Le casier judiciaire de Pfizer et son “vaccin” tueur

Un conglomérat pharmaceutique au casier judiciaire chargé : Pfizer « s’empare » du marché européen des vaccins, soit 1,8 milliard de doses

« Des centaines de millions de personnes ont accepté de recevoir une injection qui introduit une molécule bio-réactive de « thérapie génique » dans leur corps, et ce, simplement à cause de la peur, de l’ignorance et du refus de considérer que les personnes qui font cette promotion … ont des arrière-pensées. » (Edward Curtin, avril 2021)

Introduction

Le 14 avril 2021, le président de la Commission européenne a confirmé que Bruxelles négocie un contrat avec Pfizer pour la production de 1,8 milliard de doses de vaccin à ARNm. 

Ce chiffre astronomique représente 23 % de la population mondiale. C’est exactement quatre fois la population des 27 États membres de l’Union européenne (448 millions, données 2020). 

Il s’agit du plus grand projet de vaccination de l’histoire mondiale, qui s’accompagne de l’imposition d’un « calendrier » diabolique aux citoyens de l’Union européenne, consistant en des inoculations récurrentes d’ARNm au cours des « deux prochaines années et au-delà ».

L’ensemble du processus sera associé à une campagne de peur incessante et au passeport vaccinal numérique intégré, approuvé par le Parlement européen quelques semaines à peine avant l’annonce de l’UE.

Le passeport vaccinal numérique de l’UE qui sera mis en œuvre par Pfizer BioNTech fait partie du tristement célèbre projet ID2020 parrainé par l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI) de Bill Gates « qui utilise la vaccination généralisée comme plateforme pour l’identité numérique ».

Si ce contrat européen avec Pfizer, qui s’étend jusqu’en 2023, devait être exécuté comme prévu, chaque personne de l’Union européenne serait vaccinée quatre fois sur une période de deux ans (2021-2023).

Et n’oubliez pas qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, l’ARNm de Pfizer (ainsi que ceux de ses concurrents, dont AstraZeneca, Moderna et J & J) sont légalement classés (aux États-Unis) comme « non approuvés » et « produits expérimentaux ». Ce sont des médicaments illégaux.

Aux États-Unis, la FDA, dans une déclaration ambiguë, a accordé une autorisation dite d’utilisation d’urgence (EUA) au vaccin Pfizer-BioNTech, à savoir « permettant l’utilisation d’urgence du produit non approuvé, … pour l’immunisation active… » (voir ci-dessous)

J’ai vérifié cette déclaration auprès d’un éminent avocat. Il est manifestement illégal de commercialiser un « produit non approuvé » (indépendamment des autorisations gouvernementales y afférentes).

Une aubaine de plusieurs milliards de dollars pour Pfizer BioNTech

Le même jour que la décision historique de l’UE du 14 avril 2021, Pfizer a annoncé que le prix de son vaccin a été porté à 23 dollars la dose.

Beaucoup d’argent pour Big Pharma. Le projet de vaccin de 1,8 milliard de doses coûtera 41 milliards de dollars, qui seront en grande partie financés par des emprunts. Le projet de vaccin contribuera ainsi à la spirale de la crise de la dette publique qui touche la plupart des pays européens et qui résulte des blocages survenus au cours des 14 derniers mois.

Entre-temps, Pfizer a étendu son marché mondial en grande partie au détriment de ses concurrents.

– Un contrat pour fournir aux États-Unis jusqu’à 600 millions de doses,

– au Brésil, environ 100 millions,

– à l’Afrique du Sud, 20 millions de doses,

– aux Philippines, 40 millions,

– etc.

Le moyen terme : 2021-2023 et « au-delà ». Pas de retour à la « nouvelle normalité » une fois vacciné

Ce qui est envisagé dans l’UE est un plan dit « à moyen terme » qui s’étend jusqu’en 2022/23. Ce calendrier « à moyen terme » implique-t-il une quatrième et une cinquième vague ?

Le projet « à moyen terme » sera réalisé en liaison avec le « Great Reset » proposé par le Forum économique mondial. Il sera très probablement accompagné de mesures de confinement et autres mesures restrictives. Aucun retour prévisible à la « nouvelle normalité » n’est envisagé :

« Mais laissez-moi [la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen] me concentrer également sur le moyen terme. … Il est clair que pour vaincre le virus de manière décisive, nous devrons nous préparer à ce qui suit : … nous pourrions avoir besoin de rappels pour renforcer et prolonger l’immunité ; … nous devrons développer des vaccins adaptés aux nouveaux variants ; et nous en aurons besoin rapidement et en quantité suffisante. Dans cette optique, nous devons nous concentrer sur les technologies qui ont fait leurs preuves. Les vaccins à ARNm en sont un bon exemple.

Sur la base de tout cela, nous entamons maintenant une négociation avec BioNTech-Pfizer pour un troisième contrat. Ce contrat prévoit la livraison de 1,8 milliard de doses de vaccin sur la période 2021-2023. Et il impliquera que non seulement la production des vaccins, mais aussi tous les composants essentiels, qui seront basés dans l’UE.

