur le Roc c’est l’Église Catholique et la Civilisation chrétienne. C’est aussi la France baptisée à Reims par Saint Rémi, édifiée dans l’alliance du Trône et de l’Autel le jour du sacre de Clovis, roi des Francs.

Il ne peut y avoir de remède aux maux de notre temps que dans le Règne Social de Notre-Seigneur Jésus-Christ, dans une société réconciliée avec Dieu, L’honorant, et confessant publiquement la Foi Catholique reçue des Apôtres et fidèlement transmise par la Sainte Église au long des siècles.

Telle est la véritable contre-révolution.

Chers amis, gardez au cœur et à l’esprit l’exemple des Martyrs pour préserver la Chrétienté et promouvoir le Règne Social de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Ces martyrs qui ont fécondée de leur sang l’avenir de l’Église, de la société et des peuples ! Il ne peut y avoir de société juste et prospère là où ne règne pas le Christ-Roi, qui est le Prince de la Paix. Car la Paix du Christ ne peut exister que dans le Royaume du Christ : Pax Christi in Regno Christi. »

+ Carlo Maria Viganò, Archevêque

Criel-sur-Mer, le 15 août 2022, en la Vigile de l’Assomption de la Très Sainte Vierge Marie

Source de la transcription : Médias-Presse-Info

Rappels :

Mgr Viganó : « La vaccination est le baptême satanique »

L’archevêque Carlo Maria Vigano appelle à une alliance anti-mondialiste internationale

Mgr Viganò : Considérations sur le Great Reset et sur le Nouvel Ordre Mondial [1ère partie]

Mgr Viganò sur le pacte entre le Vatican et la Chine : l’Eglise est devenue “une caverne de voleurs”

Naomi Wolf : « Une attaque satanique contre l’humanité »

*****

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

80 commentaires pour Mgr Vigano : « La doctrine mondialiste est essentiellement satanique »

  1. MD dit :

    Un adepte du surréalisme qui reçoit la bonne vieille réalité en pleine figure…
    Intéressant!

  2. mark knopfler dit :

    Le cadeau de Cristina Kirchner à Bergoglio qui avait fait couler pas mal d’encre :

    Très clairement, c’est une représentation de Marie un peu spéciale et pour cause, on y devine le caducée d’Hermès et une Lilith un brin sulfureuse.
    Lilith, selon la Kabbale, qui est la première femme d’Adam, probablement du temps où la différenciation sexuelle n’existait pas et donc, la procréation était bloquée ou emprisonnée, selon le mythe d’Ouranos (attachés), de Cronos (avalés) et de Zeus (Méris avalé), selon un oracle qui prédisait que l’un des fils des trois dieux le renverserait de son trône.
    On retrouve ici l’allégorie d’Hérode qui cherchait tous les nouveaux nés juifs, parce que des mages lui auraient signifié la même malédiction.(le massacre des Innocents)

    https://images.theconversation.com/files/376013/original/file-20201220-15-jjvdii.jpg?ixlib=rb-1.1.0&rect=64%2C7%2C4740%2C4085&q=45&auto=format&w=926&fit=clip

    • clavreul dit :

      L’ une des missions les plus importantes du pape François est d’ accompagner les pêcheurs et les révoltés pour les ramener sur le droit chemin. L’ original est toujours mieux à la pâle copie ésotérique et alchimique de la révolutionnaire républicaine démocrate, Cristina Fernandez de Kirchner.
      https://www.gettyimages.fr/photos/domus-santa-marta

      • mark knopfler dit :

        @clavreul, la mission principale du Pape Bergoglio, c’est de préparer à la grande apostasie :

        ps : Bergoglio a adoré le cadeau de Kirchner.
        Ca s’explique parfaitement.

      • clavreul dit :

        @mark Knopfler,
        Vous n’ avez même pas remarqué la différence entre les deux tableaux.

        Les dangers du sédévacantisme suscitant l’ apparition d’ une myriade de chapelles schismatiques, s’ enfonçant dans les ténèbres de la contre église millénariste, illuministe et parfois occultiste.
        https://lebloglaquestion.wordpress.com/2013/06/26/les-antipapes-sedevacantistes/

      • mark knopfler dit :

        @clavreul, le premier a été censuré par la suite, renseignez-vous.
        Le deuxième n’est pas le cadeau initial de Kirchner.
        Bon, ce n’est pas un blog de mythes comparés, donc je vais faire vite, la lignée Caïnite contient Lucifer.
        Cela veut dire qu’Hermès (père du feu sacré, celui que volera Prométhée) en est un descendant.
        Cela veut dire également que la progéniture de Noé (ligne Séthique) contient l’ADN de Lucifer, à cause de l’épouse de ce dernier (Caïnite).
        Cela signifie donc que le sang de Lucifer coule dans les veines de Sem, Cham et Japhet, soit de l’humanité post Déluge.
        Je ne vous fais pas un dessin pour la suite, je suis certain que vous avez pigé le truc. ^^

      • clavreul dit :

        Sophisme…

  3. clavreul dit :

    Cela va au delà de l’ argent madame Royal, même si les vautours ne sont jamais loin des cadavres.

    ‘ Trotsky a eu quelques doutes sur le schéma marxiste lui- même ; et il n’ a pas exclu que l’ hypothèse marxiste fût fausse. L’ hypothèse marxiste, c’ est qu’ une révolution faite par le prolétariat, un régime établi sur la base de la propriété collective et de la planification, entraîne la libération de l’ humanité. Il a évoqué le risque d’ un régime de propriété collective et de planification, sans démocratie, sans libération humaine. Si le prolétariat ne prenait pas conscience de son destin, si l’ internationalisme ne l’ emportait pas sur la cristallisation nationaliste en Union soviétique, il faudrait dire que l’ hypothèse marxiste elle- même est démentie par les événements.
    ( Pages 308, Démocratie et totalitarisme, Raymond Aron, éd folio essais ).

