« Personne n’est mort du coronavirus »

Et pendant ce temps-là Jacques Attila-Attali, l’homme qui veut euthanasier les plus de 65 ans, nous promet un nouveau confinement généralOD

Révélations importantes du Dr Stoian Alexov, président de l’Association bulgare de pathologie

Un célèbre pathologiste européen rapporte que lui et ses collègues de toute l’Europe n’ont trouvé aucune preuve de décès dû au nouveau coronavirus sur ce continent.

Le Dr Stoian Alexov a qualifié l’Organisation mondiale de la santé (OMS) d’ « organisation médicale criminelle » pour avoir créé la peur et le chaos dans le monde sans fournir de preuves objectivement vérifiables d’une pandémie.

Une autre révélation étonnante du président de l’Association bulgare de pathologie (BPA), le Dr Alexov, est qu’ il estime qu’il est actuellement « impossible » de créer un vaccin contre le virus.

Il a également révélé que les pathologistes européens n’ont identifié aucun anticorps spécifique du CoV-2 du SRAS.

Ces déclarations stupéfiantes soulèvent de grandes questions, notamment sur les affirmations des fonctionnaires et des scientifiques concernant les nombreux vaccins qu’ils font passer d’urgence aux essais cliniques dans le monde entier.

Elles soulèvent également des doutes quant à la véracité des affirmations concernant la découverte d’anticorps contre les nouveaux coronavirus (qui commencent à être utilisés pour traiter les patients).

Les anticorps spécifiques aux nouveaux coronavirus sont censés être à la base des coûteux kits de tests sérologiques utilisés dans de nombreux pays (dont certains se sont révélés d’une inexactitude inacceptable).

Et ils sont censés être la clé des certificats d’immunité convoités par Bill Gates qui sont sur le point d’être largement utilisés – sous la forme du COVI-PASS – dans 15 pays, dont le Royaume-Uni, les États-Unis et le Canada.

Le Dr Alexov a fait des observations stupéfiantes lors d’une interview vidéo résumant le consensus des participants à un webinaire de la Société européenne de pathologie (ESP) sur la COVID-19, le 8 mai 2020.

L’interview vidéo du 13 mai du Dr Alexov a été réalisée par le Dr Stoycho Katsarov, président du Centre pour la protection des droits des citoyens à Sofia et ancien vice-ministre bulgare de la santé. La vidéo est disponible sur le site web du BPA, qui met également en évidence certains des principaux points du Dr Alexov.

Nous avons demandé à une personne de langue maternelle bulgare ayant une formation scientifique de traduire oralement l’interview vidéo en anglais. Nous avons ensuite transcrit sa traduction. La vidéo est ici et notre transcription en anglais est ici.

Parmi les principales révélations du Dr Alexov, les dirigeants du webinaire ESP du 8 mai ont déclaré qu’aucun anticorps spécifique au nouveau coronavirus n’avait été trouvé.

L’organisme forme des anticorps spécifiques aux agents pathogènes qu’il rencontre. Ces anticorps spécifiques sont connus sous le nom d’anticorps monoclonaux et constituent un outil essentiel en pathologie. L’immunohistochimie, qui consiste à marquer les anticorps avec des couleurs et à les appliquer sur les lames de biopsie ou d’autopsie, permet d’obtenir ces anticorps. Après avoir donné aux anticorps le temps de se fixer aux agents pathogènes auxquels ils sont spécifiques, les pathologistes peuvent examiner les lames au microscope et voir les endroits spécifiques où se trouvent les anticorps colorés, et donc les agents pathogènes auxquels ils sont liés.

Par conséquent, en l’absence d’anticorps monoclonaux contre le nouveau coronavirus, les pathologistes ne peuvent pas vérifier si le SRAS-CoV-2 est présent dans l’organisme, ni si les maladies et les décès qui lui sont attribués ont bien été causés par le virus plutôt que par autre chose.