Les négociations que nous lançons aujourd’hui [14 avril 2021] – et que nous espérons conclure très rapidement – constituent une nouvelle étape importante dans la réponse de l’Europe à la pandémie.

Je tiens à remercier BioNTech-Pfizer. Cette société a prouvé qu’elle était un partenaire fiable. Pfizer a tenu ses engagements et il est à l’écoute de nos besoins. Les citoyens de l’UE en tirent un bénéfice immédiat. » (Présidente de la Commission européenne)

Un partenaire fiable ? Le casier judiciaire de Pfizer

Il existe une autre dimension, une « boîte de Pandore » que l’UE ne veut pas ouvrir. Le plus grand projet de vaccin d’un « médicament non approuvé » doit être mis en œuvre par une grande entreprise pharmaceutique qui a un long passé de corruption de médecins et de responsables de la santé publique.

Pfizer a été un « contrevenant habituel », s’engageant de manière persistante dans des pratiques commerciales illégales et corrompues, soudoyant des médecins et supprimant des résultats d’essais défavorables. Depuis 2002, l’entreprise et ses filiales se sont vu imposer 3 milliards de dollars de condamnations pénales, de sanctions civiles et de récompenses par un jury. (Dr Robert G. Evans, National Institutes of Medicine)

De plus, Pfizer a un casier judiciaire aux États-Unis, car inculpé par le ministère américain de la justice en 2009 pour « marketing frauduleux »

« Pfizer, la plus grande entreprise pharmaceutique du monde, a été frappée de la plus grosse amende pénale de l’histoire des États-Unis dans le cadre d’un accord de 2,3 milliards de dollars avec les procureurs fédéraux pour avoir fait la promotion abusive de médicaments et versé des pots-de-vin à des médecins complaisants. » (Guardian)

Dans une décision historique du ministère américain de la justice en septembre 2009, Pfizer Inc. a plaidé coupable face à des accusations criminelles. Il s’agissait du « plus important règlement pour fraude dans le domaine de la santé » de l’histoire du ministère américain de la Justice.

Pour visionner la vidéo de C-Span, cliquez ici.

Comment pouvez-vous faire confiance à un conglomérat de vaccins Big Pharma qui a plaidé coupable face à des accusations criminelles portées par le ministère américain de la Justice (DoJ), notamment en matière de « marketing frauduleux » et de « violation criminelle de la loi sur les aliments, les médicaments et les cosmétiques » ? 

Dans le jugement rendu par le DOJ en 2009, Pfizer a été pour ainsi dire « mis en probation » pour une période de quatre ans. Il a été ordonné à Pfizer de conclure « un accord d’intégrité de l’entreprise » avec l’inspecteur général du Department of Health and Human Services (DHHS), agissant de facto comme un « agent de libération conditionnelle ». Cet accord prévoyait « des procédures et des examens visant à … éviter et à détecter rapidement » les (futurs) écarts de conduite de la part de Pfizer, Inc.

Le « vaccin » tueur

L’intégrité de l’entreprise ? Le comportement de Pfizer BioNTech en matière de « commercialisation frauduleuse » prévaut en ce qui concerne les 1,8 milliard de doses prévues de son « vaccin » à ARNm COVID 19 Tozinameran, « non approuvé » et « expérimental », vendu sous la marque Comirnaty.

Nous avons affaire à la « commercialisation frauduleuse » de ce qui est décrit comme un « vaccin » mortel.

Mais en fait, le « vaccin » à ARNm qui modifie le génome humain « n’est PAS » un vaccin. Il est basé sur la thérapie génique combinée à un passeport vaccinal intégré.

Décès et effets secondaires graves résultant du « vaccin expérimental » à l’ARNm

La Commission européenne a-t-elle l’intention d’écarter AstraZeneca et J & J (au nom de Pfizer ??). Des déclarations officielles laissent entendre que Pfizer BioNTech finira par s’emparer de l’ensemble du marché européen des vaccins.

Début mars 2021, 18 pays européens dont la France, l’Italie, l’Allemagne et l’Espagne ont décidé de suspendre le vaccin à ARNm d’AstraZeneca. AstraZeneca était la cible des gouvernements nationaux de l’UE, de l’Agence européenne des médicaments (EMA) ainsi que de la Commission européenne.

L’UE a maintenant confirmé qu’elle ne renouvellerait pas ses contrats avec J et J et AstraZeneca malgré le fait (selon les données de l’UE et du Royaume-Uni) que les décès et les effets secondaires graves résultant du « vaccin » Pfizer BioNTech sont beaucoup plus élevés que ceux de l’AstraZeneca.

Les données officielles de l’UE relatives aux décès et effets secondaires graves liés aux vaccins de Pfizer, Moderna et AstraZeneca font état de : 3 964 décès et 162 610 effets secondaires graves (27 décembre 2020 – 13 mars 2021). 