    Voilà aussi pourquoi les socio- démocrates américains mènent un combat absolu contre le retour de Donald Trump au pouvoir. Il faut que le monde dépasse le sentiment nationaliste madame Royal, mais pas pour que la société devienne l’ étendard de l’ Ange déchu ou la liberté n’ est qu’ une suite de négations de ce que nous sommes en tant que civilisation.
    Dès la création du genre humain, l’ homme s’ est fourvoyé. Au lieu de croire à la parole de Dieu et d’ obéir à son commandement, Adam écouta la voix enchanteresse qui lui disait de mettre sa fin en lui-même, dans la satisfaction de sa sensualité, dans les ambitions de son orgueil.
    ‘ Mon peuple, ceux qui te disent heureux, t’ abusent et renverse toute ta conduite ‘. Le prophète Isaïe.
    https://twitter.com/StanGuerini/status/1563518696928464600

    • mark knopfler dit :

      @clavreul « Dès la création du genre humain, l’ homme s’ est fourvoyé. Au lieu de croire à la parole de Dieu et d’ obéir à son commandement, Adam écouta la voix enchanteresse qui lui disait de mettre sa fin en lui-même, dans la satisfaction de sa sensualité, dans les ambitions de son orgueil. »

      Etes-vous certain qu’Adam fut le premier humain ?
      Les mythes comparés vous donneront quelques réponses, de même que pour Eve, Caïn, Abel ou Seth.
      Au mieux des hybrides, au pire des Titans (géants bibliques).
      Effectivement, le Dieu biblique exige soumission et obéissance, que ce soit dans l’Eden ou après, y comprit avec le peuple juif, dans le post Déluge.
      Ca veut dire que le serpent tentateur, rusé et malin, ne prévoyait pas une telle destiné pour l’humanité, – son humanité serai-je tenté de dire – et il s’est mis en opposition avec son supérieur hiérarchique et a été viré d’Eden, lui aussi, il ne faudrait pas l’oublier, tout en étant également maudit.
      (Re)lisez les tablettes de Sumer et le récit Grec autour de Prométhée (voleur d’un feu ancien pour le donner aux Hommes) pour vous persuader du caractère jaloux et exclusif du Dieu Biblique.

      • apjbdm dit :

        @ mark knopfler

        « Ca veut dire que le serpent tentateur, rusé et malin, ne prévoyait pas une telle destiné pour l’humanité,  »

        Bien sûr que si, le serpent savait très bien ce qui se passerait par la suite. Ne sous-estimez pas le Serpent, qui est Satan.
        « Mangez du fruit, et vous serez COMME DES DIEUX »

        Telles sont les paroles du Serpent, et telle est notre croyance aujourd’hui : nous nous prenons pour des dieux.

        N’oubliez pas que Satan est un ange (les démons sont des anges), et les anges sont pratiquement frappé de Science infuse, ces créatures ne se trompent pas et ne connaissent pas le doute. Anges et démons devinent la Nature des choses au premier coup d’oeil. Saint Thomas d’Aquin, puis Mgr Gaume, expliquent leurs facultés on ne peut mieux.

      • mark knopfler dit :

        @apjbdm, Adam et Eve, ce sont déjà des dieux.
        Et toute leur descendance sont d’essence divine.
        Les patriaches Caïnites comme Sethitiques.
        Noé, de taille anormale à la naissance, provoque le soupçon chez son géniteur au point de poser que Bat-Enosh, sa femme, l’a trompé avec un Eloïm.
        Alors son père lui raconte qu’il y a très longtemps, des géants ont fauté avec des humains et que de temps en temps, ce caractère (récessif ?) ressurgi.
        N’avez vous jamais interprété la décroissance de la durée de vie des patriarches à l’aune de l’altération croissante du code génétique de départ ?
        Quant au serpent, il a fait scission et il l’a payé au prix fort.
        Il était l’allié des dieux :

        Le jardin des Hespérides grec, c’est l’équivalent de l’Eden Biblique.
        Branchez-vous sur le mythe du 11ème travail d’Hercule et vous comprendrez mieux.

      • clavreul dit :

        @mark knopfler,
        ‘ Le citoyen Sibrac avait le sentiment de cette continuité, lorsqu’en 1866, au congrès de la libre- pensée tenu à Bruxelles, faisant appel aux femmes pour le Grand- OEuvre, il disait : ‘ C’ est Ève qui a jeté le premier cri de révolte contre Dieu ‘. Et les instituteurs de la franc- maçonnerie ont bien marqué que ces vues ne leur étaient pas étrangères, lorsqu’ils ont donné aux loges comme cri d’ admiration et d’ applaudissement, cette exclamation : Éva ! Éva !
        La secte, par elle- même ou par ceux qu’ elle suggestionne de près ou de loin, a rempli le rôle qui lui était assigné avec ampleur, une persévérance et une efficacité qui remplissent de stupeur ceux qui sont à même d’ en voir les résultats. Que nos lecteurs se rappellent ce que nous avons dit des associations crées sur tous les points du monde, pour abattre les barrières doctrinales au sein du catholicisme comme dans toutes les sectes, et préparer ainsi le terrain religieux à l’ établissement de ‘ la religion de l’ avenir ‘, du ‘ judaïme des nouveaux jours ‘.
        Déjà, cette religion prend figure en Amérique. ‘ La religion américaine, dit M. Bargy, a deux caractères qui la définissent ; elle est sociale et elle est positive : sociale, c’ est-à-dire plus soucieuse de la société que des individus ; positive, c’ est-à-dire plus curieuse de ce qui est humain que de ce qui est surnaturel ‘. Et M. Strong, en tête de son rapport officiel pour l’ Exposition de 1900: ‘ Aujourd’hui, la religion se mêle moins du futur que du présent. La religion, servante du progrès terrestre, confond son but avec celui des sciences morales et sociales ‘, c’ est à dire s’humanise, se naturalise ‘.
        ( Page 422, La conjuration antichrétienne, Mgr Henri Delassus, docteur en théologie, CAHIERS SCIVIAS ).

        ‘ Les puissances de l’ enfer ne prévaudront pas contre elles.’ ( Matth., XVI, 18.)

      • mark knopfler dit :

        @clavreul, « C’est Ève qui a jeté le premier cri de révolte contre Dieu  »

        Ce n’est pas un scoop pour moi, je vous prie de le croire.
        Reste à déterminer qui se cache derrière Adam et Eve.
        Une piste : Ce sont des dieux.
        Et le dieu Cronos fait rêver les mondialistes, l’âge d’or, la naissance de l’humanité , la génération des Titans, réputée intelligente, spirituells, bien plus que les Olympiens pourtant vainqueurs.

        Ah, Gaïa ! Ah Rhéa ! Ah Hera ! Lucifer a, décidément, de prestigieuses aieules !!!!

  4. Petitbob dit :

    très beau texte de résistance face à Satan. notre monde est marqué par une lutte entre Satan et Dieu. Actuellement, tout est mensonge et le mensonge est le propre de Satan. il suffit de relire Jean Chrysostome, père de l’Eglise, qui a écrit de belles phrases sur Satan.
    Et de se plonger tous les jours dans la Bible, prier,…et prier.