Il serait facile d’écarter le Dr Alexov comme un autre « théoricien de la conspiration ». Après tout, beaucoup de gens croient qu’ils sont partout ces jours-ci, répandant de dangereuses informations erronées sur la COVID-19 et d’autres questions.

En outre, le consensus du webinaire du 8 mai n’est guère présent dans les parties de la procédure qui peuvent être vues par le public.

Mais il faut garder à l’esprit que les dénonciateurs sont souvent seuls, car la grande majorité des gens ont peur de s’exprimer publiquement.

De plus, le Dr Alexov a un dossier et une réputation irréprochables. Il est médecin depuis 30 ans. Il est président du BPA, membre du conseil consultatif de l’ESP et chef du département d’histopathologie de l’hôpital d’oncologie de Sofia, la capitale bulgare.

En plus de cela, il y a d’autres arguments en faveur de ce que dit le Dr Alexov.

Par exemple, le directeur de l’Institut de médecine légale du Centre médical universitaire de Hambourg-Eppendorf en Allemagne a déclaré dans des interviews aux médias qu’il y a un manque frappant de preuves solides de la létalité de la COVID-19.

« La COVID-19 est une maladie mortelle seulement dans des cas exceptionnels, mais dans la plupart des cas, il s’agit d’une infection virale essentiellement inoffensive« , a déclaré le Dr Klaus Püschel à un journal allemand en avril. Dans une une autre interview, il ajoute :

« Dans un certain nombre de cas, nous avons également constaté que l’infection corona actuelle n’a rien à voir avec l’issue fatale parce que d’autres causes de décès sont présentes, par exemple, une hémorragie cérébrale ou une crise cardiaque […] [la COVID-19 n’est] pas une maladie virale particulièrement dangereuse […] Toutes les spéculations sur les décès individuels qui n’ont pas été examinés par des experts ne font qu’alimenter l’anxiété ».

De plus, l’une d’entre nous (Rosemary) et une autre journaliste, Amory Devereux, ont documenté dans un article du Off-Guardian du 9 juin que le nouveau coronavirus n’a pas rempli les postulats de Koch.

Ces postulats sont des étapes scientifiques utilisées pour prouver l’existence d’un virus et sa relation individuelle avec une maladie spécifique. Nous avons montré qu’à ce jour, personne n’a prouvé que le SRAS-CoV-2 provoque une maladie spécifique correspondant aux caractéristiques de toutes les personnes qui sont ostensiblement mortes du COVID-19. Le virus n’a pas non plus été isolé, reproduit puis démontré comme étant à l’origine de cette maladie distincte.

En outre, dans un article paru le 27 juin dans le Off-Guardian, deux autres journalistes, Torsten Engelbrecht et Konstantin Demeter, ont ajouté aux preuves que « l’existence de l’ARN du SRAS-CoV-2 est basée sur la conviction  et non sur les faits« .

Les deux journalistes ont également confirmé « qu’il n’y a aucune preuve scientifique que ces séquences d’ARN [considérées comme correspondant à celles du nouveau coronavirus] sont l’agent causal de ce qu’on appelle la COVID-19« .

Le Dr Alexov a déclaré dans l’interview du 13 mai que:

« la principale conclusion [de ceux d’entre nous qui ont participé au webinaire du 8 mai] est que les autopsies qui ont été menées en Allemagne, en Italie, en Espagne, en France et en Suède ne montrent pas que le virus est mortel ».

Il a ajouté que :

« Ce que tous les pathologistes ont dit, c’est que personne n’est mort du coronavirus. Je le répète : personne n’est mort du coronavirus ».

Le Dr Alexov a également observé qu’il n’y a aucune preuve, à partir des autopsies, que les personnes considérées comme ayant été infectées par le nouveau coronavirus sont mortes uniquement d’une réaction inflammatoire déclenchée par le virus (se présentant comme une pneumonie interstitielle) plutôt que d’autres maladies potentiellement mortelles.