La répartition (AstraZeneca, Pfizer, Moderna)

Total des réactions pour le vaccin expérimental AZD1222 (CHADOX1 NCOV-19) d’Oxford/ AstraZeneca : 451 décès et 54 571 effets secondaires graves au 13/03/2021

Nombre total de réactions pour le vaccin expérimental à ARNm Tozinameran (code BNT162b2, Comirnaty) de BioNTech/Pfizer : 2 540 décès et 102 100 effets secondaires graves au 13/03/2021.

Total des réactions au vaccin expérimental à ARNm mRNA-1273 (CX-024414) de Moderna : 973 décès et 5 939 effets secondaires graves au 13/03/2021.

Les données britanniques confirment également que les soi-disant effets secondaires du mRNA sont nettement plus élevés pour le « vaccin » Pfizer BioNTech (par rapport à AstraZeneca).

Voir le rapport choquant du gouvernement britannique sur les effets secondaires des vaccins Corona : Accidents vasculaires cérébraux, cécité, fausses couches.

Remarques finales

Comme c’est amplement documenté, le vaccin n’est pas nécessaire. Il n’y a pas de pandémie.

Et pourquoi la Commission européenne, qui représente 450 millions de personnes dans 27 pays, s’engagerait-elle à acheter 1,8 milliard de doses du « vaccin » à ARNm de Pfizer, dont on sait dès le départ qu’il a entraîné des décès et des effets secondaires graves, notamment des réactions auto-immunes, des anomalies de la coagulation sanguine, des accidents vasculaires cérébraux et des hémorragies internes.

Voir la réfutation de Doctors for Covid Ethics adressée à l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Dites NON au virus tueur. Le « vaccin » Pfizer parrainé par l’UE doit faire l’objet d’un mouvement populaire coordonné dans les 27 États membres de l’Union européenne, ainsi que dans le monde entier.

Les preuves scientifiques confirment amplement qu’un vaccin Covid-19 n’est PAS nécessaire. C’est plutôt le contraire.

Les estimations des soi-disant cas positifs au Covid-19 sont basées sur le test RT-PCR qui, selon la dernière déclaration de l’OMS (20 janvier 2021), n’est absolument pas fiable et qui a servi à gonfler les chiffres, tout en justifiant la nécessité d’un vaccin à ARNm, qui en fait n’est pas un vaccin.

Voir : L’OMS confirme que le test PCR Covid-19 est défectueux : Les estimations de « cas positifs » n’ont aucun sens. Le confinement n’a pas de base scientifique

Alors que les médias mettent en avant le « virus tueur », avec des « preuves » maigres et contradictoires, ce qui est en jeu est mieux décrit comme « un vaccin tueur ».

Estimations trompeuses des décès dus au Covid

En outre, les estimations des décès dus au Covid utilisées pour justifier la nécessité d’un vaccin sont fausses. Aux États-Unis, les certificateurs ont reçu l’ordre d’indiquer que la « cause sous-jacente du décès » était le Covid-19 « le plus souvent possible ».

Voir Covid-19 et la falsification des certificats de décès : La clause « More Often Than Not » du CDC.

Pour une étude plus large, voir le livre électronique en dix chapitres de Michel Chossudovsky intitulé :

La crise mondiale de Corona 2020-21 : Destruction de la société civile, dépression économique artificielle, coup d’État mondial et  » Great Reset « .

https://www.globalresearch.ca/big-pharma-conglomerate-with-a-criminal-record-pfizer-takes-over-the-eu-vaccine-market-1-8-billion-doses/5742812

Michel Chossudovsky, Global Research, le 18 avril 2021

Source : Entre la Plume et l’Enclume

Traduction: MP

Rappels :

Les ARNm vaccinaux atteignent les organes reproducteurs (testicules et ovaires)

L’aveu de Pfizer : « troisième dose probablement nécessaire »

Un ancien vice-président de Pfizer n’exclut pas l’existence d’un projet de « dépopulation à grande échelle » par les vaccins

L’Union européenne planifie un « passeport de vaccination » depuis 2018

PLANDEMIE – Gates, Soros, Rockefeller, Buffet, Bezos : l’idéologie néo-malthusienne des élites globalistes

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour Le casier judiciaire de Pfizer et son “vaccin” tueur

  1. z dit :

    l’UE ni la France ne reconnaitront un casier judiciaire à Pfizer
    Pfizer et les autres labos ont mis dans leur contrat, que si les gouvernements reconnaissent des victimes, cela portera atteinte à leur réputation, et qu’ils doivent les indemniser
    citation: « l’UE indemnisera les laboratoires en cas de problèmes »
    https://www.lefigaro.fr/societes/vaccins-covid-19-l-ue-nbsp-indemnisera-les-laboratoires-en-cas-de-problemes-20200827

    donc s’il y a des victimes de vaccins, elles ne seront jamais indemnisés par les gouvernements ni la France, par contre c’est le labo qui sera indemnisé à la place, parce que reconnaitre une victime ternira sa réputation et endommagera son business.