  5. Stanislas dit :

    Je ne sais pas trop qui est ce monsignore, mais à la lecture ça me va bien…
    si c’est un catholique, il est étonnant…

    • la Mésange dit :

      Au départ c’était un moderniste dans le rang, puis au début de la manipulation covidesque, soudain, il s’est levé, et alors sa conversion a été fulgurante… J’ai suivi stupéfaite son évolution sur mon blog, si vous voulez voir le truc allez-y et tapez « Vigano » dans la case de recherche !

      • Stanislas dit :

        Je suis allé vite fait sur votre blog, ce n’est pas une plaisanterie..
        je vais aller piocher ici et là ce qui pourrait m’intéresser…

        Vigano ne m’intéresse pas, c’est un individu d’ici bas avec ses névroses moyennes ou exacerbées comme la plus grande partie des humains peuplant cette pauvre terre..
        Ce sont des religieuses qui m’ont dégoûté de la religion dès le début de ma vie,.. Je suis tombé sur deux siphonnées qui ne supportaient pas que je sois gaucher, elles m’ont humilié, frappé etc. ces …………….(qualificatif aisé à deviner )

        Bref, il me reste quand même des points de curiosité …

      • mark knopfler dit :

        @la Mésange, si je comprends bien, Vigano a donc peu ou prou, suivi le même parcours qu’un certain Martin Blachier dans son discours en métamorphose et par rapport au Covidicircus, ce qui en fait, de facto, un acteur systémique, comme l’est le Vatican, d’ailleurs.

        Rappel : La majorité des Cathos cocufiés par l’affaire Pénélope ont voté Macron au second tour de 2017 et ils ont remis le couvert en 2022.

        https://www.la-croix.com/France/Presidentielle-2022-catholiques-pratiquants-resistent-vote-Marine-Le-Pen-2022-04-25-1201212002

      • Élysée dit :

        @ Mark,

        Beaucoup de « Cathos » sont cons comme des balais car ils n’ont plus de vrais Pasteurs selon le coeur de Dieu.

        Or un aveugle ne peut guider un autre aveugle.

      • mark knopfler dit :

        @Elysée, cons comme des balais, je ne sais pas, manipulés, plus certainement.
        Et on en revient toujours à l’interrogation de départ : Depuis quand remonte la manipulation des esclaves (toutes religions révélées confondues) de la secte au pouvoir ?

        A mon humble avis, cela remonte à la nuit des temps.

      • Elysée dit :

        Je ne prétends pas tout savoir mais, dans ce domaine précis, je pense en connaître un sacré rayon.

        De toute façon, inutile de développer ici car ce n’est pas le lieu virtuel adéquat.
        Comme écrit plus bas, Mgr Vigano est certes courageux mais tant qu’il ne sera pas « Non Una Cum » avec la Rome Apostate, il continue de ne pas remonter aux racines de l’infiltration de l’institution qui remonte bien avant Vatican II.

  6. Sophie dit :

    L’Ukraine a apparemment beaucoup de secrets à révéler. On peut comprendre pourquoi certains ont plutôt intérêt à ce qu’elle ne perde pas la guerre…

  7. Sophie dit :

    Voilà t’y pas que le transhumaniste de service retourne à présent sa veste. Aurait il senti le vent tourner ?

    Et à la demande du public, le DJ Marc Rebillet récidive et démarre son concert à l’Olympia par un slogan bien connu à présent

    • clavreul dit :

      Et bien je ne pense pas que ce soit une bonne nouvelle Sophie, et DJ Marc Rebillet est un idiot. Il n’ y a pas d’ intelligence dans tout cela. Par contre, que certains essaient d’ accentuer les troubles entre les pouvoirs nationaux et les populations, et bien je trouve cela inquiétant. La vrai question qu’ il faut se poser est : Si Emmanuel Macron quitte le pouvoir par la révolte qu’ est ce qui va prendre la place derrière ?
      Mêmes si elles ne sont pas parfaites, nous avons aujourd’hui des mécanismes gouvernementaux régis par une constitution nationale. Qui pourrait profiter du désordre pour mettre en place un coup d’ état par la terreur et ainsi promulguer un régime beaucoup plus dur encore ?
      Personnellement, je suis très dubitatif.
      On sait ce que l’ on perd…

      • zorba44 dit :

        On perdrait la pire des pourritures …difficile clavreul de trouver plus faisandé !
        …Et puis le but n’est pas de voter mais de remplacer le système et en branchant haut et court les malfaisants on peut dégoûter les vocations politicardes « institutionnelles »

        Enculé …je commence à aimer ce mot qui doit siffler dans les oreilles du zozo de l’Elysée…

        Jean LENOIR

      • mark knopfler dit :

        @clavreul, « Personnellement, je suis très dubitatif.
        On sait ce que l’ on perd… »

        Oui Clavreul, d’autant plus que dans votre scenario, au « gagnera » un renforcement du pilotage Supra, d’abord à la CE, avec des pouvoirs étendus et in fine, transfert à l’ONU, si les cas de crises politiques, à l’intérieur des Etats-nations occidentaux se multipliaient, selon le schéma bien connu de la politique du fait accompli.
        En résumé, justifier le NWO (dont la traduction est la fin des Etats-nations au profit d’une gouverance mondiale, ce qui est le scénario post-national dit « classique », post national acté depuis belle lurette, bien sûr).

        « – Ces manipulations internationales des gouvernements et des populations des États-Nations nous fourniront le prétexte d’utiliser notre F.M.I. pour pousser les gouvernements occidentaux à mettre en place des « Budgets d’Austérité » sous le couvercle de la réduction illusoire de leur « Dette Nationale » ; de la conservation hypothétique de leur « Cote de Crédit Internationale » ; de la préservation impossible de la « Paix Sociale ».
        – Par ces « Mesures Budgétaires d’Urgence », nous briserons ainsi le financement des États-Nations pour tous leurs « Méga-Projets » qui représentent une menace directe à notre contrôle mondial de
        l’économie. D’ailleurs toutes ces mesures d’austérité nous permettront de briser les volontés nationales de structures modernes dans les domaines de l’Énergie, de l’Agriculture, du Transport et des Technologies
        nouvelles
        – Dans un même temps, et toujours sous le prétexte de « Coupures Budgétaires », nous veillerons au transfert des bases militaires des États-Nations vers l’Organisation des Nations-Unies.
        – Dans cette perspective, nous travaillerons à la réorganisation du « Mandat International des Nations-Unies [..]
        – Pour accélérer ce processus de transfert, nous impliquerons la force actuelle des Nations-Unies dans des conflits impossibles à régler. De cette manière, et avec l’aide des Médias que nous contrôlons, nous montrerons aux populations l’impuissance et l’inutilité de cette « Force » dans sa forme actuelle. La frustration aidant, et poussée à son paroxysme au moment voulu, poussera les populations des États-Nations à supplier les instances internationales de former une telle « Force Multi-Nationale » au plus tôt afin de protéger à tout prix la « Paix  » Aurore Rouge, S.Monast et Père Régimbald 1985.