Une autre de ses révélations :

« Nous devons voir exactement comment la loi traitera l’immunisation et le vaccin dont nous parlons tous, car je suis certain qu’il n’est [actuellement] pas possible de créer un vaccin contre le COVID. Je ne suis pas sûr de ce que Bill Gates fait exactement avec ses laboratoires – est-ce vraiment un vaccin qu’il produit, ou autre chose ? »

Comme indiqué ci-dessus, l’incapacité à identifier des anticorps monoclonaux pour le virus suggère qu’il n’y a pas de base pour que les vaccins, les tests sérologiques et les certificats d’immunité soient déployés dans le monde entier à une vitesse et à un coût sans précédent. En fait, il n’existe aucune preuve solide de l’existence du virus.

Le Dr Alexov a soulevé des points encore plus importants. Par exemple, il a noté que, contrairement à la grippe saisonnière, il n’a pas été prouvé que le SRAS-CoV-2 tue les jeunes :

[Avec la grippe] nous pouvons trouver un virus qui peut causer la mort d’une jeune personne sans qu’aucune autre maladie ne soit présente […] En d’autres termes, l’infection par le coronavirus est une infection qui ne conduit pas à la mort. Et la grippe peut conduire à la mort ».

(On a signalé des maladies graves telles que la maladie de Kawasaki et des accidents vasculaires cérébraux chez des jeunes qui étaient considérés comme atteints d’une infection par un nouveau coronavirus. Cependant, la majorité des articles publiés sur ces cas sont très courts et ne concernent qu’un seul patient ou une petite poignée de patients. De plus, les commentaires sur ces articles notent qu’il est impossible de déterminer le rôle du virus parce que les auteurs des articles n’ont pas suffisamment vérifié, voire pas du tout, les facteurs de confusion. Il est très probable que les décès d’enfants attribués à la COVID-19 sont en fait dus à une défaillance de plusieurs organes résultant de la combinaison du cocktail de médicaments et de la ventilation auxquels ces enfants sont soumis).

Le Dr Alexov a donc affirmé que: « l’OMS est en train de créer un chaos mondial, sans qu’aucun fait réel ne puisse soutenir ce qu’elle dit ».

Parmi la foule de moyens utilisés par l’OMS pour créer ce chaos, il y a l’interdiction de presque toutes les autopsies de personnes considérées comme mortes à cause de la COVID-19. En conséquence, selon le Dr Alexov, le 13 mai, seules trois autopsies de ce type avaient été pratiquées en Bulgarie.

De plus, l’OMS dicte que toutes les personnes dites infectées par le nouveau coronavirus et qui décèdent par la suite doivent voir leur décès attribué à la COVID-19.

« C’est assez stressant pour nous, et pour moi en particulier, car nous avons des protocoles et des procédures que nous devons utiliser », a-t-il déclaré au Dr Katsarov. « … Et un autre pathologiste, dans 100 ans, va dire : « Hé, ces pathologistes ne savaient pas ce qu’ils faisaient [quand ils ont dit que la cause du décès était la COVID-19] ! Nous devons donc être très stricts dans nos diagnostics, parce qu’ils pourraient être prouvés [ou réfutés], et ils pourraient être vérifiés à nouveau plus tard ».

Il a révélé que les pathologistes de plusieurs pays d’Europe, ainsi que de Chine, d’Australie et du Canada résistent fortement aux pressions exercées sur eux pour qu’ils attribuent les décès à la seule COVID-19 :

« Je suis vraiment triste que nous devions suivre les instructions [de l’OMS] sans même y réfléchir. Mais en Allemagne, en France, en Italie et en Angleterre, ils commencent à penser que nous ne devrions pas suivre l’OMS aussi strictement, et [au lieu de cela] lorsque nous écrivons la cause de la mort, nous devrions avoir des résultats pathologiques [pour étayer cela] et nous devrions suivre le protocole. [Parce que] quand nous disons quelque chose, nous devons pouvoir le prouver. »

(Il a ajouté que les autopsies auraient pu aider à confirmer ou à infirmer la théorie selon laquelle de nombreuses personnes considérées comme mortes de la COVID-19 en Italie avaient déjà reçu le vaccin contre la grippe H1N1. Car, comme il l’a fait remarquer, le vaccin détruit le système immunitaire des adultes et a donc pu contribuer de manière significative à leur décès en les rendant beaucoup plus sensibles à l’infection).