    Et ces indemnisations sont très lourdes si on voit l’exemple du contrat de l’Argentine
    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/02/28/pfizer-exige-des-reserves-bancaires-des-bases-militaires-et-des-batiments-dambassade-comme-garanties-pour-les-vaccins-covid-19/
    Si l’UE doit faire les mêmes compensations que l’Argentine aux labos s’il reconnait les effets secondaires des vaccins, pas étonnant que les gouvernements ne reconnaitront jamais les victimes des vaccins, les attribueront toujours à des coincidences, attaqueront en justice les victimes pour diffamation des labos, et leur couperont l’internet à distance si jamais ils s’expriment sur le net grâce au CPL du linkyhttps://resistance71.wordpress.com/2021/04/19/compteur-linky-piratage-cpl-grille-de-controle-et-dictature-technotronique/

    c’est la raison pour laquelle ils ont commencé l’installation de tous les linky avant la campagne vaccinale

    • zorba44 dit :

      z ce que vous dites est documenté et empreint de la logique des fous.

      Gardons en permanence en perspective que c’est une campagne de dératisation massive de l’humain dont il est question. Avec le maëlstrom des vaccinés devenus des centrales à variants pour les non-vaccinés, les fous sont eux-mêmes menacés !

      Pfizer et consorts sont les plus grandes associations criminelles de tous les temps, sous la protection spéciale des Etats criminels lesquels ruinent leurs pays y compris par l’endettement des coûts liés au vaxassinnat.

      Toute autre interprétation est une complicité passive ou active avec les labos.

      Il faut se méfier des attaques de trolls de plus en plus sournoises et hypocrites…

      Jean LENOIR

    • mark knopfler dit :

      L’histoire du CPL « Linky » il faut installer au moins une prise CPL chez vous pour qu’une personne mal intentionnée vienne pirater votre connexion, voire organise votre Shutdown.

      Donc la contre-mesure est simple :
      Dans un premier temps, refuser le plus longtemps possible le Linky si vous disposez d’une installation nécessitant votre accord (à l’intérieur d’un local, pour les autres, c’est mort, le Linky peut être installé légalement à l’insu de votre plein gré).
      « plus longtemps possible » car ils vont probablement modifier la loi dans le sens ou vous aurez l’obligation d’accepter, dans tous les cas de figure, en arguant que le compteur n’est de toute façon pas votre propriété, mais celle du prestataire, ce qui est déjà vrai.

      Dans un deuxième temps, ne jamais poser une prise CPL chez vous, il vaut mieux pester sur un signal aléatoire dans certains espaces de la maison que de poser ce cheval de Troie.

      Sans rentrer immédiatement dans un mode paranoïaque à 360, il est évident que la dématérialisation du tout, synonyme de standardisation de l’outil, implique une plus grande facilité de contrôle et de censure qu’auparavant.

      D’ailleurs les confinements ont surtout servi quant à accélérer le processus de dépendance à l’outil numérique, donc à sa généralisation.

      Et lorsqu’on dépend d’un seul outil pour tout, on devient très vulnérable.
      Ce fut le calcul de la secte.

      • z dit :

        Même si on refuse d’installer le CPL , ils peuvent nous l’installer de force à l’extérieur, en le branchant au niveau du compteur électrique situé à l’extérieur de l’appartement, ce qui revient à mettre tout le circuit de notre habitation au contact avec le CPL.
        n’oubliez pas que l’installation du linky, implique également l’installation du CPL
        et que le CPL du linky est branché à côté du linky sur le circuit électrique de l’habitation, compteur linky et CPL linky branchés en même temps sur le circuit électrique de l’habitation à l’insu des habitants dans les placards des compteurs électriques à l’extérieur, pour un piratage à gogo à l’insu des gens
        https://resistance71.wordpress.com/2021/04/19/compteur-linky-piratage-cpl-grille-de-controle-et-dictature-technotronique/

      • z dit :

        les ondes du CPL du linky se propagent à travers tous les fils du circuit électrique de l’habitation, donc une prise CPL linky suffit pour pirater tout ce qu’ils veulent dans le logement.
        le CPL utilise ensuite les prises électriques normales pour se propager
        « Le Courant Porteur de Ligne (CPL) est une technologie utilisant les prises électriques « https://www.picbleu.fr/page/compteur-linky-courant-cpl-les-effets-indesirables