      • clavreul dit :

        Alors il faut le retour de la Royauté et donc de l’ Église pour diriger la France. C’ est pas faute de la dire…

      • mark knopfler dit :

        « @clavreul, Alors il faut le retour de la Royauté et donc de l’ Église pour diriger la France. C’ est pas faute de la dire… »

        Lucifer coule dans nos veines, c’est comme ça, on n’y peut rien, que l’on soit croyant en Dieu ou pas.
        Noé a été séduit par une très très belle femme !!!!
        Le Vatican le sait et Dieu également !

    • clavreul dit :

      C’ est à ce niveau là que le problème se trouve, et il paralyse notre souveraineté.
      ‘ Objectif obligatoire de réduire la consommation d’ électricité aux heures de pointe.’

  8. rodez21 dit :

    Ad nauseam
    Un occident en décadence
    Pourquoi enculé ?
    Pourquoi pas :
    Tenu
    Acheté
    Vendu
    Contrôlé

    Par des marchands qui ne connaissent plus l’étendue de leur richesse, richesse acquise grâce à la naïveté d’une plèbe qui ne sait plus que répéter jusqu’à la nausée le mot enculé

    • Veracruz dit :

      Il conduit les Babyloniens chaque jour plus haineux s’adaptant à leur nouvelle condition de l’Ordre, ici encore parfaite logique basique il tient parfaitement son rôle et les élections sont passées à présent…

  9. e dit :

    Rothschild est conseiller financier du Vatican

    et le Vatican sous le conseil de Rothschild a créé une alliance avec toutes les multinationales dépopulationnistes du monde
    https://www.prnewswire.com/news-releases/le-conseil-pour-un-capitalisme-inclusif-avec-le-vatican-une-nouvelle-alliance-de-dirigeants-d-entreprises-mondiales-demarre-aujourd-hui-843544232.html

    Le Vatican conclut une «alliance mondiale» avec les Rothschild, la Fondation Rockefeller et les banques pour créer une Grande Réinitialisation
    https://guyboulianne.com/2020/12/13/le-vatican-conclut-une-alliance-mondiale-avec-les-rothschild-la-fondation-rockefeller-et-les-banques-pour-creer-une-grande-reinitialisation/comment-page-2/

    le Vatican utilise donc aussi son argent pour faire le grand reset de Klaus Schwab

    dommage que Mr Vigano ne parle pas du rôle du Vatican dans le grand reset

    et que nos ONG catholiques, comme le secours catholique français veut piqouzer tous les pauvres du monde pour les éliminer
    https://www.secours-catholique.org/actualites/covid-19-il-faut-que-les-vaccins-deviennent-des-biens-publics-mondiaux

  10. Dayanand dit :

    « Nous vivons son plan de délivrance.Pensez à la manière dont l’ennemi agit contre les enfants lorsqu’une délivrance arrive. Au temps de Moïse, ils ont assassiné de nombreux enfants pour l’empêcher de venir, mais cela n’a servi à rien. Au temps de Jésus, la même chose s’est produite et nous savons comment cela s’est terminé. Maintenant, laissons cela nous traverser l’esprit : L’ennemi a sacrifié plus d’enfants qu’à n’importe quel moment de l’histoire du monde. De quoi ont-ils si peur ?

    S’il y a un précédent dont il faut tenir compte… nous sommes témoins d’une guerre à grande échelle contre notre génération. L’ennemi déteste la délivrance. Et nous savons qu’il cible généralement les enfants quand il sent que quelque chose de spécial se passe. Pensez-y. Je dirais que nous traversons un Exode des temps modernes, mais à une échelle mondiale absolument sans précédent. Des millions d’enfants sont massacrés et je dirais que c’est parce qu’ils craignent la chute de Babylone. Nous étions esclaves de la mystérieuse Babylone et de ses dirigeants et ils paniquent. Voici la bonne nouvelle : Dieu ne faillit jamais. Il n’a pas échoué à l’époque de Moïse, Il n’a pas échoué lorsque Jésus a détruit leurs œuvres, et Il n’échouera pas dans notre génération alors qu’Il nous délivre de la cabale. Dieu est en train de gagner. Les livres d’histoire parleront du Grand Réveil. Les Guerriers pacifiques seront regardés avec bonté comme le groupe hétéroclite de soldats numériques patriotes qui ont travaillé pour réveiller les gens aux dirigeants corrompus dont le temps était venu. Gardez la tête haute, Guerriers. Nous avons fait partie d’une étincelle qui a mis le feu au monde. Il n’y a absolument rien qui puisse arrêter ce qui a commencé. Tout ce que l’ennemi fait est retourné contre lui. Pensez aux plaies d’Egypte. Chacune d’entre elles a fini par toucher l’ennemi et le peuple de Dieu a prospéré. Un jour vient où tout ce qu’ils ont leur sera enlevé, peut-être soudainement. Et vous, les Guerriers, êtes aux premières loges pour assister au grand moment de notre époque. Et je pense que c’est quelque chose pour laquelle il faut remercier Dieu. Même si nous avons connu la douleur du réveil plus tôt que la majorité des gens, notre joie sera illimitée lorsque le jour viendra. Adieu Babylone mystérieuse. La lumière brille et tes jours glorieux de domination touchent à leur fin . »

    via
    https://t.me/quantumleaptraduction/3778
    et suivant.

  11. Le Minaud dit :

    Je ne veux pas lasser le lecteur en exposant quelque chose qui ne sera pas compris faute des connaissances de base requises sur l’Église. Néanmoins, pour le petit nombre qui les possède et s’interroge légitimement sur l’action (postérieure à sa prise de retraite tout de même !) de « Mgr » Vigano (titre coloré ; cf. DTC, etc.), voici une analyse précise et modérée que je partage pour l’essentiel :

    https://www.sodalitium.eu/interview-de-labbe-francesco-ricossa-de-pensee-de-mgr-carlo-maria-vigano/

    Cette interview est déjà ancienne, je pense qu’elle est toujours valide sur le fond car depuis nul n’a entendu le Monsignore dénoncer dans les formes requises les erreurs de Vatican II, se lever et clamer « Non possumus ».

    L. M.

    • Élysée dit :

      C’est surtout les célébrations « Non Una Cum » que Mgr Vigano devrait ratifier et promouvoir mais bon, qui sait ?

      Pour parachever sa conversion, trancher sur la question épineuse des messes, ordinations, etc… licites et illicites, il lui faudrait une grâce particulière vu son parcours déjà bien courageux sur le tard.