Les docteurs Alexov et Katsarov ont convenu qu’un autre aspect du chaos causé par l’OMS et de ses conséquences fatales est que de nombreuses personnes risquent de mourir bientôt de maladies telles que le cancer parce que les fermetures, combinées à la fermeture des hôpitaux (apparemment pour faire de la place aux patients qui ont contracté la COVID-19), ont interrompu toutes les procédures et tous les traitements, sauf les plus urgents.

Ils ont également observé que ces maladies sont exacerbées par la peur et le chaos qui entourent la COVID-19.

« Nous savons que le stress affaiblit considérablement le système immunitaire, je peux donc affirmer à 200 % que toutes les maladies chroniques seront plus graves et plus aiguës en soi. Plus précisément, les carcinomes in situ – plus de 50 % d’entre eux vont devenir plus envahissants […] Je dirai donc que cette épidémie n’est pas tant une épidémie du virus, mais une épidémie qui donne aux gens beaucoup de peur et de stress ».

En outre, a déclaré le Dr Alexov, la panique causée par la pandémie a eu pour conséquence directe et désastreuse que de nombreuses personnes perdent confiance dans les médecins.

« Parce qu’à mon avis, le coronavirus n’est pas si dangereux, et comment les gens vont-ils me faire confiance dans la pathologie du cancer, dont une grande partie est également liée aux virus ? Mais personne ne parle de cela ».

Nous avons envoyé plusieurs questions par e-mail au Dr Alexov, lui demandant notamment pourquoi il pense qu’il est impossible de créer un vaccin contre la COVID-19.

Il n’a pas répondu directement aux questions. Le Dr Alexov a plutôt répondu :

Cher Patrick,
merci pour votre courriel et vos informations. 
J’accepte à 1000% toutes les informations. En outre, l’OMS a déclaré que les patients atteints de COVID-19 n’ont pas besoin d’autopsie. POURQUOI ?
Le petit nombre d’autopsies que nous avons pratiquées en Europe le montre clairement. Personne n’est mort du COVID-19. Nous avons dit très probablement avec le COVID19.
Je crois vraiment que l’OMS est la meilleure organisation médicale criminelle.
Salutations
Dr. St. Alexov MD.
Chef du département d’histopathologie

Nous avons également envoyé un courrier électronique à cinq des collègues du Dr Alexov de la Société européenne de pathologie pour leur demander de confirmer les révélations du Dr Alexov. Nous avons assuré un suivi téléphonique auprès de deux d’entre eux. Aucun n’a répondu.

Pourquoi le Dr Alexov ou ses cinq collègues n’ont-ils pas répondu à nos questions ?

Nous doutons que cela soit dû à un manque de maîtrise de l’anglais.

Il est plus probable que ce soit à cause de la pression exercée sur les pathologistes pour qu’ils suivent les directives de l’OMS et ne s’expriment pas publiquement. (Et, en plus de cela, les départements de pathologie dépendent des gouvernements pour leur financement).

Néanmoins, des pathologistes comme les docteurs Alexov et Püschel semblent prêts à affirmer que personne n’est mort d’une infection due à un nouveau coronavirus.

Peut-être est-ce parce que les dossiers et la réputation des pathologistes sont basés sur des preuves scientifiques solides plutôt que sur une interprétation subjective des tests, des signes et des symptômes. Et il n’y a pas de preuves tangibles que le virus COVID-19 est mortel.

Mondialisation.ca, le 9 juillet 2020

Lire aussi :

Jacques Attali : « Nous risquons de devoir encore faire le choix terrible du confinement général »

Rappels :

Attali en 2009 : une petite pandémie permettra d’instaurer un gouvernement mondial !