        « Le Courant Porteur en Ligne communément appelé CPL (ou PLC en Anglais) est la technologie utilisée pour transmettre des données informatiques via des câbles électriques. »
        https://www.maisondenergie.fr/tests-et-mesures-de-solutions-contre-le-cpl-linky/

        et cela leur permet de savoir également
        quel est exactement l’appareil électrique utilisé par l’individu dans le logement, donc toutes leurs activitéshttps://lesmoutonsenrages.fr/2016/04/04/le-directeur-de-linky-a-menti-en-direct-a-j-j-bourdin-rmcbfmtv-avec-autant-daplomb-que-jerome-cahuzac/
        « Le CPL (Courant Porteur en Ligne) est un mode de communication qui a pour intérêt de circuler dans les câbles du réseau électrique et consiste à envoyer des informations sous forme de signal électrique jusqu’à Enedis »https://www.compteur-linky.com/comprendre/technologie-utilisee-compteur-linky-cpl-cest-quoi/

        Donc ils n’ont pas besoin d’une autre prise CPL pour utiliser les ondes du CPL pour savoir exactement quel appareil électrique on utilise à un moment donné
        cela signifie avec les ondes CPL ils utilisent déjà des échanges Big Brother entre nos appareils électrique et la prise CPL linky

        donc ils peuvent utiliser ces mêmes ondes CPL qui circulent à travers tout le circuit électrique de l’habitation pour espionner nos appareils électriqueshttps://s00da60bb7d3c6280.jimcontent.com/download/version/1478614350/module/11140090412/name/Linky%20diaporama%20stephane%20lhomme.pdf, pour pirater nos appareils électriques également (comme livebox et ordi)

      • mark knopfler dit :

        Oui enfin, c’est le même problème que pour l’acceptation du Linky ou pas, une prise CPL, suivant la configuration de votre installation, dans certains cas, ils ne peuvent pas la poser sans votre accord (présence).

        Bon moi j’en étais resté qu’il faut installer une CPL « interne » en plus d’une CPL extrérieure (Linky ou prise) pour que le piratage s’opère.
        Quant au Linky, oui, il connait le type d’appareils connectés, il peut mesurer la consommation par type, mais on ne peut pas monitorer un PC, à fortiori le déconnecter sans un CPL entre le Linky et le PC.

        Exprimé plus clairement, si vous avez un Wifi sans prise CPL, le Linky ne peut pas être le cheval de Troie, il sait juste que vous êtes connecté avec tel type d’appareil.

        De toute manière, si un « service » veut vraiment vous monitorer (pour quelle raison ? ), il n’a pas besoin de CPL.
        Il crée des sites miroirs en fonction de vos habitudes de connection.
        Vous croyez poster chez « demeulenaere » mais vous êtes avec des internautes un peu particuliers !

        D’autant plus vrai que le conseil d’Etat a facilité les fichages : https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/01/05/le-conseil-d-etat-autorise-l-elargissement-des-fichiers-de-police_6065229_823448.html

      • z dit :

        Pour moi, si les ondes du CPL linky se propagent partout dans le circuit électrique jusqu’aux appareils et reviennent comme un boomerang vers le CPL linky, ils peuvent également les pirater vu que le piratage se fait par ondes

        Oui ils peuvent pirater sans CPL, mais le but du CPL linky c’est pirater l’ordi même quand il est déconnecté d’internet
        donc aucun moyen pour un résistant d’imprimer des tracts
        ou d’écrire un livre
        ou d’autres activités

      • z dit :

        Et si une entreprise cherche à faire des projets en se déconnectant d’internet pour éviter le piratage, avec le CPL du linky, ce sera impossible, puisque l’ordi est branché sur le même circuit du CPL du linky qui envoie des ondes dans le fil de l’ordinateur au CPL du linky donc cela permet le piratage, vu que le piratage se fait par ondes
        et les ondes des pirates traversent le CPL du linky pour aller dans tous les fils électriques, donc tous les appareils connectés aux fils électriques où passent les ondes des pirates sont piratés
        et ils pourront à loisir éteindre vos appareils connectés à distance (sous prétexte que tel ou tel appareil consomme trop d’électricité) source https://www.securityweek.com/smart-meters-interfering-home-electronics

        Donc avec le CPL du linky, ils peuvent pirater votre ordinateur même déconnecté d’internet, et vous voler vos données sur votre ordinateur

        Pas étonnant qu’ils ont rendu le télétravail obligatoire, avec le CPL du linky installé partout, ils pourront voler les infos de toutes les entreprises, meme avec les ordis déconnectés
        pas étonnant que Schwab a prédit, que dans 10 ans, vous n’aurez rien
        et a prédit une cyberattaque en 2021, l’année de fin de pose des compteurs linky également en 2021

        « Le CPL, ( Courants porteurs en ligne), est une alternative au WiFi ou à l’Ethernet utilisée par beaucoup de français

        Internet devient ainsi accessible depuis n’importe quelle pièce équipée d’une prise de courant, du moment qu’une box alimente le signal vers un boitier CPL raccordé au réseau »https://www.generation-nt.com/cpl-piratage-simple-comme-bonjour-actualite-1909011.html

        donc là, ils n’ont besoin que d’un CPL branché au réseau électrique
        et la box est déjà dans tous les logements

        et le CPL émet des ondes dans tout le circuit électrique de l’habitation, donc fait des échanges d’ondes avec les livebox de tous les logements
        y compris de la box lié aux antennes relais à laquelle il émet des infos vers le serveur d’Enedis qui affiche ensuite les consommations électriques sur internet en ligne

      • mark knopfler dit :

        Bon et bien alors il faut utiliser l’ordi uniquement sur batterie et non connecté à Internet !