  12. Veracruz dit :

     » Il ne peut y avoir de société juste et prospère »
    … pourrait-il développer un peu mieux car je vois en effet des sociétés justes et prospères ayant existé des millénaires avant Babylone ?
    « La Vérité vous affranchira », et dans ce long texte je n’en vois aucune… sauf le passage par Christ le pain de la Vie en effet, au levain ou pas ?
    Mgr Vigano devrait également savoir qu’on ne prononce pas le nom du « malin » au risque de l’appeler à Soi, ou bien il en est parfaitement conscient… (à présent prouvé par l’observation par Emoto Masaru)
    Le sorcier vaudou connaissait le rapport énergétique vibratoire entre le bien et le mal largement avant les Chrétiens, il faut lever le nez des bouquins et observer la réalité du vivant un peu plus…
    Texte décevant (un Reiner Fuelmich Fake dissident « like ») qui fait certes son petit effet émotionnel chez les lecteurs…

    • apjbdm dit :

      « Le sorcier vaudou connaissait le rapport énergétique vibratoire entre le bien et le mal largement avant les Chrétiens »

      Flute alors ! et moi qui pensait que la religion vaudou était apparue au XVIIe siècle (APRES Jésus Christ, je précise)

  13. e dit :

    la doctrine de la découverte sous Vatican 1
    Romanus Pontifex est une bulle promulguée le 8 janvier 1454 ou 1455 par le pape Nicolas V, nommée d’après ses deux premiers mots. À la suite de la bulle précédente Dum Diversas, le pape confirme au Roi Alphonse V du Portugal son droit à dominer toutes les terres au sud du cap Boujdour en Afrique et, en lui concédant l’exclusivité du commerce, de la colonisation et de l’esclavage en Afrique, il donne une base légale à ces pratiques.

    • apjbdm dit :

      C’est que dalle à côté de ce que promet l’Islam.

      L’Islam offre le monde aux musulmans, et les kouffars, dhimmis et autres raïas peuvent toujours crever.

      Relativisez un peu et observez le résultat. Iriez-vous plutôt vivre au Pakistan ou au Brésil ? Une colonie musulmane ou une colonie chrétienne ?

      • e dit :

        L’année suivante le souverain d’Angola invite les jésuites du Vatican à fonder un collège à Luanda

        Collège et église sont desservis par les jésuites jusqu’en 1759.

        Ses ressources lui permettent même un retour, un siècle plus tard, à Mbanza-Kongo où un nouveau collège est ouvert en 1623.

        Le père Mateus Cardoso, premier recteur du collège, est l’auteur, en 1624, du premier catéchisme bilingue kikongo-portugais. Ce qui en fait le premier livre kikongo jamais imprimé.

        Un catéchisme kimbundu est également imprimé en 1642.

        Le financement du collège de Luanda repose malheureusement sur la traite d’esclaves africains, dont Luanda est un centre très actif

  14. e dit :

    la valeur morale c’est le partage des terres entre tous

    et non de garder les terres pour soi

    en comptant, les terres que l’église possède dans le monde grâce à la colonisation de la doctrine catholique de la découverte (bulle papale romanus pontifex 1455), les terres acquises au moyen âge via les abbayes grâce aux taxes pour le clergé (chaque abbaye possède plusieurs milliers d’hectares de terre https://abbaye-valloires.com/abbaye-de-valloires/) et la confiscation des terres des veuves ou orphelines héritières mises au bucher pour sorcellerie et l’héritage de l’empire constantin, elle en a suffisamment pour nourrir toute l’humanité si elle le voulait

    et à chaque croisade qu’elle décrétait, quand le Pape annonçait une croisade, tous les rois étaient obligés de mobiliser leurs troupes, et les sujets étaient obligés d’aller se faire tuer en guerre, pour aller chercher des trésors qu’ils ne profiteraient jamais, uniquement pour le roi et le pape qui s’enrichissaient, elle pouvait également s’enrichir davantage
    https://www.herodote.net/Trop_de_luxe_trop_de_divisions-synthese-507.php

    tuer les palestiniens était un acte sacré pour sauver Jérusalem

    aujourd’hui les israéliens font ce que le Vatican faisait au passé

    tous des sionistes tueurs de palestiniens pour de l’or

    tuer pour l’or

    sous prétexte religieux de sauver le tombeau du christ

    mettre des palestiniens dans les tombeaux pour sauver le tombeau du christ

    le Christ qui est mort pour les autres

    le Vatican tua les autres pour lui, et enrichit ses coffres

    les papes et les rois vivaient dans le luxe, et les peuples crevaient de famine

    aucun pape , aucun roi n’est mort de faim dans l’histoire

    au final, les moines soldats , les Templiers, ont utilisé l’or des croisades et de la doctrine de la découverte et ont créé le Vatican 2, l’ordre des illuminatis des franc maçons

    plus les richesses s’accumulent, plus le mal devient grand

    Voltaire était un membre de l’ordre des jésuites de Vatican 1 fondé durant la doctrine de la découverte en 1540
    le pape françois est un jésuite

    les Jésuites de Vatican 1 ont fondé l’ordre des illuminati
    http://nom666.over-blog.com/article-la-piste-jesuite-61802538.html

    l’ordre des illuminatis a été fondé le 1er mai 1776 par l’ancien jésuite Adam Weishaupt et par le baron Adolph von Knigge, ce groupe s’est d’abord appelé « Perfectibles ».

    • apjbdm dit :

      Permettez-moi de vous dire que l’on ne s’excuse pas d’être le plus fort ou le plus intelligent. Vous devez bien le savoir !

      Et puis les croisades,… si les arabes étaient restés en Arabie, il n’y en aurait pas eu ! Car n’oublions pas que le Djihad a apporté la Croisade ! Quand on joue au con on trouve plus con que soi. De toute façon tout ça c’est de l’Histoire ancienne. Les arabes n’existent plus en tant que tels, à la place nous avons des jordaniens, des irakiens, des syriens, des égyptiens, etc… qui se détestent tous mutuellement, tout en regardant Netflix of course ! La croisade médiatique les ayant tous massacré ! L’occident chrétien et croisé leur a retourné le cerveau !
      GAME OVER

      • e dit :

        les palestiniens ne sont pas des arabes

        qu’est-ce qu’ont apporté les croisades?

        les trésors pour les rois et les papes, et la hausse des taxes pour les serfs pour financer les expéditions militaires

        ce qui a entrainé les famines

        on remarque qu’ils ont arrêté les croisades à cause des famines causés par la hausse des taxes

        les croisades cela a apporté la famine en Europe, et les guerres sanglantes touchant des civils palestiniens

        bien sur, comme disait Bush, c »était lutter contre le terrorisme

      • e dit :

        il y avait aussi la croisade contre les Cathares, au sud de la France, car ils critiquaient la cruauté de l’église occidentale et le fait qu’elle était plus motivée par le fric qu’autre chose

        dénoncer la vénalité de l’église occidentale valait la peine de mort

        « La croisade des Albigeois (1209-1229) ou croisade contre les Albigeois. La France perpètre un impitoyable génocide contre une partie de sa population, les membres de la communauté cathare. Officiellement, au nom de la religion. Mais il s’est agi en réalité d’une véritable guerre de classes menée par la noblesse et le clergé contre les masses paysannes pauvres en révolte contre l’injustice sociale. Contre la vénalité de l’Eglise. Contre la corruption des religieux, notamment le haut clergé inféodé aux classes royales et seigneuriales.