Covid-19 – Michael Levitt, biophysicien, prix Nobel de chimie : « Comment avons-nous pu être dupés à ce point ? »

Yoram Lass, médecin, chercheur, ancien directeur général du ministère de la Santé israélien, dénonce « le lavage de cerveau de populations entières » et une « hystérie monumentale » à propos du COVID-19

L’arnaque suprême du coronavirus dévoilée : Le Covid-19 est indétectable… C’est une menace fantôme !

Prêts ?

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

30 commentaires pour « Personne n’est mort du coronavirus »

  1. Alan.144 dit :

    Le biologiste Shiva Ayyadurai va tout à fait dans le même sens :
     » La théorie selon laquelle les bactéries et les virus peuvent tuer les humains est tout simplement fausse.  »

    (vidéo 12’35)

  2. zorba44 dit :

    Pour ceux qui douteraient encore un seul instant que le COVID19 est une mortelle psy-op destinée à éradiquer 90% de la population mondiale d’ici à 2030 avec la participation active du bon docteur Mengele et l’industrie qui fait prospérer sa fondation, ainsi qu’un autre pan de l’industrie également néfaste de L’Onde du Must !

    5 foutages de Gueule (au moins) le covid, les diagnostics, les tests, les masques et l’Organisation mondiale du Stress !

    Jean LENOIR

  3. Jean-Marc SIMIAND dit :

    Les mensonges de l’OMS (chaine Youtube de Jérémie MERCIER)
    En annonçant le statut de pandémie le 11 mars 2020, l’OMS aurait-elle été à l’origine d’un  » homicide de masse  » ? C’est la question qu’on peut se poser en observant la mortalité toutes causes confondues en fonction du temps sur l’hiver 2020, avec la présence d’un pic anormal qui ressort dans certaines juridictions à travers le monde et de manière synchrone juste après cette déclaration.
    Les analyses de Denis Rancourt, ancien professeur de l’Université d’Ottawa et chercheur à l’Association des Libertés Civiles de l’Ontario (OCLA), montrent que ce pic de surmortalité juste après l’annonce de l’OMS de façon synchrone dans des pays sur différents continents ne peut pas être un pic de surmortalité lié à des mécanismes biologiques (une épidémie virale respiratoire) mais bien à des décisions politiques (« sanitaires ») disproportionnées et particulièrement défavorables aux personnes avec la moins bonne santé d’un point de vue immunitaire.

    D’autre part, l’OMS qui n’avait jusqu’à présent jamais recommandé le port du masque dans la population civile a soudainement changé de discours le 5 juin 2020, sans apporter aucune preuve scientifique démontrant un intérêt de cette mesure dans le cadre d’épidémies virales respiratoires, et en ignorant les potentiels dangers du port du masque qu’elle-même reconnaît.
    Dans une lettre ouverte à l’OMS datée du 21 juin 2020 et co-signée par Denis Rancourt, l’OCLA (Ontario Civil Liberties Association) dénonce l’irresponsabilité d’une telle recommandation et requiert sa rétractation immédiate. À l’heure où les recommandations infondées et potentiellement dangereuses de l’Organisation Mondiale de la Santé servent de base à des décisions politiques dans de nombreux pays, la désobéissance civile paraît être le meilleur moyen de protéger les populations.

    • Alan.144 dit :

      A propos du port du masque obligatoire, voici un témoignage que j’ai découvert ce matin:

      Une histoire pour les porteurs de masques :
      Jeanik Arzeux
      Gigi Thibault témoigne….