        Non, plus sérieusement, le ondes qui parcourent le filaire électrique et qui donnent des infos de conso par type d’appareils, au Linky, c’est une chose.
        Mais la prise CPL qui se raccorde au réseau électrique et qui permet le raccordement au wifi via ports Ethernet ou sans fil intégrés à la prise, c’est encore autre chose.
        Ce que je veux dire, officiellement, dans le premier cas, le Linky ne recoit que des infos de conso par types d’appareils, dans le deuxième cas, elle devient une porte d’entrée possible pour le piratage et l’on comprend pourquoi par différence (ports Ethernet ou sans fil, donc info supplémentaire qui circule).

        A moins d’affirmer que sans connection à des ports Ethernet ou sans fil de la prise CPL, il est possible d’exploiter les ondes pour autre chose que des infos de conso par type d’appareils, syonyme que les ports Ethernet ou sans fil ne servent à rien, ca ma parait très capillotracté.

        Encore une fois, pour vous surveiller, le plus simple est de pirater votre FAI (les autorisations se donnent, parait-il, très facilement) et installer du mirroring à votre insu.

        A vous de voir.

      • z dit :

        – le CPL est source d’internet « Le CPL, ( Courants porteurs en ligne), est une alternative au WiFi ou à l’Ethernet utilisée par beaucoup de français

        Internet devient ainsi accessible depuis n’importe quelle pièce équipée d’une prise de courant, du moment qu’une box alimente le signal vers un boitier CPL raccordé au réseau »https://www.generation-nt.com/cpl-piratage-simple-comme-bonjour-actualite-1909011.html (le CPL est connecté aux antennes relais « L’ADEME reconnaît que ce système linky demande l’utilisation de répéteurs, 700 000 nouveaux émetteurs, la pose d’antennes, pour assurer la liaison entre les concentrateurs et le réseau de téléphonie mobile »

        https://actu.fr/occitanie/montcuq-en-quercy-blanc_46201/lot-linky-compteur-rassemble-envers-contre-lui-montcuq_20384541.html (, et tout comme les smartphones ont accès à internet via les antennes relais, le CPL linky peut aussi avoir accès à internet via les antennes relais) , donc les ondes de CPL source d’internet qui passent à travers les fils peuvent tout pirater
        et les ondes cela permet de pirater quelque soit la forme où elles passent, c’est pas parce qu’elles passent par des fils qu’elles ne piratent plus

        -leur objectif c’est de pirater la maison connecté avec le CPL (les ondes du linky abimeront l’électroménager traditionnel forçant à les remplacer par l’électroménager connecté qui sera le seul vendu dans les magasins dans le futur)
        donc pas seulement l’ordinateur et livebox que des pirates peuvent pirater à distance sans CPL, mais tous les autres objets connectés branchés sur le circuit électrique
        (n’est-ce pas jacques attali qui disait que notre smartphone sera connecté à notre frigidaire connecté et permettra de payer sans contact dans les magasins?https://www.youtube.com/watch?v=FyCnf68Uha8
        si les smartphones peuvent accéder aux frigidaires connectés via le CPL, les hackers peuvent accéder aussi aux ordis, livebox et autres objets connectés via le CPL)

      • z dit :

        aussi le CPL c’est le plus efficace pour pirater tout un quartier

        le concentrateur a un CPL lui permettant d’être lié aux CPL des linky des habitations

        « Concentrateur de compteurs communicants par CPL Concentrateur »

        https://www.groupe-cahors.com/fr-france/concentrateur-de-compteurs-communicants-par-cpl.html

        le concentrateur relie les CPL de tous les linky d’un quartier dans une même base donnée

        « Le concentrateur permet ainsi de connecter plusieurs machines entre elles, parfois disposées en étoile, ce qui lui vaut le nom de hub »

        https://www.commentcamarche.net/contents/605-hub-concentrateur-reseau

        « La communication par courants porteurs en ligne (ou CPL) permet de construire un réseau informatique sur le réseau électrique d’une habitation ou d’un bureau, voire d’un quartier ou groupe de bureaux

        Il permet de concurrencer d’autres protocoles de communication comme le wi-fi ou le bluetooth. »