        Déclarés hérétiques pour avoir remis en cause la compromission financière de l’Eglise avec les classes féodales possédantes, pour avoir fustigé la dépravation morale de ces classes privilégiées ecclésiastiques et nobiliaires cupides, ces opprimés de l’époque du Moyen-Age ont été pourchassés et massacrés. Ainsi, pour avoir dénoncé le lien entre l’argent et l’Eglise, les Cathares ont subi les foudres de toutes les classes privilégiées du royaume de France. »

      • apjbdm dit :

        Olalalala… catastrophe !

        Heureusement que l’on est sur internet !

  15. e dit :

    Macron a été éduqué chez les Jésuites
    https://www.linternaute.com/actualite/politique/1363862-emmanuel-macron-biographie-secrete-d-un-monsieur-parfait/1364251-eleve-chez-les-jesuites

    le Pape françois est jésuite

    les Jésuites c’est un groupe du Vatican, et un groupe d’assassins pour dominer le monde (comme la doctrine papale de la découverte) sous prétexte de religion via le mode militaire
    Ils justifient pleinement le terme choisi par le pape Paul III pour décrire cet ordre: « Regimen Ecclésiae Militantis », le Régiment Ecclésiastique Militaire de la Papauté.
    En très peu de temps les grands intellectuels de l’Église Catholique se retrouvent tous à l’intérieur de cette Société diabolique que sont les Jésuites. Vers 1582, lorsque la Bible Jésuite fut produite pour détruire la version anglaise de Tyndale et la version française d’Olivetan, les Jésuites dominaient sur 287 collèges et universités à travers l’Europe.Les profès sont organisés hiérarchiquement; chacun a « une autorité illimitée » sur ses subordonnés et doit être « docile comme un cadavre » en face de ses supérieurs. A la tête de l’organisation se trouve un général nommé à vie, appelé parfois « le pape noir » à cause de son influence, et qui d’ailleurs est étroitement espionné par d’autres Jésuites
    https://levigilant.com/documents/jesuites_espions_assassins_vatican.html

    • Veracruz dit :

      Les Russes ont aidé les réfugiés jésuites c’est pourquoi Macron est parfaitement ami avec Poutine (sauf pour Mr Téléphage et son théâtre d’acteurs).

    • apjbdm dit :

      Les jésuites ont instruit tellement de gens que vous ne le croiriez pas ! Ils sont même allé au fin fond de l’Afrique ouvrir des écoles et des hôpitaux ! Comme l’aurait fait les musulmans… Naaan j’rigole !

      • e dit :

        il y a des ONG jésuites en Afrique pour faire la propagande du RCA bidon et autres merdes
        https://www.jesuits.africa/english/

      • mark knopfler dit :

        Tous les Jésuites ne sont pas pro illuminatis.
        Barruel, par exemple, était un farouche défenseur de la thèse d’un Etat dans l’Etat qui tirait les ficelles.

        Extrait : « Barruel soutient une théorie du complot selon laquelle les Illuminés de Bavière, fondés le 1er mai 1776 par Adam Weishaupt, ont infiltré la franc-maçonnerie et d’autres sociétés comme les nouveaux Templiers, les Rosicruciens, afin de renverser les pouvoirs en place, aussi bien politiques que religieux, pour asservir l’humanité. Augustin Barruel déclare avoir été lui-même reçu en loge ».

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Augustin_Barruel

  16. e dit :

    Un ancien Jésuite, le Dr. Alberto R. Rivera, nous dit: « Lorsque les soupçons se firent entendre que Loyola avait fondé les Illuminatis, les Jésuites utilisèrent un de leurs membres pour enlever toutes suspicions que ce groupe d’Illuminatis fut relié à l’Église Catholique.

    Ainsi, prétendant qu’il n’était pas un Jésuite, Adam Weishaut devint connu aux yeux du monde, comme le fondateur des Illuminatis ».

    Pour ajouter à la puissance des Jésuites », nous dit, Edmond Paris (Histoire Secrète des Jésuites): « une bulle papale remit l’inquisition entre leurs mains. ( ce qui veut dire que les tribunaux de l’Inquisition étaient contrôlés par les Jésuites, qui pouvaient excommunier n’importe qui, et ensuite lui confisquer ses biens et ses terres)

    Tels étaient les moyens auxquels ils recouraient pour enlever aux hommes la Parole de Dieu qui engendrait la liberté de conscience, si longtemps interdite par la Papauté. (il n’y avait pas de liberté d’expression, et si une femme accusait un prêtre de la violer la femme qui se plaignait était accusé de sorcière à la place et mise au bucher, cela explique pourquoi tant de femmes pauvres célibataires étaient mise au bûcher comme sorcières, elles ont du demandé la charité à des curés qui ont du demandé leurs corps en échange)

    Ignace de Loyola écrivit lui-même: – Ce que nous voyons noir, nous devons le voir blanc, si l’Église Romaine le dit ». (et comme les jésuites contrôlent l’église romaine, ils peuvent diaboliser n’importe qui ils veulent pour le détruire et confisquer ses biens sous prétexte de religion)

    Les Jésuites fabriquèrent une édition spéciale de Saint Augustin, et ils y altérèrent ou supprimèrent tous les passages contraires à leur opinion.

    La France fut aussi la foyer d’une multitude de Sociétés Secrètes telles que les Rose-croix et la Franc-maçonnerie, tous sous le contrôle des Jésuites pour atteindre leur but d’une domination mondiale de la Papauté.