      « Ma fille de 19 ans en bonne santé, travaille en première ligne dans une énorme chaîne d’épicerie. Il y a environ deux semaines, apparurent des symptômes de douleur latérale au thorax et dans le dos, nausées et douleurs thoraciques!
      Le médecin en urgence l’a envoyée en radiographie du thorax, quelque chose « de grisâtre  » sur le côté droit…c’est tout… IRM, scanner, ultrason dans les zones du dos et de l’abdomen… RIEN…
      Pendant qu’au travail, elle était incapable de respirer en plus de douleurs thoraciques.
      Elle a passé le test pour le Covid… Négatif ! Finalement on lui trouve le problème qui s’avère être une « PLEURÉSIE », une infection de l’extérieur de la doublure des poumons.
      LA CAUSE ?
      Le port d’un masque plus de 8 heures par jour, à raison de 5-6 jours par semaine, car figurez-vous que le masque lui fait respirer ses propres bactéries m’ont affirmé les médecins !
      Mais vous ne verrez pas ça dans les médias de masse !
      À 19 ans et étant en bonne santé, sa vie de tous les jours est passée à un état où elle doit être alitée et luttant constamment pour respirer. Impliquant des prises d’antibiotiques, stéroïdes ainsi que des traitements respiratoires.
      Pourquoi autant de mensonges et pourquoi jouer avec la vérité?
      Vraiment inquiétant, car je trouve criminel de jouer avec la qualité et la vie des gens « ….

      Via Jean Janusz Michalski et Alexandra Lamotte

      https://interetpourtous2.blogspot.com/2020/07/une-histoire-pour-les-porteurs-de.html#more

  4. Élysée dit :

    Bon, il faudrait arrêter de colporter tout et n’importe quoi sur le COVID 19.
    Si, il y a eu des morts.
    Par respect pour les familles de victimes, arrêtons de nier l’évidence.
    Que les chiffres aient été montés en mayonnaise à des fins évidentes est avéré.
    Beaucoup avaient des pathologies fragiles et des comorbidites.
    Mais inutile de tirer un trait sur tous les décès de personnes dans la pleine force de l’âge, parfois des jeunes, des médecins et du personnel soignant en première ligne.

    Ce virus s’est attaqué à une bactérie, entraînant une sur-infection de tout le système respiratoire ainsi que des caillots de sang obstruant les artères (entre autres).
    Il a été extrêmement virulent et, parfois, foudroyant.
    Mais, par dessus tout, il est artificiel, créé par l’homme et diffusé à dessein.
    Non seulement il y a des séquences du VIH mais aussi de la malaria dans son ADN.

    Cette arme bactériologique n’a qu’une finalité : imposer la vaccination obligatoire avec identité numérique et tracking des populations.
    En prime, les nanoparticules et la 5G vont permettre un contrôle quasi-total des mougeons qui se feront vaccinés.

    La prochaine Pandémie s’annonce bien plus sévère afin de faire avaler la pilule aux récalcitrants !
    Elle est déjà dans les tuyaux.

    • matbee dit :

      Elysée nous certifie qu’il y a eu des morts du Covid-19… alors faisons-lui confiance et arrêtons de réfléchir et de chercher la vérité sur cette sombre affaire de manipulation collective !

      Pourtant Elysée devrait lire plus attentivement ce qu’expliquent le Dr Alexov et ses collègues : Il n’y a aucune preuve que les décès ont été causés PAR l’infection corona plutôt que par d’autres maladies car AUCUN ANTICORPS SPECIFIQUE AU NOUVEAU CORONAVIRUS N’A ETE TROUVE.

      C’est pourtant clair, non ?

      Les pathologistes « ont également observé que ces autres maladies sont exacerbées par la peur et le chaos qui entourent la COVID-19. »

      Une épidémie de la peur… aggravée par les retards ou la non-prise en charge des pathologies habituelles…

      Quant aux quelques jeunes décédés dans la force de l’âge : « il est très probable que les décès d’enfants attribués à la COVID-19 sont en fait dus à une défaillance de plusieurs organes résultant de la combinaison du cocktail de médicaments et de la ventilation auxquels ces enfants sont soumis »…

      • Abroz60 dit :

        Et ceux qui sont morts à la maison n’ayant pas eu le temps d’être gavés de médocs à la maison…. Merci de clarifier.