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Courants_porteurs_en_ligne

        https://www.echosdunet.net/dossiers/courant-porteur-ligne-cpl

        http://resistance-verte.over-blog.com/2018/03/cpl-intrusif-et-vie-privee.html

        donc les ondes d’internet passent par le CPL du concentrateur ( vu que le concentrateur est lié aux antennes relais fournisseurs d’internet), arrivent aux CPL de linky de tout un quartier, donc arrivent dans les circuits électriques, pouvant pirater tous les objets connectés d’un quartier à distance permettant un piratage de masse aisé
        « une requête destinée à un ordinateur X du réseau du concentrateur sera envoyée à la totalité des ordinateurs du réseau. »

        https://www.commentcamarche.net/faq/2238-reseaux-concentrateur-hub-commutateur-switch-et-routeur

        donc un virus destiné à un CPL linky du réseau CPL linky du concentrateur pourra être envoyé à tous les CPL linky du réseau

        « Le CPL permet un meilleur débit de transmissions de données que le WiFi mais les risques de piratages ne sont pas exclus
        le CPL utilise le réseau électrique, qui n’est pas isolé électro-magnétiquement. Les fils agissent donc comme des antennes. La technologie présente donc potentiellement les mêmes risques que le Wifi. »
        Mais il faut savoir qu’en faisant cela, l’on augmente considérablement le risque de se faire pirater son accès Internet. Voire même de se faire espionner ! »
        https://www.aiservice.fr/News/2015/Fevrier/depannage-informatique-domicile-paris-2015-060-cpl-ses-avantages-et-ses-dangers

        « le cpl déborde dans la maison et rayonne par les fils »

        Cliquer pour accéder à HGFvQvAMit2_LE-CPL-DU-LINKY-Version-2.pdf

        « le CPL èmet beaucoup plus fort que le WiFi, dans cet appartement à plus de 20 volts par mètres. Le signal haute fréquence généré par le modem CPL est véhiculé par les fils du secteur qui se transforment en antennes en rayonnent les ondes hautes fréquences dans tout l’environnement. »
        https://lafibre.info/materiel-informatique/cpl-debits-theoriques-et-debits-pratiques-conseils-pour-linstallation/

        « Un de mes amis me soutien qu’un bon hacker peut pirater un ordinateur non connecté via un adaptateur CPL (donc non connecté à internet, fonctionnant juste en local) en utilisant le système électrique. « https://forums.commentcamarche.net/forum/affich-5409509-piratage-reseau-cpl

        -« L’adaptateur CPL est un moyen simple de créer un réseau informatique en utilisant le courant électrique des prises traditionnelles. »

        https://www.vandenborre.be/fr/comment-bien-choisir-un-adaptateur-cpl-ou-repeteur-wi-fi/adaptateur-cpl

        même déconnecté de votre wifi, votre ordinateur reste connecté au réseau internet big brother via le CPL du linky, ce qui permet à ceux qui piratent le CPL du linky, de vous pirater votre ordinateur à distance

        – « Nous verrons plus tard la démarche à suivre pour justement éviter de se retrouver accidentellement connecter sur le mauvais réseau privé (la mauvaise Box Internet), via son réseau courant porteur (CPL) ! »
        https://www.leblogduhacker.fr/faille-de-securite-des-adaptateurs-cpl-conflit-entre-deux-reseaux-prives-box-internet/

        en effet, il suffira à un hacker de pirater un CPL de concentrateur, y programmer un virus pour détruire l’internet et s’il envoie, celui l’enverra aux CPL des linky de tout un quartier, enlevant l’internet de tout un quartier
        « une requête destinée à un ordinateur X du réseau du concentrateur sera envoyée à la totalité des ordinateurs du réseau. »

        https://www.commentcamarche.net/faq/2238-reseaux-concentrateur-hub-commutateur-switch-et-routeur

        donc un virus destiné à un CPL linky du réseau CPL linky du concentrateur pourra être envoyé à tous les CPL linky du réseau

        et là, pourront faire la rafle pour la piqouze
        n’est pas Klaus Schwab qui parlait de cyberattaque mondiale, cela fera moins de boulot au aux hackers de pirater par quartier que pirater individu par individu s’ils veulent faire leur crash planétaire

        dommage que personne n’a pu voir la simulation top secrète de Cyberpolygone 2021… et 2021, c’est l’année de fin de pose des linky 2021

      • z dit :

        il est possible de protéger son ordinateur quand il n’y a que le piratage par livebox (antivirus), mais quand le piratage peut se faire par prise électrique (« « Le CPL, ( Courants porteurs en ligne), est une alternative au WiFi ou à l’Ethernet utilisée par beaucoup de français

        Internet devient ainsi accessible depuis n’importe quelle pièce équipée d’une prise de courant »https://www.generation-nt.com/cpl-piratage-simple-comme-bonjour-actualite-1909011.html
        , là, on est attaqué de toute part, et c’est devenu impossible de se défendre contre le piratage
        même débranché de tout, car les ondes qui polluent le circuit électrique abiment aussi la batterie de l’ordinateur et donc l’ordinateur ne peut même plus marcher sans être branché électriquement à la source d’internet big brother virus…

        Définition:
        « Le Courant Porteur en Ligne communément appelé CPL (ou PLC en Anglais) est la technologie utilisée pour transmettre des données informatiques ( données informatiques peuvent inclure des virus d’internet) via des câbles électriques. »
        https://www.maisondenergie.fr/tests-et-mesures-de-solutions-contre-le-cpl-linky/

        le CPL linky est connecté aux antennes relais qui sont source d’internet pour les smartphones

      • mark knopfler dit :

        @z, merci, très intéressant et surtout d’utilité publique !!!!!