    Ce fut dans le but de cet idéal que fut formé sous leur instigation en 1882, l’organisation si bien connue des Chevaliers de Colomb; afin que tous puissent servir aux intérêts du Vatican et à la plus grande gloire de Satan qui siège comme Souverain Pontife

    Les archers Catholiques commencèrent par assassiner l’amiral Gaspard de Coligny. Puis, pendant trois jours, ce ne fut qu’une série de massacres, outrages, viols, pillage. La cour du Louvre ruisselait de sang. Les eaux de la Seine étaient rougies, tant on y jetait des cadavres ensanglantés. Le nombre des victimes atteignit, d’après la martyrologe de Crespin, 10,000.

    La nouvelle de ces atrocités fut accueillie avec joie à Madrid, et à Rome où le pape Grégoire XIII fit frapper une médaille de souvenir.
    https://levigilant.com/documents/jesuites_espions_assassins_vatican.html

    • apjbdm dit :

      Vos posts sont des amoncellements de conneries, j’ai rarement lu ça !
      La plus énorme que je me permets de relever, et qui indique bien des choses sur votre niveau :

      « Les archers Catholiques commencèrent par assassiner l’amiral Gaspard de Coligny. »

      Clap, clap, clap.

      Zéro pointé.

      • e dit :

        Dans la nuit de Saint Barthélemy, du 24 août 1572, 30 000 protestants sont massacrés par les ligueurs catholiques dans les rues de la capitale.

        L’édit de Fontainebleau, imposé par Louis XIV en octobre 1685, révoque l’édit de Nantes et amène près de 200.000 protestants français à prendre le chemin de l’exil entre 1685 et 1715.

      • Alcide dit :

        Vous êtes doué pour insulter les gens simples commentateurs, pas les puissants, il faut du courage pour cela.
        Mais quelle est votre contribution à ce blog ?

      • apjbdm dit :

        @ Alcide

        On est tous d’accord pour dire que le Monde et les gens deviennent fou, mais toi t’as pas l’air de reconnaître un problème quand tu en vois un.

        On a un musulman qui nous balance sa propagande anti-chrétienne et toi tu viens me chercher des poux.

        Tu sais lire mais tu ne comprends pas.

      • On se calme… Stop. Fin de la discussion.

      • Alcide dit :

        @ Olivier
        Pourquoi tolérer ce troll qui nous insulte et ensuite fermer la discussion ?

      • apjbdm dit :

        @ Olivier Demeulenaere

        Je vous comprends mais très franchement, pourquoi avoir laisser paraître des commentaires aussi mensongers, aussi militants, pour ne pas dire complètement stupides ?
        Si on devait corriger chacun de ces commentaires on n’en finirait pas. Et je me trouve bien modéré (en opinion) et fort pondéré (en quantité) en comparaison de ce qu’on peut voir chez d’autre…

      • @ Alcide et apjbdm

        Je n’ai pas à me justifier. J’ai sans doute laissé passer certains commentaires excessifs voire « insultants », j’en suis désolé mais c’est le risque quand on laisse une certaine liberté d’expression et qu’on valide un peu vite.

        Donc étant donné que ça a dérapé, c’est terminé. Dorénavant tout commentaire « ad hominem » sera censuré.

  17. e dit :

    Les Jésuites se sont organisés en une des sociétés secrètes les plus influentes de notre planète. Leurs moyens d’action privilégiés sont le détournement et l’interprétation des textes anciens, afin de contrôler et d’imposer une vision du monde conforme à leur politique hégémonique. Les Jésuites considèrent en effet que pour faire triompher leur cause, il faut faire table rase de tout ce qui s’y oppose. La fin justifie les moyens. Nous voyons dans l’Ordre jésuite le pire ennemi de l’humanité, lui qui «n’a aucun scrupule à déclencher les guerres les plus sanglantes entre les nations pour faire avancer sa cause.»

    Cinq siècles d’expérience!

    Les Jésuites n’hésitent pas à faire usage du crime contre ce qui s’oppose à leur plan, car «Un frère jésuite a le droit de tuer quiconque est susceptible de porter atteinte au jésuitisme.»

    Pendant des siècles, les Jésuites ont orienté la politique du Vatican et il était commun de considérer le général de la Compagnie de Jésus comme le pape noir.

    En son temps déjà, il est connu que «les généraux de l’Ordre jouissent de la confiance sans limites des papes, qui alors ne sont souvent plus que des outils entre les mains de l’Ordre des jésuites.

    L’ancien Prêtre du Vatican, Gérard Bouffard disait: «L’homme connu sous le nom de Pape noir (jésuite) contrôle toutes les décisions majeures faites par le Pape (Blanc) et contrôle alternativement les Illuminati»

    «Les Jésuites sont en définitive les véritables dirigeants du Nouvel Ordre Mondial…

    dans le but d’apporter un gouvernement fasciste mondial et une religion mondiale basée sur le Satanisme et la religion Luciférienne.»

    Éric Phelps auteur d’un ouvrage Historique: «VATICAN ASSASSIN» (Les Assassins du Vatican): «…Les jésuites, eux, sont une armée. Ce sont des soldats. Ils sont sous serment.

    Lorsque vous recevez l’enseignement du 4° degré, on vous donne les Instructions Secrètes.

    Selon un autre gentleman, il existe un degré au-delà du quatrième, qui relève du Luciféranisme absolu….»

    «Voilà également le témoignage de Rauschning, ancien chef nazi, reprenant des réflexions d’Hitler: «J’ai surtout appris de l’Ordre des Jésuites, m’a dit Hitler…

    Jusqu’à présent, il n’y a jamais rien eu de plus grandiose sur la terre que l’organisation hiérarchique de l’Église catholique.

    J’ai transporté directement une bonne part de cette organisation dans mon propre parti …. Je vais vous livrer un secret.

    Je fonde un Ordre … Dans mes «Burgs» de l’Ordre, nous ferons croître une jeunesse devant laquelle le monde tremblera…

    Hitler s’arrêta et déclara qu’il ne pouvait en dire davantage…»

    Un autre hitlérien de haut grade, Walter Schellenberg, ex-chef du contre-espionnage allemand, a complété après la guerre cette confidence du Führer: «L’organisation des SS avait été constituée par Himmler suivant les principes de l’Ordre des Jésuites.

    Les règlements de service et les Exercices spirituels prescrits par Ignace de Loyola constituaient un modèle que Himmler chercha soigneusement à copier…» Le «Reichsführer SS» – titre de Himmler comme chef suprême des SS – devait correspondre au «Général» de l’Ordre des Jésuites et toute la structure de la direction était calquée sur l’ordre hiérarchique de l’Église catholique.»
    https://levigilant.com/documents/jesuites_espions_assassins_vatican.html

    https://themillenniumreport.com/2016/08/adolf-hitler-and-the-jesuit-order/

    voilà pourquoi le Vatican n’a jamais été bombardé ni attaqué même par Hitler ou Mussolini ni même après la fin de la monarchie en Italie

    les jésuites ont formé Hitler

    mais le Vatican a placé Adolf Hitler au pouvoir. Par exemple, le chevalier de Malte Franz von Papen, du Parti du Centre, a aidé les nazis à obtenir le pouvoir politique au Parlement allemand. Von Papen était le conseiller personnel du pape Pie XII.