      • Elysée dit :

        J’ai été directement au contact avec des personnes décédées suite au COVID 19 car non traitées ou non soignées au début des symptômes.
        Je précise « non traitées » car il existe des traitements qui ont été interdits par décrets du gouvernement. Que ce soit des bi-thérapies ou des mono-thérapies.
        Nous savons pourquoi.
        Donc, bouclez-là si vous êtes incompétent(e) en matière de médecine ou gobez toutes les fakes news en la matière.
        Au choix !

      • matbee dit :

        @Elysée
        Vous êtes microbiologiste ? Alors bouclez-la vous même, espèce de gros naïf… Toute cette affaire est BIDON, vous n’avez pas compris ?

      • Élysée dit :

        @Matbee,
        Vous êtes un inculte.
        Aucun échange constructif.
        Restez dans votre formatage et bon courage pour la suite ! 🙄

      • matbee dit :

        @Elysée
        Ridicule. Vous ne me connaissez même pas…
        Je vous laisse avec vos insultes et votre candeur.

      • Victor Mature dit :

        la confusion des esprits, même de ceux qui réfléchissent, est aussi une arme de destruction massive. Ils nous tiennent bien.

    • Merci matbee, j’aurais dit la même chose. En rappelant aussi que le Covid-19 est indétectable :

      https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/04/10/larnaque-supreme-du-coronavirus-devoilee-le-covid-19-est-indetectable-cest-une-menace-fantome/

      Cela dit Elysée a quand même raison sur la finalité de toute cette opération : vaccination obligatoire et contrôle des populations… pour permettre l’avènement du Nouvel ordre mondial.

      • Élysée dit :

        Absolument par d’accord.
        Il y a eu des morts directement lié au virus.
        Les nier est une erreur de jugement grave liée à l’absence de compétences en matière de détection d’infectiologie et du battage médiatique.
        Avant de relayer vos sources, vérifiez auprès de professionnels non vendus à Big Pharma !

      • Il y a eu des morts certes… mais de là à dire qu’ils sont directement et massivement liés à un virus que personne ne sait définir ni détecter de façon précise et certaine…

    • Alcide dit :

      @ Élysée
      Le Couillonavirus est effectivement une arme bactériologique que les criminels au pouvoir instillent de-ci de-là en provoquant quelques malheureuses victimes mais en terrorisant tous les blaireaux masqués qui ne comprennent rien et ne veulent rien analyser, par incapacité tout en faisant confiance à la sainte tévé ainsi qu’au clown Sibête pour leur apprendre la « vérité ».

      Darwin fait bien les choses, nous serons débarrassés de tous ces abrutis par la vaccination crapuleuse de Kill Bill.

  5. Alcide dit :

    Rappel:

    L’effet Semmelweis ou, traduit de l’anglais, réflexe de Semmelweis est une expression métaphorique qui décrit la tendance naturelle à rejeter de nouvelles preuves ou de nouvelles connaissances parce qu’elle va à l’encontre des normes, des croyances ou des paradigmes précédemment établis1.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Semmelweis

    Il est périlleux d’explorer de nouvelles voies même quand les faits et les preuves abondent.
    Les « experts » imbéciles se drapent alors dans leur « savoir » comme si la science pouvait être finie, ce qui est un oxymore.
    Phénomène très déconcertant.

  6. Gabin dit :

    « On ira ensemble vers ce Nouvel Ordre Mondial et personne, je dis bien PERSONNE, ne pourra s’y opposer ».
    Nicolas Sarkozy en janvier 2009

  7. jokari21 dit :

    Le franc-maçon Jean Castex en pleine masquerade en Guyane, assure que « la République n’a pas ménagé ses moyens »…

    Notez qu’il a dit la république, pas la France.

    https://www.20minutes.fr/politique/2820463-20200712-coronavirus-guyane-republique-menage-moyens-guyane-assure-jean-castex

  8. Alcide dit :

    Gogo-test gouvernemental pour affoler le blaireau moyen ?