        L’info qui me manquait ou à laquelle je n’avais pas fait attention dans vos posts précédents : Le Linky via son CPL peut rayonner vers les antennes relais, comme un smartphone le fait en permanence de recherche de réseau (Orange, SFR, etc…)

        Là je comprends mieux la faisabilité de piratage sans avoir installé de prise CPL supplémentaire.

        Plus inquiétant, la possibilité quant à contrôler les concentrateurs, c’était déjà le cas avant les CPL, mais ici, c’est donc simplifié quant à cibler ou zoner ce contrôle (habitation, immeuble, quartier, ville, département, région, pays, monde).

        Il est évident que le déploiement généralisé des Linky, couplée avec l’avènement de la 5G synonyme d’explosion des objets connectés donc de renforcement de la complexité du monde virtuel, c’est du pain béni pour la surveillance et la censure.

        Et que la dystopie d’un shutdown, sinon généralisé tout du moins frappant les pays les plus en avance sur la dématérialisation, peut devenir une réalité au bon vouloir de ceux qui contrôlent le net, les vrais maîtres du monde.

        Et l’on comprend alors que ceux qui théorisent le déclin de l’empire US selon une grille de lecture passée, se trompent lourdement.

  2. Delphine dit :

    Macron, Buzyn & Veran, assistés des premiers sinistres, simples valets de l’Exécutif sont les complices de cet énorme scandale. Rien à faire la pourriture est à tous les niveaux et gare aux récalcitrants qui courageusement oseront dénoncer la supercherie. Les ci-dessus nommés, les saliront honteusement avec la complicité de la valetaille médiatique. Les rares qui ont connu l’occupation Allemande feront des comparaisons avec la Gestapo, Radio Paris. Ne manque plus que la crainte des bombardements pour que la comparaison soit parfaite. N’oublions pas que le président Macron, n’a pas dit que « nous » étions en guerre gratuitement, mais simplement parce que en tant que chef des armées il s’arrogeait les pleins pouvoirs. Pas un de ces pieds nickelés ne l’a ramené ! les pseudos journaleux de m***e qui se disent « d’investigation » ou « polémistes » sont restés bien à l’abri de leur carte de presse dont on ne sait comment elles sont délivrées. Toute la médecine est soit corrompue, ou terrorisée par les premiers.

    Cliquer pour accéder à US7223390.pdf


    Ce brevet est là pour attirer l’attention de ceux qui ne sont pas ramollis du bulbe…

  3. Marc dit :

    Dans ma petite ville de 6000 habitants j’ai appris qu’une personne que je connaissais bien, de 73 ans et ayant une pathologie assez sérieuse (hépatique, pancréas ? ) semblait pourtant vivre normalement. Ma femme l’avait d’ailleurs encore vue il y a peu de temps faire ses courses au super-marché. On l’a parait-il convaincue, elle et son mari, de se faire vacciner avec le « vaccin » de Pfizer. Environ 5 à 6 jours plus tard elle a été prise subitement de malaises très violents, emmenée d’urgence à l’hôpital de la ville de 25000 habitants la plus proche, malgré la réanimation, elle est décédée. Les réanimateurs ont bien sûr essayé de convaincre la famille que cela n’avait pas de lien avec le « vaccin » ce dont celle-ci n’est pas du tout convaincue !!!

    • leducmichael dit :

      Le candidat macron avait déclaré que la reforme des retraites était une priorité, l’équilibre financier des caisses: pas plus d’entréée d’argent , il faut moins de sortie …
      L’objectif etait clair , les moyens peut etre plus difficiles à cerner

  4. Rick dit :

    Excellent papier merci…
    merci pour tout votre travail d’information.

  5. Martine B. dit :

    Tous nos gouvernements sont complices de ce futur GENOCIDE …

  6. Flasj dit :

    Aucun besoin de passer par le site Entre la plume et l’enclume pour avoir la version française de l’article. Il suffit d’aller sur la version française de Global Research, mondialisation.ca :
    https://www.mondialisation.ca/un-conglomerat-pharmaceutique-au-casier-judiciaire-charge-pfizer-sempare-du-marche-europeen-des-vaccins-soit-18-milliard-de-doses/5655722

  7. Nicole Proulx dit :

    Mais voulez-vous bien me dire ce que les tenants de la VÉRITÉ, dont TRUMP, FLYNN etc … etc … attendent pour mettre FIN à tout ÇA ? Faut-il que la moitié de la population humaine ait été exterminée, pour qu’il mettre ENFIN. un terme à ce GÉNOCIDE ?

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s