    Le Vatican a conclu un concordat avec Hitler [qui a été signé au Vatican par Von Papen et le cardinal secrétaire d’État : Eugenio Pacelli (futur pape Pie XII), le 20 juillet 1933], comme avec Mussolini, Franco et Salazar.même « Les SS avaient été organisés par [Heinrich] Himmler selon les principes de l’ordre jésuite. Les règles de service et les exercices spirituels prescrits par Ignace de Loyola [ndlr : le fondateur de l’ordre des Jésuites]
    https://themillenniumreport.com/2016/08/adolf-hitler-and-the-jesuit-order/

    l’ordre des jésuites fasciste nazi a été fondé en 1540 au Vatican, et a commencé le massacre des non blancs chrétiens en Amérique, avec la bulle papale de la doctrine de la découverte

    • clavreul dit :

      Vous n’ avez pas fini de gerber sur l’ Église ?
      Cela confine à la pathologie pour finir, ne pas comprendre que l’ Église est le lien direct entre le Ciel et les hommes et que in fine, cela les amène vers le salut. Soyez fautif pour vous même mais cessez d’ embarquer les autres avec vous.

      • e dit :

        la liberté d’expression n’existait pas en monarchie catholique royaliste , pas plus qu’aujourd’hui sous Big Pharma.

        en monarchie, critiquer des hommes d’église corrompus valait la peine de mort, le clergé avait l’immunité judiciaire en plus de l’exemption des taxes, et avaient des gueux qui payent une taxe pour eux.

        S’ils étaient si parfaits, ils n’auraient pas besoin d’immunité judiciaire et demanderaient que les pauvres soient exemptés de payer la taxe pour le clergé s’ils étaient vraiment là pour les pauvres.

        sous Big Pharma qui a aussi l’immunité judiciaire et l’exemption des taxes, et puise dans les fonds publics de l’Etat pour son financement, critiquer les vaccins, vaut la prison de la piqouze forcé= peine de mort.

        et sur le 4ème commentaire en dessous de cet article, vous faites la pub du pape François de Vatican 2 qui veut piqouzer de force tout le monde

        mais je ne dis rien là dessus, chacun a le droit de suivre qui il veut

        vive la liberté d’expression!

      • clavreul dit :

        Le délire total !

      • apjbdm dit :

        Ce type est un « déséquilibré »

        Si vous voyez ce que je veux dire.

  18. Le Minaud dit :

    « » Il ne peut y avoir de société juste et prospère »
    … pourrait-il développer un peu mieux car je vois en effet des sociétés justes et prospères ayant existé des millénaires avant Babylone ? »

    C’est simplement dû aux conséquences du péché originel : nous sommes TOUS, à quelque degré, PÉCHEURS, enclins au mal. Ce qui fait que la paix durable sur terre est une impossibilité absolue. Il ne peut y avoir que des trêves stratégiques entre deux guerres (e. g. la période 1918-1939).
    Le Paradis sur terre, après lequel courent les gnostiques (dont les communistes constituent l’essentiel) est théologiquement impossible. Bien que cette impossibilité soit vérifiée à chaque instant par les faits, le monde apostat, devenu gnostique sans le savoir, court toujours après.
    Je renvoie une fois de plus à Eric Voegelin, « La Nouvelle Science du Politique », pour ceux qui connaissent déjà le catéchisme traditionnel (e. g. Le catéchisme de Saint Pie X ou celui dit « Du Concile de Trente »).

    Je ne sais pas où vous avez trouvé l’affirmation  » je vois en effet des sociétés justes et prospères ayant existé des millénaires avant Babylone « , mais c’est tellement faux que le terme « Babylone » est devenu synonyme de corruption et de putréfaction morale.

    Bien à vous,

    L. M.

    • e dit :

      il devait parler de Noé peut être après le déluge.
      après tout Noé et ses fils ( 2348 av JC) c’était avant Babylone (1800 avJC).

      Lorsque la terre est enfin sèche, Dieu dit à Noé de faire sortir tous les animaux et leur enjoint de se multiplier à nouveau sur la surface de la terre.

      Dieu fait alors alliance avec Noé, ses fils et leur postérité.

      Il leur donne pour nourriture tout animal et végétal, condamne le meurtre, et leur ordonne d’être féconds.

      on est alors dans une société agricole, où chacun a sa terre et personne ne meurt de faim

      on devrait retourner dans une société agricole avec chacun qui a sa terre pour se nourrir et son bétail

  19. e dit :

    Sur la base de ses conceptions ultraconservatrices de la sexualité, l’Église catholique a emprisonné les femmes soupçonnées de prostitution ou de promiscuité dans des institutions gérées par l’Église, les asiles de la Madeleine.

    À l’origine, les femmes étaient internées dans ces asiles pour y recevoir un « traitement » pseudo-psychiatrique pour leurs péchés ou leur promiscuité présumés.

    De nombreuses femmes étaient envoyées dans ces asiles par leur propre famille.

    Principalement en Irlande, les femmes emprisonnées étaient contraintes d’effectuer des travaux forcés, principalement liés à la lessive, pendant sept jours par semaine.

    Bien entendu, l’Église était payée pour ce travail, puisque les blanchisseries étaient exploitées dans un but lucratif.

    Les femmes emprisonnées subissaient d’horribles passages à tabac, une mauvaise alimentation et des abus sexuels.

    On estime que pas moins de 30 000 femmes ont été contraintes de travailler dans les blanchisseries irlandaises.

    Les asiles ont fonctionné en Irlande du 18e à la fin du 20e siècle, mais ils n’ont fait l’objet d’un débat public qu’en 1993, lorsque 155 corps ont été découverts dans une fosse commune au nord de Dublin.

    Les autorités responsables de l’asile avaient enterré les femmes en secret, sans dire à leurs familles ni même aux autorités qu’elles étaient décédées

    – aucune des 155 femmes n’avait de certificat de décès.

    En 2013, les autorités irlandaises ont accepté de verser au moins 45 millions de dollars de compensation aux survivants après que le Comité des Nations unies contre la torture a exhorté le gouvernement à rectifier la situation.

    L’Église catholique n’a toujours pas présenté d’excuses.
    https://listverse.com/2015/01/02/10-dirty-secrets-of-the-catholic-church/

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s