    Extrait:

    By Dr. Pascal Sacré
    Global Research

    Voulez-vous la vraie réponse, ou voulez-vous la réponse donnée par la propagande, les versions officielles du gouvernement et les médias grand public?
    Je vais vous donner la vraie réponse médicale: les tests ne répondent à aucune de ces questions, ils ne sont pas fiables, ils donnent des réponses trop simplistes qui peuvent être utilisées par les gouvernements pour faire croire aux gens ce qu’ils veulent qu’ils croient.

    Il existe deux principaux types de tests:

    Tests moléculaires: RT-PCR
    Tests sérologiques: recherche d’anticorps dans le sang

    RT-PCR [1]

    Dans les cellules prélevées à l’arrière du nez, la RT-PCR recherche des fragments d’ARN viral du SARS-CoV-2, forme l’ADN correspondant en utilisant l’enzyme Transcriptase inverse (RT) et amplifie (multiplie) les fragments d’ARN-ADN trouvés en utilisant le technique de réaction en chaîne par polymérase (PCR). Par une technique compliquée, donc sujette à de nombreux faux pas, on nous dit que ce test pourrait quantifier la charge virale.

    Ce test, dont les résultats peuvent durer de 2 à 7 jours, est censé prouver que vous êtes infecté (RT-PCR +) ou non ( RT-PCR -) par le coronavirus SARS-CoV-2 et que vous êtes contagieux ou pas contagieux.

    Ce n’est pas la vérité.

    https://fort-russ.com/2020/07/the-test-set-another-brick-in-the-covid-19-disinformation-game-plan/

    C’est clair.
    Leur test , c’est de la daube, qui de surcroît peut-être volontairement contaminant car ces crapules globalistes disent vouloir notre éradication à 5OO millions d’êtres humains au maximum sur Terre pour… les servir…

    C’est pure folie que de faire confiance à ces salauds.

    JAMAIS je n’accepterai leur test de merde et encore moins leur vaccin-puçage .

    • zorba44 dit :

      Je vais aller au bout du raisonnement, Nous allons établir deux postulats.

      * le vaccin est sûr (on nous le vendra comme tel) et les disons 80% de la population qui seront vaccinés à l’insu de leur plein gré seront protégés

      * les 20% restant à qui on promet le terrible coronanonosse ne seront dangereux que pour eux-même et, eux, de leur plein gré

      La question qui est posé, maintenant, est de savoir comment l’esprit intelligent de Bill les Portes de l’Enfer, la Gouine et quelques autres pensent pouvoir ramener, par ce schéma la population à 500 000 000 d’ici 2030 ?

      Ayant bon coeur et suffisamment vécu, je propose à ce que Billie reçoive mon cerveau en première transplantation mondiale …avec le mien, OUI !

      Cela lui mettra un peu de plomb dans la cervelle !….

      Jean LENOIR

  9. Jean-Marc SIMIAND dit :

    Quasiment ce que nous vivons pour les masques ! C’est idiot mais tout le monde le fait (ou presque) donc la majorité le fait ! Après on a aussi les médias et lois qui font le reste ! Perso je n’en ai jamais porté sauf pour tromper le vigile d’un grand magasin et ensuite je l’enlevai.
    Et maintenant le gouvernement parle de le rendre obligatoire dans tous les lieux fermés !

  10. Ping : Evangile (orthodoxe) du jour qui vient bin à propos : 13 C’est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils n’entendent ni ne comprennent. 14 Et pour eux s’accomplit cet

  11. Ping : Évangile (orthodoxe) du jour qui vient bien à propos : 13 C’est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils n’entendent ni ne comprennent. 14 Et pour eux s’accomplit c

  12. Alcide dit :

    Le masque sur le pif est un marqueur d’obéissance, que dis-je, de soumission aux fumiers au pouvoir.

    Le masque est un signe distinctif de sous-merde revendiquée.

  13. Ping : Nouvelles vagues de mascarades jusqu’à la vaccinade, entre autres pignolades, en vue ! | jbl1960blog

  14. Ping : « Personne n’est mort du coronavirus » – Magazine pour la fin des temps

  15. Ping : PERSONNE N’EST MORT DU CORONAVIRUS – BibiCabaya

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s